La conscience de la blogueuse

Publié le par Picou

conscience-blogueuse

Tenir un blog, c'est beaucoup de plaisir, mais c'est aussi une pression permanente.

Ca peut paraître un peu bête à dire, quand on a au final qu'un tout petit blog, perdu dans l'immensité de la blogosphère - mais dès lors que l'on clique sur ce fameux bouton "publier", et qu'on livre ses écrits à la lecture publique, on ne peut pas tellement y échapper.

Quelques soient notre audience ou nos objectifs, on se soumet, parfois bien malgré nous, à la pression du chiffre, de la qualité, de l'ego.

Est ce que mes lecteurs aiment ce qu'ils lisent? Les autres font-ils mieux que moi? Est ce que mes statistiques ont grimpé? Suis-je originale? Est ce que des marques vont me contacter?...

Nos interrogations sont nombreuses, et si l'on dispose de quelques instruments de mesure, la plupart du temps, on reste un peu dans le flou.

Pas facile de savoir si l'on est plus ou moins lues que les autres, pas exemple...Les fameuses "stats" que nous observons toutes plus ou moins fiévreusement, ne veulent au final rien dire, comme on ne sait pas où se placer par rapport aux autres.

Les chiffres d'audience restent au final assez tabous, secret bien gardé de la grande majorité des blogueuses. 

On finit forcément par se comparer aux autres blogs que l'on lit...et qu'on le veuille ou non, la pression du chiffre nous tombe dessus, car il est bien agréable de voir son petit espace se développer et prendre vie au fil des lectures de plus en plus nombreuses de nos articles.

Dès lors qu'on se donne à fond, on espère toujours faire au mieux, et obtenir un certain retour sur investissement, sous quelque forme que ce soit.

pression-bloguer

Et avec cette pression, qu'on se met souvent nous-mêmes, viennent aussi des cas de conscience, que j'ai pu expérimenter moi-même dernièrement.

J'ai la chance d'avoir pour l'instant un lectorat en croissance, que ce soit sur mon blog comme sur ses réseaux sociaux - globalement, chaque mois ça monte, certes doucement, mais je suis très satisfaite de ce que j'ai réussi à développer jusqu'à présent.

Pourtant, avoir de plus en plus de lecteurs me file parfois un peu la trouille...non en tant que tel, mais par ce que cela implique.

Je veux dire par là que je ne compte pas changer ma façon d'écrire pour autant, mais que ça change parfois le regard des autres sur mon blog, et qu'il m'arrive maintenant d'être contactée par des marques souhaitant me proposer des partenariats.

Comprenons nous - je ne croûle pas sous les demandes, mais j'en reçois de temps en temps, et je m'attends à en recevoir de plus en plus.

Et comme beaucoup de blogueuses avant moi, ce rapport aux marques me pose un premier cas de conscience.

Pas tellement directement, car mon positionnement est clair, et que je n'ai aucun mal à être transparente à ce sujet.

Je n'ai rien contre des partenariats avec les marques, tant que ceux-ci concernent des produits qui m'intéressent et qui peuvent vous intéresser, tant que ça vous apporte une plus-value (sous forme de concours, code promo etc...), et tant que cela reste très limité et surtout objectif.

Je ferai des partenariats à l'occasion, quand ça me semble intéressant, mais ne veux pas me transformer en "blog-sandwich" avec un article sur 2 consacré à des partenariats pour tout et rien.

Pourquoi le cas de conscience, alors?

Et bien, vous l'avez sans doute suivi, j'ai été "invitée" à un salon de blogueuse, le spot e-fluent 2017, en Novembre (le plus gros événement de la blogosphère parentale). Je n'y suis jamais allée, mais j'ai pu lire sur le net des articles de blogueuses y ayant participé les années précédentes, où les marques étaient vraiment omniprésentes.

blog-sandwich

Au moment d'organiser ma venue à ce salon, et en discutant avec des copinautes avec qui je suis proche, et qui partagent mes interrogations, je me suis demandée dans quoi je mettais les pieds...

Est ce que me rendre à ce salon, qui est surtout un gros outil de communication pour les marques, n'est pas un peu "vendre mon âme au Diable"? (pour schématiser, hein, relativisons l'importance de tout cela!).

Quelques partenariats, par ci par là, ça ne me gêne pas ; mais autant de marques d'un coup, toutes là pour nous séduire à grand coup de gadgets et de tote-bags gratuits en espérant un retour sur investissement...

Pour toutes les blogueuses qui se développent, se pose je crois à un moment donné ce dilemme des partenariats...

Un équilibre à trouver entre l'envie de développer des collaborations avec des marques, et la peur de perdre en même temps son identité , son objectivité et la confiance de ses lecteurs.

Mes doutes se sont vite envolés, puisque je compte rester fidèle à mon point de vue de départ...Je me rendrai surtout à ce salon pour rencontrer en "vrai" toutes les blogueuses avec qui j'ai beaucoup de plaisir à échanger depuis des mois. Mais je jouerai également le jeu des marques, pour vous faire gagner les produits qui me seraient proposés, dans les limites décrites ci dessus, en toute objectivité et de manière sélective.

Je vous écrirai sans doute un compte rendu de mon expérience, mais je ne compte pas pour autant vous abreuver d'articles partenaires à tour de bras.

poids-mots

Peu après cette réflexion, je me suis posée un autre cas de conscience...en me montant un peu la tête toute seule!

Laissez-moi vous raconter ce que, par délicatesse, l'adorable Sandra du blog Demain j'arrête ne vous dira pas. Dans l'un de ses derniers articles, elle s'agace, à juste titre, que l'un de ses articles ait été plagié. Comme toutes celles qui l'ont lu, j'imagine, j'étais curieuse, et j'ai donc remonté son fil pour essayer de découvrir de quel article elle pouvait parler.

J'ai alors relu avec plaisir ce joli article dans lequel elle se dévoile avec une belle sincérité... et au fil de ma lecture, je me suis rendue compte des éléments communs avec l'un de mes propres articles. Des similitudes flagrantes, bien qu'involontaires (en réalité j'ai écrit cet article il y a des mois et des mois, mais je n'avais pas osé le poster avant). Dès lors, j'étais mortifiée, mais pour moi, pas de doute : c'est de moi qu'elle parlait dans son article.

Je me sentais hyper mal...

D'une part de lui avoir visiblement causé de la peine, même fortuitement, et d'autre part d'être peut-être celle qu'elle considérait avoir un peu  "pris le melon". Et si j'avais changé sans m'en rendre compte, ou que le regard des autres sur moi avait évolué? Pendant quelques heures, je me suis sacrément remise en question.

Je me suis confondue en excuses, avec la boule au ventre d'avoir pu lui causer involontairement du tord...Avant qu'elle ne vienne me rassurer, en me disant qu'il ne s'agissait aucunement de moi dont elle parlait.

Soulagement, d'un côté, de ne pas l'avoir peinée ; mais pourtant, ce sentiment que même s'il ne s'agit pas de plagiat, mon article et le sien se ressemblent beaucoup, et qu'elle aurait pu - et cela aurait été légitime - se vexer de me voir publier un texte aussi proche du sien.

Alors, évidemment, on est tellement nombreuses à écrire sur les mêmes thèmes, et à s'inspirer les unes les autres, que ce genre de situations est inévitable.

Je n'ai en réalité rien fait de mal, mais ça m'a fait réaliser combien les mots sont délicats à manier, et à quel point on peu parfois passer au dessus des implications qu'ils peuvent avoir (au final, je n'étais pas sa "plagieuse" - mais j'aurais tout autant pu l'être, sans même m'en être aperçue!).

Au final, ces diverses situations qui m'ont dernièrement fait réflechir, m'ont montré combien il nous est facile, en tant que blogueuses, de nous emballer pour un rien, parce que nous nous infligeons une certaine pression, qu'on le réalise directement ou non.

J'espère continuer à avoir ce genre de doutes - c'est au final assez sain, je crois - et aussi réussir à ne pas finir par trop me mettre la pression...Mais faites moi une faveur...

Si vous sentez à un moment que je ne me "ressemble plus" ou que je semble vous oublier - prévenez-moi! Que je ne passe pas à côté sans le vouloir...

conscience-blogueuse

 

Publié dans Blogging

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yoo_see_on 18/10/2017 22:53

Je trouve cette remise en question très humble de ta part et je pense que tout le blogueuse grande ou petite devrait le faire de temps en temps

Picou 19/10/2017 07:06

C'est ce que je me dis au final se remettre en questions est assez sain même si des fois on le fait trop...

MissBrownie 16/10/2017 17:32

Pour les efluents, ne te prends pas la tête, profite tout simplement du moment.
J'y suis allée 3 fois (je ne sais plus bien) et ça reste de bons moments entre blogueuses. Les marques ne vont rien te demander, tu n'es même pas obligée d'aller sur leurs stands. Perso, je n'allais que là où ça m'intéressait.
Pour les billets similaires, c'est inévitable.
Les mêmes sujets reviennent chez chacune de nous.
Quant aux stats, les miennes ont toujours été publiques (et dernièrement à cause de google, elles ont fortement baissé mais c'est le jeu ;) Je ne me prends pas la tête avec ça. Enfin juste un chouïa )

Picou 16/10/2017 22:01

Merci! Ne t'inquiètes pas, j'ai partagé ces interrogations parce que j'ai pensé qu'elles étaient mine de rien assez représentatives de la pression qu'on se met, et communes à beaucoup de blogueuses, mais comme tu dis je ne me prends pas la tête, loin de là. Merci de ton retour pour les efluents, ça me rassure de ne pas être obligée d'aller pointer à chaque stand!!
Pour les stats, forcément qu'on les regarde et qu'on aime les voir monter, c'est normal! Mais tant que je n'ai pas l'impression de parler toute seule, au final ça me va bien!

Madame Bobette 10/10/2017 16:02

Encore une fois, j'aime beaucoup ton billet en toute sincérité!
Pour les partenariats, je pense que tu as raison de rester dans tes bottes! Après tout, pourquoi pas si ça peut servir et profiter à toi et à d'autres tant que ça ne devienne pas quotidien.
Pour les e-fluents, j'étais déçue d'avoir loupé le coche et de ne pas vous rencontrer mais avec le recul, ça m'aurait fait peur aussi un peu tout ça! Du coup, on verra peut-être l'année prochaine quand j'aurai mûri un peu niveau aventure bloguesque et je ne tente même pas la journée des parents connectés!
Et puis niveau plagia, ça va toutes nous arriver... Quand j'ai relu ton article sur bébé2, j'ai eu l'impression de t'avoir recopié... Honte à moi sur le coup mais bon finalement, on se lit toutes tellement qu'un jour où l'autre, nos idées se rejoignent un peu trop (désolée...)
Pas de pression, reste comme tu es et tout ira bien!

Picou 10/10/2017 16:24

Oui, finalement j'en ai fait un article, de mes questionnements, mais ils ne m'ont pas tellement torturé, j'ai juste trouvé que ces questions, que je me posais, auraient certainement une résonnance chez d'autres blogueuses, car représentatives de la pression qu'on se met nous mêmes. Je t'avoue que je ne pensais pas une seconde être sélectionnée pour les efluents, j'y vais avec détachement, en étant sûre de faire de belles rencontres, et je vous raconterai tout ça! Sinon, pour le plagiat je lis tes articles et jamais à aucun moment je n'ai eu l'impression que tu m'aies copié ; et quand bien même, comme tu l'as lu, je crois que c'est inévitable et pas forcément dommageable, car chacune a son style et son vécu, sa propre approche, c'est justement ce qui est enrichissant!

Maman-Tout-Terrain 10/10/2017 06:30

Il est tres interessant ton billet... comprendre un peu plus tes ressorts, tes inquietudes, tes doutes. Pour moi il en ressort deux choses... D'abord, je voulais a tout prix te rassurer. Si les mots ne sont pas faciles a manier, je trouve que tu es une blogueuse d'une grande sincerite et d'une vraie droiture d'esprit. Des qualites qui m'incitent a te lire, te suivre, et te decouvrir un peu plus au fil de tes billets... Je n'ai pas le sentiment que tu te perdes... Mais en revanche, j'espere continuer a te lire longtemps, encore, comme ca.
Deuxieme pensee plus egoiste... J'aimerais bien aller aux E-Fluents pour rencontrer toutes les blogueuses que je lis... La chaaaance! :-D

Picou 10/10/2017 09:38

Merci avant tout pour tes adorables mots! Je te rassure, je n'ai pas l'impression - ni l'intention - de me perdre, justement, ces quelques petites anecdotes m'ont encore prouvé que j'y veillais, même inconsciemment. J'ai soulevé ces questionnements dans cet article, parce qu'ils me semblent assez révélateurs, et au final sans doute assez universels chez les blogueuses (en tout cas celles de qualité!)(tiens je me jette des fleurs au passage!!!) ; mais ça ne m'a pas posé souci bien longtemps, parce qu'au final je sais très bien où je veux aller, ou ne pas aller. Avec cet article j'ai l'air de m'être torturée, mais ce n'était absolument pas le cas - juste un flottement quelques heures, qui m'a fait réaliser combien on se met la pression, et à quel point on peut passer au dessus des choses sans s'en rendre compte.

Au final je suis ravie d'aller à cet événement, d'autant plus que je sais que j'y serais avec des blogueuses qui ont la même vision que moi et qui ne vont pas passer leur temps à lécher les bottes de la moindre marque de puériculture pour des cadeaux ou des partenariats à gogo. Bon c'est clair que pour toi ça faisait un peu une trotte, mais comme toi je suis ravie d'avance de toutes les rencontres "réelles" que je vais faire là bas, ça va personnaliser encore plus nos échanges! Je partagerais un peu mon expérience sur les réseaux sociaux, et ici aussi, ne t'inquiètes pas! En tout cas merci encore de tes "mots doux" qui me font chaud au coeur!

bibliblog 09/10/2017 15:01

Je trouve cet article vraiment intéressant. Je n'ai pas le problème des articles sponsorisés vu mes thématiques, mais la pression pour fignoler un article en espérant qu'il plaira, je connais. C'est une pression relative, mais moi aussi, ma communauté de lecteurs grandit bien et je préfère ne pas publier un article que le bâcler. En revanche tes propos sur l'écriture m'ont fait réfléchir : depuis le début de mon blog, mon écriture a changé, mais pas du tout pour s'adapter aux lecteurs (je revendique le fait d'être moi-même, que ça plaise ou non) mais parce que j'ai pris un peu confiance en moi. Mes premiers articles étaient assez froids, je n'osais pas forcément me livrer. Maintenant si, et j'ai même créé une rubrique plus perso que les autres 6 mois après l'ouverture alors que j'en avais eu envie dès le début. Cela ne veut pas du tout dire que j'ai pris le melon (enfin j'espère !) mais au départ, me "livrer" en public me paraissait difficile. Est-ce la même chose pour toi ?

Picou 09/10/2017 15:42

Exactement, comme tu dis c'est "une pression relative", mais, on se l'impose parfois sans même le réaliser nous mêmes. Effectivement, on se livre souvent plus qu'on ne le pensait au départ! Je pensais faire des articles "généraux" sur la parentalité, et le reste, c'est toujours ce que je fais mais mine de rien au fil de mes articles et de mes publications, je dévoile un peu de moi par là, un peu par ici, et au fur et à mesure, je donne beaucoup de moi (mais toujours en l'assumant, hein, je ne me force à rien ni ne regrette rien). Au départ, par exemple, je ne voulais pas me montrer ; je ne montre toujours pas mes filles, et je ne le ferai pas, mais ça me gêne moins de me montrer moi (même si je ne le fais toujours pas beaucoup, de temps en temps je me montre sur instagram, parce que j'ai compris aussi que mes lectrices ont besoin de savoir à qui elles parlent, de me visualiser). Je m'y prête de bonne grâce, même si je préfère ne pas me montrer pour que l'attention reste sur mes mots plutôt que sur ma personne. Pareil que toi, je ne crois pas que ce soit avoir pris le melon, mais je note que mes lectrices apprécient que je me livre, que je donne de moi plutôt que juste du factuel. Et ça se comprends pleinement - l'intérêt d'un blog c'est son authenticité et la personnalité de la blogueuse, sinon autant lire un magazine!

Les Délices de Framboise 09/10/2017 07:29

Je prends enfin le temps de commenter ton article, bon ne m'ne veux pas si c'est décousu ou incohérent car je suis debout depuis 5h du matin.

Je crois qu'il est tout à fait normal et légitime de se poser toutes ces questions quand ton blog prend de l'ampleur, surtout le tien qui cartonne à fond (d'ailleurs bravo car c'est mérité). Cependant tu soulèves plusieurs points, je vais essayer de les reprendre un par un.

Pour ce qui est de la pression ce n'est pas moi qui vais dire le contraire, j'en avais même écrit un article. Les chiffres au départ importent peu et finalement ça peut vite devenir obsédant, on va même jusqu'à se comparer aux autres et à se faire des films alors qu'au final on ne sait rien des stats des autres comme tu le dis si bien.

De la même manière il est normal dans les blogs parentaux de retrouver plus ou moins les mêmes sujets car à priori on passe tous par les mêmes étapes, seule le ressenti de le personne change. Son vécu y fait pour beaucoup aussi. Par exemple on a déjà eu des idées similaires et autant toi je trouve que tu es très positive et bienveillante, autant moi on me dit toujours que c'est la douceur et la sensibilité qui ressortent. Finalement les ce n'est pas le même point de vue et c'est ça qui est enrichissant :) Voilà pourquoi ça ne me dérange pas du tout.

Je vois aussi que ce fameux pouvoir des mots est très fort et il est facile d'interpréter des choses à travers son écran qui sont complètement fausses. Toi qui es allée t'excuser pour du plagiat, je suis bien venue te voir en privé pour savoir si tu parlais de moi dans cet article,. Je vois aussi que dans tes commentaires j'ai été citée pour diverses raisons alors que je n'en ai jamais voulu à quelqu'un d'écrire un article sur le même sujet que moi en même temps....

Pour les partenariats je ne sais quoi dire. J'en fais car il faut bien se le dir eta fait plaisir, surtout que la plupart du temps ce sont des choses pour mon fils (là je crois que je me suis faite avoir en ouvrant un blog maternité :D il y en a que pour lui ). Je crois que du moment qu'on les assume et qu'on reste soi-même je n'y vois aucun problème. J'ai plus de mal avec certains qui disent "non moi je n'en veux pas, je ne deviendrai pas comme ça" mais dès le moment où elles en ont plusieurs elles changent totalement. Moi personnellement je suis contente d'en avoir et je pense avoir toujours été honnête et j'essaye toujours soit d'avoir un concours, soit de trouver une idée originale ou si vraiment je présente juste le produit (ce que j'aime pas faire) j'écris généralement une anecdote sur moi ou j'y mets un peu d'humour.

Je t'embrasse et dsl pour le pavé mais je sais que tu aimes ça !

Picou 09/10/2017 11:55

Comme toujours! Un regard juste et bien argumenté ;o)

Picou 09/10/2017 11:49

Ah, un bon pavé du lundi matin, très bien!! (mais moi je ne les écrit pas à 5h du matin, tu m'impressionnes!!)
On en a déjà discuté mais non, je ne parlais pas de toi - ni de personne de précis d'ailleurs, juste d'un ressenti (sur des blogs qu'en général je ne lis pas, justement pour ces raisons, parce que je pense qu'ils ont perdu leur identité au passage).
J'ai juste trouvé que ces 2 anecdotes, coup sur coup, étaient assez représentatives de la pression qu'on se met nous-mêmes, et comme tu l'as très bien dit dans un article, du pouvoir de nos mots, de leur poids qu'on ne se représente pas toujours. Comme tu dis, l'écrit c'est bien car ça va en profondeur, mais ça laisse aussi une plus grande latitude dans l'interprétation, si ta compréhension est biaisée il n'y aura personne pour te dire immédiatement que tu as mal compris et que tu te montes le bourrichon pour rien!
Bref. On est perfectionnistes, on se met parfois trop de pression, mais au fond on a bien le droit de faire comme on le souhaite, nous...Et d'apporter notre propre pierre à l'édifice, si petite ou imparfaite soit-elle, et même si quelqu'un a déjà dit ce qu'on dit. Libre aux lecteurs de nous suivre ou non!

Julie Olk 09/10/2017 10:29

Bon et bien je crois que Clarisse a fait le tour de la question et je suis en accord avec son pavé^^ ;)

MumChérie 08/10/2017 19:20

Je ne m'en fais pas pour toi, je te sens beaucoup trop intègre pour tomber dans l'une ou l'autre de ces dérives ;-)

Picou 09/10/2017 11:44

Merci! Je ne m'en fais pas trop pour moi-même non plus, mais j'ai trouvé ces 2 anecdotes, coup sur coup, assez représentatives de la pression qu'on se met nous mêmes, et de la possibilité de perdre de vue, même sans le vouloir, l'impact de nos choix et de nos mots sur ceux qui nous lisent. Enfin comme tu dis, je pense être intègre, alors, après, si ça gêne d'autres, tant pis, tant que moi j'ai ma conscience tranquille!

Maman du 21ème siècle 08/10/2017 11:24

En effet, je pense que ces cas de conscience doivent être présents chez chacune. Je n'en suis pas là (heureusement ?) car ça ne fait qu'un mois que j'ai lancé mon blog, mais je connais déjà ces interrogations (les lecteurs vont-ils aimer ?) et je bosse beaucoup pour poster plusieurs articles par semaine, au point parfois de me dire "Finalement, est-ce que ça vaut le coup d'y passer autant de temps si peu de gens me lisent ?". Comme toi, je suis contente de constater que les lecteurs sont plus nombreux à chaque nouvel article et à chaque nouveau post sur les réseaux sociaux, mais je n'oublie pas que mon blog, c'est d'abord pour moi que je l'ai créé, car j'avais besoin d'écrire, de laisser une trace de ses instants précieux et je trouve super qu'il soit aussi l'occasion de faire de jolies rencontres (virtuelles pour l'instant) et de partager avec d'autres parents. Je ne suis pas encore approchée par des marques mais en effet j'essaierai de rester au plus près de mon objectif de base : communiquer autour de mon expérience de maman et être maîtresse du contenu de mon blog. Affaire à suivre donc, mais je comprends tes interrogations ...

Picou 09/10/2017 11:42

C'est ça, l'idée c'est de ne pas perdre de vue les raisons qui nous ont poussé à écrire au début...Je n'ai rien contre les partenariats et je ne me priverais pas d'en faire quelques uns à l'occasion, mais je ne veux pas me laisser déborder, c'est tout. Après, je pense en être loin, hein, c'était surtout pour mettre en exergue la pression qu'on peut s'imposer soi même...enfin tant qu'on se pose ce genre de questions de temps en temps, je crois que c'est qu'on tient le bon bout!

GToch 07/10/2017 16:23

Tu n'aurais pas une tendance à l'autoflagellation ?

Picou 09/10/2017 11:40

Merci! et j'avais bien compris le 4ème degrès ;o)

GToch 07/10/2017 20:57

Ho je suis désolée il manque 90% du message :( je ne me serai pas arrêtée à cette remarque 4ème degré...
Pour faire court j'avais ecrit "fais toi plaisir reste géniale et inspirée" <3

Picou 07/10/2017 17:45

Ah ah non je te rassure je grossis le trait car he crois que ce sont des points qui intéressent les blogueuses mais je le vis très bien en vrai! Ce sont des questionnements et doutes que j'ai vute résolus!

une mummy 06/10/2017 19:33

J'aime beaucoup ton article, ta sincérité est appréciable. Je fais partie des lectrices qui fuient en râlant (en plus) les blogs auparavant très biens qui finissent par ressembler à des panneaux publicitaires. J'ai la chance de ne pas avoir assez de notoriété pour avoir été contactée par des marques parce que j'aurais eu le même cas de conscience que toi sinon... Quant à l'article, on s'inspire forcément, parfois très inconsciemment, de ce que l'on a lu. Ceci dit, ton mea culpa est criant de sincérité et très touchant, on sent bien que ce n'était pas volontaire! Hâte que tu racontes ton expérience du Salon!

Picou 07/10/2017 17:43

J'ai été tellement déçue de quelques (rares quand même) blogs qui ont perdu leur âme dans la pub...je pense en être très loin mais je ne sais pas trop dans quoi je membarque. Mais au fond personne ne m'oblige à rien, je ferai ce que j'ai envie de faire , par coups de coeur. On verra bien! Mais oui je vous raconterai mon point de vue!

Aurore 06/10/2017 19:22

Je me reconnais beaucoup dans toute la première partie de ton article. Lorsqu’on s’investit dans un article, qu’on y met toute son âme et ses tripes on aime avoir des retours. Savoir que notre contenu va être partagé. On a alors la pression des chiffres. Même si mon blog est encore tout petit, bien loin du tiens j’ai moi aussi cette « auto-pression » que je m’infIige seule. C’est d’ailleurs pire depuis que deux de mes articles ont été beaucoup repris et partagés. J’ai l’angoisse supplémentaire, à présent, de devoir si ce n’est faire mieux au moins faire aussi bien.
Bref encore un article super intéressant comme tu sais si bien les écrire !
Bisous

Aurore

Picou 07/10/2017 17:40

(Fausse manip je reprends), il faut juste veiller à ne pas justement se laisser deborder!

Picou 07/10/2017 17:38

Je crois qu'onse colle cette pression - du chiffre et/ou de la qualité - qu'on le veuille ou non, avec plus ou moins de force,

Demain J'arrête 06/10/2017 19:10

Alors bon, je savais pas comment te le dire mais maintenant que tu en parles... Tu aurais pas un peu pris le melon toi par zazard ?? (second degré biensûr). Il est évident que si tu avais été ma plagieuse et c'est le cas de toutes ma communauté de blogueuses, je serai venue t'en parler et je ne l'aurai pas afficher publiquement. Je n'ai pas pensé, évidemment que je pouvais blesser quelqu'un par mégarde avec cet article... J'aurai peut être du réfléchir avant de l'écrire... Ca me rappelle justement l'article de la délicieuse Framboise, le pouvoir des mots... Je vais tâcher d'être un peu plus bienveillante et de ne pas écrire sous la colère... Merci pour cette leçon...
Bon quand aux restes de ton article, tu sais ce que j'en pense... Je n'ai pas le même rapport que toi avec mon blog, c'est une passion, un hobby mais je ne me mets pas (plus ?) la pression. Maintenant, je comprends ton ressenti mais je reste convaincue que la sincérité reste la meilleure clé pour garder et gagner du lectorat ;-)

Picou 07/10/2017 17:36

Mais non t'inquiètes jtu ne m'as pas blessée avec ton article c'est mi qui ai eu peur de te blesser justement. Je ne pense pas trop me mettre de pression mais dosons que ces (petits) questionnements m'ont amenée à realiser combien justement on se pose parfois trop de questions! Mais je reste comme toi convaincue qu'il n'y a pas de recette miracle mais que c'est notre personnalité qui prime sur tout le reste (le prouvent certains blogs assez moyens mais au gros succès de par la personnalité sympathique des blogueuses)

Zoup 06/10/2017 16:16

Je rejoints tes interrogations sur les Efluent... j'y suis allé 3 ans de suite et pour la première fois j'ai des doutes. J'ai reçu l'invitation mais depuis quelques temps je blogue un peu moins mais je suis toujours autant assaillie de propositions de marques. C'est parfois un peu difficile de trouver le juste milieu !
Bon efluent en tout cas !

Picou 06/10/2017 16:22

Merci! Ce sera ma toute première fois (forcément mon blog n'existait pas l'an dernier!!), et je ne suis pas tellement fan de ce genre de salons, mais je sais faire la part des choses, donc au final je n'ai pas tellement peur car personne ne m'oblige à rien, ici c'est moi qui tient la barre, je vais où je veux et par le chemin que je veux! Un petit coup de pression quand même, en espérant que ça ne soit pas que du commercial, mais j'ai déjà tellement de copinautes à découvrir et à rencontrer là bas que ce sera forcément génial! En tout cas merci de ton commentaire, qui me permettra de découvrir ton blog que je ne pense pas connaître encore! Merci de tes encouragements ;o)

Famille Plume 06/10/2017 15:19

Super article, très sincère et c'est appréciable.
Nous en avions parlé de tout cela, tu sais ce que j'en pense déjà ;)
Il m'est déjà arrivé d'être inspirée par l'article d'une blogueuse et je ne manque pas de le dire clairement dans mon article car cela permet aussi aux lecteurs de voir le cheminement si ça l'intéresse.
D'autres fois, on se rend compte avec une blogueuse qu'on vient de publier un article sur le même sujet. Et pareil, j'apprécie lire son point de vue différent ou pas du mien. Je crois que les articles, comme les conversations "réelles" permettent d'avancer dans nos cheminements, nos questionnements.
Et pour en venir aux partenariats, comme tu le dis si bien je pense qu'en restant honnête et transparent tout va bien. Les lecteurs qui les lisent sont intéressés par le produit en question, sinon ils ne viennent pas voir (je pense...), d'où aussi l'intérêt de ne pas en faire trop ou sur n'importe quoi.
Heureusement qu'on en avait déjà parlé, sinon j'aurai fait un roman... hi hi !
Bises

Picou 06/10/2017 15:50

Oui, tu as raison en général quand mon article découle de réflexions que j'ai eu avec une copine, ou d'un article que j'ai lu ailleurs, je le mentionne toujours aussi, c'est un bon éclairage. Au final, en tant que lectrice, ça ne me dérange pas de lire 5 fois le même article, par 5 blogueuses, tant que c'est chaque fois bien fait et avec un point de vue différent, c'est enrichissant! Mon dilemme n'était pas tant sur le contenu, que sur l'idée d'avoir pu lui causer de la peine, de l'avoir vexée et ça je m'en voulais drôlement.
Quant aux partenariats, c'est pareil, ça ne me gêne aucunement mais là c'est l'effet de masse qui me faisait un peu peur, seulement oui, au final je reste maître de mon espace, c'est moi qui décide quoi faire sur mon blog et comment, alors, ça va continuer ainsi!
Merci pour ton "roman", n'hésites pas, hein, comme tu as peut être pu le voir je n'ai pas manqué de lecture avec vos réactions à mon article!!

Aileza 06/10/2017 15:01

Ma chère Picou qui n'était q'un bébé blogueuse et qui maintenant est devenue grande !
C'est la rançon de la gloire, que veux-tu ?^^
Je crois que la question qui sous-tend tout est: "pourquoi je blogue?" A partir du moment où tu es claire avec toi-même, tout roule. Tu es libre d'être la blogueuse que tu as envie d'être, sans pression. Sinon où est le plaisir de bloguer ? Tu veux faire des articles sponso ? Fais-les.Et celles qui ne sont pas fans, zapperont ceux-là et liront les autres.
Je crois qu'il faut être en accord avec soi et ne pas vouloir être une telle ou une autre. Ton originalité, c'est ce qu'il y a de plus précieux. Quand au plagiat, forcément qu'on va parler des mêmes sujets. C'est comme si IRL on avait plus le droit de parler de sa cellulite ou des dents de son bébé parce que d'autres ont déjà tout dit avant nous. C'est impossible. Alors sur les blogs c'est pareil. Il arrive qu'on parle des mêmes choses au même moment et heureusement encore, ça prouve juste qu'on a des centres d'intérêt communs ;) Ce qui est plutôt positif !
Allez, sois zen, ma Picou <3

Picou 06/10/2017 15:46

Ah ah, t'as vu ça? J'ai la chance de voir du monde me suivre, et en tout cas, surtout, beaucoup réagir à ce que j'écris et qu'est ce que c'est agréable! Ton commentaire est génial, parce qu'il résume exactement un article que j'ai écrit il y a quelques semaines pour "remonter le moral" de blogueuses que je suis qui étaient plutôt en déprime (http://picou-bulle.over-blog.com/2017/06/hellocoton.html), il faut avant tout se recentrer sur les raisons pour lesquelles on blogue, et les assumer, et à partir de là, ça va. Et bien sûr, il ne faut jamais perdre son identité propre - c'est au final ce qui fait que les gens s'attachent, sinon autant lire un magazine.
Ton parallèle avec la vraie vie est tout bête, mais pourtant très parlant! C'est vrai que c'est tellement évident que je n'y avais pas pensé mais bien sûr, dans la vie on s'emmerderait drôlement si on ne pouvait pas dire ce qui a déjà été dit!!
Enfin bon, t'inquiètes pas hein, j'en ai fait un article car je pense que ça parle à beaucoup de blogueuses, mais je le vis très bien, je ne me suis aucunement torturée l'esprit! Et puis bon, hein, je le re-re-dis mais ça fait vraiment du bien de te revoir :o)

3nuancesdebleu 06/10/2017 14:07

Coucou, je dirais que se poser la question de son positionnement et de son éthique est deja très bon signe.
Les partenariats ne me perturbent pas sur les blog, le souci c'est lorsque ce n'est pas dit (et pourtant c'est une obligation légale), là j'ai l'impression d'être utilisée pour participer au referencement d'une marque ou aux finances du blogueur. Le changement Avec l'arrivée des blogs selon moi, c'était de pouvoir avoir des
Avis sincères parce qu'on sait tous que les magazines et les sites ne sont pas fiables cet justement ce sont des entreprises. Si on perd ce lien de confiance alors à quoi sert un blog?! Tu prends soin de ton lectorat et ce souci te permettra de rester dans les rails. Et puis, maintenant que tu l'as ecrit, on ne te louperas pas si tu dérailles

Picou 06/10/2017 15:40

Je crois aussi qu'avoir ce genre de doutes est assez salvateur, en général - après je te rassure, j'en ai fait un article car je crois que ça nous parle un peu à toutes mais je n'ai pas passé des jours à me torturer, hein!! Je trouve aussi que l'intérêt propre d'un blog c'est sa subjectivité, son authenticité et sa sincérité, sinon autant lire un magazine...J'entends donc garder cette identité, c'est pourquoi je sélectionne mes partenariats pour qu'ils me parlent, et puissent parler éventuellement à mes lectrices.
Et puis comme tu dis, maintenant, c'est écrit, donc ça vaut comme un règlement intérieur, hein!!!
Merci pour tes encouragements en tout cas!

Marie et sa tribu 06/10/2017 13:38

Je pense que tu avais besoin de mettre les choses au point avec toi-même avec cet article non ? Je le trouve top ! Pour moi les partenariats, je l'ai dis des le debut, c'est non et ca sera toujours non. Ca ne m'intéresse pas.
Ensuite je dois t'avouer que je me sens un peu a part dans la "blogosphere" lol. Je n'ai malheureusement pas le temps de tout lire/commenter. Si on me plagiait je m'en apercevrais même pas ahahah.
L'article que j'ai fait il y a peu m'a fait beaucoup de bien concernant ma vision du blog, je ne me mets plus aucune pression. C'est peut etre aussi l'arrivée imminente de bébé3 qui me fait relativiser tout ça, ahah.
En tout cas, je te lis toujours parce que c'est un plaisir alors keep going !
Bisous !!! (Mon commentaire est tellement décousu j'ai honte ahahah)

Lyna Johnes 06/10/2017 13:31

Excellent article !
Excellent !
Je ne fais que très rarement de concours, dans mon blog 0 articles sponsorisés car littéralement cela me fait grandement chier ! J'ai autre chose à faire que de parler sur tant de mots, tant de photos d'une chose.
Sauf que dernièrement j'ai accepté quelque chose d'une marque : J'explique : J'ai posé MES conditions, je ne suis PAS payé, et c'est une marque que j'adore ! Je n'ai pas vendu mon âme au diable car j'ai refusé CATEGORIQUEMENT leurs conditions qui vraiment me faisaient CHIER ! Cet été j'ai refusé 3 partenariat car je veux rester libre de tout mouvement, de ma vie de blogueuse, de ce que je fais, c'est ma bulle chez moi je fais COMME JE VEUX !

Je suis d'accord avec toi pour les Efluents, mais j'y vais essentiellement pour te voir toi, maman bcbg, marina, et les autres... Se passera ce qui se passera, mais les partenariats je ne fais pas ça pour ça :)

tu es toi même Picou, et reste toi-même, on passe toutes par cette remise en question. Et j'aime ton blog tel qu'il est. Je ne commente jamais les blogs que je suis c'est très rare, pas que je m'en fou mais car je suis comme ça :)

Alors longue vie à ta bulle de Picou, et toujours autant de plaisir à te lire <3

Bisous Lyna...

Picou 06/10/2017 15:38

Merci ;o)
Je me suis effectivement posée la question pour les efluents, pour l'effet de masse...un partenariat par ci par là, ça me va - comme toi, mais en moins "pire", il faut que le produit me parle, pour que j'arrive à en faire un article. J'ai besoin de mettre un peu de moi dans ce que j'écris, si c'est pour une soupière à vapeur ou une crème de jour pour les pieds, je n'arriverai rien à écrire. Après, je ne doute pas que parmi les 32000 stands, il y ait des jolies choses dont je puisse avoir envie de parler. Mais personne ne me force à rien, dans tous les cas, comme tu dis ici c'est chez moi, je fais ce que je veux, comme je veux. Du coup quand j'ai des propositions qui pourraient m'interesser, maintenant je n'hésite pas à négocier - pas des mille et des cent, mais au moins, je ne veux pas que ça ne me profite qu'à moi, il me faut aussi une contribution pour mes abonnées, sinon, à quoi bon? Enfin bon tout ça pour dire que je serai ravie de te rencontrer toi et toutes les copines, mais je n'y vais grosso modo que pour ça. Le reste, ce sera la surprise, et peut être sera-t-elle bonne? Au pire, je peux aussi exploiter celà sur mes réseaux sociaux plus que sur le blog. On verra bien.
En tout cas merci d'être sortie de ton ombre pour me faire un petit coucou, j'adore! Maintenant je file te lire, je viens de voir que tu étais épanouie avec ton gros bidou cette fois ci...ca fait bien plaisir!

Maman BCBG 06/10/2017 13:11

Aaaaah !!! tu me plagies mes cas de conscience !!!! :D

Blague à part, je me retrouve tout à fait dans les points que tu évoques...
Comme le dit Cécile, on lit beaucoup sur la blogosphère, on s’imprègne de plusieurs articles... ça infuse parfois durant des semaines, des mois, et on recrache ça un jour à sa sauce... parfois lorsque je rédige un article j'ai la désagréable impression d'avoir déjà lu un ou plusieurs articles qui abordent le même sujet mais... impossible de toujours me souvenir où pour aller vérifier si je ne copie pas trop....

Pour les partenariat, comme toi si ce n'est pas trop souvent, que ça reste objectif et que c'est clairement annoncé, aucun soucis ! Même, lorsque je cherche un avis sur un article que j'envisage d'acheter je vais en priorité voir sur des blogs qui en parlent :) Donc lire des articles sponsorisés, ou affiliés, ou avec des partenariats, c'est OK.

Mais... ce qui me bloque (à titre perso ) c'est que, même lorsqu'on me contacte pour des objets-articles de qualité eh bien... ça me saoule déjà rien qu'à l'idée d'écrire un article sur le sujet... en vrai, c'est la punition rien que d'envisager trouver un angle d'attaque, faire des photos, respecter un délai (car oui tu ne peux pas non plus pondre ton article deux ans après avoir testé le truc hein...)
Donc si ça me gonfle avant même d'accepter... ce n'est pas la peine. Donc je refuse systématiquement.(ça m'est même arrivé d'acheter le produit pour lequel on m'avait contacté, mais à titre perso, juste pour échapper au pensum de donner un avis... suis malade moi !)
Mais si un jour j'ai l'envie, où que je tombe sur un truc tellement cool que je dépasserai la flemme d'en parler alors je foncerai... sans scrupules :D

Pour les E-Fluent je me dis qu'il y aura tellement de blogueuses que les marques ne vont pas noter à qui elles ont filé tel ou tel goodies pour envoyer des huissiers si jamais on ne parle pas de leur produit donc... il faut se sentir libre de parler des trucs qui nous auront plu !!!

Sinon.... on peut se faire de fausses identités spécial E-Fluent !! Maman Radine et Picou rapiat, c'est pas mal non ? :D :D :D

Picou 06/10/2017 15:31

Ah oui tu es quand même bien attaquée! Je rigole mais je comprends ton point de vue, je n'accepte que ce sur quoi je me sens prête à écrire, en mettant un peu de mois (retravailler un blanc un communiqué de presse, ça non ça me botte pas je n'y arriverais pas). alors, en réalité ça biaise un peu, car pour que j'ai envie de tester, et d'écrire, c'est que j'ai déjà un a priori positif, mais bon, si en testant je vois des "moins" je vais les souligner, ne serait ce que par honnêteté. Et pour les efluents tu as raison, il n'y a pas de fliquage, et quand bien même, hein... on ne nous oblige à rien! Enchanté Maman Radine! On va au buffet? ;o)

madamezazaofmars 06/10/2017 12:14

On peut accepter des partenariats sans vendre son âme au diable et faire de son blog une page de pub, même si effectivement ça arrive parfois pour certains blogs. Je e suis perdue un peu au debut de mon blog, trop de sponsos et de tests pour revenir à faire ce que j'aime vraiment. Je fais quelques sponsos, quelques tests mais c'est sporadique et je prefere mille fois parler de ma vie et partager tout ça avec les lecteurs
Pour les efluent, j'ai la même approche que toi depuis ma premiere fois, j'y vais pour les copines et si sont présentes des marques que j'aime je vais les voir mais je n'y vais pas du tout pour faire la chasse aux partenariats ou aux goodies.
C'est peut être pour ça que je ne croule pas sous les propositions ou les mails mais ça me va tres bien comme ça

Picou 06/10/2017 12:28

Je suis bien d'accord avec toi, je crois qu'on diabolise aussi beaucoup les partenariats, mais c'est de bonne guerre de la part des marques (quand c'est fait avec respect du travail fourni) et de la part des blogueuses (qui n'ont rien à se reprocher tant que ça reste honnete et transparent). Ici j'ai surtout une appréhension sur l'effet de masse d'un tel salon, le côté "vache à lait" qui accepte tous les goodies... mais bon, je jouerai le jeu, c'est aussi grâce à ces marques que j'ai l'opportunité d'y aller et de rencontrer les copines alors si je vois des coups de coeur - et je suis sûre qu'il y aura aussi des produits très bien - j'en parlerai, mais un peu, pas trop ;o)
De toute façon pour arriver à écrire un article il me faut un rapport réel au produit, rephraser un communiqué de presse ça m'énerve et je n'y arrive pas, il me faut transmettre un vécu avec. Donc forcément, ça rend plus sélective, et ça me va très bien comme ça!

Charlotte 06/10/2017 11:36

Reste comme ça , authentique ! C'est comme ça qu'on t'aime.

Picou 06/10/2017 12:22

Merci, c'est très sympa, et c'est bien mon intention!

Mumtowkids 06/10/2017 11:27

Bon vu la taille de mon blog je ne pose pas la question mais je comprends parfaitement tes interrogations qui sont légitimes et rassure-toi "noooooooon tu n'aaaaaas pas channnnnngé" (t'as reconnu la chanson ? ;-). Figure-toi que du haut de mon tout petit blog, je me suis déjà rendue compte que j'avais fait l'objet d'une sorte de plagiat, je n'ai rien dit mais je dois avouer que j'avais un peu les boules non pas qu'on ait fait un article sur le même sujet que moi mais qu'on ait pas eu la correction de me prévenir ou de me mettre en lien car je sais que la personne en question avait-lu mon article et l'avait-commenté...Après il y a des fois où tu as juste la même idée qu'une autre personne et que ton article par le plus grand des hasard ressemble à un autre que tu n'as pas forcément lu en plus, mais ça ce sont les aléas de la blogosphère parentale car au final on traite de sujet qui sont communs à toute. Il m'est déjà arrivé d'avoir une idée d’article et de ne pas l’écrire car l'une d'entre vous l'avait déjà fait ;-) Sur le sujet des partenariats, je ne peux pas te conseiller car pour le moment je n'ai pas eu de proposition mais je pense qu'il est important de faire un partenariat qui nous intéresse et qui nous ressemble ! Allez à plus ma gentille Picou

Picou 06/10/2017 12:21

Alors, non seulement j'ai reconnu la chanson mais je l'ai même dans la tête pour le restant de la journée, merci!!!
Je crois qu'on est tellement nombreuses sur le créneau, et partageant toutes le même vécu de maman, forcément qu'on va écrire un peu les mêmes choses. Mais chacune le fera à sa façon, donc ça ne me gêne en rien, là c'est surtout que nous avions utilisé la même tournure de phrase, et puis surtout qu'elle semblait vexée et peinée alors ça m'ennuyait si c'était de moi qu'elle parlait, de lui avoir causé du tord...Au final il n'en est rien mais tout ça m'a fait réaliser la pression que l'on se met. Moi aussi, régulièrement j'ai des articles en brouillon, qui finissent par y rester car entre temps une autre en a fait un article très bien. Des fois je finis quand même par l'ecrire, car j'aurais ajouté des choses, ou eu une vue différente ; des fois je crois alors que je n'ai rien à apporter de plus et je laisse tomber (ce qui est bête, car nous n'avons pas forcément toutes les mêmes lectrices).
Merci en tout cas pour tes encouragements!

MamanSurLeFil 06/10/2017 10:31

Les questions existentielles de la blogueuse ! J'avoue que la problématique des partenariats s'est posée bien plus vite que je ne m'y attendais pour moi et j'essaie aussi de rester droite dans mes bottes... C'est pour cela que j'ai souhaité créer une page propre sur mon blog pour expliquer ma position face à tout ça en toute transparence... Mais ce n'est pas toujours évident de rester totalement soi-même face à l'écran, de savoir comment les gens nous ressentent à travers nos écrits, nos photos, nos articles... je commence à me poser moins de questions, à écrire pour me faire plaisir, à essayer de gâter mes lecteurs fidèles... Car oui, je crois que ce qui m'étonne le plus dans cette aventure, c'est d'avoir des lecteurs (et fidèles en plus)... Même si mes stats ne crèvent pas le plafond. j'ai les échanges que j'attendais et c'est là l'essentiel !

belle journée à toi ! et t'inquiète, on viendra te botter les fesses si tu dévies !

virginie

Picou 06/10/2017 10:51

Ah ah oui comme ça on dirait que je me pose beaucoup de questions...après, j'en ai fait tout un article mais j'avoue que ça ne me stresse pas, hein, loin de là! Juste 2 anecdotes, la même semaine, qui m'ont fait réaliser à quel point on se met des fois la pression nous mêmes. Et qu'il vaut mieux rester vigileant à ne pas nous perdre nous-mêmes.
Pour les partenariats je suis comme tu dis "droit dans mes bottes". D'ailleurs si j'avais envie de vous inonder de pub, je le ferais aussi, de la même manière - ici c'est moi qui décide, na!, je n'oblige personne à me lire - mais ce n'est pas du tout ce dont j'ai envie.
Après je crois qu'il ne faut pas non plus diaboliser les partenariats, ça peut être de bonnes opportunités, pour les blogueuses comme pour les lectrices. je veille en ce qui me concerne, à ce que ça soit le cas dans celles que je fais (par exemple quand j'ai présenté le jeu sophie la girafe, je l'ai fait en toute objectivité, et j'ai organisé un concours où j'ai rajouté une picou box de ma poche, pour en faire un cadeau vraiment intéressant).
Bref. Au final je reste je crois très lucide face à ça, j'espère le rester - mais je préfère rester en veille, car ce qui m'est arrivé avec Sandra m'a fait réaliser qu'on ne voit peut être pas tout non plus.

oph 06/10/2017 10:30

Cet article montre à quel point tu es attentive et sérieuse dans ton "travail" de blog. Tu reste profondément humaine et ça transparait dans tes articles. Après les sujets communs entre blogueuses me paraissent bien légitimes, et loin du plagiat me paraissent nourrir les réflexions des unes et des autres et rendre les discussions plus riches ;) Bonne continuation, pour moi tu es sur un chemin très sain que je suis avec plaisir!

Picou 06/10/2017 10:45

Merci pour tes encouragements!! Oui, au final je trouve que se questionner ainsi est plutôt sain, après j'avoue que j'en ai fait un article, mais bon je me suis pas pris la tête de trop non plus, hein! Pour les partenariats, je l'évoque car c'est une question qu'on se pose un peu toutes en fait. Au cas par cas ça ne me pose aucun souci, mais là j'étais un peu dubitative face à l'effet "de masse" d'un salon, je ne sais pas à quoi m'attendre et j'espère que ça ne sera pas trop evahissant, mais oui au final c'est mon espace ici, et moi qui tient la barre donc je n'ai pas peur. Et pour l'histoire du plagiat, oui on écrit forcément toutes sur les mêmes thèmes, mais à notre sauce personnelle à chaque fois - j'avais surtout peur de l'avoir vexée, peinée, et c'est ça qui me chagrinait.
Au final cet article est un peu brouillon mais les 2 situations relèvent pour moi du même sujet : on se met parfois trop de pression nous mêmes, et quoi qu'on fasse, des fois on peut passer au dessus des choses sans même le voir...alors, conservons une certaine vigileance pour ne pas nous perdre! Mais pour ça je me fais confiance, et encore plus à vous!

Cecile 06/10/2017 10:08

Marie, la philosopheuse (je sais que le mot n'existe pas) de ma blogosphère. Comme l'a dit Agnès, tu nous a fait un vrai pèle mèle là :p
On a commencé en même temps, on a des pages FB équivalentes en nombre d'abonnés (pour les abonnements au total je ne sais pas pour toi, mais moi je n'ai rien à cacher... 183 ce matin -ce chiffre incluant les 130 FB et ma maman).
Quand on a des vies comparables, on a parfois des sujets équivalents. J'ai moi même vu chez d'autres des articles proches des miens après les avoir écrits.
Inconsciemment on s'inspire de ses lectures, cela fait partie du processus de création (et c'est normal)... Je suis dans le domaine "créatif" depuis plus de 20 ans et j'ai toujours dit que ce sont des métiers de shadock : on s'impregne de tout ce que l'on voit/entend/(re)sent au quotidien et on le recrache à notre propre sauce.
Tu as effectivement fait un article qui ressemble, mais tu n'as pas copié : tu as utilisé tes propres mots, ton propre ressenti et c'est ton article, comme l'a dit ta camarade...
J'assume totalement d'avoir un article sur exactement le même thème que Johanna du presque parfait : j'avais l'idée du mien quand j'ai lu le sien... et je lui ai dit. Elle m'a encouragée vivement à faire mon papier me disant qu'on pourrait comparer :)
Encore une fois, ce qui compte c'est la sincérité... ce qui m'amène à un autre grand sujet : les partenariats.
Pour ma part, on ne m'en a pas (encore) proposé... J'ignore donc dans l'absolu quelle serait ma réaction. Mais je pense que j'accepterai si c'était très occasionnel, en rapport avec ma ligne éditoriale (car oui, j'en ai une, même si cela ne se voit pas tous les jours) et que je garde une totale indépendance dans mes propos.
Concernant E-Fluent, comme toi j'ai envie d'y aller pour rencontrer les copines en vrai. Etant issue du domaine événementiel, je sais que ce sont les marques que l'on va rencontrer qui permettent de financer cette journée. Nous ne payons rien (enfin si, le transport, l'hébergement, etc.), parole de maman a trouvé des sponsors pour pouvoir nous convier, c'est plutot cool.
L'idée de me faire couvrir de cadeaux est assez agréable en elle même :D
Mais je ne pense pas être de la pâte à modeler... je ferai au moins un article sur le sujet car c'est grâce à mes lecteurs que je suis invitée alors il me parait normal de leur raconter. Après, je ne sais pas si je ferai de la pub à Méleda ou à Baby Bio... J'hésite toujours à citer des marques alors on verra en temps voulu

Picou 06/10/2017 10:29

Oui c'est trop long et décousu, mais au fond ces 2 anecdotes procèdent pour moi d'un même fond : on se met trop la pression, et on peut passer au dessus des choses sans même s'en aperçevoir.
Evidemment qu'on écrit toutes sur les mêmes thématiques, que nous partageons en tant que mamans, et puis on se lit les unes les autres en plus, donc c'est inévitable de traiter des mêmes sujets. Ca ne me gêne pas non plus, vu qu'on a chacune notre propre personnalité, notre point de vue, notre expérience, notre style - c'est ce qui fait notre supplément d'âme, justement. En tant que lectrice, j'aime lire différents articles sur la même chose d'ailleurs, quand ils sont bien faits. Ce qui me gênait, était l'idée que cela ait pu peiner ma copinaute, la vexer, et là je me sentais mal.
pour l'efluent, pareil, au fnal quand je dis que je "jouerais le jeu", c'est aussi ça, déjà certaines qui me lisent auront envie de savoir à quoi ça ressemble, et puis si on a cette possibilité là c'est aussi grâce à ces marques qui viennent s'y vendre - et elles ne font d'ailleurs rien de mal, hein, c'est normal - donc je parlerai sans doute de vrais coups de coeurs, si j'en ai. Je crois qu'il ne faut pas diaboliser les marques, les partenariats et tout. juste les limiter, les encadrer. Là c'est juste l'effet de "masse" qui me fait un peu peur, j'ai peur de ne pas être à l'aise avec ça mais je sais qu'on est nombreuses dans ce cas, donc ça me rassure.
Hâte de t'y voir en tout cas!

Bébé est arrivé ! 06/10/2017 09:59

Je comprends ce que tu ressens lorsque tu évoques le sentiment de plagiat. Récemment, j'ai écrit deux articles qui sont sortis le lendemain d'articles un peu similaires qu'avait publiés Clarisse du blog "Les délices de Framboise". Il s'agissait de "Mes jolies découvertes de blogs" et de "Comme une envie de vous parler de moi". Alors que mes articles étaient prêts avant que Clarisse ne publie les siens, j'ai eu très peur en lisant ses articles qu'elle pense (à tort) que je la plagiais. Il s'agit bien sûr d'une simple coïncidence mais voilà, nous sommes nombreuses et nos sujets de prédilections reviennent forcément souvent. Nous n'inventons pas le fil à couper le beurre mais évoquons notre point de vue, ce que l'on en pense et de la manière dont NOUS, nous l'utilisons... Un peu imagé comme réflexion je sais mais c'est ce qui m'est venu en premier ;-) .
Bonne journée à toi et no soucy, si jamais tu prends le melon, on te le dira ;-)

Picou 06/10/2017 10:21

Non mais ça c'est normal! Moi aussi je les ai fait, ce sont aussi des articles "inévitables" quand tu développes ton blog et que tu lis beaucoup d'autres blogs, ça montre aussi ton envie de te dévoiler à tes lecteurs, et de partager tes découvertes, perso j'adore! Ca permet de mieux te connaître, c'est top. Et combien de fois ça arrive! Forcément, on écrit sur la même chose, car on a les mêmes références - mais chacune aura son point de vue, son style, sa personnalité, bref, son supplément d'âme qui fait la différence.
D'ailleurs en tant que lectrice ça ne me dérange pas de lire 10 fois le même sujet, si à chaque fois c'est bien fait...après oui des fois les coincidences de planning nous ennuient, quand on est 2 à sortir le même sujet le même jour par exemple, on se dit forcément "ben zut j'aurais mieux fait le le sortir un autre jour"!
Ce qui me posait souci n'était pas tant la "copie" - qui n'en était donc pas une en plus - mais surtout que j'ai pu lui faire de la peine, la vexer, et ça m'ennuyait beaucoup. Au final, c'est pour moi assez révélateur de la pression qu'on se met nous mêmes, et du risque à passer au dessus des choses sans même sans apercevoir...Un petit rappel pour moi, de toujours garder ça en tête!

Jessica C 06/10/2017 09:52

Je peux comprendre ton ressentie quand au plagiat de Sandra, mais malheureusement on parle toutes des même sujets quand cela concernent les enfants et la parentalité, donc à un moment donner on aura surement le même avis qu'une autre et les mots se ressembleront un peu, se qui fera la différence sera ce que j'appel "l'âme de l'auteur" donc ta façon de l'écrire, retranscrire ton idée. Après j'ai déjà vu des blogs recopier mot pour mot l'article d'une blogeuse plus influente et ça c'est clairement non car sans intérêt!
Quand au salon je n'ai qu'une chose à te dire : amuse toi, profite. Choisit les marques qui te ressemble et ne te mets pas la pression à vouloir faire absolument un article si tu ne ressent pas l'envie ou du moins le faire rapidement parce que tu te sentiras redevable. Ton blog à son âme et ne t'inquiète pas compte sur tes nombreux lecteurs pour te dire si nous trouvons que quelque chose change ;)

Je t'embrasse!

Picou 06/10/2017 10:13

Exactement, je ne me culpabilise pas du contenu produit, mais je me culpabilisais d'avoir pu lui faire de la peine ou la vexer. Tu as raison, c'est inévitable qu'on écrive sur les mêmes sujets, mais chacune a son propre style, son expérience, sa personnalité et ça change tout! comme tu dis ça donne "l'âme" qui est inégalable. Sinon, d'ailleurs, quand ce n'est que du copier-coller façon wikipédia en général ça ne ramène pas les foules!
Au final je prends bien évidemment de la distance avec tout ça - oui, je jouerai gentillement le jeu des marques, honnêtement, avec transparence et en limitant au maximum les partenariats. Comme je le fais déjà. Je ne me sens obligée à rien de toute façon, ici c'est chez moi, c'est moi qui décide, na!!
Ces différentes situations m'ont juste montré quelle pression on peut se mettre toutes seules, et combien il peut être facile de passer au dessus d'un "problème" sans même le voir. Tout va bien, mais, c'est toujours un rappel intéressant pour ne pas se perdre ;o)
Merci de tes encouragements en tout cas!

Quatre enfants 06/10/2017 09:45

Beaucoup trop de sujets abordés dans ce post !!!
Concernant les partenariats, tu connais ma position sur le sujet. Je décline systématiquement car je ne me vois absolument pas me transformer en animatrice de téléshopping. Mais récemment, on m'a proposé des sorties culturelles, visite au musée ou place de ciné, et .... j'ai accepté. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis hein ! Mais je compte respecter ces limites. Partenariat pour une expérience à partager avec les enfants, ok, mais pour un produit, ce sera non.
Et pour le "plagiat" bloguesque, effectivement, les sujets sont souvent les mêmes. Justement, l'article que j'ai prévu de publier pour les 2 ans du blog ressemble énormément à celui de "Demain j'arrête", celui qu'elle a écrit pour ses 1 an. Le mien est prêt depuis 2 semaines mais elle, elle l'a publié aujourd'hui, vas y il est très chouette d'ailleurs :) ... Ca arrive très souvent, ne culpabilise pas ! Je trouve ça même plutôt sympa d'avoir les différentes façons de voir les choses sur un même sujet.
A bientôt !

Picou 06/10/2017 10:08

Oui c'est mon souci hein! Je sais pas toujours synthétiser et partager en plusieurs articles, j'aurais pu c'est vrai!
C'est juste que c'était mon ressenti de cette semaine où ces 2 choses se sont entrechoquées, et au final relèvent d'une même problèmatique : on se met parfois trop la pression, et on peut perdre le fil facilement, sans s'en rendre compte. J'en suis loin mais bon, ça m'a questionnée!
Pour les partenariats, bon, je vais pas répéter mon article mais il ne faut pas diaboliser les choses, quand c'est fait avec recul, avec honnêteté et transparence, c'est une belle opportunité, c'est bête de rejeter en bloc aussi, surtout quand on a plusieurs supports (par exemple tu peux choisir de préserver ton blog, mais d'accepter sur IG/FB qui vont moins "en profondeur")
Pour le "plagiat", je ne m'en culpabilise pas, d'autant plus que c'était une coincidence, mais oui on écrit toutes plus ou moins la même chose, chacune avec son style, sa personnalité, son expérience qui sont différentes. Et pour ce type d'article 'anniversaire", honnêtement y'a pas 36000 manières de faire un bilan et c'est toujours agréable à lire, car ça permet de se replonger dans ce que le blog a fait précédemment, aussi, qu'on a pas toujours vu! moi j'adore toujours, même si on les voit partout ces bilans. Je n'y couperai pas moi même le 6 janvier ;o) (et je ferai bien évidemment une Picou box!!)

Anna Breizh 06/10/2017 09:20

Oh que de questions ce matin. Cela doit bien chauffer dans ta tête en ce moment :)
Je pense que sur un blog parental à un autre, il y a des sujets qui se recoupent. C'est un peu obligé. Les sujets sont : littérature jeunesse, éducation, enfants, balades en famille... Chacun à sa façon traiter ces sujets, mais le fond est plus ou moins le même, avec des sensibilités différentes, des points de vue différents. C'est ce qui fait les échanges, la diversité.
Pour ce qui est des marques, je ne me fais pas de soucis. Tu es lucide et sincère dans tes articles et dans ton envie de de partager. Donc pour le salon je n'ai qu'un conseil : amuse-toi, fait de belles rencontres, laisse les marques t'aborder tu auras l'embarras du choix, ce sera à toi de choisir en fonction de tes envies.

Picou 06/10/2017 10:02

Ah ah! Non je te rassure en réalité je prends ça de matière très détachée, hein...C'est juste que ces 2 petits exemples m'ont montré à quel point on se met nous-mêmes la pression, et combien on peut passer au dessus des choses sans s'en apercevoir. Nous traitons toutes des mêmes sujets, c'est clair, et c'est inévitable. Mais toutes, avec notre propre prisme, celui de notre personnalité, de notre vécu, de notre style d'écriture, donc au final ça n'est pas la même chose. Au final, j'ai une vision assez lucide des choses comme tu dis, je crois, donc je ne m'inquiètes pas trop mais bon - je pense qu'on peut vite se laisser perdre dans tout ça, dans un sens (tout accepter, perdre son identité) comme dans l'autre (trop se mettre de barrières, trop réfléchir). Donc, on va faire ça hein : je reste comme je suis, et puis ça devrait le faire! Merci pour tes encouragements en tout cas!!

Maman délire 06/10/2017 08:55

T'inquiètes, tu es toujours toi et tes articles sont te ressemblent !( il me semble..) c'est vrai que parfois les sujets reviennent et chacun écrit sa version, c'est l'impression que j'ai, mais dans la blogosphère parentale on parle beaucoup enfants, éducation... bref. Ça me rappelle au tout début de mon blog j'avais écrit un article sur l'importance des câlins avec son bébé, et quelques jours après une grosse blogueuse avait publié un article sur son ras le bol en disant qu'elle laissait parfois ses bébés pleurer et qu'elle en avait marre des leçons de morale... Je l'avais pris pour moi alors que mon article avait dû être lu par 30 personnes et certainement pas elle !!!

Picou 06/10/2017 09:58

Merci! Je ne me sens pas effectivement d'avoir changé, et puis bon mon blog est encore presque tout neuf hein, mais c'est vrai que ça m'a fait réaliser l'ampleur de la pression qu'on se met nous mêmes, et qu'on ne contrôle pas tout, des fois ça peut déraper sans même qu'on s'en rende compte...Et oui, je vois tout à fait comment tu as pu prendre pour toi les mots de la blogueuse qui "critiquait", des fois on se donne l'impression de dialoguer à coups d'articles, aussi!