Ne pas s'oublier dans sa parentalité

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-ne-pas-se-perdre-dans-enfants

Avoir des enfants change complètement la vie, que ce soit en termes d'organisation comme dans nos valeurs profondes.

Adieu la vie au petit bonheur, sans horaires fixes ni anticipation... Au revoir insouciance, coups de folie ou improvisation... Avoir des enfants nous cadre inévitablement, et met en sourdine notre goût du risque. 

Et surtout... ça bascule complètement notre façon d'envisager le monde. En intègrant de nouvelles vies à la sienne, tout prend un aspect différent, à la fois immensément plus profond, et plus effrayant.

Etre parent est une responsabilité aussi exaltante qu'écrasante, parce qu'on a maintenant le poids de plusieurs vies sur les épaules, et plus seulement de la sienne. De quoi bouleverser toutes nos valeurs et redistribuer les cartes.

Une fois parent, on place petit à petit nos propres besoins en arrière plan, au profit de ceux de nos enfants.

On souhaite le meilleur pour eux, on veut les accompagner au mieux sur le chemin de la vie, et on donne tout pour qu'ils puissent avoir les meilleures conditions pour s'épanouir.

Ils finissent par prendre tellement de place et d'importance dans nos vies de parents, par demander tellement de temps et d'attention, qu'il est parfois difficile de ne pas nous oublier nous-mêmes...

A force de vivre avec et pour eux, on finit souvent par délaisser notre apparence physique (plus le temps ni l'envie de se faire belle... d'ailleurs pour quoi faire si on ne sort plus trop?), et par privilégier le pratique (adieu, intérieurs scandinaves épurés! Vous resterez sur Instagram!).

On y va mollo sur les sorties culturelles ou les restos en famille (même si ça reste souvent un bon moment, c'est un budget... et une épreuve!), et on a tendance à remettre à plus tard les moments en amoureux...

Et surtout, on finit par parler de ses enfants, de ses enfants, et encore et toujours, de ses enfants (avouons-le - on l'a toutes fait!).

blog-maman-picou-bulle-s-oublier-dans-ses-enfants

Tout notre petit monde tourne autour d'eux - alors forcément, ils finissent par occulter un peu tout le reste.

Sans forcément tomber dans la caricature, il faut bien admettre qu'en tant que maman en particulier, on place souvent la priorité sur nos enfants, au détriment parfois de notre propre vie - au moins pour un temps.

Et c'est bien normal, car il faut forcément s'impliquer et prendre du temps pour ses enfants, pour leur offrir des bases propisces à l'épanouissement, une éducation solide et de beaux souvenirs pour le reste de leur vie.

Evidémment, il faut savoir aimer ses enfants, et leur donner le meilleur de nous ; mais il faut sans doute aussi savoir ne pas les aimer trop.

Et ne pas oublier qu'avant d'être maman, on est avant tout une femme, qu'on ne doit pas perdre de vue...

C'est normal de se donner à fond à ses enfants, et même de s'oublier un peu un temps pour eux. Mais je crois vraiment qu'il faut aussi savoir voir à long terme, et se rappeler qu'ils vont un jour grandir, et qu'on se retrouvera alors en tête à tête avec la femme que l'on est. Autant en avoir pris soin entre temps!

D'autres diront justement l'inverse - que c'est parce qu'ils vont grandir qu'on doit se mettre en pause soi-même le temps qu'ils soient petits.. C'est un choix éminemment personnel, bien sûr, et les deux points de vue se défendent...

Mais je crois pour ma part qu'il faut veiller à ne pas se perdre dans sa parentalité.

blog-maman-picou-bulle-penser-a-soi

Ce n'est pas toujours facile de trouver un juste milieu, mais il me semble crucial de trouver un équilibre entre la femme et la mère en soi.

La fameuse bienveillance dont on parle aujourd'hui à tord et à travers, elle doit avant tout commencer par soi-même. Ce n'est pas de l'égoïsme, mais parfois de la survie - et en tout cas, sans doute l'une des clés de l'épanouissement personnel.

Etre gaga de ses enfants, c'est normal, et même sain - mais ça n'empêche pas de ne pas TOUT leur sacrifier.

Evidemment, les premiers mois, on se met forcément en retrait devant les besoins intenses de nos bébés. On est obligées, au moins un temps, de s'investir complètement et entièrement pour nos enfants.

Dans notre désir d'être de bons parents, toujours disponibles et serviables, on se donne souvent à fond, quitte à se perdre un peu en route.

Mais ce n'est pas parce qu'on se met soi-même en pause quelques temps, qu'on doit définitivement s'oublier dans nos enfants... 

Un jour, ils grandissent. Généralement, à partir de leurs 2 ans, on arrive déjà à retrouver un peu de temps et à souffler de nouveau... Mais on a un peu perdu l'habitude.

Pas toujours facile alors d'accepter de sortir de sa bulle, de ce petit cocon famililal sur lequel on s'est renfermées, et de penser à s'accorder du temps seules ou à réfléchir à notre propre chemin...

On se sent parfois un peu perdues, ne sachant plus où se positionner, entre l'envie d'être là pleinement pour nos enfants, et le besoin de se retrouver en tant que femme.

Quand on a vécu longtemps centrée uniquement sur ses enfants, il n'est pas toujours évident de "s'autoriser" à penser à soi, sans culpabiliser ou se sentir égoïste.

blog-maman-picou-bulle-se-perdre-dans-maternite

Pourtant prendre du temps pour se ressourcer et faire le plein d’une énergie positive est au final bénéfique pour tout le monde!

Pour nos enfants, qui nous trouveront sans doute mieux disposée, plus à l'écoute, plus tolérante.

Pour notre conjoint, qui appréciera de retrouver la femme dont il est tombé un jour amoureux, et de nous voir épanouie.

Et avant tout, pour nous-mêmes, qui pourront recharger nos batteries et mieux reprendre le cours de nos vies, au fil d'un peu de temps dédié à notre bien-être, quelque soit l'endroit où on le trouve.

Il ne faut donc avoir aucun scrupule à s'octroyer des moments rien que pour soi, pour déconnecter et lâcher la pression, et continuer d'avancer.

Ca passe souvent par accepter de déléguer, en laissant de temps en temps ses enfants à d'autres (que ce soit au papa, à une crèche, à papy-mamie ou même à des voisins/amis...). Par apprendre à faire confiance, et à accepter qu'on ne doive pas toujours tout contrôler seule.

On a alors le coeur plus léger pour se réserver quelques petits plaisirs...

Une soirée entre copines, un cours de sport, une séance de shopping de temps en temps, pendant que papa garde les petits, par exemple. Si on le peut, on organise même un échange de baby-sitting avec des amis, pour se faire carrément une soirée en amoureux!

blog-maman-picou-bulle-serenite-maman

Se réserver des temps de "tranquilité" chez soi, avec la complicité de chéri, est déjà un bon début...

Par exemple pour prendre un bain, écrire, rester lire dans son lit, ou faire ce qu'on veut mais sans que les enfants n'aient le droit de déranger - c'est déjà une vraie ressource.

On peut ainsi choisir de se charger tour à tour des enfants les matins, le week end, avec le papa, afin que chacun ait, chaque semaine, une matinée pour soi.

Chacun y trouve son compte - papa a son moment à lui avec les enfants, nous, on se repose et on déconnecte, et les enfants apprennent à se passer - un peu - de nous.

Et au delà du quotidien, il est important aussi de réfléchir à sa vie, sans les enfants, en faisant un point plus général sur les autres pans de sa vie.

Où en est-on dans son couple? C'est peut être l'occasion de penser à construire de nouveaux projets à deux.

Qu'en est-il de son parcours professionnel?  C'est peut être une occasion de voir si l'on souhaite reprendre le chemin du travail, se réorienter, ou au contraire se mettre en pause.

Bref - en toile de fond, ne jamais oublier de voir sa vie dans son ensemble, sans uniquement se focaliser sur ses enfants.

Au final, quel meilleur exemple peut-on donner à nos enfants, que de savoir être disponible pour eux, sans oublier de prendre soin de nous?

Nous voir épanouies et bien dans tous les pans de notre vie, sera le meilleur modèle qu'on puisse leur offrir!

blog-maman-picou-bulle-pinterest-ne-pas-se-perdre-dans-parentalite

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Vie de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jessica C 02/05/2018 12:26

Je te rejoint totalement, nous maman avont tendance à nous sacrifier pour nos enfants surtout étant petit on se laisse submerger par le besoin de faire passer nos enfants en premier et puis arriver au moment ou ils grandissent et ou ils ont moins besoin de nous de ne plus savoir ou on en est. Il est primordial de ne pas s'oublier pourtant on culpabilise tellement par moment de s'octroyer des moments rien qu'à nous et pourtant nous ne devrions pas car c'est naturel.

Picou 02/05/2018 15:49

Je crois qu'au delà de ne pas s'oublier soi-même, il est important de ne pas vivre qu'au travers de ses enfants... C'est aussi constructif pour eux que pour nous-mêmes!

Mumtwokids 13/04/2018 11:49

Je partage totalement ton avis, il ne faut pas oublier que nous sommes des femmes et des mamans...et prendre ces petits moments rien que pour soi, ça nous fait justement prendre des pauses et du recul sur nos vies de mamans, et puis les hommes font bien des soirées poker et tout le tralala, pourquoi nous n'aurions pas le droit de prendre un peu soin de nous ;-)

Picou 13/04/2018 14:51

Exactement, mais nous avons souvent plus de scrupules à nous accorder ces moments, alors qu'ils sont si essentiels...Il faut se faire violence et s'organiser car ça sauve!

Madame Bobette 10/04/2018 16:08

Je suis tellement d'accord avec toi. Personnellement, pour pouvoir être une bonne maman, j'ai besoin de me sentir bien dans mes baskets et ça passe par prendre du temps pour moi et pour mon couple. C'est essentiel pour moi et je ne me sens ni coupable ni égoïste (bon d'accord, ça me traverse l'esprit de temps en temps... ;) ) Et on a qu'une vie, on ne sait pas si elle sera longue, je veux en profiter tant que je peux que ce soit seule, avec mon mari, avec mes enfants, en famille, entre amis... Tout est important à mes yeux ;)

Picou 11/04/2018 22:38

Exactement! Il faut prendre soin de tous les aspects de nos vies!

MumChérie 10/04/2018 10:49

Totalement d'accord, et d'ailleurs les enfants sont en vacances cette semaine chez leurs grands parents, on a pu se faire une petite soirée en amoureux et on retrouve les copains pour un diner cette semaine !

Picou 11/04/2018 22:37

Beau programme ! C'est tellement important ces pauses...

GToch 09/04/2018 22:10

Oh combien je te rejoins <3 <3 <3
Je reste persuadée qu'il y a un temps pour tout, pour s'aimer rien qu'entre nous puis s'ouvrir aux autres, pour pouponner en ermite puis présenter la progéniture au monde, pour répondre aux besoins de bébé de manières primaires et directes en passant par le don de soi puis de manières plus subtiles en passant par le bien de soi... Un long apprentissage ;)

Et les Pilous apprécient tellement lorsque Nous Nous faisons plaisir.
Ils trouvent parfaitement logique que Papa et Maman aient leur jour de sport tout comme eux.
Ils aiment raconter que Papa et Maman sont amoureux et sortent tous les deux.
Ils rigolent lorsque je reviens de chez le coiffeur. Mes cheveux sont ENFIN beaux comme une princesse ;)
Toutes ces petites choses que je fais pour moi, pour Nous, ils le vivent tellement bien <3 <3 <3

Picou 09/04/2018 22:42

Oui, tu résumes ça très bien! Un temps pour tout, c'est normal d'être baby-centré au début, puis l'envie de se reconnecter avec soi même revient, et prend de plus en plus de force pour devenir un besoin. Et souvent nos enfants en profitent aussi! Et puis il faut bien quelque part ce l'avouer...On est indispensables, mais ils arrivent quand même à se débrouiller sans nous!

Anna Breizh 09/04/2018 17:58

Merci Picou pour cet article qui résonne tellement en moi. Il me décrit telle que j'étais à la naissance de ma premkère fille. Toujours centrée sur elle et très peu sur le reste. Au final, je me suis perdue et j'ai été très mal. Ces erreurs je ne les recommencerais pas à lanaissance de la 2e, enfin je vais essayé. Trouvé un juste milieu pour se sentir bien, un équilibre, ce n'est vraiment pas facile.

Picou 09/04/2018 22:40

Oui, on fait toutes ça les premiers mois, et c'est normal quelque part, il faut du temps, et qu'ils aient de l'autonomie, pour qu'on arrive à se dégager le temps, et l'énergie - et le besoin - de penser plus à nous. Je crois qu'on y arrive mieux pour le deuxième, on a toujours pas le temps au début, mais au moins on est plus conscientes de ce besoin, et nos chéris aussi je crois. Et ça devient parfois de la survie!

Escarpins et Marmelade 09/04/2018 14:52

Coucou Picou, pour ma part, c'est parfois le contraire: j'ai l'impression d'être une maman égoïste et de ne pas faire passer mes enfants en premier, pas tout le temps en tout cas. Ce qui me fait culpabiliser. Bref, c'est un véritable équilibre à trouver et c'est vraiment difficile je trouve.

Picou 09/04/2018 22:35

Oui, mais justement, ce n'est pas normal, on ne devrait pas avoir à culpabiliser de vouloir rester nous, et ne pas nous abandonner en chemin parce qu'on a des enfants...Mais nous sommes encore le c*l entre deux chaises, entre la société de nos mères et grand mères très axée sur la femme mère, et la notre, de working girls. Et les habitudes ont la dent dure!

maman pipelette 09/04/2018 09:54

j'aime beaucoup cet article !!! je me rends compte que meme ma fille aimerait de voir "plus jolie" au quotidien car elle me fait toujorus remarqué qu'elle me trouve jolie quand je suis maquillée ou que je porte un joli haut pour sortir !!! mais dur de trouver le temps !!!

Picou 09/04/2018 10:30

Évidemment c'est facile à dire, moins à faire, mais je pense que plus que 'trouver' le temps, il faut le prendre. Ces petittes soupapes de temps pour soi sont si essentielles!

Honeymum 09/04/2018 09:23

J'avais besoin de lire ça ce matin ! Merci :)

Picou 09/04/2018 09:32

Oh mais je t'en prie! Les premiers mois avec un bébé sont hyper intenses et c'est dur de savoir prendre du temps pour soi...mais ça revient et c'est essentiel de savoir s'accorder du temps pour se chouchouter un peu!

MamanDe4 09/04/2018 09:12

Tout est bien dit. Se ressourcer pour avoir plus de ressources pour nos enfants ! Après 6 mois à la maison, je confirme que ces moments que j'ai pu prendre par ci par là m'ont fait un bien fou !

Picou 09/04/2018 09:20

On se rend compte que déjà de petit temps pour nous pour lire, faire les boutiques, voir les copines, où faire du sport ça nous fait des petites soupapes qui font un bien fou. On a parfois du mal à lâcher prise et accepter de prendre du temps pour nous sans culpabiliser mais ça fait vraiment du bien à tout le monde!

Claire Rêves de fripouilles 09/04/2018 09:01

J'ai mis du temps à reprendre du temps pour moi et pour nous! C'était les enfants avant tout et puis c'est tout! Puis je me suis pris le mur... relevée et j'ai commencé à prendre un peu de temps pour nous avec quelques sorties ciné, resto et pour moi avec la natation, les sorties avec les copines... quel plaisir de deleguer la responsabilité pour quelques heures. Encore bravo pour ce bel article si juste!

Picou 09/04/2018 09:18

Ça ne passe pas forcément que par des grandes choses, mais déjà prendre quelques petits temps par-ci par-là juste pour soi, pour se faire plaisir et pour reconnecter avec soi-même, c''est déjà un pas énorme vers un épanouissement plus grand!

ma petite fabrique à rêves 09/04/2018 08:41

Tout cela est bien vrai! Jusqu'à ce que mon fils ait l'âge de 2 ans, je peinais à tout mener de front et je n'avais guère de temps pour penser un tant soit peu à moi.
Heureusement que les enfant grandissant, nous pouvons davantage prendre soin de nous et dégager un peu de temps rien que pour nous. Cette petite bulle de bien-être est plus que bénéfique à notre équilibre et tout le monde en profite; notre épanouissement personnel rejaillissant, de fait, sur celui de nos enfants.

Picou 09/04/2018 09:16

Je reste persuadée que prendre des petits temps pour nous de temps en temps et vital pour notre bien-être et pour la suite, tout comme pour nos enfants au final.