Doit-on avoir peur d'Halloween pour nos enfants?

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-halloween

En quelques années, la fête d'Halloween est devenue un incontournable, en prenant sur le net et les réseaux sociaux une ampleur inattendue.

Si j'ai eu connaissance des coutumes d'Halloween alors que j'étais moi-même encore enfant, à l'époque, ça n'était absolument pas fêté en France et restait pour moi un folklore exclusivement anglo-américain.

Je ne me suis donc jamais déguisée en sorcière pour aller faire le tour des maisons du quartier avec les copains, en criant "des bonbons ou un sort!", ni même n'ai mis en place de décorations spécifiques à cette période.

Je ne suis pourtant pas si vieille, mais depuis, ça a bien changé! Alors que je devenais jeune adulte, la fête a commencé par se développer un peu, mais de façon très limitée...

Durant quelques temps, nous avions fini par prendre l'habitude de prévoir un paquet de bonbons pour le soir du 31 octobre, histoire de ne pas être pris au dépourvu par les quelques enfants qui toquaient désormais à la porte, leur petit panier à la main.

Pour autant, ça n'a duré que 2-3 ans... avant que nos bonbons ne finissent par rester au fond du tiroir, faute d'enfants pour les réclamer. La sauce n'avait pas pris.

blog-maman-picou-bulle-feter-ou-pas-halloween

Mais depuis quelques années, on sent que la machine est relancée, grâce à l'influence des réseaux sociaux et leur esthétique soignée.

On y trouve en effet ces jours-ci une foule de décors sophistiqués, de maquillages flippants et de déguisements horrifiques ; et en parallèle, les animations spécialement créées autour  du thème se multiplient et marchent de mieux en mieux.

Défilés et décorations spéciales dans les parcs d'attraction, escape games en forme de manoir hantés, cueillette de citrouilles et fabrication de lanternes, labyrinthes, jeux de piste...

En quelques années, l'événement est même devenu le point culminant des premières vacances scolaires de l'année, prenant finalement le dessus sur la fête de Toussaint, qui est pourtant traditionnellement à leur l'origine.

Il faut bien avouer que pour des enfants, jouer à gentiment se faire peur dans des décors ludiques reste quand même plus fun que de suivre docilement les adultes dans de vrais cimetières, dans une ambiance parfois pesante...

Avec les années, l'ambiance mi-terrifiante mi-ludique d'Halloween a donc d'abord conquis massivement les réseaux sociaux, avant de réintégrer la vie quotidienne.

blog-maman-picou-bulle-halloween-avec-ses-enfants

Et on fait maintenant face à une surenchère de décos et d'effets spéciaux - c'est à qui fera le plus d'efforts pour décorer son intérieur et démontrer son sens de la fête.

Halloween revêt en effet un caractère très visuel, basé sur tout un imaginaire tiré de contes et de films d'horreur qui ont imprégné nos esprits d'adultes.

L'occasion d'un déferlement de sorcières et de fantômes, de squelettes et de têtes de mort, d'araignées et de chauve-souris, de tombes et de grande faucheuse, et plus récemment, de maquillages inspirés du "Dia de lors muertos" mexicain, popularisé auprès des enfants par le film Disney "Coco".

Une ambiance globalement sombre, pourtant récupérée avec beaucoup de créativité par les influenceuses : mises en scène somptueuses, maquillages et déguisements bluffants, recettes de cuisine revisitées, activités manuelles à faire en famille... Il y en a pour tous les goûts, du plus effrayant au plus rigolo.

Il est aujourd'hui facile de trouver une foule d'idées autour de la fête, notamment sur Pinterest, ce qui en fait une occasion idéale pour occuper les enfants lors des vacances de la Toussaint.

Pas étonnant donc que beaucoup s'en donnent à cœur joie et jouent le jeu à fond!

blog-maman-picou-bulle-feter-halloween-avec-ses-enfants

Malgré tout, pour tout vous avouer, de mon côté je n'arrive pas vraiment à accrocher à cette fête.

Je crois que c'est surtout parce qu'elle n'est pas issue de notre culture - si elle me semble tout à fait légitime dans les pays anglo-saxons, je ne peux m'empêcher de la trouver ici un peu trop superficielle et bien trop guidée par le marketing.

C'est un effet de communication qui nous a imposé cette fête, elle ne correspond pour nous à rien, hormis aux représentations qu'on en a vues à l'étranger... Comme pour toutes les grandes fêtes, sa récupération commerciale était inévitable - et je ne la juge pas forcément néfaste, tant qu'on arrive à garder, de notre côté, une certaine mesure.

C'est par exemple autant le cas à Noël, dont j'adore pourtant l'ambiance - mais il faut bien avouer que ça me parle alors beaucoup plus, d'une part parce que l'ambiance est alors plus chaleureuse et bienveillante, mais surtout parce que la période de Noël résonne encore de mes propres souvenirs d'enfance.

Alors que pour Halloween, je n'ai pas ce sentiment de partager une part de ma propre expérience avec mes enfants.

blog-maman-picou-bulle-ambiance-halloween

Par ailleurs, le propre d'Halloween est de beaucoup jouer sur la peur, qui ne me semble pas être la valeur la plus utile à mettre en avant auprès des enfants.

Je ne veux pas non plus passer pour une rabat-joie rétrograde... Je suis bien consciente qu'on est pas forcément obligés de donner à l'événement une tournure effrayante, et qu'on peut rester en famille dans un esprit plus "bon enfant" que gore.

On ne fera pas la même chose de la fête avec un enfant en bas-âge ou avec un pré-ado - c'est à nous de déterminer ce qu'on souhaite mettre en avant, et ça peut justement être l'occasion de dédramatiser un peu...

Mais quoi qu'on en fasse, avec la démocratisation de l'événement, les tout-petits sont quand même inévitablement confrontés à cette période à une esthétique effrayante, à laquelle certains peuvent être assez sensibles. D'autant plus qu'on ne se rend pas toujours compte, en tant qu'adultes, à quel point des détails qui nous semblent tout bêtes peuvent faire peur à nos enfants...

Je me rappelle ainsi avoir déguisé Chouquette, lors de sa 1ère année de maternelle, pour la "fête orange" de son école. Conformément aux consignes des enseignants, j'avais évité tout costume effrayant et je lui avait trouvé une mignonne robe de "sorcière" bien innocente, colorée, dont elle était ravie.

Pour parfaire le déguisement, j'ai eu l'idée, juste avant de partir, de lui maquiller au crayon khôl une petite araignée dont le fil descendait sur sa joue... Erreur fatale! Grosse crise de larmes en se regardant dans le miroir - elle en avait été terrorisée, et j'avais dû la démaquiller et la rassurer en catastrophe.

C'était pourtant parti d'une bonne intention... je n'avais pas du tout réalisé que malgré son enthousiasme, elle avait quand même un peu peur!

blog-maman-picou-bulle-peur-halloween

Je crois qu'il ne faut pour autant pas non plus voir tout en noir (pas plus que tout en orange!).

Certes, à titre personnel, je n'arrive pas trop à accrocher à l'univers d'Halloween ; mais je ne suis au final ni pour, ni contre. Je ne serai juste du coup pas la plus prompte à m'emballer et à réorganiser mon quotidien pour l'occasion.

Comme mes filles sont maintenant demandeuses, je compte quand même faire quelques efforts pour leur faire plaisir, et leur donner l'impression de ne pas passer à côté de la fête...

Elles auront donc le droit, si elles le veulent, de sortir déguisées pour l'occasion (même si je n'ai pas spécifiquement acheté de costume à thème) ; je préparerai certainement des petits gâteaux décorés et des bonbons pour le goûter ; nous ferons ensemble quelques activités manuelles si elles ont envie, et nous irons peut-être en famille nous balader parmi les grosses citrouilles qui décorent en général le parc de la tête d'or....

Mais je ne suis pas prête à investir pour complètement redécorer ma maison, à les laisser récolter des bonbons dans tout le quartier, et encore moins, vu leur âge, à leur laisser regarder des films qui font peur.

En tant que maman, Halloween ne me fait pas peur pour autant... Je comprends tout à fait qu'on ait envie de profiter de l'occasion pour en faire un moment festif, au cœur d'un automne parfois un peu déprimant, entre pluie et nuit omniprésente.

Je n'arrive juste pas encore à entrer totalement dans le délire... Mais peut-être que dans quelques années, après avoir créé de beaux souvenirs avec mes filles, je finirai par y venir!

blog-maman-picou-bulle-pinterest-halloween

 

Publié dans Vie de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marine 03/11/2019 21:47

Je n'aime pas Halloween. Pour moi, c'est une fête qui met en avant la peur de la mort. Alors que face à la mort, il est inévitable d'avoir des questions. C'est ça aussi la Toussaint : aller dans les cimetières est normal pour une famille ! C'est super important d'en parler à nos enfants et de répondre à leurs questions, comme on peut, selon nos convictions, et avec nos doutes. Mais Halloween selon moi n'aide pas à cela. Donc nous, le soir d'Halloween, on n'achète pas de bonbons et si possible on passe la soirée ailleurs que chez nous ! Et on explique à nos enfants pourquoi on n'accroche pas à cette fête.

Picou 03/11/2019 22:45

Je crois que c'est une fête différente de Toussaint, au fond on y considère pas la mort de la même façon...mais comme ce n'est pas originellement notre culture, c'est difficile à réaliser!

GToch 03/11/2019 17:33

Je n'ai pas spécialement d'avis sur cette fête car comme tu le dis, elle ne représente rien. Perso c'est juste une occasion de plus de se déguiser ;)
Mais pour ma part je ne suis pas convaincu de son véritable encrage... Autant les petits se déguisent et rigolent volontiers, autant une fois passé la 6ème il n'y a plus grand attrait... en tous cas c'est mon ressenti.
On verra bien mais le fait que ça ne débouche sur aucune coutume ici je doute de l'ampleur sur le long terme niveau familial.

Picou 03/11/2019 22:50

Oui je crois que l'ampleur reste limitée même si ça semble mieux prendre qu'auparavant. Ici en ville c'est aussi bien moins fêté que dans de plus petits villages...mais tant qu'on prend vraiment plaisir à la fête, enfants comme parents, alors pourquoi pas!

Emilie - Gom&Chau 31/10/2019 11:05

Halloween n'évoque rien pour moi non plus. J'ai toujours un paquet de bonbons au cas où, mais jusqu'à présent, les enfants qui toquent à la porte sont bien rares.
Pourtant, je ne serais pas contre si la mayonnaise prenait un peu plus. J'aime bien l'idée de se déguiser, quelque que soit la fête.

Picou 31/10/2019 11:18

Oui, je pense que si ça devenait vraiment incontournable j'aurais moins de mal à m'y faire, aussi, mais comme chez toi, ici personne ne toque à la porte pour des bonbons, ça reste très limité!

Ma petite fabrique à rêves 28/10/2019 14:23

Je dois bien reconnaître que j'ai eu bien du mal à entrer dans cette fête que je jugeais, comme toi, purement commerciale et qui ne correspondait pas du tout à nos traditions locales. Et puis, tous ces petits monstres qui venaient sonner chez nous et quémander quelques bonbons ont eu raison de moi. Comment pouvais-je priver mon fils de retrouver tous ses petits copains et d'aller chercher des bonbons -qu'ils n'aiment pas, qui plus est- avec ses amis? J'ai fini par céder et j'ai découvert une super ambiance. C'est un très chouette moment de partage avec les enfants et leurs parents que nous vivons chaque année. Il faut dire aussi que nous connaissons bon nombre d'habitants du quartier et que tout le monde joue le jeu et distribue des bonbons. Notre petite troupe de monstres s'agrandit chaque année. Par contre, côté déguisement, cela reste très soft chez nous et parfois c'est du fait maison en matériaux de récupération. Cette année, j'ai même prévu d'enfermer les petits monstres chez moi et de leur proposer un petit escape game maison (A découvrir sur mon blog) avant de sortir quémander quelques bonbons ici et là.

Picou 29/10/2019 09:52

Je crois aussi que je n'y ai pas tellement été confrontée jusqu'à présent, que ce soit dans mon enfance ou plus récemment, personne qui toque particulièrement à la porte, pas trop de manifestations hormis à l'école... Il faut dire aussi que je pense qu'en plein centre ville on fait sans doute moins le porte-à-porte, surtout que beaucoup d'immeubles sont fermés!Je crois que ça va petit à petit prendre de l'ampleur mais on y est pas encore complètement.

OPH 24/10/2019 14:52

C'est marrant je ne l'avait pas pensé en ces termes mais tu as sans doute raison, c'est plus difficile pour nous d'être ouvert à l’esprit d'halloween car nous ne l'avons pas ou peu connu étant enfant. Moi je me laisse bien volontiers embarqué avec l'arbrisseau, et ce que j'aime vraiment c'est la chasse aux bonbons car elle me donne l'occasion de voir des voisins plus ou moins proches que je n'ai pas l'occasion ou plutôt le réflexe de côtoyer habituellement!

Picou 24/10/2019 21:12

Oui, ce n'est rattaché à aucun souvenir (hormis des fêtes étudiantes, autant dire que c'est plus trop l'enfance!), et je crois aussi que le phénomène a pris de l'ampleur un peu trop rapidement pour que j'arrive à m'y faire! Il y a du bon à prendre, je me laisserai donc sans doute tenter par quelques créas et recettes ; mais de là à investir tout un budget et à organiser une chasse aux bonbons dans le quartier, je n'y suis pas!

petitsruisseauxgrandesrivieres 24/10/2019 12:52

je n'aime pas du tout cette fête. Enfin pas du tout : je n'y vois aucun intérêt. Je la trouve comme toi artificielle, purement prétexte à claquer du fric dans des décos le plus souvent moches et de mauvais goût, axée sur des thèmes morbides, bref, ce n'est pas du tout mon truc. Cela ne sert qu'à remplir le temps commercial entre la rentrée et Noël.

Picou 24/10/2019 21:10

Moi c'est ça, je n'accroche pas particulièrement, mais je n'ai foncièrement rien contre : ça c'est juste imposé tellement vite que je n'ai pas eu le temps de me mettre réellement dans l'ambiance. Et souvent, les effets proposés sont en effet un peu cheap...mais il y a aussi de jolies créas sur Pinterest, c'est inspirant! On peut piocher uniquement ce qui nous interesse, mais en cette période chargée j'avoue que je limiterai ça au minimum, et encore, si mes filles le réclament!

Emilie 24/10/2019 09:18

Idem je ne suis pas fan d'Halloween, je n'aime pas me déguiser que ce soit pour Halloween ou même Carnaval d'ailleurs. Je n'adhère pas non plus au principe de se faire peur. Ma fille est encore trop petite pour y prêter attention mais pas sûre que cela fasse partie de nos incontournables dans quelques années...

Picou 24/10/2019 21:08

Oui, vu l'ampleur que la fête a maintenant pris en seulement quelques années, alors qu'avant ça ne prenait pas trop, je pense que ça deviendra incontournable à l'avenir! Après, pas obligé de tout donner non plus, perso je me déguiserai pas, et je ne compte pas faire la chasse aux bonbons non plus... mais un peu de déco, de gâteaux ou d'activités si mes filles le réclament, là je pourrai faire l'effort!

Madame Nounours 23/10/2019 22:35

Tout comme toi je ne suis pas fan d'Halloween même si il m'est arrivée par le passé de le fêter avec des amis mais sans plus. Pour moi c'est une fête ultra commerciale juste bonne à vendre des bonbons et déguisements cheap et surtout qui ne fait pas partie de nos us et coutumes même si cette fête tire des origines en Europe. J'ai de la chance car nous habitons un immeuble où la grande majorité est occupé par des retraités ou médecins, donc pas de chasse aux bonbons même si l'an dernier j'avais acheté quelques bonbons au cas où des petits monstres viendraient à sonner chez moi mais cette année ce ne sera pas le cas surtout que je serai en convalescence suite à mon opération je ne serai pas vraiment dans le trip!. Mon fils m'en parle un peu vu que sa nouvelle nounou a décoré son appartement pour l'occasion. Je ne suis pas fermé si jamais il veut dans quelques années le fêter mais bon je lui dirai que c'est pas vraiment une fête comme peut l'être Noël.

Picou 24/10/2019 21:06

Voilà, j'ai du mal à me faire à cette fête qui a pris beaucoup d'ampleur en seulement quelques années. La chasse aux bonbons, j'avoue que j'accroche pas, et je n'ai pas envie de la promouvoir auprès de mes filles...mais un peu de déco, de recettes spéciales ou de créas, pourquoi pas si les filles le réclament!

3 kleine grenouilles 23/10/2019 21:08

Je n'ai jamais accroché avec Halloween : trop commercial, trop importé, trop à la mode. Les dernières années, les enfants étaient petits et ça nous était tellement égal qu'on l'oubliait systématiquement. Du coup, le soir du 31 octobre, on réalisait en entendant des enfants dans la rue et on tirait vite les rideaux et ne gardait qu'une petite lumière parce qu'on n'avait bien sûr aucun bonbon. L'année dernière, ma fille a été invitée à une fête d'Halloween chez une amie mais c'était très bon enfant.
Cette année, nous n'avons rien prévu (ni bonbon, ni déco). Mon aîné en parle un peu et nous a demandé si on allait se cacher ou pas. Je pense qu'on va continuer à se cacher. ;-)

Picou 24/10/2019 21:03

Je crois aussi que c'est venu tellement vite que ça me bloque un peu... en quelques années on est passés d'un truc un peu has been, à un évenement incontournable! Mais bon ça reste ce qu'on a envie que ça soit, donc si on fait un truc un peu léger et bon enfant, pourquoi pas après tout! C'est juste que j'ai encore du mal à m'y faire...

Claire Rêves de fripouilles 23/10/2019 19:43

Ce que j'aime c'est l'idée de faire une fête, du coup pour moi Halloween c'est l'occasion de se retrouver avec des copains/copines des enfants, de se déguiser et de faire un super goûter festif à la maison ! Je n'aime pas trop l'idée d'aller sonner chez les voisins, du coup on ne va voir que 3 voisins qui aiment que l'on vienne, sinon on reste à la maison à jouer, lire des histoires et manger des gâteaux. J'aime le côté créatif aussi.

Picou 24/10/2019 21:02

Oui, toutes les occasions festives ont leur intérêt, c'est sûr, car tout dépend de ce qu'on en fait... Mais j'avoue que si je suis ok pour quelques efforts de déco, de créas ou de gouter (d'ailleurs tes idées étaient très chouettes!) ou des déguisements softs, le démarchage aux bonbons c'est pas mon truc! Et de manière générale j'ai du mal à vraiment me mettre dans l'ambiance

Eva 23/10/2019 17:09

Je suis un peu comme toi. D'un coté je trouve ça sympa car c'est une occasion supplementaire de s'amuser, d'etre creatif... et si les enfants me le demandent plus tard je jouerai certainement le jeu ! Mais, personnellement je n'arrive pas a accrocher, les deguisements qui font peur, les escape game zombies et comlagnie c'est pas du tout mon truc :) Noel m'inspire beaucoup plus !!

Picou 24/10/2019 21:00

Je n'ai rien contre halloween, c'est juste qu'au fond ça m'indiffère un peu parce que je n'arrive pas à accrocher réellement. Évidemment tout reste dans la mesure qu'on y met! Mais du coup je suis bien plus fan de Noel (qui a d'ailleurs déjà repris le lead dans les magasins!!^^)

Cécile 23/10/2019 15:21

Comme toi j'ai découvert Halloween bien avant la mode. A l'époque j'étais étudiante, je peux donc t'assurer qu'en seconde moitié des années 90 peu de personnes en France connaissait cette fête.
La version mercantile est effectivement très anglosaxonne, mais cette fête est une ancienne tradition celtique liée au nouvel an (qui était le 1er novembre)
Afin de pouvoir commencer la nouvelle année sous les meilleurs hospices, les celtes se déguisaient et faisaient des danses macabres (et d'autres rituels) avec pour objectif de chasser les mauvais esprits de leur maison... donc de faire le ménage pour l'année qui s'annonce ;)
.
J'ai adoré fêter Halloween aux USA. Cela m'a surprise de le voir débarquer en France avec son orange et noir... cela s'appelle la mondialisation ma bonne amie !
.
Pour aller plus loin, le Black Friday est aussi une pratique anglo saxonne liée à Thanksgiving : la plus importante fête de l'année étant le 4eme jeudi de novembre, la plupart des gens prennent aussi le vendredi en congé pour aller dans leur familles (curieusement, à ma connaissance, les américains font plus de route pour TG que pour Noel). Du coup le vendredi la fête est passé, les gens digèrent et ne travaillent pas : l'occasion idéale pour commencer son shopping de Nowel !
Si c'est pas bien fait tout cela ?

Cécile 29/10/2019 08:54

Je pense que, comme moi, tu redoutes qu'un de ces 4 les français célèbrent Thanksgiving !

Picou 24/10/2019 20:58

Je connais les origines celtes, mais bon, culturellement c'est quand même beaucoup plus anglo-saxon, chez nous la fête populaire reste quand même très récente! Après, peu importe, toutes les occasions festives sont agréables, je dis pas - mais du coup je n'arrive pas à me mettre dans l'ambiance, pour ma part! (enfin cela dit - tu te doutes ce que je pense aussi du black friday, hein!)

sonia 23/10/2019 12:44

Je pense en effet que ça dépend aussi beaucoup de notre enfance et si on voyait bien que chez nous ça ne prenait pas, au sein même de la famille ici j'ai toujours fêté Halloween parce que ma mère adorait (en fait ma mère dès qu'il s'agit de décorer et faire la fête tout est bon lol). Du coup ça a commencé assez tôt chez moi de façon traditionnelle, je dirais vers mes 6 ans. En revanche pour la tournée des maisons c'était pas gagné vu que les voisins ne jouaient pas le jeu. C'est vers l'adolescence qu'on a commencé à bien se marrer avec ma meilleure amie en se déguisant et en allant sonner aux portes. Depuis que fiston est là on fait un peu en fonction de lui et comme il adore ben d'année en année on en fait +...l'année dernière les déguisements lui faisaient peur donc on avait juste décoré les vitres de gentils monstres et creusé une citrouille. Cette année on se demande ce qu'il attend le plus...Halloween ou la venue de son frère lol. Alors il a voulu un déguisement de squelette qu'on lui a montré la semaine dernière en faisant la déco et désormais il le porte tout le temps...certaines choses continuent à lui faire peur donc on enlève direct. On sent qu'il est dans la période "je veux me faire peur mais pas trop". Je pense qu'on va faire des activités autour de ça cette semaine genre sablés décorés et tout. Après je comprend aussi qu'on puisse ne pas aimer cette fête et ne pas la fêter, chacun doit rester libre. Par contre quand on me sort (comme mon beau père) l’argument que c'est commercial blabla ben ouai je sais, mais tant que ça fait plaisir et de beaux moments je m'en fiche royal :)

Picou 24/10/2019 20:54

C'est ça, perso je ne déteste pas, juste, j'arrive pas à me mettre dans l'ambiance! Du coup on va rester sur quelque chose d'assez light encore cette année!

Dinette et Paillettes (Maman Pétille) 23/10/2019 08:36

Quelques activités créatives et décoratives, des petits plats "dans le thème", Halloween est pour nous une occasion de plus de s'amuser en famille au même titre que nous le faisons à d'autres moments de l'année... nous ne jouons pas la carte de la peur, pour l'instant, cela évoluera (ou pas) en fonction des demandes des filles...

Picou 23/10/2019 11:24

Voilà, je crois qu'il faut en faire ce qu'on veut, selon l'âge et l'intérêt de ses enfants. C'est une fête qui ne me parle pas encore...mais peut être que si mes filles sont à fond (ce qui ne semble pas être le cas actuellement!), j'y viendrai!