Qu'est ce que ça change, d'avoir 3 enfants?

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle--3-enfants-ca-change-quoi

On me demande très souvent ce que ça change, d'avoir 3 enfants. Et même si je n'ai pas encore tout expérimenté, nos quelques mois à 5 m'ont déjà permis de bien l'imaginer!

On dit souvent que le plus grand bouleversement, c'est de devenir parents. Puis qu'accueillir un deuxième enfant, c'est encore un plus grand chamboulement! Mais le 3ème alors - est-ce encore différent?

Comète n'est physiquement parmi nous que depuis quelques mois, mais je crois que même en l'attendant, nous avions déjà globalement saisi ce que son arrivée changerait pour notre famille. Avant de prendre cette grande décision d'avoir un troisième enfant, nous avions en effet pesé le pour et le contre, et passé en revue ce que ça risquait de changer pour nous.

Car passer de 4 à 5, c'est sortir un peu du schéma familial "classique", pour basculer du côté des familles "nombreuses". Je mets là des guillemets, car chacun place la barre à un niveau différent : et pour moi et mon mari, chacun issus de familles de 3 enfants, ce chiffre symbolique n'a rien d'exceptionnel. Nous l'avons (bien) vécu en tant qu'enfants, et nous l'abordions donc avec sérénité, pour notre propre famille.

Pour autant, 3 enfants, c'est quand même, c'est vrai, un sacré changement. On doit encore une fois remettre l'équilibre familial en question...

blog-maman-picou-bulle-avoir-3-enfants

...et surtout basculer vers une situation où les enfants deviennent plus nombreux que les parents!

Sur beaucoup de plans, aussi concrets que plus généraux, c'est une décision lourde de sens, qu'on ne peut pas prendre à la légère. C'est en fait bien évidemment le cas de chaque configuration - mais je crois que plus le nombre d'enfants grandit, plus le poids de ce choix s'alourdit.

Car au delà des contingences matérielles, dont l'impact se renforce (ce qui sonne souvent précocement le glas de grandes ambitions familiales), d'autres questionnements émergent. Ne va-t-on pas tout mettre en péril, à vouloir encore plus? Réussira-t-on à maintenir une qualité de vie suffisante pour tous? Chacun saura-t-il conserver sa place, dans ce qui va devenir une vraie tribu?

Beaucoup de ces questions sont déjà apparues avec l'arrivée du deuxième enfant, et l'on a maintenant l'expérience de savoir qu'elles se résolvent naturellement, quand le nouveau membre de la famille est là. Mais il reste tout de même quelques "surprises", ou en tout cas quelques inévitables évolutions qui rendent la vie à 5 bien différente de celle qu'on avait à 4.

Même si l'on est maintenant bien rodés, et qu'on a quelque part fait le plus gros du travail, accueillir un troisième enfant devient quand même une tout autre expérience...

blog-maman-picou-bulle-ce-que-ca-change-avoir-3-enfants

Organisation matérielle, dynamique familiale, projections à long terme : avoir 3 enfants change quand même la donne, et mieux vaut y être prêts!

★ Zen, on est zen!


"Le troisième, il se fait tout seul"! Qu'est ce que je l'ai entendue, cette phrase... et qu'est ce qu'elle m'a rassurée! J'avoue qu'en prenant la décision du 3ème, c'est un point qu'on avait en tête - pris dans le tourbillon de la vie, ce petit nouveau devra forcément s'adapter, par la force des choses, et il pourra bénéficier de 2 grands modèles à suivre (ou dont se différencier!). C'est donc aussi en grande partie directement lui qui fera le job!

Pour un troisième, on est clairement beauuuucoup plus zen et détendu que pour les précédents. En vieux routards de la parentalité, on sait à quoi s'attendre, et comment on fonctionne, et on prend désormais plus de distance avec les injonctions de la société. (NB - cela varie bien sûr suivant l'écart entre les enfants, mais encore... pas tant que ça je crois.)

Même si chaque enfant a ses particularités, et qu'on est pas forcément le même parent pour tous, on aborde quand même les choses avec beaucoup plus de détachement, en sachant que si on a bien réussi à gérer jusque là, il n'y a pas de raison pour que ça s'arrête! Et croyez-moi, ça change énormément la donne de se sentir en terrain "conquis"...

blog-maman-picou-bulle-logistique-3-enfants

★ L'impact logistique


L'aspect matériel est la principale conséquence visible - et oh combien visible! - d'un 3ème enfant. C'est que ça prend de la place, ces petites bêtes! Les plus chanceux y verront l'occasion de changer de lieu de vie pour plus grand ; pour les autres, il va falloir apprendre à devenir expert en Tetris^^

Si l'on ne peut pas pousser les murs, il faut réfléchir à un moyen de caser tout le monde : réorganisation des chambres, achat d'un lit superposé, petites astuces pour créer des rangements... Il y a quand même des solutions pour réussir à ce que chacun ait son espace. Mais on sait que forcément, à un moment, on se sentira sans doute un peu les uns sur les autres... la vie de tribu, quoi!

Et il n'y a pas qu'à la maison qu'il faut jouer un jeu de taquin. Chaque déplacement en voiture devient par exemple un vrai mic-mac! D'abord il faut, si ce n'est pas déjà le cas, investir dans un véhicule pouvant transporter tout le monde ; et, si les enfants sont encore petits, trouver des sièges auto adaptés. Adaptés, et compatibles! Trouver la bonne combinaison pour que 3 sièges auto tiennent, ça ne laisse en général pas 50 possibilités. C'est souvent au millimètre près^^!

Forcément, ça réduit aussi la place dans les placards ou pour les bagages... Il faut maintenant compter plus grand. Ou, surtout, apprendre à devenir plus minimaliste! Pour un 3ème, on s'encombre moins de gadgets comme on sait directement ce qui nous sera indispensable ou non, et on maximise l'utilisation de chaque chose en tablant sur seconde main (pour acheter/récupérer et soi-même revendre/donner).
 

blog-maman-picou-bulle-organisation-vie-famille-a-cinq

★ L'organisation au taquet


Autant le dire tout de suite - avec 3 enfants, pas d'autre choix que d'être organisé! Sinon, on se sent très vite débordés.

Même si l'on avait déjà l'habitude de bien gérer, l'organisation de la vie en famille devient presque militaire : il y a TOUJOURS quelque chose à faire, et la to-do list comme la panière de linge ne se vident JAMAIS. Pas d'autre choix que d'avoir une charge mentale au taquet!

L'avantage, c'est qu'on ne risque pas de s'ennuyer, mais à vrai dire, on s'en doutait^^!

Les formalités administratives sont légion, et les dépenses du foyer sont forcément multipliées ; mais avoir 3 enfants offre aussi quelques avantages pécuniaires. Avant tout une troisième part complète pour les impôts, et des allocations familiales revalorisées, puis quelques réductions grâce à la carte famille nombreuse (dont il faut faire la demande, et qui offre surtout des tarifs réduits pour les transports, et parfois les entrées de visites culturelles).

Quoi qu'en disent les détracteurs qui crient au "vol d'argent public", tout ça ne suffit absolument pas à couvrir le coût qu'engendre cet enfant supplémentaire... mais c'est une juste reconnaissance, aussi, de ce qu'on offre à la vitalité de notre société. Pas de quoi pérorer : on ne fait pas de 3ème enfant pour les sous... au risque d'être bien déçu!

blog-maman-picou-bulle-vie-famille-cinq

D'ailleurs, au delà des quelques avantages, certaines situations de la vie courante deviennent plus compliquées à gérer. En voyage, particulièrement - car il devient bien plus difficile et onéreux de trouver des hébergements, ou une table au restaurant, pour une famille de 5. La plupart des formules économiques sont prévues pour 4 ; désormais, on sent qu'on commence à gêner!

C'est aussi une autre conséquence de la vie à 5... On est maintenant un vrai groupe.

On arrive moins à se séparer les uns des autres ; parce que faire garder un, ou deux enfants, ça se fait bien - 3, c'est tout de suite beaucoup plus contraignant, et il devient beaucoup moins facile de pouvoir se décharger de temps en temps! Et autant dire qu'on est aussi invités moins souvent chez les copains... Forcément, ça déménage, et il en faut de la place, pour qu'on tienne tous dans autour d'une table!

Et puis, forcément, 3 enfants, c'est statistiquement 3 fois plus de possibilités de réveils, de maladies ou de crises à gérer ; mais aussi bien sûr, 3 fois plus de câlins et de fierté!

blog-maman-picou-bulle-la-vie-avec-3-enfants

★ Le rapport au temps


Autre effet Kiss Cool de la vie avec 3 enfants, c'est la notion du temps qui devient encore plus élastique! Quand on sort, avant que tout le monde n'ait fait son dernier-petit-pipi, mis son manteau et ses chaussures, et attaché sa ceinture en voiture, je pense qu'on peut bien compter minimum 15mn. Ça n'aide pas particulièrement à avoir envie de sortir et à respecter les horaires, surtout que les imprévus sont nombreux^^

C'est anecdotique, bien sûr, mais au delà de ça, il faut bien avouer que c'est tout notre rapport au temps qui en prend un coup. Avant, ce n'était pas toujours facile, mais on arrivait à se trouver du temps ça et là. A 5, ça devient nettement plus délicat... Chacun doit désormais s'adapter aux contraintes de tous les autres, et ça commence à peser.

C'est bien sûr d'autant plus pesant que les enfants sont petits ; mais viendra aussi la période où il y aura 3 établissements scolaires différents où les amener, et autant d'activités où faire le taxi... heureusement, l'écart d'âge permet aussi souvent que les plus grands deviennent plus autonomes entre temps.

Chacun a toujours un besoin ou une demande, et la logistique s'emballe - alors, c'est de plus en plus dur de trouver du temps pour soi, et pour son couple. Si on le veut vraiment, on y arrive toujours, je crois - mais il faut une sacré dose d'acharnement et d'organisation pour y parvenir! Et comment dire... on ne parlera pas du silence, qui devient une notion abstraite^^.

Et puis au delà de soi, ça devient aussi plus compliqué d'accorder des temps individuels à ses enfants. On fonctionne plus souvent par duos, en roulement, mais trouver un temps spécifique pour chacun, où l'on soit vraiment disponible et à l'écoute rien que pour lui, est vraiment difficile. Là encore, pas impossible - mais à prévoir vraiment en amont, car c'est d'autant plus important pour les enfants!

blog-maman-picou-bulle-3-enfants-concretement

★ La dynamique familiale mouvante

 

C'est ici un effet secondaire que je commence juste à entrevoir, comme ma dernière est encore bébé, mais dont je pressens déjà néanmoins la force. A deux enfants, il n'y a pas 36 solutions possibles : on s'entend bien, ou on se chamaille ; on passe de l'un à l'autre, sans arrêt.

A trois, les combinaisons deviennent plus multiples! Selon les périodes, les affinités, et en fonction des humeurs des uns et des autres, les rapprochements prendront des formes plus variées.

Qu'ils fonctionnent en trio, ou les uns contre les autres, les dynamiques entre 3 enfants sont fluctuantes et pas forcément figées : il peut par exemple y avoir une tendresse particulière entre l'aîné et le petit dernier, ou ce sera peut-être le 2ème qui servira de modèle et de guide, ou encore, le benjamin qui se sentira exclu des jeux des "grands"... Les jeux de pouvoir et de manipulation entrent en jeu, et ça tourne en permanence.

Mais les moments de complicité à trois sont d'autant plus précieux qu'ils sont peut-être plus rares ; et en ce qui me concerne, ils me rassurent beaucoup lorsque j'imagine le futur de mes enfants, qui auront j'espère toujours quelqu'un vers qui se tourner.

Avoir 3 enfants, c'est aussi quelque part l'assurance de faire durer encore plus longtemps la possibilité d'une vie de famille riche et foisonnante - et ça n'a pas de prix. Même si nous ne sommes qu'au début de l'aventure, nous ne regrettons pas une seconde notre choix - Comète est encore bébé, donc ça impacte forcément notre ressenti, mais nous avons déjà trouvé un nouvel équilibre tous les 5, tout aussi fort, et sans doute plus, qu'avant. Alors ça ne pourra qu'aller vers le mieux!

La vie à 5 est très intense, que ce soit par son organisation, comme par les émotions qu'elle provoque.

Il faut y être prêt, car ça nous engouffre dans un tourbillon un peu fou... mais tellement riche d'amour et de vie!

blog-maman-picou-bulle-pinterest-avoir-3-enfants

Publié dans Vie de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sophie 18/09/2020 15:46

Tout à fait ! Mes enfants sont toute ma vie et je ne les échangerais pour rien au monde :)

Sophie 14/09/2020 17:25

Élever trois enfants surtout en bas âge avec trois tempéraments distincts n’est pas une mince affaire lorsqu’on est mère célibataire. Cependant, rien n’est comparable à l’amour qu’ils me donnent. Je les aime.

Picou 14/09/2020 18:56

Oui, en solo c'est un sacré challenge je suis admirative! Mais l'amour pour eux est une énergie incroyable c'est vrai

Madame Lavande 31/07/2020 16:40

Merci pour ton retour sur ce chamboulement familial ! Je dois bien avouer que chez nous la question du petit 3e se pose de plus en plus régulièrement et avec de plus en plus d'insistance ;-)

Picou 31/07/2020 16:50

He he! Nous avons préféré attendre un peu avant de nous lancer, mais 3 plus rapprochés ça doit être une sacrée aventure! En tout cas, une chouette aventure ;o)!

elodie 23/07/2020 11:13

J'ai connu ça. Et de 3 à 4 enfants je trouve du coup cela plus simple personnellement. Pour mon 3e j'étais séparé du papa pendant la grossesse ça a été bouleversant a tout niveau.

Picou 23/07/2020 15:24

Je n'irai pas tester, mais je suis sûre qu'effectivement, on s'aguerrit un peu plus à chaque fois! Et remettre tout à plat avec un nouveau papa, c'est sûr que ça doit tout chambouler, avec en plus 2 organisations différentes à gérer!

Dinette et Paillettes (Maman Pétille) 22/07/2020 18:47

Je commence la phase de test dans quelques semaines ;)

Picou 22/07/2020 22:01

Oui! Tu vas adorer - c'est encore plus d'agitation, mais tellement d'amour en plus!

Marion 21/07/2020 11:18

Super article qui me conforte bien dans mon idée - on restera 4 ???????????? mais sinon moi j’ai bcp plus craint le passage de 0 à 1 que de 1 à 2 !

Picou 21/07/2020 13:40

Ce sont des éléments qu'il faut prendre en compte, mais bon je crois que quand on y est prêt, c'est juste de l'amour en plus! Tout ça aura bien le temps de se calmer quand les enfants seront plus grands!

Oph 21/07/2020 10:54

J'aime beaucoup cet article. Il me permet de m'apercevoir que ce qui me pèse un peu en ce moment est finalement la résultante d'une famille de 5 et de ne pas me dire que c'est uniquement moi que je dois remettre en cause. De notre côté, ce qui a aussi changé avec l'arrivée du 3ème enfant, c'est une plus grande implication des grands-parents (mes parents). Ils ont senti, je pense, que le déséquilibre numérique enfant/adulte était parfois pesant pour nous et qu'ils pouvaient prendre une plus grande place, pour le plus grand bonheur de tous ;). J'ai aussi beaucoup entendu dire que le gros bouleversement c'était de passer de 1 à 2 enfants, mais je ne l'ai pas vécu comme ca (mais c'est sans doute lié aussi au plus petit écart entre potimarron et griotte).

Picou 21/07/2020 13:43

Je pense que le ressenti tient beaucoup à la personnalité et à l'environnement de chacun! Ici, nos familles sont trop loin pour être un renfort au quotidien, alors, on se débrouille sans (sauf pour les vacances, où ils aident bien!). Forcément, 3 enfants c'est 3 fois plus de boulot, même si la dynamique entre les enfants les aide aussi à s'occuper seuls. C'est parfois pesant, surtout quand ils sont petits je pense, mais quelque part c'est aussi une garantie supplémentaire d'une vie de famille riche à long terme! En tout cas on ne regrette pas notre choix, nous trouvons notre équilibre à 5 comme nous l'avions aussi à 4!

Esthel 21/07/2020 07:18

Merci pour cet article ! C'est vrai que le troisième enfant modifie des choses dans la dynamique familiale. Personnellement c'est un nombre que j'ai adoré et j'ai trouvé au contraire que j'avais plus de temps pour moi. Peut-être parce que je m'étais recentrée sur des activités basiques ? Peut être parce que mes aînés grandissaient (ma plus grande avait six ans et son frère deux ans et demi à la naissance de la troisième) ? Peut-être aussi que j'y ai retrouvé une dynamique de famille nombreuse que je connaissais et aimait beaucoup, pour avoir grandi dans une famille de quatre enfants...
Dans tous les cas cela ne nous a pas découragé d'en avoir d'autres et nous sommes maintenant sept à la maison ????

Picou 21/07/2020 13:45

Je pense aussi que mon ressenti est forcément biaisé parce que ma numéro 3 est encore bébé, donc extrêmement prenante! Je ne doute pas que ça finisse par se calmer un peu, mais alors il faudra compter sur les aller-retours entre les différents établissements scolaires et agendas, etc... De quoi s'occuper un bon moment en tout cas!^^ Mais ce n'est pas quelque chose qui me pèse, car je sais combien tout ça est au final éphémère. Nous ne regrettons absolument pas d'être passés à une famille de 5, et avons retrouvé notre équilibre. La vie fera qu'on s'arrêtera là mais nous aurions sans doute pu aller aussi au delà!