Amères mères Noël

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-joyeux-noel

On touche au but! Ce soir et demain ce sera enfin la fête🎅🎄 - et la libération pour bien des mamans, qui pourront enfin lâcher la pression après un mois en apnée!

Parce qu'il faut bien se le dire... Si Noël, c'est avant tout l'enchantement et la féérie que mettent en avant tous les meilleurs clichés de la période, c'est aussi un moment terriblement crispant pour la plupart des mamans.

Derrière les clochettes qui tintinnabulent, la profusion de paillettes, les sourires et la chaleur, les mille délices et les beuglements à répétition de Mariah Carey (oups... ça s'est senti que j'étais pas à fond sur Mariah?), il y a aussi les to-do lists à rallonge, la charge mentale au maximum, l'organisation familiale, les courses et la course contre la montre, le porte-monnaie percé, l'angoisse des ratés et la fatigue qui s'accumule.

Noël est peut être le moment le plus représentatif de l'ambiguïté propre à la maternité.

D'un côté, on est sincèrement aussi émerveillées que nos enfants, on ressent un plaisir intense à tout mettre en œuvre pour les gâter et les faire rêver, et on est fières de leur offrir ce qui restera sans doute parmi leurs meilleurs souvenirs d'enfance.

De l'autre, derrière l'image d’Épinal, beaucoup de mamans finissent en réalité le mois de Décembre submergées par la fatigue et rongées par la pression qu'elles finissent par se mettre elles-mêmes pour que la fête soit parfaite.

Avent, déco, cadeaux, activités, repas, ambiance... Pour seulement quelques heures de bonheur, ce sont des semaines d'organisation en amont, souvent peaufinées dans les moindres détails.

Et l'heure n'est plus à ressortir simplement chaque année les vieux cartons traditionnels, comme on le faisait dans notre propre enfance...

blog-maman-picou-bulle-petites-mamans-noel

A l'heure des réseaux sociaux, il faut maintenant que tout soit inédit, beau, convivial, savoureux, de bon goût, original.

Mais en même temps, quand même, écologique, chaleureux, à la mode, minimaliste et raisonné. Un cocktail  qui se veut parfait sur les photos... mais absolument intenable en vrai.

Qui peut réussir à maîtriser à la fois son budget, son planning, son empreinte écologique, son temps, et les réactions de sa propre famille?

Pourtant il suffit qu'un des pans de notre organisation flanche, et nous avons aussitôt l'impression que tout va être raté, et qu'on ne sera pas à la hauteur des ambitions qu'on s'est fixées pour nos enfants... ou pour ceux à qui l'on aimerait bien faire croire qu'on est des mères parfaites.  Car l'apparat finit parfois par prendre le pas sur le reste...

Mais ce serait bien vite oublier que la réalité n'est pas toujours ce que l'on voit derrière l'écran. Chez les autres, comme chez nous, il y a aussi des couacs! Même à Noël.

La sauce brûlée, les gamins surexcités, la bonne engueulade des familles, le cadeau hors de prix qui fait un flop, l'invité qui balance que le Père Noël n'existe pas, la réflexion de belle-maman qui passe mal, personne qui ne remarque notre jolie coiffure, le mari qui met 25mn à vider la poubelle alors qu'on est en plein rush dans la cuisine...

Forcément, ce n'est pas ce qu'on aura envie de mettre en avant - mais je crois que chez tout le monde, parmi les traditions de Noël, les embûches ont autant leur place que la bûche.

Rien ne se passera de la manière idyllique qu'on avait imaginée - au milieu des illuminations, il y aura aussi des tensions, des déceptions, des crispations. Et c'est parfaitement naturel...

Parce qu'à force de voir partout la fameuse "féérie" de Noël, on a fini par l'idéaliser, et par oublier que ça reste un moment comme un autre - où la magie doit venir avant tout de la manière dont on le vit, plutôt que de tout ce qu'on met en œuvre pour le vivre.

Noël tout simple ou Noël clinquant, peu importe - la fête sera réussie tant qu'elle nous ressemble et reste à notre portée...

blog-maman-picou-bulle-meres-noel

Pas besoin d'être parfaites, à nous de juste faire au mieux pour nous-mêmes et notre famille, et pas pour afficher notre bonheur aux yeux du monde.

Le seul reflet de la réalité qui doit compter pour nous, c'est celui que l'on verra briller au fond des yeux de nos enfants, pas celui qu'on voit scintiller derrière l'écran, un peu trop fort pour être honnête.

Alors, au moment où la fête s'approche, il est temps d'accepter de baisser les armes, pour maintenant juste profiter, sans chercher à tout maîtriser.

Tant pis si notre menu manque des truffes et du caviar que les gamins ne mangeront de toute façon pas ; tant pis si le petit dernier reçoit l'horrible merdouille en plastique qui va le rendre si heureux, et pas ce jouet en bois Montessori qui serait tellement joli à prendre la poussière dans la déco de sa chambre ; tant pis si notre sapin n'a pas l'incontournable casse-noisette en bois so 2019...

Tant qu'on se créée de beaux souvenirs ensemble, en famille, tout est là. Même si on a pas réussi à cocher toutes les cases de la liste de ce Noël parfait dont on avait rêvé.

blog-maman-picou-bulle-noel-pas-parfait

Pour ma part, cette année, je ne serai pas chez moi, je ne pourrai pas cuisiner, bien m'habiller, tout décorer. Beaucoup de choses laisseront peut-être à désirer...

Et pourtant ce sera bien, je le sais. Et puis si ça ne l'est pas, tant pis, ma foi! Je ne m'en formaliserai pas. Et mes filles ne le verront peut être même pas... Alors je ne veux pas me prendre la tête pour ça.

A quelques heures du relâchement, après ce mois de folie à courir après le temps pour organiser au mieux ce moment qui passera au fond si vite, j'ai une pensée pour toutes les mères Noël parfois un peu amères, qui ont tant donné de leur temps et de leur énergie pour une fête peut-être finalement pas aussi réussie qu'elles ne l'espéreraient.

A toutes ces amères mères Noël, j'envoie plein d'amour à paillettes.

A celles qui manqueront de reconnaissance, après tant d'efforts ruinés par l'inattention ou le désintérêt de leurs proches...

A celles qui auront réussi à faire en sorte que tout soit parfait, mais qui seront trop fatiguées pour elles-mêmes en profiter...

A celles qui auraient bien aimé un Noël en famille parfait, mais qui se retrouvent sans leurs enfants, bloquées par les grèves, de garde au boulot, malades sous la couette ou à l'autre bout de la terre...

A celles qui trouveront leur Noël parfait, mais dont les familles n'auront d'yeux que pour les petits loupés, qu'ils ne manqueront pas de faire remarquer...

A celles qui n'aiment pas Noël, ne le fêtent pas ou s'en foutent, alors qu'on leur en parle à tort et à travers depuis le lendemain d'Halloween.

A toutes celles qui auront tout donné, comme elles le pouvaient, j'espère qu'elles passeront quand même, à leur propre manière, un excellent Noël.

Et à vous toutes qui me lisez, émerveillées ou blasées, inspirées ou bien stressées, sachez maintenant vous relâcher...

Je vous souhaite un très joyeux Noël, à votre façon, et surtout sans pression!

 

Publié dans Vie de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charlotte - Enfance Joyeuse 25/12/2019 19:48

J'espère que tu as passé un très beau Noël entouré des tiens :) <3

Picou 26/12/2019 02:14

C'était imparfaitement parfait! Merci, j'espère que cheź toi aussi!

Claire Rêves de fripouilles 25/12/2019 12:44

Joyeux Noël Marie !!
Comme tous les ans nous ne sommes pas à la maison, nous faisons le tour de la famille, donc gros lâché prise sur pas mal d'aspects mais de merveilleux moments et souvenirs en famille se créeent ????
Mais ton article reflète très bien la réalité de ceux qui se dévouent dans les familles pour créer la magie de Noël pour le reste des convives.
????????

Picou 26/12/2019 02:12

C'était pareil pour moi cette année, et de toute façon avec bébé je savais bien que je ne pourrais pas en faire trop! J'espère que tu as passé un joyeux Noël!

Esthel 24/12/2019 12:26

Oh non ! Je n'ai pas de casse noisette en bois ! Et je viens de réaliser mon absence de coolitude parce que je continue de sortir chaque année les mêmes cartons de décorations... Auxquelles s'ajoutent celles fabriquées par les enfants (qu'on ne sait plus où mettre).
Par contre j'ai super bien emballé les cadeaux, je crois que l'expérience finit par payer ????

Je te souhaite un très joyeux Noël et j'ai aussi une grosse pensée pour toutes les mamans qui n'ont pas leurs enfants pour cette fête...

Picou 24/12/2019 14:26

Oui au début on est à fond et puis un jour on accepte de plus être parfaites...et on ne s'en sort pas plus mal! Joyeuses fêtes!