A quelle fréquence faut-il publier sur son blog?

Publié le par Picou

blog-maman-lyon-picou-bulle-rythme-publication-blog

La fréquence idéale pour publier sur son blog est le lundi à 7h32, le mercredi à 8h54 et le vendredi à 15h26. Mais nooooooonnn...! Évidemment, ce n'est pas si simple...

Mais j'avoue que c'est une question que je me pose depuis quelques temps, car j'ai un peu peur de "trop" publier ici. Portée par ma passion à vous écrire, j'ai toujours plein d'idées, et j'ai jusqu'ici réussi à maintenir un rythme parfois effréné... mais peut être trop, justement?

Alors, si vous avez plaisir à me lire, vous me direz peut-être que ça vous va bien (et si vous n'avez pas plaisir à me lire, heu, que faites-vous ici, déjà ;o)?)...

Mais il n'empêche que je vois bien aussi qu'en tant que lectrice, c'est beaucoup, et qu'on a pas toujours le temps de lire des blogs tous les jours ou presque - alors certaines finissent sans doute par décrocher.

Je suis donc partagée entre l'envie de publier, et la peur d'en faire trop sans m'en rendre compte.

blog-maman-lyon-picou-bulle-frequence-publication-blog

Au début de ce blog, j'ai vaguement cherché à savoir quand il valait mieux publier. J'ai vite abandonné l'idée de statuer sur ce point... car il n'y a pas de "bonne" réponse.

Publier très régulièrement, par exemple plusieurs fois par semaine, aura clairement des effets bénéfiques. Améliorer son référencement, booster son trafic, augmenter ses chances de fidéliser sa communauté, être plus à même de rebondir sur l'actualité, et se créer l'opportunité d'aborder plus de sujets...

Mais c'est aussi s'imposer la pression d'un planning, parfois surstimuler son inspiration, et prendre ainsi le risque de se démotiver, ou de lasser ses lecteurs.

A l'inverse, choisir de publier moins souvent, c'est adopter un rythme plus facile à concilier avec sa vie privée, avoir le temps de mieux peaufiner ses posts, en pouvant y réfléchir beaucoup plus en amont, et créer une vraie attente, un rendez-vous avec ses lecteurs.

Le revers de la médaille étant aussi de prendre le risque de désengager son audience, et surtout de décrocher soi-même de son blog, en perdant l'habitude de l'intégrer à son quotidien.

Chacune des options a ses avantages et ses inconvénients - le rythme idéal n'existe pas en tant que tel, en fait.

Chaque blogueuse doit réussir à trouver son propre point d'équilibre...

Un rythme qui lui permette de conserver le plaisir d'écrire, de préserver sa vie personnelle, de maintenir son inspiration et la qualité de ses articles, et d'entretenir l'intérêt de son audience.

Un savant cocktail, dont je n'ai malheureusement pas la recette, au cas où le titre de l'article vous aurait laissé croire que j'ai trouvé la solution...

Pour ma part, ma soif d'écrire, le temps dont j'ai disposé et mon envie de ne pas me cantonner uniquement à une thématique "maman" au sens strict, m'ont amenée à publier jusqu'ici 3 fois par semaine, les lundis/mercredis/vendredis (fixés arbitrairement, histoire de répartir sur la semaine, et d'essayer vainement de décrocher le week-end).

Mais forcément, ce rythme est différent pour chaque blogueuse, et au final... n'a qu'une influence limitée.

Au début d'un blog, on a souvent un rythme très soutenu, pour se faire remarquer, ne pas avoir un blog "vide" trop longtemps, et se mettre au niveau des autres.

Créer du contenu régulier permet d'être repéré par les moteurs de recherche, et de faire savoir ce qu'on vaut - c'est une étape un peu obligée, car pendant quelques temps, avant d'être vu comme un média de confiance, on ne pourra compter que sur l'attrait de la nouveauté pour attirer de nouveaux lecteurs.

Mais avec plus de 280 articles en ligne (!), mon expérience m'amène maintenant à savoir que tout le trafic d'un blog ne vient pas de ses nouveaux articles, loin s'en faut. Les anciens articles, s'ils correspondent à un réel besoin et sont bien référencés (par google ou par pinterest) auront autant, voir plus d'impact que les nouveaux posts.

2 ou 3 articles "vitrine", recherchés et appréciés par les lecteurs, peuvent suffire à entretenir le trafic entier d'un blog, les autres articles devenant au final relativement secondaires.

Dès lors, au delà d'un certain niveau, le rythme de publication peut s'assouplir plus facilement, sans trop de conséquences.

C'est d'autant plus le cas quand on commence à avoir un blog bien installé, qui "roule" tout seul car chaque post est largement relayé par une newsletter ou sur les réseaux sociaux.

On peut alors aussi y rediffuser des archives, touchant au passage de nouveaux lecteurs qui avaient loupé la publication initiale.

En revanche, je crois qu'il faut quand même, si l'on veut être lu, s'imposer une certaine régularité.

Pour garder la préférence des moteurs de recherche, friands de contenu inédit, et surtout pour entretenir le lien avec ses lecteurs, au risque de finir par les voir s'enfuir s'ils ont l'impression que le blog se meurt et n'est pas réalimenté.

Et puis sincèrement - si on ne crée pas régulièrement de nouveau contenu, on n'aura nous-mêmes plus envie de venir faire la poussière sur notre propre blog... Conserver une certaine routine d'écriture, même de loin en loin, entretient la machine!

blog-maman-lyon-picou-bulle-bon-rythme-blog

Au final, tout dépend de ce qu'on attend de son blog. Selon son âge, son  thème, son ambition, les besoins peuvent être très variés.

On ne peut pas se comparer à ce que les autres blogs font, car nos paramètres peuvent être complètement différents... Alors si on a un doute sur le rythme à tenir, il faut sans doute commencer par tout poser à plat.

Voit-on son blog comme un journal intime? Alors il faut écrire au feeling, pour soi.
Va-t-on parler de tendances ou de sujets d'actu? Alors mieux vaut être réactif.
Veut-on en faire une vitrine qualitative? Alors, mieux vaut écrire moins souvent, mais mieux et plus en profondeur.
Veut-on en vivre, y vendre quelque chose ou le monétiser? Il est alors important d'y publier souvent.

Les approches sont à chaque fois bien différentes...

blog-maman-lyon-picou-bulle-bonne-frequence-blog

Et selon ce qu'on souhaite, je crois que le mieux, si l'on y arrive, est de prendre un peu d'avance.

C'est à dire d'arriver à écrire quelques articles prêts à être programmés, mais sans les publier, histoire de voir si l'on réussit bien dans la réalité à suivre le rythme que l'on s'est fixé.

Beaucoup de blogs s'arrêtent car ils n'avaient pas bien anticipé la charge de travail nécessaire ... Dans ce cas, on a vite l'impression d'être en retard, en échec, et c'est démotivant.

Si on arrive sans problème à tenir son objectif initial, banco - on tient sans doute la bonne combinaison. Si ça s'avère difficile ou pesant, c'est qu'il faut revoir son ambition à la baisse... jusqu'à trouver le rythme qui puisse maintenir l'intérêt de ses lecteurs à date régulière, tout en conservant son plaisir à écrire.

Fonctionner avec un coup d'avance permet de mieux s'organiser, et de s'accorder parfois plus de souplesse.

Car quelque soit le rythme de publication d'un blog, l'essentiel est qu'il ne devienne pas une vraie pression... qui finirait par être dommageable tant à son auteur qu'à ses lecteurs.

blog-maman-picou-bulle-lyon-pinterest-frequence-publier-blog

 

Publié dans Blogging

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nyna 23/04/2019 09:52

Bonjour,
Je te remercie pour cet article. Lorsque j'ai repris en main mon blog, je me suis posée cette même question et je suis arrivée à la même conclusion que toi : il n'y a pas de bonnes réponses.
Aujourd'hui, j'essaie de publier au moins une fois par semaine. Plus, si j'ai du contenu intéressant. Mais surtout, mon let motiv' c'est l'envie et le plaisir. J'ai peur que si je m'oblige à tenir un rythme, que je finisse par voir mon blog comme une obligation et ça, ce n'est pas bon!
Bonne continuation, Nyna

Picou 24/04/2019 22:07

Exactement - tant que c'est le plaisir qui détermine un rythme, et que ça reste assez régulier quand même (soyons honnête un article tous les 2 mois ça marche moins!), je crois que c'est la bonne direction. IL n'y a pas de fréquence idéale, sinon d'ailleurs tous les blogs feraient la même chose et on serait d'autant plus lassés!

Fl3ur de lun3 02/12/2018 15:27

Clairement, tu as totalement raison !

Au début, je bloguais quand j'en avais envie...je me suis vite rendu compte que ce n'était pas l'idéal pour "développer" son blog.
Je me suis donc mis à publier 2 fois par semaine ais, en plus du boulot, j'oubliais la passion et c'était plus devenu une contrainte qu'autre chose.
Et, depuis quelques mois, je blogue à raison d'un article par semaine, ce qui me laisse le temps de bien le préparer, le rédiger, le diffuser sur les réseaux, etc... j'ai vu du changement dans la manière de vivre du blog, mais aussi je suis plus zen. Et au final, mes lecteurs ne sont pas dépaysés car ils savent qu'un nouvel article sort chaque mercredi à 8h. Donc, finalement, tout le monde y a trouvé son compte et c'est bien là l'essentiel :)

Picou 03/12/2018 14:26

Oui, je crois qu'il faut arrêter de se mettre trop la pression! C'est sûr, il faut une certaine régularité (en tout cas si on regarde ses stats!), mais ça ne sert à rien de s'épuiser à trop publier. J'ai d'ailleurs réduit mon rythme depuis cet article, et ça n'a pas l'air de trop gêner grand monde ;o)

Passage Valentine 25/09/2018 10:59

Je suis d'accord avec toi blogguer doit rester un plaisir et il ne faut pas être trop dur avec soi. Chacun de trouver son équilibre. Ton article remotive, ça fait du bien de lire ça ????

Picou 25/09/2018 13:26

Merci beaucoup je suis ravie que ça réussisse à te rebooster! Je crois d'une manière générale qui ne faut pas trop se mettre la pression avec son blog!

Maman Lempicka 18/09/2018 20:37

Je te rejoins sur l'effet "article phare": j'ai passé ce cap il y a peu et la fréquentation de mon blog ressemble à ce que tu décris. En tous les cas, je crois que nous sommes toutes époustouflées ici non seulement par ton côté prolifique, mais aussi par le fait que ça n'enlève en rien la qualité de tes articles!

Maman Lempicka 18/09/2018 20:37

Je te rejoins sur l'effet "article phare": j'ai passé ce cap il y a peu et la fréquentation de mon blog ressemble à ce que tu décris. En tous les cas, je crois que nous sommes toutes époustouflées ici non seulement par ton côté prolifique, mais aussi par le fait que ça n'enlève en rien la qualité de tes articles!

Picou 19/09/2018 22:22

Mais merci!!!! (je te l'envoies où le chèque, déjà?!).
Je t'avoue que je ne publierai pas aussi souvent si j'avais l'impression que mes articles ne le méritaient pas - en toute honnêteté, certains sont mieux que d'autres, et certains bien plus profonds, mais j'estime qu'ils sont tous publiables sinon je ralentirai clairement! De la même manière, quand je sens que le rythme empiète trop sur ma vie perso ou mon inspiration (comme cette semaine!) je n'ai aucun scrupule à lever le pied. Et soyons réalistes - au final tout le monde s'en fout!!

Eli 17/09/2018 22:14

Salut Picsou !
Cet article tombe à pic ! Je suis parfois un peu désespérée parce que j'ai parfois l'impression que personne n'aime mon blog... j'y mets vraiment tout mon coeur pour chaque article mais personne ne s'abonne (en 1 an, j'ai 3 abonnés...) et j'ai très peu de likes ou de commentaires... ça me rend très triste parce que j'adore bloguer, mais je pense que le problème est aussi le fait que je ne publie qu'une fois/semaine... je ne sais pas :/ Mais bon, vu que le maitre mot du blogging, c'est la patience, j'essaye de m'y faire et de continuer le job en espérant que mes abonnés trouvent leur chemin !

Picou 19/09/2018 21:57

Je pense que s'il y a un souci, il ne vient pas de ton rythme, un article par semaine c'est bien! Mais d'après ce que je vois tes sujets sont assez pointus, du coup tu as peut être moins de monde (mais par contre des lecteurs plus qualifiés, et donc sans doute plus fidèles)... Au tout début moi ce qui m'a permis de décoller petit à petit c'était le fait que j'échange beaucoup avec les autres blogueuses, puis ensuite avec mes lecteurs et abonnés de réseaux sociaux. Ça crée des liens, petit à petit ça se développe! Il ne faut pas te mettre de pression, n'oublies pas que si tu t'éclates c'est bien le plus important!

Miss Machin Chouette 17/09/2018 13:26

Coucou, en fait le timing de la publication, c'est toi qui le choisis.
Au contraire des réseaux sociaux où il veut mieux respecter certaines heures et dates pendant lesquelles les internautes se connectent le plus, à moins d'avoir une newsletter automatique, le timing sur un blog n'est pas primordial. Je m'explique :
- Si tu as une newsletter automatique qui envoie un mai à chaque nouvel article, dans ce cas, oui le timing est important car les gens checkent leurs mails le matin, le soir, voire le midi.
- Si tu publies ton article en pleine journée, tu peux le repartager le soir sur tes réseaux sociaux (en fonction des heures c'est mieux).
- Si tu repartages ton articles sur des groupes FB après publication, c'est mieux le soir, les gens seront plus connectés sur FB à ce moment là.
- Si tu as habitué ta communauté à des articles chaque week-end, poste sur tes réseaux sociaux : "ce soir, 21h, nouvel article sur blablabala et tu peux déjà inviter ta communauté à interagir sur le sujet avant la publication de l'article.

Pour le nombre de publication, privilégions la qualité à la quantité. Je m'explique :
- Il vaut mieux publier 1 fois toutes les deux semaines ou 1 fois par mois en habituant ta communauté à cette régulation. Non seulement ça ne te bouffera pas la moitié de ta vie, mais ça te permettra pendant deux semaines, un mois, de partager différents posts sur tes différents réseaux sociaux à propos de ton article pour faire interagir tes internautes à travers plusieurs angles. Non seulement ça te fera créer un contenu pendant plusieurs jours, mais en plus tu garderas pleins d'articles pour la suite. ET TU AURAS ENCORE UNE VIE SOCIALE TU VOIS ?
- Si tu publies 1 fois par semaine, il suffit de s'organiser, trouver un soir ou un jour fixe. Par exemple, les gens vont avoir plus de temps le mercredi ou jeudi car lundi crevé, mardi taff, vendredi apéro, samedi soirée et dimanche décuve. Si tu publies tous les mercredis, c'est une bonne chose.
- Si tu publies 2 fois par semaine, c'est trop je trouve. Non seulement ça te demande beaucoup de temps, d'idées (au risque de pondre des articles courts sans grand intérêt). Mais en plus, un des deux articles risquent de se perdre dans le référencement et les internautes passeront à côté.

Bloguer, c'est savoir patienter. On ne peut pas avoir tout, tout de suite. Et beaucoup de blogueuses ne le réalisent pas. Il faut du temps pour créer et fidéliser une communauté et surtout ne pas se forcer à écrire des articles tous les deux jours parce qu'on "la vu faire".
Le mieux est de rester soi-même et même si c'est une fois par mois, ça aura plus d'impacte que trois fois par semaine. Car tu auras créer des interactions avec ta communauté pendant trois semaines.

Les publications, c'est jouer aussi sur la créativité :
- Tu peux par exemple faire un système de teasing : chaque semaine, tu révèles un indice sur l'article qui sortira : LA CURIOSITE. Ca marche trop bien, les gens vont s'y intéresser.
- Tu peux aussi faire interagir ta communauté en leur proposant trois titres ou thèmes et s'ils choisissent le bon, celui qui sera abordé, ils gagnent quelque chose ou autre : LE CHOIX. Très important.
- Tu peux aussi publier des bouts de ton article petit à petit comme une histoire, pour leur faire découvrir plusieurs points qui seront abordés : L'EMOTION. Ca marche top top top.

Merci pour cet article, je crois que je vais détailler le résumé que je viens de faire dans mon blog, j'ai pleins pleins d'autres idées à proposer :-)

Picou 17/09/2018 14:15

Ah oui, quelle réponse complète!
Sur le fond, je crois que tu as amplement raison, il faut fonctionner comme on le sent et préserver sa créativité et sa qualité. En revanche, sur la forme, je pense qu'on peut aussi écrire à un rythme soutenu, sans sacrifier forcément ces deux aspects - très sincèrement, j'ai l'impression d'y arriver tout à fait, depuis bien longtemps, sinon, je ne publierai pas autant si j'en avais le doute...
Et du coup, les techniques que tu décris fonctionnent sans doute très bien pour certaines, mais ce n'est pas forcément universel. Avec un rythme soutenu, les publications et leur relai (unique) suffisent déjà, comme on passe vite au sujet suivant ; pas tellement besoin de teasing ou de re-posts sous différents angles dans ce cas là, et ça n'empêche pas de créer un lien fort avec sa communauté.
Tout ça pour dire que tout dépend au final de ses envies et de son propre caractère, il n'y a pas de règle à suivre...même si certaines, comme les heures de publication des réseaux sociaux, auront un impact fort selon les choix qu'on réalise.
Pour ce qui est d'offrir le choix du sujet à ses lecteurs, j'avoue être moins d'accord... Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, et ça crée un lien avec son audience, mais pour moi on écrit avant tout pour soi, selon ce qui NOUS inspire. Si mon public choisit le sujet A, et qu'au final j'aurais préféré le sujet B, mon inspiration risque d'être bridée et du coup ça peut devenir une charge plus qu'un plaisir. En tout cas, c'est comme ça que mon inspiration fonctionne - j'ai des dizaines de "bons" sujets en réserve, qui n'attendent qu'à être rédigés, mais pour lesquels je ne trouverai les mots qu'à un moment venu ou mon cerveau y sera prêt. Pareil pour la "promotion" de mes articles, elle doit venir de ma propre personnalité, pour ma part, appliquer des formules me met souvent mal à l'aise si ça ne me correspond pas (même si ça marche très bien effectivement).
Mais encore une fois, chacune a son propre mode de fonctionnement et dans l'absolu tes conseils sont judicieux! Merci en tout cas d'avoir pris tant de temps pour cet échange ;o)

Audrey 17/09/2018 12:39

Hello Picou,
Je suis d'accord avec ce que tu dis dans ton article. Il n'y a pas jamais de moment propice pour poster un article, ni une heure, ni une date précise, c'est un peu au feeling. De même, que poster pour poster ne sert à rien, il faut trouver son propre rythme. Pendant deux ans, j'ai posté deux articles par semaine, puis, les aléas de ma vie, on fait que je n'arrivais plus à tenir le rythme, alors, j'ai décidé de repasser à un article par semaine, ce qui me convient bien mieux. Je n'ai pas remarqué que mes lecteurs avaient décroché. Je pense qu'il faut respecté ces jours et heure de publication. Par exemple, lorsque je faisais deux articles par semaine, c'était le lundi à 16h et le jeudi à 18h. Maintenant, c'est tous les jeudi à 18h. Mais je suis restée sur ma base convenu au début de mon blog.Après, je ne m'impose pas de limite, ou de sujet à ne pas aborder. J'écris avant tout pour moi, pour partager mes expériences avec des personnes qui sont intéressés par les mêmes choses que moi. Alors certes, il y a des articles que les gens trouvent moins intéressants, mais du moment que ce que j'écris me fasse plaisir, je pense que c'est le plus important. Et les lecteurs, le ressentent aussi. Je trouve que tu as soulevé des points importants et ton article est très intéressant. Bonne continuation à toi, bisous

Picou 17/09/2018 14:04

C'est ça, au final, le rythme de publication influe plus le nombre d'articles que vont lire nos lecteurs, que leur présence réelle...Tant qu'on garde quand même un rythme assez régulier pour qu'ils ne nous oublient pas complètement. Si ce qu'on a a dire est intéressant, on trouvera toujours un public, et celui ci évolue en même temps que nous!

Mumtwokids 16/09/2018 11:09

Ici j'ai décidé de ralentir le rythme il y a 6 mois car d'une je ne trouvais plus l'inspiration suffisante et j'avais aussi un manque de temps, la semaine impossible pour moi d'écrire et le week-end parfois c'était difficile...j'essaie d'alimenter encore mais comme tu le dis j'ai beaucoup moins de lecteurs qu'avant (même si je n'en ai jamais eu beaucoup ;-)), Parfois j'aimerais faire certains articles mais j'ai peur que ça ne plaise pas ou alors j'ai peur que ça soit trop intime...bref le blogging c'est loin d'être évident ! C'est dommage car j'aime ça mais il faut du temps, beaucoup de temps, et parfois on ne le trouve simplement pas...

Picou 17/09/2018 14:03

Oui, c'est sûr que par rapport au contenu comme à la fréquence, c'est difficile à doser, et tout ne dépend pas que de notre envie! Peu importe le rythme, je continuerai à te lire avec plaisir!

MumChérie 15/09/2018 16:16

Je te rejoins totalement, sur la régularité et surtout ce rythme de croisière, propre à chacun(e), si difficile à trouver et qui plus est variable selon les périodes !

Picou 15/09/2018 22:07

Oui tu soulèves un point important, c'est vrai que ça n'est pas linéaire, on a des périodes fastes et d'autres non. il faut plus voir ça sur un engagement à long terme, quand on donne des nouvelles de temps en temps, même plus vite fait, on entretient le contact!

Claire Rêves de fripouilles 15/09/2018 08:16

Ton article est très intéressant ! J'ai lâché le blog à la fin de l'année scolaire et je n'arrive pas à m'y remettre... pourtant j'ai énormément d'idées et même quelques articles en finalisation mais je n'allume plus mon pc ... avant je publiais entre 1 et 3 fois par semaine c'était un bon rythme, je compte bien m'y remettre parce que cela me manque!

Picou 15/09/2018 22:06

Merci! Lacher complètement me laisserait sur un manque, mais ponctuellement j'ai l'impression d'en faire trop. Reste à trouver un équilibre pour ménager la chèvre et le chou, comme on dit... Mais de là à ne plus allumer mon PC je n'y suis pas encore (mais je n'ai pas 4 enfants ;o)!!)

Isaline 14/09/2018 23:10

article très intéressant ! :)

Picou 15/09/2018 22:05

Merci! Pourtant je ne répond pas tellement à la question...Mais le peut-on réellement, au fond?!^^

Manon 14/09/2018 21:26

Complètement d'accord avec toi. Pour ma part je ne publie pas trop souvent, un ou deux articles par semaine max. Déjà parce que je n'ai pas le temps de publier plus (ou alors ce serait vraiment pas abouti) et aussi que moi en tant que lectrice je n'ai pas le temps de lire plus d'articles par semaine dans les différents blogs que je lis. Comme tu dis, chacun son rythme ! En tout cas, je garde l'idée de repartager d'anciens articles, c'est vrai que parfois ça peut être pas mal !

Picou 15/09/2018 22:04

Un ou deux par semaine me semble un très bon rythme de croisière, de quoi être présente sans s'essoufler! Quant à ressortir ses vieux articles, je pense que ça fonctionne très bien par exemple sur facebook quand on y a une belle communauté. Sur insta c'est plus dur... Certaines recyclent aussi de vieux articles en les republiant sur le blog, je ne l'ai jamais fait mais ça peut être une façon de combler les périodes plus creuses!

Cécile 14/09/2018 20:43

Ah, aussi... j'ai plusieurs articles phare... surtout un en fait... j'ai écrit un article à son sujet, j'espère le publier prochainement... j'ai aussi fait le 1er jet de ton tag, mais j'ai encore du boulot dessus.
Plus que le nombre aussi, j'aimerais décider d'une longueur type : je n'arrive pas à être régulière ou à faire court

Picou 15/09/2018 22:03

Hâte de te lire! Et pour la longueur tu te doutes bien que j'ai le même souci même si j'essaie réellement de faire des efforts et de sabrer pour tenir en dessous de 1500 mots!

Cécile 14/09/2018 20:41

L'éternelle question... j'ai souvent 3 publi par semaine... mais vais ralentir pour l'automne car j'ai un surplus de boulot qui me tombe dessus.
Bref, on publie quand on peut aussi pour certaines d'entre nous ;)

Picou 15/09/2018 22:02

Oui, au final c'est sûr que ça dépend des périodes en étant étroitement corrélé à notre vie perso!

Dinette et Paillettes 14/09/2018 15:39

Un article par semaine pour moi, pour l'instant... j'aimerai pouvoir écrire plus, ce ne sont pas les idées qui manquent mais plutôt le temps... et c'est assez frustrant d'ailleurs !

Picou 15/09/2018 22:01

je crois qu'il vaut quand même mieux finir frustrée que trop stressée. Autrement on perd plaisir à écrire, et c'est quand même ce qui nous motive en premier lieu!

Caro - WonderMumBreizh 14/09/2018 15:16

Pour moi c'est une fois par semaine le lundi à 10h obligatoirement et parfois un article un article le mercredi que j'appelle l'article bonus.
L'article du lundi lance ma semaine de travail. Souvent rédigé le mercredi ou jeudi de la semaine d'avant, puis lu et relu le week-end, il est tout beau pour être lancé sur le blogo.
3 articles régulièrement clairement actuellement je ne le sens pas. et même si l'inspiration vient en créant, je n'ai pas assez confiance en moi pour être sure d'avoir de quoi abreuver mon blog toutes les semaines avec cette cadence.

Picou 14/09/2018 15:26

Je crois qu'un article par semaine est un bon compromis, assez régulier pour créer un vrai rendez-vous, mais assez peu souvent pour ne pas trop créer de pression et laisser le temps. Si j'écris plus, c'est par envie d'aborder des sujets différents, je me sentirais limitée si j'écrivais trop peu, mais surchargée si j'écrivais plus...2-3 articles par semaine pour moi c'est parfait. Mais chacune son rythme, le tout étant de bien le vivre pour garder plaisir à écrire!

Workingmutti 14/09/2018 14:04

Clairement il est difficile de trouver LE rythme idéal. Je publie le lundi et le jeudi, mais dans l'idéal j'aimerais pouvoir publier trois fois par semaine. Mais je sais que je ne publierais plus du contenu que j'estime de qualité.

Je sais que si je n'impose pas une certaine régularité je vais lâcher prise et publier de manière anarchique. Et je me connais, j'ai déjà du mal à limiter la longueur de mes articles, alors si je ne publie pas assez souvent, je vais en faire des vrais romans pour caser tout ce que j'ai envie de dire depuis des semaines. Et personne n'a envie de lire un article de 4 000 mots qui digresse à longueur de temps

Picou 14/09/2018 14:53

C'est aussi mon cas...je suis pipelette, donc je pense que je serais frustrée si je devais faire de petits articles, et ne publier qu'une fois par semaine. Je serais obligée de trancher parmi toutes les idées qui me viennent et de me limiter, donc 2-3 par semaine me va bien ...mais c'est clairement parce que je le peux car si je n'en avais plus le temps ou l'envie je n'aurais aucun scrupule à ralentir...

Jessica C 14/09/2018 13:56

Pour ma part venant de reprendre le travail et n'ayant pas un planning stable j'ai nettement ralentie mon rythme. Je ne me force pas à poster j'ai pas mal d'articles en brouillon ou il manque notamment juste des photos pour illustrer mes propos mais ma priorité sont des moments avec mes enfants et je posterais quand je pourrais.

Picou 14/09/2018 14:50

Je ralentirai sans doute aussi, même si je dis ça à chaque fois!! Pour l'instant ce rythme me convient mais bon je le réduirai sans vergogne si je commence à le ressentir comme une pression. Si l'on se force, ça va forcément s'en ressentir sur la qualité de ce qu'on produit ou sur notre plaisir et notre envie à écrire.

maman délire 14/09/2018 12:49

une fois par mois ça suffit ? rhaah j'aimerais tellement publier plus mais j'ai clairement un manque de temps, et je tente de diriger ma créativité et mon énergie sur ma vie pro en ce moment. en ce qui te concerne chère picou, je sélectionne tout simplement ce que je lis venant de toi. certains articles me parlent moins, alors je fais l'impasse, (enfin sauf aujourd'hui, j'aurais pu faire l'impasse, mais je me suis quand même laissée tentée :-) )

Picou 14/09/2018 14:47

Je pense qu'une fois par mois peut suffire...A partir du moment où on n'attend pas des statistiques dingues. Comme tu le dis, on a beau aimer un blog, on ne se passionnera pas pour tous les sujets... Je publie beaucoup, donc je ne m'attends pas à ce que tout le monde lise tout et s'intéresse à tous ces sujets. C'est le jeu, c'est normal, et en tant que lectrice je ne lis pas tout non plus...Le tout est de ne pas ressentir de pression vis à vis de son rythme, car si on se sent stressé c'est qu'il y a quelque chose qui cloche...

yasmine 14/09/2018 12:21

Je te rejoins parfaitement, il n'y a pas de solution miracle. On peut avoir des marqueurs, des bases pour s'aider. Mais avant tout se faire plaisir, se forcer à écrire pour être bien référencé ne veut pas dire qu'on va être lu. J'essaye de poster 2 articles par semaine, mais un c'est déjà bien. Comme tu dis on a pas le temps de tout lire. Aujourd'hui es d'ailleurs ma journée lecture, j'essaye de me prendre au moins deux heures dans la semaine. Mais je dois avouer qu'au bout d'un moment je décroche. En tout cas ton article est très intéressant et enlève toute pression.

Picou 14/09/2018 14:45

Je pense que c'est justement là que ça se joue - peu importe le rythme, tant qu'il ne devient pas une pression. Si on ne se sent pas confortable dans la fréquence de ses articles, qu'il y en ait souvent ou rarement, c'est que quelque chose cloche (au moins si on ne vit pas de son blog).

Bébé est arrivé ! 14/09/2018 12:03

Pour ma part, je publie en moyenne deux fois par semaine mais peu importe la quantité, ce qui me semble primordial, c'est la régularité.

Picou 14/09/2018 14:44

je pense qu'il ne faut pas se faire oublier en ne publiant pas pendant trop longtemps - mais bon, au final, si on se fout des statistiques, on se fout aussi de la fréquence de publication... On peut écrire beaucoup et bien, et peu et mal ; ou écrire beaucoup mais mail, et peu et bien. Il y a autant de combinaisons possibles que de blogueuses, mais si l'on garde en priorité son plaisir à écrire, quel que soit le résultat, on s'y épanouira...

Madame Bobette 14/09/2018 11:31

Au début, je m'étais fixé un rythme d'un article par semaine. Aujourd'hui, il est rare que j'arrive à m'y tenir mais finalement, ça ne me dérange pas et je prends plus de plaisir à écrire. Le tout, c'est quand même de rester régulier pour ne pas perdre le lien avec les lecteurs.
Par contre en tant que lectrice, je dois avouer qu'en ce moment, je peste un peu sur tous ces articles que je n'ai pas le temps de vraiment lire car trop de publications dans la semaine à rattraper. Et je me rends compte que finalement, j'accorde beaucoup plus de temps aux rendez-vous hebdomadaires que j'attends (comme tu le dis plus haut d'ailleurs). Alors attention, je ne dis pas que tu publies à un mauvais rythme, j'ai juste du mal à suivre et être à jour. Du coup pour ne rien louper, il m'arrive de survoler un peu plus malheureusement.
Mais je pense que dans la blogo finalement, chacun y trouve son compte blogueurs comme lecteurs, selon ses attentes ;)

Picou 14/09/2018 14:42

Je crois qu'il faut écrire assez régulièrement pour ne pas se faire oublier, et pour ne pas oublier le plaisir qu'on a à écrire, mais effectivement pas besoin forcément d'écrire fréquemment. Ce que tu résumes par rapport à mon blog, est ce que je crains un peu justement. Je vais peut être réduire (légèrement) mon rythme d'ailleurs, mais au fond, ça ne me dérange pas si tout le monde ne lit pas CHAQUE article que j'ai écrit...C'est normal, c'est le jeu, et moi même je ne lis pas tout chez tout le monde, tout dépend du sujet aussi!

Lily Myrtille 14/09/2018 11:25

L'important c'est aussi de s'écouter et de poster quand on a envie :) ! c'est ce que je fais !

Picou 14/09/2018 14:40

Je crois oui! Tout dépend de ses attentes... On peut ne publier que tous les 3 mois, mais s'en foutre, et publier tous les jours en en attendant encore plus... Le plaisir à écrire doit rester le moteur principal, sinon on s'épuise ou on se démotive et ça ne rend pas service à son blog...

Lou 14/09/2018 11:07

Les régularité des articles c'est ça qui est important tu as raison Après il faut l'inspiration et ne pas publier pour publier car cela à la finale lassera, j'ai d'ailleurs écrit un article aussi à ce sujet, bel article, bravo de faire la une tant prisé d'HELLOCOTON je l'ai fait 5 fois et c'est cool,
Au plaisir
Lou

Picou 14/09/2018 14:38

Merci! Clairement pour réussir à trouver un public, ce n'est pas le rythme qui compte mais la qualité du contenu, et la personnalité de la blogueuse, c'est ce qui fidélisera les lecteurs. Et au final, de toute façon, il faut bien garder en tête que tout le monde ne lit pas tous nos articles, forcément certains intéresseront plus que d'autres...Alors garder toujours le plaisir d'écrire est la seule manière de ne pas douter!

petitsruisseauxgrandesrivieres 14/09/2018 10:55

On se pose toutes les mêmes questions ! :-)
Moi j'ai fait le choix de ne publier qu'une fois par semaine. Parce que je n'ai pas le temps de plus, parce qu'avec les lignes que je me suis fixée pour mon blog (pas de contenu trop perso, pas de contenu trop bateau, pas de test produits), je n'aurais pas la matière pour faire plus, parce que ma manière d'écrire est assez ramassée et que c'est largement suffisant. J'en accepte les conséquences, dont un trafic modéré. En revanche, il me semble que cela m'apporte un public fidèle.
En temps que lectrice, je ne suivrais pas un blog qui publie tous les jours, clairement. C'est lassant je trouve. Et il y a une vie à côté du blogging :-)

Picou 14/09/2018 14:36

Je trouve qu'une fois par semaine, c'est bien. Assez régulier, mais pas trop pesant... Le seul truc c'est que ça donne 4 articles par mois, et pour ma part, comme je veux parler de plein de sujets, ça ne fait pas assez d'occasions de faire ma pipelette!!
Je pense que la fidélité de l'audience se base sur la qualité du propos et sur la personnalité de la blogueuse. En tout cas, je te suis parce que tu es toi, et parce que tu écris bien, du contenu pertinent et intéressant. Je serai donc fidèle à l'appel, et du coup chaque article est une fête!

madamezazaofmars 14/09/2018 10:24

Au début du blog et alors que je bossais en entreprise je réussissais a publier plus de 60 articles par moi, mon record etant de 71, déjà je me dis mais qui était cette personne folle qui publiait autant. En meme temps le contexte était différent et chaque article même quand il y en avait plusieurs dans la journée étaient très commentés, d'ou l'incitation a publier encore plus surement.
Aujourd'hui j'en suis a une vingtaine d'articles par mois, que je ne publie que lorsque j'en ai envie et ça me va tres bien. Pas d'heure, pas de jour, pas de pression, ça m'a pris du temps mais j'y suos arrivée

Picou 14/09/2018 14:33

Oui, j'avoue que c'est impressionnant! Au tout début je publiais presque tous les jours. Mais c'est trop pour moi, après ça prend le pas sur la vraie vie, trop à mon goût. Je publie pas mal, mais ça reste sans pression et quand ça ne vient pas ou que j'ai pas envie, c'est sans vergogne que je laisse couler. Et le monde ne s'arrête pas de tourner...Mais certainement, quand on écrit qu'une fois de temps en temps au petit bonheur, rarement, ça impacte les statistiques. Après...Est ce dramatique? Si on écrit pour son plaisir, non. Si on écrit pour la gloire ou pour gagner de l'argent, ça a plus d'impact... A nous de doser en fonction de nos ambitions!

Soa 14/09/2018 09:54

Moi je publie chaque fois que j'ai quelque chose à dire ou à partager. Si je publie quelque chose juste pour respecter le rythme d'un article par jour, je finirais par écrire n'importe quoi et on sentira le manque de plaisir. A l'approche des vacances par exemple, on ne peut rien attendre de moi, à la rentrée, je deviens une vraie pipelette ;-).

Picou 14/09/2018 14:29

C'est vrai que l'inspiration dépend tellement des humeurs...Des fois je pourrais écrire et publier tous les jours, d'autres fois c'est la page blanche ou je n'ai simplement pas envie. J'aime bien avoir des articles d'avance dans ces cas là même si en ce moment je suis justement à sec. L'essentiel est de ne pas perdre le fil avec son blog, et surtout, de ne pas se mettre de pression!

Camomille 14/09/2018 09:30

je pense aussi que ça dépend aussi du but recherché. Je publie avant tout pour moi, pour garder une trace. Les lecteurs, c'est du bonus (et quel bonus ;). Alors je ne mets pas de pression, je publie quand je peux !

Picou 14/09/2018 14:28

Exactement. Si on le fait avant tout pour soi, peu importe la fréquence, et même la régularité... Celle ci n'est importante que si l'on regarde ses statistiques. Je n'ai pas envie de me mettre de pression pour écrire, si je dois ralentir, ce que je vais sans doute faire légèrement, je le ferai sans vergogne - en vrai, le monde ne s'arrête pas de tourner!

Charlotte 14/09/2018 09:17

Je publie tous les 3 jours en moyenne ça me parait bien, ça me permet de me laisser le temps (souvent je programme mes articles) et je trouve que ça laisse du temps à l'article d'être lu. Tout le monde ne peut pas passer tous les jours.
D'ailleurs j'ai participé à ton TAG aujourd'hui

Picou 14/09/2018 14:26

Moi aussi j'ai pris l'habitude de programmer, en général ça permet plus de flexibilité, sinon j'aurais sans doute du mal à assurer des publications tous les 2 jours... En tout cas je te remercie pour le tag, je file lire ça alors!

Dinde De Toi 14/09/2018 08:51

Je ne suis pas trop d’accord avec toi quand tu parles de sensation de retard et d’échec lorsque les articles sont peu fréquents. Justement l’avantage du blog c’est de pouvoir le retrouver à l’identique après une absence. Je ne poste qu’un article toutes les semaines / 10 jours et je ne pourrais pas plus souvent. J’aime que mon blog me permette de fonctionner à mon rythme. À l’inverse certains jeux vidéos continuent de tourner pendant ton absence (par exemple tout ce qui se fait en équippe ou lorsqu’il y a des événements organisés) ; si tu n’es pas là tu rates tout !! Ce sont des jeux hyper addictifs. Heureusement les blogs sont différents ????.

Picou 14/09/2018 14:24

Ce que je veux dire, c'est que quand on s'impose un rythme qui n'est pas le bon, si on se retrouve à ne pas y arriver, on a l'impression d'être en retard ou en échec, et ce pour rien, car justement comme tu le résumes, on n'a pas d'impératif à tenir. Simplement, si on se crée soi même ces faux impératifs (comme les blogueuses qui s'excusent d'avoir du retard sur leur planning), on se met une pression inutile puisque personne ne nous la demande! Je ne pense pas qu'il faille absolument publier souvent, juste, avec régularité pour ne pas se faire oublier. Et comme tu dis, le monde ne s'arrête pas de tourner quand on ne publie pas, et heureusement!

Anna Breizh 14/09/2018 08:36

Je crois que je ne vais pas être très objective, mais je te suis depuis un moment maintenant et je trouve que tes articles conservent toujours un bon fond, une bonne réflexion. Je ne me suis jamais lassée de te lire, donc ce n'est pas moi qui vais te dire de ralentir.
Je crois surtout qu'il ne faut pas se forcer, que l'écriture doit rester un plaisir et être sincère. C'est ce qui compte. Si on ne publie pas par plaisir, mais par obligation cela se ressent et alors on ne peut pas transmettre le message que l'on veut véhiculer.
Je crois que la diversité des blogs permet à chacun de s'y retrouver. Chaque blog est unique et reflète la personnalité de son auteur.

Picou 14/09/2018 14:21

Je pense que j'arrive à tenir un fond de qualité, même avec 3 articles par semaine (sinon, je ne les publierai pas à vrai dire, si je n'en étais pas satisfaite!). Comme tu dis si ça devenait un poids trop important, je réduirai, ce que je vais sans doute faire légèrement d'ailleurs, et sans scrupules. Ça reste un loisir, si je comptais dessus pour vivre je me mettrais sans doute plus de pression, mais heureusement ce n'est pas le cas! Je pense que publier pour publier ne trompe personne (en tout cas au delà d'un certain niveau de qualité), et comme tu dis - il en faut pour tout le monde, chaque blog ayant ses propres paramètres.