Lecture - 'Au revoir là-haut' de Pierre Lemaitre

Publié le par Picou

au-revoir-la-haut-pierre-lemaitre

Je viens tout juste de terminer "Au revoir là haut", et j'ai vraiment envie de vous le présenter, car j'ai vraiment adoré!

C'est une lecture coup de poing, qui m'a marquée profondément aussi bien par son style racé, limpide et travaillé, que par son propos bouleversant mais passionnant, parfaitement scénarisé.

Au fil d'un récit ancré dans l'après première guerre mondiale, l'auteur mêle dans ce roman la petite et la grande histoire, en entrecroisant les destins de trois personnages aux trajectoires bouleversées par la guerre.

Leurs destins seront inextricablement liés par une rencontre fortuite sur le front, quelques jours à peine avant l'armistice de 1918.

pierre-lemaitre-au-revoir-la-haut-combat

Le lieutenant Henri d'Aulnay-Pradelle, aristocrate désargenté et arriviste, lance ses troupes dans un ultime et inutile assaut, dont il pense tirer une gloire militaire. Alors que le combat tourne au carnage, le jeune Edouard Péricourt sauve in extremis la vie de son camarade Albert Maillard, mais finit complètement défiguré par un éclat d'obus.

La démobilisation s'avère rude pour ces deux soldats à la vie brisée... Une amitié aussi ambigüe qu'indéfectible se crée alors entre eux, duo improbable où chacun est redevable à l'autre de sa vie.

Alors qu'Edouard, excentrique étudiant aux Beaux-Arts et grand Bourgeois rebelle, décide de tirer un trait sur son ancienne vie en se faisant passer pour mort, Albert, comptable simple et sans le sou, se voit forcé de le prendre sous son aile et de subvenir à leurs besoins à tous deux. 

Leur retour à la vie civile est moins glorieux qu'attendu, la Nation célébrant ses disparus, mais faillissant à prendre convenablement soin des vétérans...

pierre-lemaitre-au-revoir-la-haut-monument-mort-arnaque

Alors qu'Edouard convainc peu à peu Albert de le suivre dans une idée folle, une escroquerie à grande échelle aux monuments aux morts qui pourrait leur amener la fortune, le lieutenant D'Aulnay Pradelle, lui, s'impose en carriériste profiteur.

Sécurisé par son mariage avec une riche héritière, il se lance sans vergogne dans le commerce des cimetières militaires, en comptant faire une fortune facile.

Pour trouver leur place dans l'après-guerre, les trois hommes devront prendre des décisions difficiles, et parfois des risques inconsidérés... Mais pourront-ils toujours assumer leurs actes?

pierre-lemaitre-au-revoir-la-haut-soldats

L'intrigue, originale et parfaitement maîtrisée, entremêle avec brio divertissement et vérité historique.

La plume fluide, cynique mais légère de Pierre Lemaitre se met au service d'une histoire divertissante, autour d'une double arnaque aux multiples rebondissements.

L'auteur crée peu à peu un suspense digne d'un polar - on tourne les pages avec grand plaisir en ayant hâte de découvrir le dénouement. 

Mais la vie des personnages s'inscrit en même temps dans une description caustique et très réaliste de l'après guerre, dans tout ce qu'elle a eu de plus affreux, ce qui donne une grande profondeur au roman.

L'auteur aborde sans détours des aspects méconnus et terribles de l'après guerre, comme la désastreuse gestion des corps des soldats morts au front, les graves manques de respect aux disparus et à leurs familles, ou l'accompagnement insuffisant des poilus survivants, auxquels la société a tourné le dos.

pierre-lemaitre-au-revoir-la-haut-cimetieres

Au delà de ces deux axes historiques et fictionnels, le livre soulève en filigrane de nombreux autres questionnements de fond.

D'abord une réflexion sur l'être et le paraître, et la perte d'identité - comme tous ces soldats morts sans nom sur les champs de bataille, les héros ne survivent qu'au travers de masques.

Que ce soit au sens propre pour Edouard, qui cache son visage défiguré derrière les masques qu'il crée, ou derrière les masques de la réussite, pour l'ambitieux Aulnay-Pradelle qui veut redorer son blason, ou de la droiture morale, pour Albert, qui doit mener une vie extérieurement "normale" alors qu'il est au cœur d'une arnaque bassement immorale.

roman-au-revoir-la-haut-edouard-albert

Ensuite, une réflexion de fond sur les limites du patriotisme, du courage ou de la loyauté, sans cesse remis en question au fil des dilemmes vécus par les personnages.

Le livre navigue tout du long sur une ambiguïté constante : à la fois récit sur l'humain, au coeur d'une période inhumaine, réflexion sur la gestion du deuil lorsqu'on a mal géré sa vie, et remise en cause de la morale, au fil d'arnaques immorales...

Le récit vogue sur le fil de ces ambivalences, y trouvant une vraie profondeur au delà du simple - et brillant - portrait d'hommes dans l'après guerre.

J'ai adoré ce livre, qui m'a vraiment remuée, et je l'ai savouré lentement, comme ceux que l'on sait devoir terminer un jour, mais qu'on voudrait tellement faire durer.

Vous l'aurez compris, je ne peux que vous le conseiller! Et j'ai maintenant hâte de découvrir l'adaptation ciné, qui semble également très réussie, et la suite, qui vient apparemment tout juste de sortir en librairie.

{Si le livre vous tente, vous pouvez vous le procurer ici}

au-revoir-la-haut-roman-lecture-pierre-lemaitre

 

Publié dans Lecture, Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cecilia 13/08/2018 09:37

Merci pour cette suggestion. Je suis toujours à la recherche de nouveaux livres, ça tombe bien. :) Cette histoire semble être bouleversante. Sensible comme je suis, je verserai certainement quelques petites larmes !

Picou 16/08/2018 15:44

Oui c'est vraiment un très beau livre... probablement le meilleur que j'ai lu l'année dernière!

Azylis 23/02/2018 22:13

J'ai vu le film et j'ai eu du mal...
L'histoire est très belle mais la façon dont le film est tourné, je n'ai pas trop accroché. Je crois que c'est lié à Dupontel. C'est tourné façon burlesque et ça m'a empêchée de ressentir les émotions appropriées.

Picou 23/02/2018 23:24

Ah...J'ai bien envie de voir mais si effectivement c'est trop burlesque je risque aussi d'être déçue! Voilà pourquoi quand on peut il faut toujours lire le livre avant!

Cécile 22/02/2018 20:49

J'ai ADORE ce livre (et je pèse mes mots)
De tout ceux que j'ai lu (et il y en a beaucoup) c'est probablement celui qui a la scène d'ouverture la plus époustoufflante !
Quand à l'histoire.... dur de ne rien en dire.... mais j'avoue avoir beaucoup BEAUCOUP ri.... car je suis adepte du 50eme degré et que les héros/zéros sont très forts !

Picou 23/02/2018 08:52

Ce chapitre d'ouverture est magistral et donne tout de suite le ton du style parfait et de l'originalité. C'est vraiment une lecture que je n'oublierai pas!

MamanDe4 22/02/2018 20:45

Tres bien résumé et décrit ! Comme je te l’ai déjà dit, même si je l’ai lu il y a qques années, j’en garde un très bon souvenir de lecture et j’avais découvert cette après guerre.
Je ne savais pas qu’ y avait une suite, je vais aller y jeter un œil !!

Picou 23/02/2018 08:53

Je t'avoue que j'ai découvert ça sur un rayon de librairie après avoir ecrit mon article! Ce n'est pas une suite directe apparemment mais la suite de l'histoire de madeleine.

mamandejumelles 21/02/2018 14:32

moi je l'ai lu en BD et j'ai adoré!!!

Picou 21/02/2018 22:15

Je te conseille le livre alors! Parfois édifiant, mais très fluide et agréable à lire, et très bien écrit. une perle!

Anna Breizh 21/02/2018 13:30

J'avais déjà très envie de le lire, et ta chronique confirme mon envie. Je l'ai noté sur ma liste.

Picou 21/02/2018 22:14

Oui je viens de voir que tu en avais terminé un de cet auteur, vraiment je l'ai trouvé super et je ne peux que te le conseiller!

Charlotte 21/02/2018 10:49

C'est le prochain que je lis

Picou 21/02/2018 22:13

J'espère que tu l'aimeras autant que moi, vraiment, j'ai adoré!