Doit-on absolument jouer avec ses enfants?

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-aimer-jouer-avec-enfants

Depuis que je ne travaille plus, je passe beaucoup plus de temps avec mes filles. Après l'école, je profite pleinement de nos soirées dédiées aux activités ou aux jeux.

C'est une vraie chance, parce que j'adore cette opportunité de les voir grandir au jour le jour, et de partager d'excellents moments avec elles!

Pourtant, certains soirs, j'avoue que je traîne un peu la patte quand elles m'invitent pour la énième fois à partager leurs jeux d'enfants...

Me mettre à quatre pattes pour faire parler Doudou, me régaler d'une tomate en plastique, surjouer la méchante sorcière ou rempiler pour une millième partie de mistigri...

Il faut bien dire que passé 5 ans, ce n'est pas forcément passionnant, alors il suffit parfois d'un peu de fatigue pour que j'ai du mal à me motiver.

Pourtant, depuis leur plus jeune âge, j'ai pris le temps de jouer chaque jour un peu en tête à tête avec mes filles.

blog-maman-picou-bulle-jouer-avec-son-enfant

J'ai toujours considéré ces temps de jeu comme extrêmement bénéfiques pour elles, comme pour moi.

En jouant, les enfants développent évidemment leur motricité, leur imagination, leur appréhension du monde.

Même si c'est aussi le cas lorsqu'ils jouent seuls, jouer avec papa-maman renforce leur apprentissage de la socialisation, leur aptitude au compromis, et booste leur confiance en eux.

En se mettant à leur hauteur pour jouer, on efface un moment le rapport de domination qui est le nôtre.

C'est une occasion unique pour eux de prendre l'initiative, d'exprimer librement leurs idées, ou même de diriger l'action sans retenue.

Leur montrer que nous restons quand même intéressés par ce moment d'échange, c'est leur prouver leur légitimité, et renforcer le lien d'attachement qui nous unit.

Jouer avec ses enfants est une occasion unique de développer une vraie complicité avec eux.

blog-maman-picou-bulle-jouer-avec-ses-enfants

Au delà de moments de plaisir partagés, les jeux permettent aussi de créer l'opportunité d'un dialogue, ou même parfois d'ouvrir la voie aux confidences.

On est même souvent surpris de tout ce qu'on apprend en jouant avec ses enfants!

Parce qu'ils reproduisent certaines situations qu'ils voient autour d'eux, parce qu'ils extériorisent certaines angoisses en les transposant sur des personnages, ou simplement parce qu'on découvre certaines de leurs acquisitions qu'on avait jusqu'alors pas remarquées.

Même lorsqu'elles sont courtes, ces périodes d'observation active sont essentielles dans notre relation avec nos enfants, pour qu'il se sentent valorisés, et qu'on profite nous-mêmes d'une fenêtre ouverte vers eux.

Pour autant, ce n'est pas naturel pour tout le monde de jouer avec ses enfants...

blog-maman-picou-bulle-je-n-aime-pas-jouer-avec-mon-enfant

Réapprendre à jouer soi-même, et ce n'est pas évident pour tout le monde.

Il faut se reconnecter avec l'enfant qu'on était, cette partie de soi mise en sommeil depuis longtemps, et accepter de lâcher du lest.

Certains apprécient de faire le clown, de faire des galipettes, de faire rire les tout-petits ; d'autres au contraire sont plus à l'aise avec les jeux plus évolués des plus grands. Au final, il y a toujours des jeux pour lesquels nous seront plus enthousiastes et plus volontaires que pour d'autres...

Mais certains parents restent malgré tout complètement réfractaires à ces moments d'intimité par le jeu.

Ils n'arrivent pas à s'abandonner au principe simple de jouer, au point de le ressentir comme une corvée.

blog-maman-picou-bulle-je-n-aime-pas-jouer-avec-mes-enfants

Je crois qu'il ne faut alors pas se forcer, car au final, ça ne servirait à rien.

Les enfants sont de vraies éponges, et ressentiraient notre manque de volonté et d'implication...

Notre simple présence à côté de nos enfants dans leurs périodes de jeu suffit déjà souvent à créer l'opportunité d'un échange plus riche, car ils se sentent sécurisés de nous savoir à leurs côtés, et assurés de notre disponibilité tant physique qu'émotionnelle.

Mais on a aussi le droit d'être parfois trop fatigué, trop occupé ou trop lassé pour jouer avec ses enfants, ou pour même rester à leurs côtés... et il est important aussi qu'ils le comprennent.

Les enfants n'ont pas forcément besoin d'être sans arrêt stimulés, il est aussi bon parfois pour eux de rester seuls et de s'ennuyer.

Ne pas jouer systématiquement avec nos enfants lorsqu'ils le réclament ne fait pas de nous de mauvais parents...

blog-maman-picou-bulle-doit-on-aimer-jouer-avec-ses-enfants

Et puis il existe bien d'autres manières de créer des liens forts avec ses enfants.

Prendre le temps de leur lire une histoire, cuisiner ensemble un bon petit plat, faire une balade ou une sortie, discuter autour du bain, faire des chatouilles ou des câlins, leur fournir une aide aux devoirs...

L'essentiel est de créer des occasions privilégiées pour un échange direct, et rapproché, où l'enfant sent qu'on est disponible pour lui à 100% et qu'il peut s'ouvrir à nous.

Il ne faut donc pas se culpabiliser de ne pas jouer souvent avec ses enfants, ou de n'y accorder que quelques minutes, tant qu'on trouve un moyen de garder ce contact...

Ce n'est pas parce qu'on n'aime pas jouer qu'on n'aime pas ses enfants, et même s'ils peuvent se montrer déçus, ils sont à même de le comprendre.

A nous de savoir aussi leur expliquer qu'ils ne sont pas en cause, et qu'on saura se rattraper à un autre moment, ou d'une autre manière!

blog-maman-picou-bulle-pinterest-jouer-avec-ses-enfants

 

Publié dans Vie de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nath 10/11/2019 12:48

Bonjour et merci pour ce super blog très enrichissant sur le comportement de l’enfant.
Je suis un lecteur régulier depuis nombreuses semaines et j'apprécie la qualité des articles.
Pour moi, ce qui a bien fonctionné c'est cette méthode :
http://bit.ly/MaMéthodesurleComportementenfantinrapideetefficace
Je me permets de la poster ici car elle aide des milliers de personnes au quotidien.
Merci et à bientôt sur d'autres articles.
Nath

Edith 25/01/2019 14:25

Vous lire révèle des mamans différentes et toutes merveilleuses..
Chaque parent, chaque enfant est unique. Chacun apporte ses talents et ses qualites
J'ai aimé lire votre ouverture. Maman de cinq enfants et maintenant grand-maman de deux petits enfants, j'ai reçu beaucoup. Que du bonheur !.. Que je souhaite à tous.

Picou 28/01/2019 14:28

Merci beaucoup! C'est ma conception de la maternité (ou de la parentalité en général d'ailleurs!) il n'y a pas de modèle unique mais une variété de caractères, de situations, d'organisations et de valeurs qui font de chaque famille un noyau unique. Et heureusement que tout le monde n'est pas pareil, honnêtement ça serait quand même bien moins drôle!

Happy and Baby 17/12/2018 12:51

Je passe beaucoup de temps à jouer avec Louis, je trouve que c'est important de partager ça avec lui. Ma mère n'a jamais, jamais voulu jouer avec moi quand j'étais petite, et pourtant j'ai insisté. Heureusement que j'ai eu une petite sœur :-)

Picou 17/12/2018 13:14

Je trouve que ce temps privilégié avec ses enfants est essentiel! Après, il peut aussi passer par d'autres façons de faire, mais il faut sauvegarder ces moments d'échange, c'est sûr!

Madame Bobette 17/12/2018 11:55

Je trouve ton article très juste et il me fait remarquer que finalement, je joue peu avec Tess.
Nous partageons quelques moments autour de jeux de société et furtivement d'autres dans des jeux du quotidien mais je n'ai jamais vraiment fait de jeux de rôles avec elle. Elle joue énormément seule et ne nous invite pas à participer sauf quand il s'agit de manger sa cuisine douteuse ^^
J'essaierai de lui proposer un peu plus souvent pendant les vacances!

GToch 16/12/2018 18:23

Quoi ??? T'as remarqué que j'étais méchamment à la traîne... Je le savais je n'aurais pas dû commenter ;)
Bref...

J'adore JOUER !
Avec les grands les petits peu importe... même si j'avoue qu'avec les petits je préfère de loin lire un livre et les séances de guili/câlin plutôt que de construire des tours de 3 cubes.
Papa a un peu plus de mal avec les petits mais en extérieur C'est un chef ! Tu auras compris qu'il est actuellement dans sa période de trêve hivernale ;)

Malgré tout je pense qu'il est également très important de les laisser jouer entre eux **ok ils sont nombreux ça aide :D**. C'est quand même leur monde et leur univers. Ils ont besoin de se débrouiller un peu seuls et de cultiver leur jardin secret ♡♡♡

Picou 17/12/2018 11:49

Je suis bien d'accord avec toi! C'est aussi en apprenant à jouer "seuls" (sans papa maman) qu'ils peuvent laisser leurs idées aller jusqu'au bout, sans brider leur imagination!

Virginie Neleditesapersonne 14/12/2018 10:19

Je suis très joueuse (oui, oui...) mais je dois reconnaitre que pour l'instant c'est assez basique et je me lasse vite ! Pour ça j'ai hâte qu'ils soient plus grand et que l'on puisse partager des jeux de société notamment - sans que je sois obligée de perdre pour ne pas subir les foudres de mon mauvais joueur préféré (Biquet) (mais son fils a l'air de prendre la même direction :-P)

résonanace celeste 14/12/2018 09:33

je suis entièrement d'accord, le jeu est un besoin essentiel pour eux comme pour nous mais pas au détriment de notre propre envie, car toute façon ils le ressentent

Picou 15/12/2018 15:48

Je crois qu'il faut relâcher cette pression qui sous-entend que la proximité avec ses enfants passe forcément par le jeu. Ca peut être vrai, bien sûr, mais il y a aussi beaucoup d'autres moyens de créer ces moments privilégiés!

Maman BCBG 13/12/2018 13:56

Ah merci, je me sens moins seule ! J'avoue ne pas vibrer de passion lorsque je joue avec mes enfants...du coup je en me force plus trop et je remplace ça par lire des histoires, inventer des histoires, jouer à trouver des passages secrets et échapper aux méchants dans la rue (oui j'ai l'air d'une folle mais mon fils adore !) etc.... finalement des trucs où je suis plus à l'aise et où je m'implique pour de vrai :)

Picou 15/12/2018 15:44

Moi j'aime bien jouer avec mes filles, mais pas tout le temps, et je trouve qu'on met encore une fois beaucoup de pression aux parents en leur laissant croire que c'est indispensable. Ce qui est indispensable, c'est de créer ces occasions d'échange et de proximité avec ses enfants. Mais ça ne passe pas obligatoirement par le jeu à strictement parler!

unbrindemaman 13/12/2018 09:56

Super article déculpabilisant comme toujours. Tu fais bien la part des choses entre le parent qui aimerai jouer mais qui est fatigué, celui qui aimerai mais qui est occupé ou mal à l'aise. Nos vies d'adulte surchargées nous donnent parfois le sentiment de "perdre du temps" lorsque nous ne sommes pas en train d'effectuer une tâche de notre longue to-do liste... Pour ma part, je joue énormément avec ma fille et lorsque je suis fatigué pour jouer à la course (Elle a un an et demi) , j'arrive généralement à détourner son attention et nous partons sur une activité moins physique.
A bientôt :*
EM.

Picou 13/12/2018 12:11

Oui, c'est vrai que des fois rester simplement à jouer est frustrant car on a l'impression de ne rien faire, alors que bien sûr que si. Mais ce qu'on y gagne, justement, cette relation de proximité et d'échange, ne passe pas uniquement par le jeu et peut aussi s'instaurer par d'autres moments aussi chargés en échange ou en confiance.

weena 12/12/2018 22:18

C'est marrant, spontanément, je t'aurais dit que je ne jouais pas plus que ça avec mes enfants ... ???? (sauf les jeux de sociétés, c'est peut-être pour ça qu'ils me bassinent autant avec parfois), mais finalement, je me fait assez naturellement par petite touche : goûter les plats qu'ils préparent, deplacer un playmobil, incarner un monstre, ...????
Une idée que je trouve chouette quand on est vraiment fatigué(es), c'est de s'allonger au sol 5/10 minutes en permettant à l'enfant de nous "escalader", souvent ils aiment bien ????

Picou 13/12/2018 12:09

Exactement, il n'y a parfois pas besoin de se poser 2h en "jouant" réellement, et puis on retrouve cette relation de proximité avec ses enfants sur d'autres moments, pas uniquement par le jeu. Peu importe la forme que ça prend, je crois qu'il faut juste veiller à rester disponible, ouvert et impliqué! Et ton idée est top, d'ailleurs on le fait très souvent aussi!

petitsruisseauxfrandesrivieres 12/12/2018 20:52

alors j'avoue que jouer, ça me saoûle... J'aime bien raconter les histoires, construire les legos ou les playmobils, lancer des activités, mais passer des heures à jouer à la dînette ou inventer des histoires avec les jouets, ça me gonfle prodigieusement... J'assume mon indignité !

Picou 13/12/2018 12:07

Je ne crois pas justement, comme tu l'as compris, que ce soit être indigne. Ces moments privilégiés ou s'attacher à la confiance, à l'échange, au plaisir, tu les as certainement via d'autres moments, différents, mais où l'effet est le même...L'essentiel est de sauvegarder cette disponibilité pour nos enfants, quel que soit le moment ou la forme que ça prendra.

Maman Lempicka 12/12/2018 20:50

Je suis l'incarnation de la mère qui ne sait pas et ne veut pas jouer avec ses enfants. Seuls les jeux de société ont grâce à mes yeux. Avant, je culpabilisais, aujourd'hui, j'assume, comme tu le dis, ça ne sert à rien de se forcer, personne n'en retire de plaisir...Je partage autre chose (lecture, cuisine, sorties...) avec elles.

queenofthetribu 12/12/2018 16:24

Très joli article ! Je ne joue pas tous les jours avec eux, manque de temps, course, tout le temps, mais je suis toujours dispo dès qu'ils me parlent d'un sujet, et le week end, on est plus tranquillous, c'est le moment des jeux de société, ou juste des jeux simples (voitures principalement lol)

Picou 13/12/2018 12:05

Merci! Je crois que ce qui compte, c'est cette disponibilité physique et émotionnelle régulière, quelque soit la manière dont elle s'exprime. Chez certains, le jeu sera la meilleure manière d'obtenir cette connexion de confiance et d'échange, chez d'autres, ce sera à d'autres moments, c'est tout!

Claire Rêves de fripouilles 12/12/2018 13:13

J'aime beaucoup cet article ! Je pense que jouer avec les enfants est en effet très important, j'essaye de le faire à peu près tous les jours selon le temps que j'ai ! Mais parfois aussi je suis fatiguée, moins motivée et donc je passe mon tour. J'aime bien aussi les regarder jouer tous les 4.

Picou 13/12/2018 12:04

Les deux ont leur intérêt, interagir et simplement observer. Comme toi j'adore ces moments, mais selon mon état ou le moment, des fois je n'ai juste pas envie. Et ce n'est pas grave! La relation de confiance et d'échange qu'on bâtit avec nos enfants ne se limite heureusement pas à ces petits moments!

Nanou 12/12/2018 12:28

C'est vraiment marrant de voir que l'on parle de la même chose en même temps!! Mais pas sur le même ton! Ton article est très juste et va permettre à beaucoup de parents de déculpabiliser. Continue comme ça. J'adore te lire

Picou 13/12/2018 12:03

Merci beaucoup! Oui j'ai bien ri en lisant ton article car sur un même sujet on arrive à deux articles complètement différents mais pour autant très complémentaires!

3kleinegrenouilles 12/12/2018 11:53

J'aime beaucoup jouer avec mes enfants et j'adore aussi regarder les deux grands jouer ensemble et s'inventer des histoires incroyables, avec des rebondissements et des changements de sujets à toute allure, quand ils jouaient qu'ils étaient des chats et que quelques secondes plus tard, ils sont désormais des pompiers qui sauvent une maman dinosaure et son bébé attaqués par un méchant pirate... J'aime aussi voir la petite les observer et essayer de les suivre pour finalement aller tranquillement colorier.

Picou 13/12/2018 12:02

Oui, finalement les observer sans intervenir fait aussi partie de cette relation qu'on construit avec eux, car on apprend beaucoup sur eux en les regardant jouer ! Il y a plein de moments où bâtir cette relation privilégiée avec eux, ça ne repose pas que sur les temps de jeu!

Dinette et Paillettes 12/12/2018 11:04

Habituellement, j'aime beaucoup ces temps de jeu, cette opportunité de me glisser dans son univers, d'en apprendre un peu plus sur elle, mais aussi sur moi... Bon par contre, parfois on est d'accord, l'envie n'y est pas... alors j'essaie de l'orienter vers un autre temps de partage, et le plus souvent on se faufile en cuisine !

Picou 13/12/2018 12:01

Exactement, des fois ce n'est pas qu'on aime pas, mais qu'on est pas dedans, et c'est normal - nous ne sommes plus des enfants! Il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas que ces moments de jeu où créer des moments privilégiés, détendus. La relation se bâtit aussi avec plein de petits moments autres qui ont le même effet!

la parenthèse psy 12/12/2018 10:45

Absolument d'accord avec toi, jouer n'est pas donné à tout le monde. Parfois, on oublie l'enfant qu'on a été et celui qu'on garde en nous. S'adapter à l'autre, à son niveau demande des efforts et de l'énergie que peu de parents arrivent à offrir en fin de journée et je les comprends. Jouer apporte pleins de bonnes choses comme tu l'as développé: l'imagination, le dialogue, les conflits et ses résolutions, la rivalité, l'entraide, etc... Après, c'est agréable aussi quand les enfants jouent de manière autonome ! :)

Line de https://la-parenthese-psy.com/

Picou 13/12/2018 12:00

J'adore jouer avec mes filles, à certains moments, mais moins à d'autres, il faut aussi prendre en compte le moment, l'environnement, le type de jeu... Mais dans tous les cas, qu'on soit à l'aise ou pas dans le jeu, il ne faut pas non plus je crois y accorder trop de poids - il y a plein d'autres moments où nous bâtissons cette relation de confiance et d'échange!

Anna Breizh 12/12/2018 09:45

Le jeu est un moment de partage et il y en a plein d'autres.
J'aime l'observer s'inventer des histoires, répondre à ses uestions et l'aider à construire ses histoires. Mais y participer, non, je ne me sens pas à ma place. C'est son monde et elle est très autonome. La regarder et l'écouter me suffisent.
Mais j'aime les calins, lui raconter des histoires, se promener ensemble, avoir une simple discussion au repas, partager le moment du bain, la cuisine, la musique, la danse...
Il y a plein de manière de montrer à nos enfants qu'on les aime. Il y a autant de façon qu'il y a d'enfants et de parents. A nous de trouver celles qui nous conviennent.

Picou 13/12/2018 11:57

Tout à fait, je crois qu'il est un peu tabou d'avouer qu'on est pas forcément à fond dans les jeux avec nos enfants, certains oui mais pour d'autres ce n'est pas naturel ni amusant. Et ça n'a rien de honteux, il y a plein d'autres manières de développer des moments privilégiés, sans que ça passe par ces moments là!

Sandra 12/12/2018 09:34

Ton article tombe à pic ... J'hésite à publier un article ... totalement contraire ! Je l'avoue que je n'aime pas du tout jouer avec les enfants en général : j'ai toujours détesté ça. Je parle plutôt d'activités que je fais avec ma fille comme le dessin pâte à modeler ou des puzzles. Je laisse la partie plutôt "imaginaire" à son papa et elle va plus spontanément vers lui selon ce qu'elle veut faire et cela me convient très bien. D'autant plus qu'elle est enfant unique on essaie tout de même de lui apprendre que l'on est pas toujours disponible pour le jeu.

Je lui accorde du temps quotidien mais pas forcément à travers le jeu où je ne suis clairement pas à l'aise et c'est bizarre comme elle l'a su instinctivement et ne me sollicite pas pour ça ! Autant que je m'en souvienne je n'ai jamais joué avec mes parents sans que cela m'affecte puisqu'ils étaient présents à côté cela m'a amplement suffit. Merci d'avoir tout de même soulever cette question car moi honnêtement ce n'est pas du tout mon truc mais je le vis bien !

Picou 13/12/2018 11:56

Mais exactement, on est pas obligés de s'épanouir en jouant avec son enfant. Nous avons tous des sensibilités différentes, et chacun son truc - il y a beaucoup d'autres manières d'instaurer des moments de complicité avec son enfant!

MamanDe4 12/12/2018 07:31

C’est si précieux de pouvoir offrir du temps en tête à tête avec un enfant, et encore mieux si c’est un jeu. Avec les montages du quotidien, je n’ai pas tous les jours le temps ni l’envie, mais je vois que ça leur apporte beaucoup ! Et je vois aussi ces derniers temps que les aînés ont moins besoin de ce temps maintenant. Ils grandissent !

Picou 13/12/2018 11:48

Je trouve aussi ça essentiel, mais quand on aime pas jouer à proprement dit, rien ne sert de se culpabiliser, il y a bien d'autres moyens de créer un moment privilégié avec ses enfants!