Ce que j'ai appris à force de bloguer

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-apprendre-avec-son-blog

Depuis plus de 2 ans que je blogue, ma façon d'écrire n'a pas tellement évolué!

J'ai toujours été bavarde - rien de neuf de ce côté là! (Je crois que je suis incorrigible^^...), et hormis quelques efforts de mise en page, mes premiers articles n'étaient pas tellement différents de ceux d'aujourd'hui.

Pourtant, j'ai quand même beaucoup appris entre temps. Sur l'aspect technique des choses (d'autant plus que j'ai ouvert ce blog sur un coup de tête, sans réflexion préalable!) mais aussi sur des aspects plus généraux.

Quoi qu'en promettent une foule d'articles "miracles", seule l'expérience offre un vrai recul sur les us et coutumes de la blogo, sur ce qu'il "faut" faire, et sur ce qui marche ou non.

Déjà car c'est en fait très différent d'un blog à l'autre ; mais aussi parce qu'on ne réalise certaines choses qu'en s'y confrontant au fur et à mesure que l'on publie.

Inutile de vouloir aller plus vite que la musique : bloguer, c'est forcément apprendre sur le tas, s'améliorer suite à ses erreurs, tomber dans d'incontournables écueils, et outrepasser des difficultés.

On ne peut pas arriver, d'un coup, avec toutes les bonnes clés!

Ce serait illusoire, et contre-productif en réalité, car il manquerait ce supplément d'âme qui pousse les lecteurs à revenir.

blog-maman-picou-bulle-apprendre-blog

Et même quand on "connaît" les bons réflexes à adopter, il faut aussi accepter qu'on ne pourra - et ne devra - pas forcément tous les appliquer.

J'ai acquis beaucoup de connaissances sur la gestion d'un blog ou de réseaux sociaux performants ; mais j'ai aussi fait le choix de ne pas toujours les mettre en œuvre. Mon blog marche déjà bien comme ça, et ça me convient...

Il n'a pas pour vocation d'être un véritable outil professionnel - mon truc à moi c'est plus les mots, et la simplicité. Je préfère que mon univers le reflète, quitte à me priver de certains avantages (centrales d'affiliation ou articles rémunérés), ou à avoir un blog imparfait (coucou, les articles trop longs, la ligne éditoriale éclatée, le référencement pas optimisé!...).

Je ne compte pas que sur la technique - mais même dans les autres aspects du blogging, il y a beaucoup à découvrir...

blog-maman-picou-bulle-apprendre-en-bloguant

Mes 2 ans de blog m'ont aussi appris qu'il y a quelques points contre lesquels on ne peut de toute façon pas lutter.

  On ne peut pas tout faire à la fois!


On voudrait assurer sur tous les fronts en même temps : rédaction, design, référencement, community management, contenu des réseaux sociaux, partenariats, concours...

Seulement tout cela prend un temps de dingue, qu'en général on a pas! (la majorité des blogs restant "récréatifs", et pas une activité pro à part entière). Alors il faut se fixer des priorités, selon ses envies et ses objectifs, en se concentrant avant tout sur nos points forts.

Ensuite, on avance à son rythme, sans pression - étape par étape! Vouloir tout faire en même temps est le meilleur moyen... de ne rien faire du tout.

  Tout ne sera jamais parfait


Pour lancer votre blog, oser publier cet article fort qui vous tient à cœur, inaugurer cette nouvelle rubrique, il faudra forcément vous jeter à l'eau à un moment ou à un autre.

C'est toujours un pari : on a peur de faire un flop... mais après tout, qu'importe. N'attendez pas que tout soit absolument parfait avant de vous lancer : il y aura toujours quelque chose à améliorer, et comme dirait l'une de mes précieuses alliées : "fait vaut mieux que parfait".

blog-maman-picou-bulle-bloguer-et-apprendre

  Quoi que l'on fasse...on reste soi-même


Heureusement, d'ailleurs, car ça reste l'essence même d'un blog! Inutile de vouloir trop copier un modèle qui marche ailleurs, ou faire de soi une autre personne. Vu l'investissement que ça demande, on ne peut pas tenir sur la distance si l'on est pas raccord avec ce que l'on est.

Les lecteurs ne s'y trompent d'ailleurs pas ; s'ils ne trouvent pas chez vous une vraie personnalité, ils "n'accrocheront" pas.

Pas la peine pour autant de vouloir être original à tout prix - trouver un sujet inédit ou un angle différent, c'est sûr, c'est mieux ; mais ce n'est pas facile et ça demande à chaque fois beaucoup d'énergie. On finit par se mettre la pression, alors qu'écrire des articles plus simples, c'est agréable aussi, pour soi comme pour ses lecteurs!

blog-maman-picou-bulle-ce-que-jai-appris-en-bloguant

  Se donner les moyens de ce qu'on veut


Quelque soit votre objectif, il va falloir y mettre beaucoup de vous. Et souvent provoquer votre chance, sans attendre les bras croisés!

Pour vous faire connaître, vous devrez faire un peu votre "pub" en dehors du blog.

Pour entretenir le contact avec vos lecteurs, vous devrez trouver comment les amener à vous parler.

Pour développer des partenariats, il faudra faire le tri dans les demandes des marques, et parfois démarcher vous-mêmes celles qui vous intéressent.

Pour entretenir une rubrique collaborative sur la durée, il faudra sortir les rames, motiver vos participants, ou carrément envoyer des demandes d'interview.

Bref : il ne suffit pas d'attendre que tout se fasse à votre place - il faut vous activer sans cesse!

blog-maman-picou-bulle-apprendre-a-bloguer

  Accepter la part d'imprévu


Ce que vous avez en tête ne se passera pas toujours comme vous l'avez imaginé...

Parfois, vous trouverez un sujet génial, mais vous n'arriverez pourtant pas à trouver les mots pour l'aborder ; ou vous serez démotivé de voir quelqu'un le traiter pile au moment où vous vouliez le faire.

Vous serez sûre que ce super article qui vous tient à cœur, sur lequel vous avez passé des heures, sera un succès : pourtant, il ne marchera pas, alors que cet autre article basique, plus vite fait, va lui cartonner.

C'est frustrant, mais en publiant un article, on accepte qu'il ne nous appartienne plus complètement. On ne peut pas tout contrôler - et ça ne doit pas empêcher de continuer!

  Ne pas craindre les doutes ou la démotivation


On passera forcément par là! Et c'est assez sain, au final, que la vraie vie prenne le dessus sur notre vie virtuelle, qu'on se remette en question, ou qu'on atteigne nos limites.

On reste humains avant tout, et pas des machines à créer du contenu! De petites pauses sont même souvent les bienvenues pour relancer notre inspiration, reprendre notre souffle et pourquoi pas, évoluer. Ce n'est qu'un mal pour un bien!

Il me reste encore beaucoup de choses à découvrir... Mais je note qu'avec le temps, on lâche un peu la pression, devenant plus naturels et détachés. Et nos blogs ne s'en portent pas plus mal ;o)

blog-maman-picou-bulle-apprendre-en-bloguant

 

Publié dans Blogging

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Voyageuse au gré du vent 05/05/2019 22:05

Merci pour cet article!! Ça me rassure aussi de voir que d autres ressentent la même chose que moi: grosse pression!! Comme l a dit Mumtwokids je fais partie tout comme Muriel des bébés blogs. J ai peur de ne pas intéresser les gens. C est frustrant parfois d aller sur tes statistiques et voir 4 visiteurs... Mais bon c est le début... Et comme tu le dis, on ne contrôle pas tout! Bravo pour ton blog!

Picou 06/05/2019 11:52

Il y a forcément ce moment frustrant ou on a l'impression de parler dans le vide.. mais. il faut du temps pour installer les choses, trouver le ton qui est le sien, creer du lien avec ses lecteurs... rome ne s'est pas fait en un jour, et quand on lache la pression pour accepter de ne pas aller plus vite que la musique on y prend quand même beaucoup de plaisir!

Murielle 13/04/2019 23:20

Je suis tombée sur cet article après la lecture d'un autre sur Hellocoton parce que je fais partie de ces "bébés blogs" comme le dit joliment Mumtwokids. :)
Ton retour d'expérience est très instructif. Long live your blog!

Picou 14/04/2019 21:26

Merci beaucoup c'est adorable! Je te souhaite aussi de continuer à bloguer longtemps avec bonheur, car c'est très epanouissant!

Mumtwokids 13/03/2019 16:06

Un article que tous les bébés blogs devraient connaître ;-) Presque je m'y remettrais

Picou 13/03/2019 17:33

Je ne sais pas s'il n'y a que les bébés blogs qui se mettent la pression... En tout cas si ça te motive à t'y remettre j'en serais bien contente ;o)

Maman Nouille 12/03/2019 21:14

Moi je pense que j'aurai plus de succès si je faisais des articles moins longs, des phrases plus courtes, que j'arrêtais de me plaindre tout le temps et que je montrais la tête de mes enfants (qui sont objectivement très beaux).
Mais je préfère restée dans l'anonymat et tout miser sur une reconnaissance posthume! XD
Happy 2!

Picou 12/03/2019 21:31

Oui je crois qu'on partage les mêmes tares!!!^^ pourvu que ça dure...!

GToch 08/03/2019 10:39

Tu connais déjà mes travers liés à un détachement total des règles blogosphériques et pourtant j'adore toujours autant te lire ♡
Je te souhaite de continuer à bloguer autant que tu le désire :D

Picou 09/03/2019 14:01

Merci! Je crois qu'on a tout à gagner à s'affranchir un peu des codes aussi!

Lily Myrtille 07/03/2019 14:19

totalement d'accord avec toi!

Picou 09/03/2019 13:59

Et il reste beaucoup à découvrir ????

Amélie jeanne 06/03/2019 20:34

Et longue vie a ton blog !

Picou 07/03/2019 10:09

Merci beaucoup! J'y compte bien!

Cécile 06/03/2019 19:39

2 ans, l'âge de maturité d'un blog ?
Je constate qu'en ce moment où je m'en détache, le mien a de bonnes stats, plutot constantes... par contre google l'a totalement délaissé... je ne pigerai jamais rien au référencement, c'est déjà officiel !
.
Merci pour ce tour d'horizon, tes différents points me parlent beaucoup. Je crois que le plus compliqué est d'évoluer sans se sentir coincer par son cadre. Tu y parviens parfaitement !

Picou 07/03/2019 10:08


Je pense qu'après 2 ans on a fait le tour et qu'on est plus porté par l'enthousiasme des débuts ça devient quelque chose de plus profond et de plus détaché. Celles qui voulaient autre chose on déjà lâché l'affaire, quand on continue de bloquer avec passion après 2 ans il sait qu'on le fera quoi qu'il se passe, succès ou non, parce qu'on a déjà trouvé sa propre routine et qu'elle nous convient.

WorkingMutti 06/03/2019 11:20

Commentaire super utile: je suis d'accord avec tout ce que tu dis. Clairement la clé pour rester motivée c'est de rester soi même, d'écrire ce qu'on a envie d'écrire même si on sait que ce n'est pas forcément le plus consensuel et/ou ce qui va marcher le mieux.

Personnellement je sais que mes articles sont trop longs, que mes blagues sont vaseuses et parfois limite. Je sais que si je m'investissais plus sur les réseaux sociaux je gagnerais richesse, célébrité et un voyage aux Maldives. Depuis le début je n'ai reçu aucune proposition de marques excepté des emails impersonnels envoyés en masse. Mais je serais si vite démotivée si je changeais de manière de faire ... Tenir un blog prend du temps, sans vraie envie derrière on arrête très vite.

Picou 07/03/2019 10:06

Oui je crois que c'est vraiment la clé il faut rester soi-même et ne pas tomber dans l'engrenage de 'j'applique des recettes toutes faites pour tout de suite avoir du succès' - on se perdrait en route et ce serait vraiment dur de tenir sur la durée...

Charlotte - Enfance Joyeuse 06/03/2019 09:45

C'est super d'avoir ton retour après plus de deux ans à blogger ! Ton article est super intéressant :)

Picou 07/03/2019 10:04

Merci beaucoup! C'est un tel investissement d'entretenir un blog qu'on peut vite finir par se fixer des objectifs trop ambitieux que ce soit en terme d'efficacité ou de choses à faire... mais il faut apprendre à prendre du recul pour mieux avancer à sa propre manière

Maman BCBG 06/03/2019 09:25

Merci pour la citation :) (Très flattée et heureuse d'être une alliée ;) )

On sent la maturité bloguesque qui ne peut venir qu'avec le temps... car même si certaines solutions "marchent", elles ne nous conviendront peut-être pas, et ça on ne peut le savoir qu'en essayant ;)

Picou 07/03/2019 10:03

Oui je crois qu'il y a forcément aussi une excitation des débuts qui retombe à force d'expérience. et puis quand on a un blog qui est déjà sur certains rails on se colle moins de pression!

3 kleine grenouilles 06/03/2019 09:03

C'est intéressant de lire ton analyse sur tes deux années de blogging et rassurant de voir que l'on apprend à lâcher prise et à davantage profiter sans être parasité par un quelconque stress. Bonne continuation !

Picou 07/03/2019 10:02

C'est ce que je constate chez moi et j'ai l'impression chez pas mal de monde également donc j'ai bon espoir que ça soit assez structurel!