Lecture - 'L'amie prodigieuse' d'Elena Ferrante (T1)

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-amie-prodigieuse-elena-ferrante

Pour mes lectures de cet été, j'avais envie de chroniques de vie, et même d'une saga qui m'emporterait assez pour que les pages se tournent presque seules.

Vous étiez plusieurs à m'avoir alors conseillé la saga "l'amie prodigieuse" d'Elena Ferrante, que j'avais déjà remarquée à maintes reprises sur les étals de libraires sans oser jusque là me lancer.

Ce qui me rebutait, c'est son ancrage dans l'Italie pauvre des années 50, où se déroule la saga, et qui ne m'attirait pas particulièrement.

Pourtant c'est cela même qui fait l'originalité et le sel de ce roman (dont je n'ai pour l'instant lu que le tome 1), et qui m'a fait réellement l'apprécier!

blog-maman-picou-bulle-roman-amie-prodigieuse-ferrante

L'amie prodigieuse retrace sur 4 tomes les parcours croisés de deux amies d'enfance, aussi différentes qu'inséparables.

La narratrice, Elena, est aussi studieuse, discrète et docile que son amie Lila est audacieuse, charismatique et imprévisible.

Leurs différences leur offrent la meilleure des stimulations - intriguées l'une par l'autre, elles développent une dynamique très particulière, en se poussant sans cesse l'une l'autre vers l'avant

Pas toujours pas la plus confortable des manières, toutefois, car l'emprise et la fascination qu'elles ont l'une sur l'autre les pousse parfois - et même souvent - dans leurs retranchements.

Aussi complémentaires qu'antagonistes, ces amies dépassent sans arrêt leurs limites pour impressionner ou essayer de dépasser l'autre.

blog-maman-picou-bulle-lecture-amie-prodigieuse-ferrante

Une relation complexe entre 2 personnages principaux très profonds, tour à tour aussi attachants que déroutants.

Les personnages sont très nuancés et n'apparaissent pas toujours sous leurs traits les plus glorieux - ils sont humains, imparfaits, durs parfois.

Les héroïnes ne sont pas forcément attachantes, mais c'est justement ce qui fait leur force et leur profondeur.

C'est très déroutant, au début en particulier, l'une des deux étant même vraiment antipathique au premier abord - mais les pages révèlent petit à petit toute sa complexité, née du monde dans lequel elle évolue et de son caractère sauvage, qui s'y sent à l'étroit. 

Le premier tome est centré sur leur enfance et leur adolescence, années passionnantes de la construction de leur avenir et de leurs premières (dés)illusions.

blog-maman-picou-bulle-saga-amie-prodigieuse-ferrante

Le style de l'auteur fait vibrer le Naples populaire des années 50 dans lequel elles vivent, nous offrant une immersion parfaite dans un monde d'une violence insoupçonnée.

A tel point que le récit se double presque d'un roman social, abordant en filigrane des thèmes durs et forts - l'émancipation, le patriarcat, le poids de la tradition, la pauvreté, la violence, la corruption.

L'ambiance de l'Italie populaire est rendue dans chaque détail - les insultes en dialecte, le bourdonnement des rues, le linge étendu aux fenêtres, les moteurs des bolides de gangsters, le goût des pizzas au basilic qu'on déguste entre amis...

C'est un quartier vibrant qui vit sous nos yeux: un univers à part, une ville bouillonnante en pleine mutation, reflet de la propre évolution des personnages.

blog-maman-picou-bulle-livre-amie-prodigieuse-ferrante

Une enclave populaire aussi pleine de vie qu'écrasante, dans laquelle les héroïnes tentent d'aller au delà du destin qui leur est promis, grâce à leur intelligence.

Éprises de liberté et de savoir, dans un univers où ceux-ci n'ont que peu de poids dans la vie des femmes, leur potentiel les exclut toutes deux du milieu qui est le leur. C'est aux soutiens qu'elles rencontreront - ou pas - sur leur chemin qu'elles devront leur ascension sociale.

Car Elena et Lila détonnent avec les autres habitants du quartier, dont nous suivons en parallèle l'évolution. Si elles réussissent à créer des liens plus ou moins proches avec eux, on les sent malgré tout toujours à part, tout en réalisant combien leur développement dépend étroitement de l'influence des autres

Au fil de la lecture, on s'accroche ainsi à leur histoire et à celle de ce quartier, captivés par les tournants que prennent leur vie. J'ai hâte de découvrir ce que le sort leur réserve dans les prochains tomes!

{NB - j'ai depuis lu le tome 2 qui a confirmé mon avis positif!}
{Si la saga vous tente, vous pouvez vous la procurer ici}

blog-maman-picou-bulle-lyon-livre-amie-prodigieuse-elena-ferrante

 

Publié dans Lecture, Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pachamaman 02/03/2019 14:25

Olala... ça fait deux ans que j’ai découvert ce livre et je ne l’ai jamais finis, je vais devoir le recommencer ça c’est sûr ! Allez, je m’y met bientôt (ça tombe bien il m’attend au point relais hahaha...)

Bébé Loup 11/11/2018 10:15

Je n'ai pas réussi à me faire happer par ce roman... Il me donnait franchement envie mais au fil des chapitres, j'attendais quelque chose, que se lance une péripétie de plus palpitante...qui n'est jamais venue. J'ai lu à peu près moitié et j'ai lâché, mais ton article me pousse à tenter d'aller encore un peu plus loin !... Faut que je m'y remette ! ;)

Picou 12/11/2018 21:12

Ecoutes, j'ai eu beaucoup de mal au début à rentrer dans le livre, la posture de départ est déroutante car l'une (les deux?) des héroïnes sont antipathiques...mais j'ai bien fait de persévérer car au final j'ai beaucoup aimé et je me suis laissée entraîner. Mais je comprend qu'on puisse ne pas accrocher!

Man0umi 18/10/2018 10:11

Ca me donne bien envie de les lire, merci à toi !

Picou 18/10/2018 14:45

Je te les conseille! Une saga pas cliché, un peu déroutante même au début et ensuite bien prenante!

doublerose 17/10/2018 22:11

J'ai adoré. j’avais fait un post d'ailleurs.
J'ai surtout aimé le 2 et le 3. J'ai redécouvert mai 68 et l'histoire de l'Italie (que je connaissais peu).
Elena Ferrante a le don de distiller de l'histoire et du social dans une histoire très personnelle.

J'ai été un peu déçue par le dernier, mais je n'arrive pas vraiment à savoir si c'est parce que je l'ai attendu presque 1 an ou si c'est parce que c'était le dernier, ou s'il y avait une vraie différence dans l'écriture.

Picou 18/10/2018 14:46

Oui, c'est à la fois une histoire d'amitié et une chronique sociale sur un monde qu'on connaît peu. Pour l'instant je n'ai lu que le 1, je ne veux pas me les griller trop vite!

Louna 17/10/2018 09:21

J'ai adoré cette saga, et en grande partie pour la description en filigrane de cette Italie des années 50, des milieux populaires puis, ensuite, intellectuels, ouvriers, etc.... Je me suis régalée et j'ai adoré le ton direct, sans fioriture, parfois même violent de l'auteur.

Picou 17/10/2018 11:35

Oui, finalement c'est ce qui m'intéressait le moins de prime abord et pourtant une des choses que j'ai préféré dans ce roman! Et comme tu dis, cette dureté dans le style fait aussi l'originalité du livre, même si c'est déroutant au début!

charlotte 17/10/2018 09:20

je l'ai vu passer ça donne envie, j'ai moins le temps de lire ces temps ci

Picou 17/10/2018 11:34

Si tu en as l'occasion un de ces jours, je te le conseille vraiment - un peu déroutant au début mais très prenant ensuite!

eimelle 16/10/2018 19:45

j'ai bien aimé , et d'autant plus pour l'Italie!

Picou 17/10/2018 11:32

Pour ma part c'était ce qui m'attirait le moins (je ne saurais pas te dire pourquoi par contre!) mais finalement, après un début un peu déroutant, où j'ai mis du temps à rentrer dedans, j'ai vraiment apprécié ma lecture!

petitsruisseauxgrandesrivieres 16/10/2018 14:44

J'ai commencé et puis j'ai lâché. Je ne saurais dire pourquoi mais je n'ai pas accroché à cette saga, bien que partant avec un a-priori positif. J'ai été gênée par la dureté, et pourtant je ne suis pas une lectrice chochotte mais j'ai trouvé que cela manquait de sentiments, c'est assez indéfinissable en fait.

Picou 17/10/2018 11:31

Oui, je comprends tout à fait ce que tu veux dire, je trouve que c'est ce qui fait justement l'originalité du roman, ce n'est pas lisse. J'ai eu du mal à entrer dedans au début du roman, et puis au bout d'un moment l'histoire m'a happée et j'ai dépassée cette appréhension!

Madame Nounours 16/10/2018 12:11

J'ai offert les livres à ma mère cette année pour son anniversaire. Je ne lui ai pas demandé si elle avait aimée cette histoire mais je pense les lui emprunter un de ces quatre car j'ai pu lire plusieurs bons retours dessus de la part de critiques littéraires.

Picou 17/10/2018 11:30

Je te conseille de les lui piquer, j'ai beaucoup aimé pour ma part même si c'est difficile de rentrer dedans au début!

Gagaie 16/10/2018 11:54

J'ai lu les 3 premiers tomes. J'ai été rapidement emportée par l'histoire de ces deux amies qui sont si différentes si le papier. Pourtant, elles sont liées par quelque chose de tellement profond. J'ai hâte de lire le dernier tome de la saga.

Picou 17/10/2018 11:30

Oui, je trouve qu'au delà de l'histoire c'est leur relation mi-admirative, mi-toxique qui porte le roman et en fait la profondeur!

Soa 16/10/2018 10:05

Cà y est, tu m'as donné envie de le lire ;-)

Picou 16/10/2018 10:07

Moi en tout cas j'ai vraiment été emballée!

Anna Breizh 16/10/2018 09:18

Je l'ai vu beaucoup cette saga moi aussi, sans pour autant y succomber pour le moment. Ta chronique me donne un point de vu intéressant. Peut-être vais-je aussi me laisser tenter ?

Picou 16/10/2018 10:02

Tu devrais! Je pense que ça te plairait!