Le calme et la tempête

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-anniversaire-38-ans

🎉38 bougies pour moi aujourd'hui...🎉

L'année dernière, à la même date, je faisais le constat que j'étais bien dans ma petite routine. Métro, boulot, dodo, mercredis jolis, petite vie tranquille assumée et une certaine mémérisation en cours, tout roulait, sans surprises.

Aujourd'hui, je vous rassure tout de suite, ça va toujours bien! Pourtant, à 38 ans aujourd'hui, je me sens entre deux eaux.

Un petit grain est venu gripper ma mécanique bien huilée et tout remettre en question. Juste après mon dernier anniversaire, je perdais mon emploi. Et forcément, ça a tout chamboulé, et donné à mon année une toute autre tournure.

A l'heure de regarder en arrière, je me dis que l'année que je viens de passer restera un tournant dans ma vie.

blog-maman-picou-bulle-retrospective-38ans

Un virage pris en douceur, et pas encore achevé à vrai dire...

J'ai vécu mon licenciement comme un choc - je l'envisageais pourtant depuis longtemps, mais se retrouver face à cette réalité, et à l'injustice profonde qu'elle représentait, m'a forcément déstabilisée.

Heureusement pour moi, c'est arrivé aux beaux jours - alors j'ai profité à fond de l'opportunité que ça me donnait de profiter à fond des mois d'été, et de m'accorder le luxe d'une vraie pause.

J'ai ainsi eu l'occasion rare de prendre beaucoup de temps pour moi, juste pour moi: quelques semaines seule, alors que mes filles étaient encore gardées la journée, puis tout un été en famille, à profiter pleinement, sans pression.

A la rentrée de mes filles à l'école, j'ai mis en place ma nouvelle organisation, et je me suis lancée à la recherche d'un emploi.

blog-maman-picou-bulle-recherche-emploi

J'ai décidé de prendre cette pause professionnelle forcée comme un tremplin.

Après tout, c'est peut-être un coup de pied du destin pour m'amener à évoluer, à découvrir de nouveaux horizons, et à mettre ma vie sur de nouveaux rails.

Au delà d'une simple recherche d'emploi, j'ai donc débuté une véritable introspection, dans une démarche beaucoup plus large de réorientation professionnelle et d'épanouissement personnel.

L'année que je viens de passer a  donc été à la fois très calme - avec un rythme ralenti, du temps pour moi, et pour mes filles - et très chargée. De questionnements, de doutes, de remises en question, de grandes décisions.

Depuis 1 an, je navigue entre un quotidien en forme de mer d'huile, et une tempête intérieure.

blog-maman-picou-bulle-introspection

A mi-chemin entre le confort indéniable de rester à la maison, et l'inconfort de ne pas toujours m'y penser à ma place.

En réalité, j'ai beau être quelqu'un de très actif, rester au foyer ne me déplaît pas. J'avais peut-être un peu peur de m'ennuyer, mais j'ai vite réalisé que ce n'était absolument pas le cas!

J'ai toujours des choses à faire, que ce soit pour ma recherche d'emploi ou pour mon organisation familiale (une mine inépuisable d'amusement^^). Et mon blog m'offre une stimulation intellectuelle permanente à laquelle je suis heureuse de pouvoir accorder du temps.

Et surtout, j'ai le temps de profiter pleinement de mes filles, et de les voir grandir, en les gardant l'après midi et les mercredis ; et d'avoir du temps pour moi.

Mais tout ça n'est pas très lucratif... Et ce confort relatif peut finir par devenir un piège.

blog-maman-picou-bulle-bonheur-domestique

Car je n'ai pas envie de pérenniser cette situation à très long terme, que ce soit financièrement ou moralement.

Je n'arrive pas à m'enlever de la tête une certaine culpabilité à rester à la maison à "ne rien faire". J'ai toujours été active, et quelque part j'ai l'impression que je me laisse trop aller, ou qu'on va me reprocher une certaine paresse...

Sans parler de l'aspect social - car passé les quelques premiers mois "excusables", quand la situation s'éternise, passer d'un statut de cadre dynamique à celui de femme au foyer n'a pas tout à fait une image aussi valorisante (à défaut, soit dit entre nous).

Je le vis très bien pour l'instant - mais j'ai toujours un peu peur que le regard de mes proches puisse finir par changer avec le temps, et qu'un jour ils ne me considèrent plus de la même manière, de peur que je ne "gâche" mon potentiel ou que nos situations disjointes ne finissent par nous éloigner.

J'aimerais réussir à terme à retrouver un équilibre entre une vie personnelle épanouie, et une vie professionnelle riche, qui la complète.

blog-maman-picou-bulle-point

J'ai la chance de pouvoir profiter d'un environnement stable, et d'un entourage compréhensif, qui me permet de prendre mon temps...

Je n'ai pas envie de me précipiter dans un poste qui ne me conviendrait pas, juste pour retrouver au plus vite une vie active et le salaire qui va avec.

Je préfère m'accorder une chance de trouver un compromis satisfaisant et surtout durable, dans lequel je sentirai bien pour la suite.

Trouver sa voie ne se fait pas en un jour - c'est un long cheminement. Si j'ai pour ma part réussi à déceler assez vite la piste d'un compromis entre mes rêves, mon caractère et le marché du travail tel qu'il est, ce n'est pas forcément facile de le mettre en œuvre.

Même avec une solution entre les mains, il faut encore la confronter à sa réalité...

blog-maman-picou-bulle-changer-vie

...et intégrer que tout ne dépend malheureusement pas uniquement de nous.

Postuler à des offres un peu en dehors des "clous" de son CV ne marche pas à tous les coups... et même si j'ai réussi à décrocher différents entretiens au cours de ces derniers mois, ça n'a pas forcément suffi, et ne m'a pour l'instant mené à rien.

Avoir l'idée d'une reconversion possible ne fait pas tout - il faut aussi l'organiser en pratique, trouver une formation pertinente pour soi, la financer, la planifier.  Et avoir le courage et l'énergie de s'y lancer à fond, et surtout au bon moment.

Au delà d'un simple job, je suis en ce moment en train de réorganiser toute ma vie - et ce n'est pas tous les jours évident...

blog-maman-picou-bulle-nouvelle-vie

Je me projette, mais je doute souvent. L'angoisse de la page blanche. De quoi sera fait demain?

Je pèse le pour et le contre, j'évalue la part de risque, je passe mon temps à me poser des questions sans avoir les réponses.

Est-ce que je suis le bon chemin? Quand sera le meilleur moment pour me lancer? Est-ce-que je ne vais pas me perdre avec le temps? Dois-je vraiment remettre tout mon équilibre en cause? Ne vais-je rien regretter de mes choix?...

Je dois me résoudre à accepter cette part d'incertitude, et malgré mon assurance générale, je me sens parfois perdue. Je ne sais pas si j'avance correctement. Si tant est qu'il y ait, au fond, une bonne façon d'avancer...

J'avance avec les clés dont je dispose, et je fais au mieux, petit pas par petit pas.

blog-maman-picou-bulle-tournant-vie

Et je crois que c'est surtout là que mes 38 ans m'aident à prendre le recul nécessaire.

J'ai 38 ans, une jeunesse qui s'éloigne, des cheveux blancs qui se multiplient, quelques rides en devenir, sans doute. Mais j'avoue que ce n'est pas ce qui me fait peur. J'ai surtout peur des choix que je fais pour mon avenir.

Et pourtant au fond... peu importe.

A 38 ans, je suis bien dans mes baskets, prête à assumer que je ne me définis pas que par mon statut social. Que mon socle dans la vie, c'est ma famille - pas au point que je m'y perde moi-même, mais au point que je me mette un peu en veilleuse, s'il le faut.

Je suis à l'aise avec ça, et j'y trouve même au contraire une vraie force. De celles qui durent toute une vie. Quoi qu'il se passe, tant que je les ai - j'ai tout. Et c'est un moteur puissant.

Le reste c'est du bonus! Alors c'est d'autant plus motivant. C'est dur, je me perds parfois, mais je commence à entrevoir où m'amène ma nouvelle route...

Et c'est sûr, elle sera pleine de surprises, de doutes encore, de remises à zéro. Mais elle sera belle. Où que le vent me mène - j'y crois. On en reparle à mes 39 ans ;o)

blog-maman-picou-bulle-38ans-anniversaire

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Léa 23/09/2019 16:12

Je me retrouve totalement dans ton article.

J'ai comme aussi des phases, tout va bien, je suis motivée, en recherche active, et puis je suis en doute, j'ai peur, je suis lunatique. Je ressens beaucoup de culpabilité à être à la maison, j'ai du mal avec le regard des autres, familiale, voisinage, pourtant je ne suis qu'à deux mois du chômage,.....

Quand on est en poste on croit que ça n'arrive qu'aux autres, et quand on y est confronté, on croit que ça n'arrive qu'à soi.
J'essaye de faire des choix, je ne sais pas s'ils sont bons ou mauvais mais j'essaye de m'adapter à la situation et au contexte économique, et de trouver un équilibre dans tout ça !
Le problème est qu'on demande à la femme d'être active, autonome et mère en même temps, donc forcément on doit faire des sacrifices.

Je pense qu'il n'est pas bon de ressasser le passé et qu'il faut aller de l'avant, l'importance est d'être bien entouré par sa famille aussi.
Par contre je n'attends rien de personne et je me débrouille par moi-même comme je l'ai toujours fait !
Il est vrai que de postuler dans un nouveau domaine n'est pas évident, et on reste beaucoup sans réponse, de plus les recruteurs n'ont que l'embarras du choix aujourd'hui, ils sont de plus en plus exigeants dans les profils !

Rien n'arrive par hasard, et finir en burn out dans une entreprise n'est pas souhaitable non plus.
Je prends le temps comme toi et je sélectionne ma recherche, mais je m'aperçois que le contexte actuel est extrêmement difficile, alors pourquoi pas faire une parenthèse enfant si je le peux ? Et quand pourrai-je le faire après ?

Bon courage à toi !

Picou 24/09/2019 08:57

Trouver la réponse à ces questions intérieures demande un sacré cheminement et même parfois une remise en question - ce n'est pas facile, et c'est normal qu'on passe par des hauts et des bas. J'ai maintenant un "plan" pour mon avenir, mais rien ne dit que je le respecterai au final, ou qu'il se passera comme je le prévois! Je crois qu'il faut accepter cette part d'incertitude et essayer d'avoir assez confiance pour se dire qu'on arrivera à retomber sur nos pattes dans tous les cas.
D'ici là, ce n'est pas la position la plus confortable - rester à la maison quand ce n'est pas notre volonté de départ peut parfois être dur et démoralisant ; surtout que ça ne correspond pas à l'idéal que la société nous renvoie, et qu'on a mine de rien une certaine pression de l'opinion publique (qu'elle soit réelle ou dans nos têtes, mais ça revient au même!). On ne pourra de toute façon jamais correspondre à la femme idéale en parfait équilibre pro/perso - la barre est trop haute, et irréaliste quand on inclut la réalité de la société. Prends le temps pour faire le point, te fixer des objectifs petit à petit, et voir comment tu avances - on oublie souvent de prendre le temps dans nos sociétés actuelles, mais si tu en as la possibilité, c'est le moment d'en profiter. Et puis les enfants ça reste une valeur sûre, pour la vie ;o)

WorkingMutti 17/04/2019 09:35

Joyeux anniversaire en cette magnifique date.

Je suis d'accord avec toi, rester à la maison ce n'est pas "ne rien faire". Mais la société valorise tellement le fait de réussir à avoir un poste qui en met plein les yeux avec des termes ronflants, et le salaire qui va avec, qu'on a tendance à l'oublier.

Ces périodes de remise en question sont de telles turbulences ... En tout cas j'espère vraiment que tu vas réussir à trouver cet équilibre dans ta nouvelle voie professionnelle. Vraiment.

Picou 17/04/2019 16:43

Tu as raison il y a certainement une certaine pression sociale qui joue... et je pense aussi qu'il s'agit surtout de turbulences au cours du trajet!

Ma petite fabrique à rêves 14/04/2019 20:00

Je te souhaite un très bel anniversaire, Picou.
Cette culpabilité à rester chez toi que tu ressens, je l’ai connue aussi au début de ma maladie et puis elle s’est petit à petit transformée en une certaine force. Parfois, mettre tout à plat, nous permet de faire le point, de nous remettre en question et de nous rendre compte de ce qui est plus important pour nous dans la vie. Quant à toi, je te souhaite de trouver ta voie, cette année; voie dans laquelle tu pourras t’épanouir pleinement et qui saura répondre à tes attentes les plus chères. Belle route à toi...

Picou 17/04/2019 16:42

Je te remercie et je suis ravie de lire entre les lignes que tu ne te laisses pas abattre! C'est une étape d'entre deux, un monde un peu flottant mais finalement j'ai la chance de ne pas y être si mal. C'est déjà immense!

maman délire 14/04/2019 12:50

Chère Picou, déjà je te souhaite de nouveau un bel anniversaire ! Tu sais, c'est drôle j'ai justement eu l'occasion récemment de parler avec mes formatrices de cette période de remise en question, d'apparente "inactivité" que la société à bien du mal à accepter. c'est d'ailleurs ce que je disais récemment en commentaire chez maman lemptika. si on est licencié, on nous demande de refaire nos cvs et de nous remettre en selle illico presto. si on se sépare, on nous dit de recommencer à sortir et de trouver quelqu'un d'autre. si on perd quelqu'un, on nous téléphone sans cesse pour savoir si "ca va" en nous disant qu'on devrait sortir. la société n'aime pas ces périodes d'apparente "inactivité". Mais elles sont nécessaires ! et non, on ne retrouve pas une nouvelle voie en quelques jours. certaines iront plus vite, d'autres non. a quel moment de notre vie prenons nous le temps de nous interroger sur ce qu’on veut vraiment ? certainement pas en terminale quand il faut choisir ses études en tout cas... sans compter qu' à cette période de la vie on est bien souvent encore sous l'influence des choix de ses parents. Alors prends ton temps, si c'est de temps dont tu as besoin ! je pense que cette culpabilité est liée aussi à ça, à l’injonction de retrouver vite, de ne pas rester "inactive" car bien sur que tu n'es pas inactive. tu le serais, si ça faisait un an que tu étais enroulée dans un plaid dans ton canapé, à regarder les marseillais à Marseille à longueur de journée. mais ça c'est clairement pas le cas, et tu le sais. tu as pris le temps de profiter de tes filles, tu prends le temps de réfléchir à ce que tu veux faire et dans quelle entreprise tu veux aller pour être sur que ça te plaise. Tu peux te permettre de le faire alors ne t'en prive surtout pas ! nous avons la chance de vivre dans un pays ou il est possible de faire ça, alors profites cher picou !

Picou 17/04/2019 16:39

Oui, merci pour tes conseils avisés et comme toujours très pertinents. Effectivement on est dans une société de mouvement, où le modèle est d'etre actif, ou même mieux, entrepreneur. C'est une certaine pression...je suis dans une étape de remise en cause plus générale, je ne sais toujours pas de quoi mon avenir professionnel sera fait mais j'ai la force de pouvoir compter sur une base stable en dehors de ça. C'est déjà super!

Dinette et Paillettes (Maman Pétille) 13/04/2019 09:58

Tes mots me parlent tellement à chaque fois...
Je te souhaite plein de belles choses pour cette nouvelle année !
Bon anniversaire à toi Picou... Oui... je radote ;)

Picou 13/04/2019 18:23

Pas si facile la vie de maman ! Trouver quelle est sa place entre sa vie de femme et son role de maman n'est pas si simple...

Le Rire des Anges 12/04/2019 21:23

C’est une magnifique opportunité que tu as là de faire un break (certes forcé), d’etre plus disponible pour tes enfants et de prendre du recul. Tu aurais continué ton train train bien huile (et ça n’aurait pas été un mal) mais tu n’aurais jamais eu cette chance de tout mettre à plat et de te demander ce que tu veux vraiment!
C’est un cheminement et je ne doutes pas qu’il te mènera au meilleur endroit.

Picou 13/04/2019 18:22

Oui tout à fait... quelque part c'est un mal pour un bien car je suis sûre qu'à la sortie ça m'aidera à prendre certaines décisions...

Mes Madeleines 12/04/2019 17:39

1- Rester à la maison et prendre soin des siens, ce n'est pas "ne rien faire"
2- Je croise les doigts pour ton/tes futurs projets : qu'ils arrivent en temps et heure et qu'ils te rendent heureuse !
Sur ce, Bon Anniversaire !!!!!

Picou 13/04/2019 11:23

Merci! Oui J'avoue que même après 1 an j'ai toujours du mal à ne pas culpabiliser de rester à la maison...pourtant je ne passe pas mon temps à glander! Tu as parfaitement raison pourtant!

Charlotte 12/04/2019 16:50

Tu es à la croisée des chemins. Des fois on s’en rend compte trop tard et c’est l’implosion, la crise de la quarantaine. Je trouve que c’est une période comme tu dis de transition mais qui sera forcément bénéfique avec du recul.

GToch 12/04/2019 16:20

Je te souhaite un très bon anniversaire et surtout de trouver ta place telle que tu la ressens ♡♡♡

Picou 12/04/2019 16:55

Merci beaucoup! C'est bien parce que je fais le maximum pour ça que ça passe par tant de questionnements...j'ai bon espoir que ce soit pour le meilleur, à la fin!

MissBrownie 12/04/2019 15:30

Happy B Day ^_^
Je me souviens quand la boîte pour laquelle je travaillais depuis 10 ans a déposé le bilan, ma collègue la plus proche allait avoir 40 ans et pensait que jamais elle ne retrouverait de travail. Finalement, elle a retrouvé et elle est beaucoup plus épanouie maintenant.
Quant à moi, désormais, j'en suis à son point. 40 ans dans 1 an et des questionnements. Que ferai-je si je loupe le CRPE cette année ? Ces 9 dernières années ont défilé tellement vite avec 3 enfants et un blog qui m'a tout de même fourni du boulot et un revenu pendant ce temps.

Picou 12/04/2019 16:53

Merci! Trouver sa place n'est pas si facile, même quand on a une idée de ce que l'on cherche, il faut aussi composer avec les éléments extérieurs. Je sais que je trouverai une place qui me conviendra, mais je ne sais pas quand, comment, et sous quelle forme. C'est frustrant, et l'accepter passe par des hauts et des bas, mais j'ai une base stable et heureuse dans mon foyer, c'est déjà une chance immense que je saisis comme il se doit!

Cécile 12/04/2019 15:10

Bon anniversaire Picou, puisses tu trouver ce que tu cherches !

Picou 12/04/2019 16:51

Merci beaucoup! J'ai confiance, ça ne se fait pas en un jour et en un claquement de doigts, mais tout ça se dessine!

PetitsGanefs 12/04/2019 15:07

Un très bon anniversaire Picou!
C'est une belle analyse où je me retrouve un peu mais en beaucoup moins avancé :)
Je ne te lis pas depuis très longtemps, mais je vois que ton cheminement et tes questionnements ont beaucoup avancé et évolué. Les retours en arrières sont toujours difficiles, mais sont aussi nécessaires pour se poser les bonnes questions.
Je t'invite (si tu ne la connais pas déjà) à regarder la "courbe du deuil" qui résume beaucoup une partie de ton article je trouve
Profite de tes enfants à fond comme tu le fais, se sont des souvenirs pour tes filles et toi ! C'est pour le moment la seule bonne chose que je trouve dans ces "changements" brusque de job!
Plein de bonnes bonnes choses et jusqu'à 120 ans en bonne santé

Picou 12/04/2019 16:50

Merci! Je ne connais pas cette "courbe du deuil", j'irai regarder ça! Je n'ai pas choisi ma situation actuelle, mais j'y trouve bien entendu des intérêts certains... Ce cheminement passe par des hauts et des bas, le temps de trouver la place qui sera la mienne à l'avenir. Mais j'ai confiance et c'est bien là l'essentiel! merci de ton soutien!

Anna Breizh 12/04/2019 13:34

Joyeux anniversaire Picou !
Je te souhaite que cette année tu ais la réponse à tes questionnements.
Je me retriuve énormément dans cet article. Cette tempête intérieur, cette culpabilité d'être à la maison (pourtant je savoure de voir grandir mes filles, d'être là au quotidien), mais au fond de moi il y a autre chose qui attend, qui tempête. Ce n'est pas tous les jours facile de trouver cet équilibre. Je crois que pour avancer, il les faut ces questionnements. Je te souhaite de trouver ton chemin.

Picou 12/04/2019 16:48

Merci! Oui, je crois que pour avancer il faut aussi arriver à concilier l'ancienne image qu'on a de soi, et celle que l'on construit, et ce n'est pas si facile que ça en a l'air. Je te souhaite de trouver aussi cet alignement! On va y arriver, j'en suis sure!

Maman Lempicka 12/04/2019 13:08

Très bel anniversaire, je me retrouve énormément dans cet article, tu t'en doutes, il fait écho à de nombreuses dualités identiques aux tiennes. Je te souhaite tout le succès possible dans ton cheminement et tu as raison: prends ton temps.

Picou 12/04/2019 13:24

Oui, je sais que nous vivons une période similaire, pas facile de se retrouver, entre l'image qu'on avait de soi et cette nouvelle route qu'il faut créer... Merci!

Lauriane 12/04/2019 12:31

Joyeux anniversaire Picou ! Ce sera une très bonne année à coup sur ! Profite bien de ta journée, laisse toi porter ! Bises

Picou 12/04/2019 13:00


Merci! Définitivement une année de renaissance! ;o)

Elisa 12/04/2019 12:08

Déjà, joyeux anniversaire! Je comprends ton questionnement, même si ma situation est différente. On a peur de s'ennuyer et puis, on réalise que c'est impossible vu la somme de boulot qu'il y a à faire et les possibilités que de ne pas travailler officiellement nous offrent. En même temps, oui, les questionnements sont toujours là et quand on a besoin de stimulation intellectuelle et d'avoir son indépendance financière, ce n'est pas tous les jours simples à gérer...Cependant, comme tu le dis bien, quand on a notre âge (puisqu'on a le même), on arrive à prendre du recul plus facilement que lors qu'on avait 25 ans ou même 30 ans.

Picou 12/04/2019 12:59

Merci beaucoup! ton résumé est très bon, pas si facile de trouver sa place entre l'image qu'on a eu de soi pendant longtemps et cette nouvelle image qui se dessine... mets mon grand âge me permet de prendre ça avec beaucoup plus de sérénité!

petitsruisseauxgrandesrivieres 12/04/2019 10:55

Bon anniversaire chère Picou ! Je te souhaite une douce journée, et l'apaisement pour les mois à venir :-)

Picou 12/04/2019 12:54

Merci beaucoup! Je ne c'est pas si ce sera de l'apaisement mais dans tous les cas je sais que la fin sera belle!

MamanDe4 12/04/2019 10:39

Malgré l’incertitude, je trouve que tu As beaucoup de force pour tenir pendant cette période. Moi, je ne serais pas capable d’une telle sérénité.
Tu feras preuve d’une belle résilience, j’en suis sure. Et d’ici là’, c’est chouette ces moments avec tes filles et ta famille !

Picou 12/04/2019 12:53

Merci beaucoup! j'essaie de faire au mieux avec les cartes que j'ai en main... forcément ça passe par des doutes et des questionnements mais je sais que ce qu'il y a à la clé sera beau dans tous les cas!

Soa 12/04/2019 09:40

Je te souhaite un très bel anniversaire ! Voilà un bilan très réaliste sur toi-même pour te permettre de mieux rebondir ! J'aime ton optimisme ! Gros bisous !

Picou 12/04/2019 12:51

Merci beaucoup ce n'est pas tous les jours facile mais je préfère voir le verre à moitié plein, en général il faut bien avouer que c'est plus productif!

Charlotte - Enfance Joyeuse 12/04/2019 08:55

Un très bel anniversaire à toi ! C'est une année riche en remises en question et en nouveaux projets qui s'écoule. Je te souhaite que cette année qui arrive te permette de trouver l'équilibre professionnel que tu recherches et tout autant de bonheur ! Plein de belles choses à toi ! Fête ça bien !

Picou 12/04/2019 12:49

Merci beaucoup!ce n'est pas ma période la plus facile mais je ne doute pas d'arriver à une belle situation au bout du compte. J'ai déjà la chance d'avoir un socle stable et heureux alors je crois que j'ai déjà l'essentiel!

Mumtwokids 12/04/2019 08:34

Un joyeux anniversaire douce Picou ! J'espère que tes questionnements te permettront d'arriver là où tu le souhaites, que ta situation se decantera et que tu seras mieux dans tes baskets. Gros bisous et j'espère que tu seras gâtée

Picou 12/04/2019 12:47

Merci beaucoup! C'est tout ce que je me souhaite , et même si en ce moment je suis dans une période de doute et de questionnements, je n'ai aucun doute sur le fait que ça se finira bien...