Faire ses goûters maison

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-gouters-maison-enfants

Depuis déjà quelques mois que je suis à la maison, j'essaye de mettre mon temps "libre" à profit, en préparant au maximum moi-même les goûters de mes filles.

J'aime beaucoup cuisiner, alors c'est pour moi un plaisir - mais ce qui m'a motivée dans ce sens, c'est avant tout la prise de conscience progressive de la quantité de sucre, et d'ingrédients plutôt néfastes, qu'elles mangeaient jour après jour avec leurs gâteaux industriels préférés.

En maîtrisant soi-même les ingrédients de ses goûters, on peut mieux contrôler leurs apports nutritionnels, tout comme leur impact écologique : fini les additifs douteux et le suremballage, bonjour les bons vieux gâteaux moelleux et appétissants, et la délicieuse odeur qui se répand dans la maison à la cuisson!

Un retour aux sources que nous sommes de plus en plus nombreuses à mettre en place à la maison : car que ce soit au niveau de la santé, du goût et même du porte-monnaie, les goûters maisons ont tout bon!

Et pourtant... Mettre en place cette bonne habitude n'a pas forcément été aussi facile que je l'imaginais au départ.

blog-maman-picou-bulle-faire-gouter-enfants-maison

Je me voyais arriver telle Bree Van de Kamp, les enfants se jetant chaque jour avec avidité sur un nouveau plateau rempli de délices... Mais j'ai un peu déchanté!

Déjà, parce que tout aussi appétissants que soient mes gâteaux, les filles continuaient au départ à réclamer leurs habituels napolitains ou autres Milka hyper sucrés. Un peu dur à encaisser, quand on se donne du mal pour trouver chaque jour des recettes différentes susceptibles de leur plaire!

Malgré mes efforts pour varier les goûters, certaines faisaient un flop... et je me retrouvais avec les 3/4 du gâteau sur les bras. Et même quand ça "marchait" un soir, le lendemain, elles n'en avaient plus tellement envie de finir les restes.

Voilà un des "inconvénients" des goûters maisons : certes, leur composition est plus clean que de l'industriel ; mais du coup, ils se conservent moins longtemps...

Et comme il faut les manger vite, et qu'ils ont quand même l'air troooop bons, Maman aussi finit par se laisser tenter! Pas forcément génial pour le régime (surtout quand, comme moi, on est prédisposée au diabète). Il m'a donc fallu apprendre à résister (ou au moins à essayer car pour tout avouer, je n'y arrive pas toujours^^).

En commençant à préparer soi-même les goûters, on a tendance à vouloir peut-être trop bien faire.

Faire ses goûters maisonFaire ses goûters maison

On tente plein de sortes gâteaux différents, pour plaire à nos enfants, puis on se rend vite compte que même faits maison, ils sont quand même souvent trop gras ou trop sucrés.

La tentation est grande de tester une nouvelle recette chaque jour... Mais ça fait vite beaucoup trop de gâteaux dans les repas, quand il faut les finir avant qu'il ne deviennent trop secs.

C'est sûr, quand je fais des cookies ou des sablés, ça fait un carton et ils sont vite mangés (alors qu'eux supporteraient bien de devenir plus secs... Mais ils n'en ont pas le temps!). Mais bon - une demi plaquette de beurre à chaque goûter, ce n'est pas forcément l'idéal...

Alors avec le temps, j'ai fini par affiner ma façon de faire, en alternant les recettes et surtout en adaptant les ingrédients la plupart du temps.

Je pars toujours de recettes de base trouvées sur internet ou dans des livres de cuisine...

blog-maman-picou-bulle-preparer-gouters-maison-enfants

...mais en général, je les retravaille à ma sauce pour les rendre un peu plus "healthy".

Par exemple, je remplace une partie de la farine de blé par de poudre d'amande, ou une farine alternative (coco, châtaigne...) et je baisse la quantité de corps gras (pas trop quand même, selon les recettes, sinon ça change la structure des gâteaux).

Et surtout, je divise systématiquement par deux les quantités de sucre, et j'en remplace tout ou partie par du sirop d'agave (ça marche très bien dans les gâteaux à pâte moelleuse - pas du tout, par contre, pour les biscuits. On peut aussi tenter la stévia, mais je n'aime pas son goût un peu amer).

Ça ne marche pas à tous les coups... Je me rappelle avoir ainsi magnifiquement foiré des muffins à la banane : même s'ils n'étaient pas mauvais au goût, ils avaient fini par vaguement ressembler à des galettes de pain azyme^^ (la farine de coco absorbe l'humidité, sachez-le!). Pas facile à "vendre" à mes minettes!

Mais en général, ça fait bien le job, et quand c'est le cas, je m'empresse de noter les modifications que j'ai apportées, pour pouvoir refaire la version améliorée qui a connu son petit succès.

Petit à petit, à force d'essais et de nouveautés ciblées, mes filles ont fini par prendre l'habitude des goûters maison, et ne réclament plus systématiquement du tout-fait.

blog-maman-picou-bulle-bouclette-preparer-gouters-maison

Elles ont au moins la curiosité d'essayer - parfois ça ne les convainc pas, mais elles apprécient au minimum que j'ai pris le temps de cuisiner pour elles.

C'était aussi quelque chose d'important pour moi - parce que préparer les goûters maison, ça prend quand même du temps. Pas énormément au final, quand on commence à être rodés ; je me concentre sur des recettes rapides à réaliser, et en général pas trop longues à cuire.

Mais j'ai le temps dans la journée ; quand on bosse et qu'on a pas beaucoup de temps, on peut aussi préparer le soir pour le lendemain, mais c'est toujours un petit moment qu'on "sacrifie" un peu sur son temps libre...

Alors on a quand même envie d'être un peu récompensé par un minimum d'enthousiasme et de reconnaissance de la part des enfants, et ce n'est pas toujours le cas car ces petits êtres ingrats trouvent quand même moyen de réclamer un vieux paquet de BN une fois sur 2.

Au final, même si j'essaie de faire un maximum de goûters maison, je ne me mets pas non plus la pression - et je n'en fais pas forcément tous les jours.

Parce que mes filles ont aussi plaisir à manger de temps en temps leurs gâteaux industriels préférés, je continue à leur en mettre dans leur boîte à goûter quand elles vont aux activités périscolaires de l'école, quand on est en balade, et aussi certains jours où je n'ai pas le temps ou juste la flemme.

De manière générale, ce qui fonctionne le mieux auprès des enfants (les miens en tout cas!), c'est surtout de varier.

Faire ses goûters maisonFaire ses goûters maison

Avec le temps, je sais quelles recettes elles seront susceptibles de bien manger, et j'alterne donc les goûters entre celles-là, et des options beaucoup plus basiques.

On en revient souvent aussi aux bons vieux classiques, pour mieux équilibrer les goûters : du pain avec du chocolat ou de la confiture (indémodable!) ; un assortiment de fruits secs (noix, noisettes, amandes ; raisins, abricots, cranberries, figues...) ; des céréales ; des viennoiseries achetées la boulangerie...

Et je leur propose toujours en complément des fruits (frais de saison ou en compote), et/ou un produit laitier (en général un yaourt - elles ont aussi fini par prendre goût à nos yaourts maison sans sucre, même si au départ elles ne voulaient que des industriels!).

Et puis 3 ou 4 fois par semaine, je leur propose des gâteaux, qui restent malgré tout toujours pour elles plus attractifs, certains assez riches et d'autres plus légers.

blog-maman-picou-bulle-preparer-gouters-enfants-maison

Si vous cherchez des idées, parmi nos "musts" qui marchent toujours très bien il y a :

  • l'incontournable gâteau au yaourt, que je décline quelques fois en marbré
  • le zebra cake et son effet "waow", pourtant facile à faire
  • le banana bread
  • les cupcakes à la vanille (avec ou sans topping, ça dépend)
  • les muffins aux fruits (chocolat/poire, framboises, myrtilles, pommes/cannelle, banane/chocolat...)
  • le bon vieux moelleux au chocolat
  • les cookies, et leur version healthy
  • les crumbles de fruits, et le gâteau crumble
  • les sablés, nature ou aromatisés (noisettes, fleur d'oranger, clémentine...)
  • les mini madeleines aux goûts variés (nature, citron/miel, cannelle, chocolat.. la recette de Rêves de fripouilles est canon)
  • les crêpes et les pancakes
  • les chouquettes
  • les glaces à l'eau et les smoothies en été

Avec tout ça vous devriez largement trouver l'inspiration pour vos prochains goûters!

J'espère que comme moi vous appréciez de cuisiner de temps en temps pour vos enfants, ou même de mettre la main à la pâte en famille, de temps en temps ou tous les jours - c'est encore meilleur!

Après tout ça reste toujours un travail d'équipe... Car curieusement, au moment de lécher la cuillère, il y a toujours des volontaires! ;o)

 

Publié dans Vie de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amandine 18/02/2020 17:23

Bonne initiative, bravo ! Il faut persévérer et peut-être qu'un jour ce sont des produits industriels dont ils ne voudront plus !

Picou 20/02/2020 10:21

Ecoute, je ne desespère pas, je pense qu'il faut leur donner l'impulsion et que petit à petit ils s'habituent et voient le bénéfice aussi!

MyaRosa 17/02/2020 09:37

Chez nous aussi les goûters sont de + en + souvent maison et c'est vrai que c'est souvent tout ou rien. Certains gâteaux ont un succès fou tandis que d'autres dont j'étais assez fière se retrouvent un peu boudés par mes loulous. C'est frustrant car ,comme tu dis, ça prend du temps. Du coup, j'alterne aussi de plus en plus avec la base : pain frais et beurre ou confiture. Pour le goûter d'aujourd'hui, j'ai préparé des madeleines espagnoles et il nous reste des petits gâteaux au chocolat préparés ce week-end. J'essaie aussi de ne pas trop tomber dedans...

Picou 17/02/2020 11:15

Oui, c'est assez frustrant, cette roulette russe, des fois nous on est emballés mais les enfants beaucoup moins! Du coup je reviens facilement aux mêmes "classiques" qui marchent à tous les coups. Et pas facile de ne pas se laisser soi-même tenter!

Esthel 10/02/2020 10:28

Chez nous en semaine le goûter c'est fruit frais. Rarement des gâteaux industriels que j'utilise surtout en sortie ou quand on est à court de fruits. Et on fait des gâteaux le weekend. Enfin, mes aînés en font ???? à partir de six ans ils savent se débrouiller sur des recettes simples. Après, on dine aussi très tôt, ce qui explique le goûter léger les jours d'école.

Picou 12/02/2020 15:32

Ici aussi, on a toujours des fruits au goûter, et en général une petite douceur. De temps en temps les filles préparent les gâteaux avec moi, mais ça ne les intéresse pas toujours, même si je crois que je leur transmet quand même petit à petit le goût de la cuisine faite maison! Il faut dire que c'est quand même inégalable en termes d'équilibre, d'économie, d'écologie...et de gourmandise!

Lucky Sophie 08/02/2020 20:50

On en faisait depuis longtemps mais depuis septembre on est passé au goûter maison systématique et c’est vrai que c’est un rythme à tenir 7 fournées par semaine! Les miens aussi aiment la variété! ;-) ce qui nous motive à fond : la réduction des emballages !

Picou 12/02/2020 20:58

Oui il y a des tas de raison de se laisser convaincre, mais le plus dur est de tenir la distance!^^ Ca demande une sacrée organisation, même si ça ne prend pas si longtemps il faut se motiver, et si je travaillais je ne sais pas si j'en aurais autant le courage. Mais en étant à la maison, j'ai pris l'habitude et tant mieux!

Sabrina - Et si le bleu 07/02/2020 22:19

Merci pour les astuces !
Parfois, ici, on tente les fruits trempés dans le chocolat fondu, pour allier santé et plaisir !
Et je tente d'associer de plus en plus ma fille à la réalisation des goûters : les sablés basiques auxquels elle ajoute des pépites de chocolat pour figurer des yeux,un nez et une bouche restent ses préférés !

Picou 12/02/2020 20:56

Je t'en prie! C'est vraiment une bonne habitude à prendre, sans pression mais pour le bon! Tes petites astuces sont top, j'essaierai aussi!

Claire Rêves de fripouilles 07/02/2020 18:52

Je partage ta vision comme tu le sais, j'essaye aussi de faire un maximum de goûters maison, moins sucrés et pas bourrés d'additifs, mais parfois j'avoue que l'option paquets tout prêts est pratique.
Ici les préférés sont: les crêpes/pancakes, gateaux au chocolat, madeleines ;-) , et les biscuits en tout genre.
Merci pour le lien vers mes madeleines ! ????

Picou 12/02/2020 15:34

On tourne souvent autour des mêmes recettes, il faut dire que quand on repère que ça plaît, on sait qu'on prend moins de risques! Je crois qu'il ne faut pas pour autant se mettre de pression, quelques gâteaux industriels par ci par là ce n'est pas non plus une catastrophe. Et puis en faisant les gouters maison, on fait aussi passer le message qu'il faut essayer de limiter au maximum le reste... Mes filles y sont de plus en plus sensibles alors tant mieux!

Madame Lavande 07/02/2020 16:22

Bravo pour ton organisation ! Chez nous il n'y a que rarement des gâteaux industriels au gouter pour une raison très simple : la Biscotte refuse régulièrement de manger (elle n'est pas très sucré et n'a pas faim à cette heure la en général) ou bien elle mange simplement un yaourt (j'envisage de plus en plus de les faire maison, les bios sont quand même hors de prix je trouve !) et/ou un fruit (frais ou compote), parfois un carré de chocolat. Quand à Bébinette, elle aime beaucoup plus le gouter et prend en général un yaourt, un fruit frais ou une compote et un biscuit (industriel mais bio ;-) . Je fais parfois un gâteau le we mais c'est finalement assez rare ! Peut être qu'en grandissant elle apprécieront plus les douceurs, en attendant ça me convient, au moins je ne suis pas tentée de finir les reste ! ^^

Picou 12/02/2020 15:28

Ecoutes, c'est encore le mieux - j'avoue que je leur ai moi même donné un peu le goût du sucre en en proposant au goûter...mais maintenant j'essaie de faire un peu machine arrière et ce n'est pas trop facile dans ce sens là. Le mieux c'est quand effectivement, par goût ou par habitude, ils ne cherchent pas particulièrement le sucre... Pour les yaourts, il suffit de prendre le pli mais c'est très simple, économique et écologique donc tout à y gagner! pour autant, si on fait les notres on continue aussi à acheter certaines spécialités laitières qu'on arrive pas à reproduire parfaitement (fjord, faisselle...). Mais c'est déjà ça!

Anna Breizh 07/02/2020 13:43

Mes filles ne sont pas très sucre et pas très gouters d'une manière générale. Ma grande se laisse tenter, car après une journée d'école ça creuse. Ma plus jeune qui approche les deux ans commence elle aussi a délaisser ce 4e repas.
Je fais des gateaux, mais personne n'en mange, les gateaux avec quantité d'emballages et de produits chimiques remportent les suffrages presque à chaque fois. J'avoue ça démotive pas mal. Donc je n'en achète plus et si elles veulent manger, il y a du fait maison.
Depuis presque trois mois, je fais mes yaourts en totalité (il y a eut beaucoup d'échecs, mais maintenant je pense détenir la recette), ma grande regrette toujours les yaourts industriels, ma plus jeune a pris gout à ceux que je fais.
Pas toujours facile de mettre tout le monde d'accord.

Picou 12/02/2020 15:26

C'est sûr que c'est rageant quand on se donne la peine, et qu'on voit qu'un biscuit dégueu avec plein de plastique autour fait un carton à la place! Mais avec l'habitude, ça s'inverse un peu, et en tout cas, mes filles sont moins réfractaires et réclament moins d'industriel. Après, on tourne souvent autour des mêmes recettes! Pour les yaourts c'est un peu pareil, mais j'ai plus d'indulgence car il a fallu effectivement pas mal de tests avant qu'on trouve une recette qui nous satisfasse à peu près toute la famille (au début ils étaient un peu liquides à leur goût).

Madame Bobette 07/02/2020 12:05

Bravo!! Franchement pour l'instant, je serais incapable de faire tout ça! Ça relève déjà du miracle quand on fait un peu de pâtisserie le weekend ;)

Picou 12/02/2020 15:23

J'avoue que je faisais déjà pas mal de pâtisserie et de cuisine en général avant, c'est mon petit plaisir ;o)