Partenariats influenceurs : une vraie chance, ou un eldorado?

Publié le par Picou

blog-maman-lyon-picou-bulle-faire-partenariats-influenceurs

Je sens ces derniers temps une grogne grandissante contre la nouvelle armée des "influenceurs", et à l'omniprésence de la sponsorisation sur les blogs.

C'est un sentiment qui a toujours flotté sur la blogo, depuis que je m'y intéresse en tout cas, mais ces derniers temps, le ressentiment semble monter d'un cran, entre les dénonciations d'achats de followers ou de collaborations masquées avec des marques.

J'avoue être moi-même un peu saoulée et saturée de tous ces partenariats plus ou moins assumés, bien que j'y participe pour partie moi-même à l'occasion (même si j'essaie de les limiter, et veille à ce qu'ils puissent bénéficier à ma communauté).

Je comprends que certaines les multiplient, en raison de leur réelle influence...

Celles qui ont beaucoup d'abonnés - réels - auraient sans doute tort de s'en priver, honnêtement... et elles permettent parfois réellement de faire découvrir certains jolis produits ou de bénéficier de bons plans! Elles sont d'ailleurs en partie suivies massivement pour ça.

Mais je trouve ça des fois plus énervant sur de petits comptes, sensément plus réalistes et authentiques, qui se transforment parfois en vitrine pour tout et n'importe quoi, en l'échange d'un tout petit produit offert par la marque.

Les partenariats ne me gênent en réalité pas tant que ça, du moment qu'ils sont clairement assumés.

La plupart du temps, ce type d'articles/de posts sont clairement identifiables à des kilomètres, et il reste assez facile de les "zapper" si on le souhaite (ce que je fais souvent, à moins que le produit ne m'intéresse beaucoup, ce qui reste rare!).

Les influenceuses réalisant des partenariats n'ont souvent rien à se reprocher, tant qu'elles précisent clairement l'objet de la collaboration, idéalement dès le début de l'article.

Mais elles prennent toujours le risque, en en faisant trop souvent, de perdre une partie de leur audience, à la recherche de plus de contenu (certes en en gagnant peut être une autre, plus consumériste et peut être "concouriste", sans doute).

blog-maman-lyon-picou-bulle-partenariats-influenceurs

Certaines influenceuses continuent à essayer de masquer leurs partenariats, souvent sans autre résultat que de laisser leurs lectrices se sentir flouées.

Attendre le dernier moment de l'article pour placer un lien sponsorisé, qui se voit comme le nez au milieu de la figure, ça énerve, car on on se rend compte que tout ce qu'on vient de lire n'était en fait qu'un prétexte.

Faire comme si de rien était, alors qu'on voit la même marque apparaître simultanément chez toutes les autres blogueuses, ou faire semblant d'avoir miraculeusement reçu un colis mystère sans s'y attendre, ça ne trompe également personne.

A tel point que toutes les blogueuses/instagrameuses jouent quand même maintenant bien le jeu de la transparence, il me semble.

Qu'on les apprécie ou pas, les partenariats sont maintenant complètement inévitables sur les blogs ou les réseaux sociaux.

Aux "grandes", les partenariats sélectionnés, avec des marques connues, prestigieuses, et les concours vraiment attractifs.

Aux "petites" (comme moi), des propositions plus confidentielles, avec des marques souvent en recherche de notoriété, et des contreparties plus légères pour l'auteur comme pour sa communauté.

Mais dès lors qu'on atteint une certaine audience - même limitée (j'en ai eu moi-même l'expérience en recevant mes premières propositions de partenariat après seulement quelques semaines de blog), on est inévitablement contactées par des marques.

Celles-ci souhaitent utiliser nos supports à peu de frais, pour promouvoir leurs produits, et surtout, améliorer leur propre référencement. D'autres sociétés d'affiliation proposent aussi carrément de "rentabiliser" nos supports de façon plus chronique.

blog-maman-lyon-picou-bulle-influenceurs-partenariats-blog

Peu nombreuses sont celles à ne pas succomber aux sirènes des produits offerts, ou autres articles rémunérés...

Je le répète, ce n'est pas pour moi une critique - tant que ça reste bien fait, en rapport avec son univers, et modéré.

Mais ça devient tellement systématique, que les influenceuses, puisque c'est le terme consacré né du développement de cette pratique, se professionnalisent de plus en plus.

La plupart, à tous niveaux, illustrent maintenant leurs articles de photos travaillées comme des pros, et rédigent des critiques parfois démesurément élogieuses des produits... 

C'est assez normal, quand on essaie de faire un "travail" de qualité pour la marque, et même la plupart du temps sincère (d'autant plus quand, comme je le fais, on limite et sélectionne ses partenariats en amont pour ne parler que de ce qui a réellement su nous séduire, et qu'on pense vraiment susceptible d'intérêt pour sa communauté).

Mais c'est maintenant tellement la norme qu'il devient difficile de savoir si l'aspect authentique et sans concession originel des blogs reste une réalité...

On ne peut parfois compter que sur la personnalité des blogueuses pour s'en faire une idée, et la plupart ne perdent pas pour autant leur libre arbitre et leur sélectivité. Aux lectrices de se faire leur propre opinion, au cas par cas.

Mais ce que je trouve dommage, c'est que si la plupart des influenceuses saisissent juste une opportunité qui leur est donnée (c'est mon cas - et je ne crois d'ailleurs pas en abuser puisque je ne vous ai proposé que 6 articles partenaires en 1 an et demi, ce qui me semble raisonnable!), d'autres semblent faire de ces partenariats un vrai eldorado.

Presque une fin en soi, qui finit par constituer l'essentiel de leur contenu.

blog-maman-lyon-picou-bulle-partenariats-blog

Pourtant, tout accepter sous prétexte qu'on a décroché un partenariat ne me semble pas judicieux à long terme...

D'une, pour les lecteurs originels.

Ceux qui ont permis à un blog/compte de se développer, et qui vont peut être se désintéresser ou même fuir en voyant le contenu qu'ils appréciaient de suivre se raréfier, noyé au milieu de "pub" plus ou moins directe... J'ai ainsi moi même arrêté de suivre bien des blogs ou des comptes que j'aimais pourtant beaucoup à la base.

De l'autre, pour les influenceurs eux-mêmes.

Car si les marques trouvent toujours quelqu'un pour accepter ce qui reste un vrai travail de rédaction et de création, en l'échange d'un simple petit produit (souvent inutile!) ne valant parfois pas plus de 10-15 euros, comment voudraient-elles après rémunérer réellement ce travail à sa juste valeur, et considérer réellement les créateurs de contenu?

En tant que blogueuse, et que lectrice en même temps, je vois à la fois les coulisses de ce système, et sa réalité sur les réseaux.

Et j'en vois beaucoup accepter tout ce qui passe dans leur boîte mail, même pour une contrepartie très minime et sûrement pas à la hauteur du travail fourni.

Vous me targuerez peut-être de prendre ça un peu de haut (voir même d'être jalouse...mais croyez moi, pas du tout!), et m'arguerez qu'il n'y a rien de mal à saisir toutes les occasions, car on a quelque part travaillé en amont pour ça.

blog-maman-lyon-picou-bulle-faire-partenariats-blog

Je crois en effet que les partenariats n'ont rien de honteux, mais qu'il ne faut pas se vendre, et brader son travail, à tout prix.

On n'a pas commencé à bloguer pour ça (ou alors, aucun dilemme dans ce cas!)...et on ne perd finalement pas grand chose à ne pas saisir toutes les opportunités de partenariat qui nous sont proposées.

On s'imagine souvent qu'un partenariat nous permettra, par le concours associé, de faire "grimper" son audience. A titre personnel, les concours ne m'ont jamais permis d'acquérir beaucoup de nouveaux abonnés réellement intéressés par ce que j'écris.

Mais en sélectionnant de près ses collaborations, on reste maître de son contenu et de son objectivité.

On propose un contenu qualitatif, en adéquation avec sa communauté, et on conserve une relation de confiance avec celle-ci (et du coup les partenariats qu'on propose n'en ont que plus de poids et de portée, justement).

Notre communauté reste là pour nous, pour ce qu'on a à dire, plutôt que pour des bons plans. Je trouve ça bien plus valorisant qu'un objet qui va sûrement finir au fond d'un placard!

Reste juste aux marques à se mettre aussi au diapason avec cette façon de penser... pour comprendre que privilégier la qualité et l'engagement à de purs chiffres, n'aura que plus d'impact réel.

blog-maman-picou-bulle-lyon-partenariats-influenceurs

 

Publié dans Blogging

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kimychoo 13/08/2018 16:15

Coucou,

En tant que simple lectrice, je trouve ce martèlement publicitaire lassant voir écœurant.
J'appréciais de pouvoir découvrir de nouvelles personnalités chaque jour à travers leur blog mais à présent, beaucoup se ressemblent de par leur article élogieux, à tort ou à raison, sur tel ou tel produit.
Au final, toute cette publicité ne me donne pas de tout envie d'acheter un produit car au final, je remets en cause sa réelle valeur (bienfaits, qualité, etc...).

Je suis tout à fait d'accord avec toi lorsqu'il vaut mieux privilégier la qualité plutôt que la quantité :)

Bisous

Picou 16/08/2018 15:46

Ca finit par faire du tord à tout le monde...blogs car le contenu perd en profondeur, et marques car plus personne n'y prête attention...dommage!

Maman Lempicka 18/07/2018 19:45

Mes premiers m'ont totalement échaudées, je crois que je suis trop underground et transparente pour les partenariats; ça reste une expérience intéressante, mais que je renouvellerai peut-être avec une extrême parcimonie. Les dérives que tu décris, j'avoue en être éloignée, comme je n'ai pas Instagram. Je ne suis aucun blog de ce genre.

Picou 18/07/2018 21:07

Je pense qu'on peut vraiment faire des partenariats même avec un style marqué mais comme tu y penses dans ton blog, c'est aussi à la marque de s'intéresser à ton style et à ton contenu avant de te contacter. S'ils voient ton 2nd degrés et te contactent quand même, alors c'est qu'ils pensent que ca ne desservira pas leur produit et qu'ils aceptent que leur produit passe à la même moulinette. Et bien souvent ils aiment autant le lien pour leur référencement que l'article en lui même...

Zazimutine 18/07/2018 18:36

Coucou Marie,
Alors moi je vais être claire: je déteste cette dérive de la blogosphère. Je ne lis aucun article sponsorisé ou de partenariat (je ne connais pas la différence). Je voulais justement aborder cette aspect dans l'article que je compte écrire sur les écueils à éviter quand on a une vie "virtuelle". Mais juste rapidement: je me suis fait avoir plus d'une fois avec ces publicités, j'ai commandé des produits inutiles avec une ridicule réduction, j'ai acheté d'aitres choses beaucoup trop chères etc etc... Bref, j'ai le sentiment de m'être faite avoir. C'est d'autant plus décevant lorsque tu t'attaches au contenu d'un blog et à la personne qui est derrière. Donc aujourd'hui je zappe tous les articles de ce genre. Et sincèrement, à part les fois où les filles organisent un concours, je ne vois pas quelle contrepartie il y a pour la lectrice à ingurgiter un article rédigé en partenariat, pour moi la contrepartie est essentiellement gagné par la blogueuse, il ne faut pas se mentir (le summum du genre étant à mon avis représentés par les blog-trip). Je me suis donc désabonnée de tous les comptes d'influenceuses et sur Instagram, j'avoue que certains profils sont sur la sellette. Chacun fait ce qu'il veut, mais moi ça va, j'ai assez de pub comme ça à la radio, à la télé, dans la rue et dans ma boite aux lettres, ce que je recherche ici c'est l'authenticité et le partage.
Bisous!

Picou 18/07/2018 21:02

J'ai globalement la même approche que toi, sauf que je 'craque' très rarement pour les produits...du coup soit le produit ou le style de la blogueuse m'intéresse, et je lis, soit je zappe direct. Mais tant que c'est annoncé clairement, et que ça me laisse donc la possibilité d'esquiver, ça ne m'énerve pas trop car je comprends l'intérêt de la blogueuse. Sauf, quand ça devient trop souvent, ou quand je me sens flouee - là, je décroche vite. Quand j'en fais moi même je respecte la même chose...et je me respecte moi aussi, en y cherchant quand même mon interet. Et j'essaye aussi dimposer un concours ou code promo qui puisse bénéficier à celles qui sont intéressées.
Mais comme tu dis je ne lis pas des blogs pour ça! Alors quand ça devient un blog vitrine je lâche!

Cécile 17/07/2018 22:02

Je commente une seconde fois ton article parce qu'il y a un point qui me gonfle, mais alors à un point : de plus en plus d'articles à la une de HelloCoton sont des articles sponsorisés !!!
A l'instant je viens d'en lire un "les 6 indispensables ..." qui n'est à mes yeux qu'une longue pub pour différents produits (non indispensables qui plus est !).
C'est fa-ti-guant !

Picou 18/07/2018 11:25

Je suis assez d'accord avec toi ça m'énerve au plus haut point quand je me rends compte qu'un article qui a été mis en avant mais en fait qu'une sponso et qu'il prend la place de quelqu'un qui a créé un vrai contenu original...

WorkingMutti 17/07/2018 15:10

J'avoue qu'il y'a certains blogs que j'ai aussi arrêté de suivre pour cette raison. Quand à la fin de chaque article tu comprends qu'il y'a un produit à vendre .. Ben tu as l'impression que finalement ce blog n'a plus aucune substance.

Je n'ai jamais encore fait d'articles sponsorisés. J'en ferai peut être un jour, mais ça serait avec une marque que j'ai déjà testé en toute liberté et qui je pense va me plaire. Je n'accepterai pas de partenariats dans le cas contraire, car qu'est ce qui se passe si je n'aime pas le produit ? Je ne vais certainement pas en dire du bien, mais s'il m'a été offert je ne peux pas le retourner alors qu'il est déjà utilisé ... Je suis coincée

Et le pire ce sont les mails types du genre celui de baptiser une étoile. Je réponds en disant que je ne suis pas intéressée, réponse mail type comme si j'avais dit oui.. Que de sérieux !

Picou 18/07/2018 11:24

Je pense qu'il faut être clair avec la marque dès le départ en demandant à rester maître de son contenu dans tous les cas. Un peu alors sélectionner les produits que l'on pense pouvoir réellement nous plaire, et si par malheur le test n'est pas concluant on peut rediscuter avec la marque pour vérifier si elle veut quand même un avis même s'il est nuancé. En tous les cas comme tu le soulignes il ne faut pas perdre son objectivité.

Lyna 17/07/2018 08:53

Picou, tu as abordé avec brio un énorme problème actuel.
J'ai accepté 4 partenariat, 2 me sont "tombés dessus" car j'avais écris un article, seule, parlant de produits qui m'avaient enchantés, les marques m'ont alors contacté me demandant si je voulais bien travailler avec elles, sans même refaire d'article étant donné que j'en avais déjà fait un sans aucune prétention de travailler un jour ensemble.
Puis régulièrement je reçois des proposition... "Testez ceci... Et n'OUBLIEZ PAS de mettre le lien vers notre site..." bref ! Du coup je refuse, car je n'ai pas envie de me prendre la tête avec :
- Une dead line
- Des mots à dire
- SI ça ne me plaît pas comment ça va être pris
- Et je n'ai pas ouvert mon blog pour ça non d'une pipe !
J'ai accepté pour cet été un partenariat d'étiquettes, la grande mode en ce moment, car c'est LA grande mode et je t'avouerai que finalement ça m'arrange car Henry est à la crèche et je suis archi nulle en couture !
Mais pas plus, avoir un partenaire ou pas je m'en cogne la courgette.
En tout cas très bon article :)

Picou 17/07/2018 10:50

On est bien d'accord ;o)

Lyna 17/07/2018 10:37

Je plussoie encore plus ton point de vue dans ces conditions :)
je ne suis que de très rare blogs, car les articles partenaires m'énervent quand il n'y a que ça dans un blog.
Un blog c'est comme toi c'est échanger, discuter et pas seulement mettre en avant des articles sponsorisés:)

Picou 17/07/2018 10:06

Je crois qu'il faut accepter ce qui ne nous "force" pas - parce qu'on est réellement intéressées par le produit (et dans le cas d'un test, quand on a le droit de donner un avis honnête, au risque de rediscuter avec la marque si on a détesté son test), ou parce qu'on a envie de donner un coup de pouce à la marque.
Pour être honnête avec toi, j'ai eu des dizaines de propositions pour des étiquettes, jusqu'ici je les ai refusées car je n'en avais pas besoin, mais je vais peut être finir par en accepter une car j'en aurais besoin à la rentrée et je me rends compte que c'est le cas de beaucoup de mamans!
En tout cas, je pense qu'il faut toujours garder un équilibre entre accepter des partenariats sans se "brader" pour rien, et trop en faire. Quelques partenariats ciblés me parlent plus qu'un blog vitrine qui finit par n'être suivi que pour les concours... Et on doit finalement très vite basculer du "côté obscur" sans s'en rendre compte, alors j'y prête attention!

Maman BCBG 17/07/2018 08:24

Tu soulève un problème de taille : le travail "gratuit" (ou alors dédommagé avec quelques petits produits)... comme tu dis si les marques trouvent toujours quelqu'un pour parler d'elles gratuitement, c'est tout le monde qui en pâtit....
Et 100% raccord avec toi : un peu ça va, mais trop, ou de manière masquée pfff quel ennui :)

Picou 17/07/2018 10:02

Oui, au final il y a aussi ça qui me gêne, je n'ai pas envie de faire ce qui reste un boulot (pas tellement pour moi, car je le ferai de toute façon et avec plaisir, mais pour la marque), en échange de 10 euros de produits. ce n'est pas équitable, il faut au moins que la valeur de ce que j'y gagne ait un intérêt, soit parce que le produit m'intéresse vraiment, soit parce que le gain pour ma communauté est non négligeable, soit parce que la contrepartie "vaut le coup" (et même encore, il faut que ça m'intéresse pour que j'arrive à pondre 1000 mots ou plus...sinon je ne serai pas assez motivée).
Du coup je préfère de loin cibler mes partenariats, j'en fais peu mais je ne les regrette pas du tout. Et chez les autres, un peu ça va, trop, bonjour les dégats! Je ne suis pas là pour ça ;o)

Boubou 17/07/2018 00:48

Comme ton article tombe à pic. Je n'ai jamais accepté de partenariat depuis la création de mon blog il y a deux ans. D'abord parce que ça ne m'intéressait pas jusqu'à présent. Et puis ensuite parce qu'ils n'étaient pas accord avec lmma ligne editorédit, celle que je bichonne et qui finalement me colle à la peau . Et puis ce soir j'en ai accepté un ! Et j'avoue que j'appréhende énormément ce que mes lecteurs vont dire. Seront-ils contents de découvrir un article dans lequel je parle de cette marque.. seront il génés ? Vont-ils me cataloguer dans une case dont je ne souhaite pas en faire partie.. bien qu'il souligne tout à fait l'univers que je propose.. à voir ce que ça va donner..
J'ai adoré ton article ihi des bisous ma belle

Picou 17/07/2018 09:58

Je pense justement que comme tu n'en as pas fait jusqu'ici, tes lecteurs ne se sentiront pas floués (surtout que tu sauras sans aucun doute bien amener ton sujet), et au contraire, se diront que si tu parles du produit, c'est qu'il a son intérêt justement, les retombées seront plus impactantes. Tant que tu restes droit dans tes bottes et que tu n'écris pas que des articles sponso, je vois pas pourquoi ça dérangerait...Au pire, tu auras juste (et certainement, tout de même) une partie de ton lectorat qui ne lira pas cet article précis, c'est tout. Mais je suis sûre que tu feras ça très bien, et je suis même sûre que si tu parles de cet article, c'est qu'il a son intérêt! Du coup moi je le lirai, ton article ;o)

Boubou 17/07/2018 00:49

Avec ma ligne éditorialer*

GToch 16/07/2018 22:22

Tout comme toi, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé...
Pour mon compte, deux articles **du même partenariat**, en plus de trois ans.
Pour le premier, ils ont eu de la chance, ils sont tombés pile au bon moment par rapport à l'organisation du baptême de Pilou4.
Pour le second, il s'agissait d'un simple concourt. Je n'avais rien à y gagner. C'était du fun !
Et j'insiste toujours sur le fait que je ne souhaite aucune contre-parti pour mes lecteurs, il n'y avait AUCUNE condition de participation. C'est ma marque de fabrique, je déteste ça ;) Mais je comprends parfaitement le principe et je n'ai aucun problème avec les blogs qui pratique la chose.

Par contre comme Cécile je trouve ça lourd lors d'un refus que je justifie toujours, la manière dont ils insistent lourdement en modifiant les conditions... Comme s'ils ne comprenaient pas que c'est le produit en lui-même qui ne convient pas.

Picou 17/07/2018 09:55

Moi j'essaie d'insister pour qu'il y ait une contrepartie sous forme de concours ou code promo, pour ceux que ça intéresse ; mais j'ai arrêté de fixer des conditions trop restrictives pour y participer, ça ne sert à rien et c'est chiant. J'impose juste de me suivre, c'est un minimum quand même ;o)
Pour les refus j'avoue que ça m'est peu arrivé que la personne insiste, en général soit le produit n'avait aucun intérêt et la marque doit le savoir puisqu'elle n'insiste pas/ne répond même pas à mon refus, soit mon refus est suffisamment argumenté il faut croire...

Cécile 16/07/2018 21:27

Comme toi je suis une entre deux. Mais récemment, j'ai constaté que ma plume n'était pas à vendre. J'ai refusé un partenariat parce que le produit (de la déco de fête) ne m'intéressait pas (je fais ma propre déco).
Ce qui m'a bluffé, c'est que la CM de la marque est revenue vers moi plusieurs fois, me proposant des ajustements pour que j'accepte le partenariat.
Sauf que le produit ne m'intéresse toujours pas.
J'ai fini par être impolie et ne plus répondre au messages.
Sur le principe, je n'ai rien contre les partenariats. Mais comme tu l'indiques si bien encore faut il qu'ils en vaillent la peine. Tous les contacts que j'ai me proposent des trucs moyenement intéressants pour moi alors comment les promouvoir auprès de mes quelques lecteurs ?
Si un jour on me propose un partenariat pour un produit que j'ai envie de défendre, je le ferai avec plaisir et bonne humeur, en toute transparence comme tu l'as fait toi par le passé. Mais visiblement je suis difficile puisque jusqu'ici j'ai toujours dit non à l'exception de la fois ou le partenaire s'est retiré car il ne goutait pas mon humour (et a probablement pensé que je me moquais de lui, ce qui n'était pas le cas).

Picou 18/07/2018 11:25

Je pense effectivement que c'est parce qu'il matraque la blogo et qu'en fait si on n'est pas intéressé il ne font pas l'effort de continuer la communication.

Cécile 17/07/2018 22:00

Ah oui, celui qui ne réponds jamais aux questions... effectivement ils sont nombreux, je pense que c'est parce qu'ils mitraillent des centaines de blogs et du coup ne voient pas forcément les réponses ? Ou ils n'aiment pas les curieuses qui risquent de faire des articles moins positifs ?

Picou 17/07/2018 09:52

Moi j'en refuse aussi beaucoup, parce que je me contrefous du produit proposé (même parfois pour des produits pas forcément dénués d'intérêt, mais qui je sais, finiraient dans un de mes placards à prendre la poussière...). Je n'ai jamais eu de demandes trop insistantes ou impolies en revanche. Par contre, j'ai eu plusieurs fois un partenaire qui vienne à moi, à qui je réponde en demandant des précisions ou des ajustements, et qui ne me réponde plus jamais! je ne comprends pas trop pourquoi me contacter alors, si derrière on se fout de ma réponse...

madamezazaofmars 16/07/2018 20:59

Autant sur les blogs je trouve ça tres clair et si ça ne plait pas on ne lit pas autant sur instagram je troue ça beaucoup plus trompeur et insidieux.
J'ai trop fait de partenariat au départ, grisée surement, et puis j'ai lévé le pied, et je ne m'en sens que mieux et plus libre.
Apres je ne sais pas toi mais je fais une différence entre sponso et partenariat et je trouve que trop de gens lient souvent les deux

Picou 17/07/2018 09:50

Oui, c'est vrai - je pensais surtout aux blogs quand je disais que la transparence est en général de mise, c'est vrai que sur instagram c'est beaucoup moins le cas... Comme tu dis, sponso et partenariat sont différents. Si je n'aime pas spécifiquement le sponso, je comprends mieux aussi qu'une blogueuse en fasse, car c'est plus rémunérateur...Dans tous les cas, je n'ai rien contre à partir du moment où c'est clairement identifié dès le départ, ce qui me permet de vite zapper si le produit ne me parle pas. Mais un blog/compte qui se transforme en vitrine me désintéressera vite complètement du coup.

MumChérie 16/07/2018 15:47

Je rejoins totalement ton avis. Les partenariats ne me choquent pas, et je suis même heureuse lorsque j'ai une demande pour un article sponsorisé (au regard du temps passé pour bloguer, cela ne correspond d'ailleurs pas à une grosse rémunération!). Mais avec les limites que ces articles restent libres, honnêtes, et ne viennent qu'en complément des autres articles du blog, qui doivent en rester le cœur...

Picou 16/07/2018 16:18

Exactement - il n'y a rien non plus de honteux à profiter légitimement des avantages de ce système, tant qu'on reste sincère et qu'on garde un certain équilibre, comme tu le fais très bien d'ailleurs.

Madame Bobette 16/07/2018 12:51

Je ne compte pas le nombre de blogs que j'ai quitté également à cause de ça. Pourtant, ces retours d'expérience assumés peuvent m'intéresser selon les sujets mais l'avis n'a pas de sens pour moi si je ne connais pas la blogueuse qu'il y a derrière... Du coup quand le blog passe plus en mode vitrine que partage, c'est trop pour moi...
Et je suis d'accord avec toi, vu le temps que prend la rédaction d'un article et tout ce qui va derrière, accepter pour quelque chose d'inutile ou a peu de valeur ajouté, je ne comprends pas vraiment...

Picou 16/07/2018 14:12

Je crois que c'est une histoire de dosage...il faut avoir créé auparavant un lien de confiance avec sa communauté, puis le respecter en limitant ce type de contenu. Au final, tout le monde y gagne... Evidemment chacun voit midi à sa porte et fait comme il le souhaite mais c'est dommage de perdre peu à peu l'implication de ses abonnés de départ juste parce qu'on veut avoir encore plus de produits...

Bébé est arrivé ! 16/07/2018 09:23

Comment ça, tu n'as pas craqué pour ce super partenariat consistant à "baptiser" une étoile à ton nom ? Quooiiiiiii ?? Mais je m'insurge ! Encore mieux que les cadeaux pourris à 10€, il y a le fake et celui-là, il vaut de l'or... LOL

Picou 16/07/2018 14:14

je vois très bien duquel tu parles!! J'y ai eu le droit au moins 3 fois déjà, en refusant poliment...avec un mari fan des étoiles comme moi, je crois que si j'acceptais celui-là il me ferait la gueule un bon moment!!!

Anna Breizh 16/07/2018 08:03

Je ne suis aucun compte, blog qui ne fait que du sponsoring. Ce que j'aime dans les blogs c'est leur contenu et les échanges qu'il peut y avoir autour. Je ne suis donc pas embêtée par ce que tu décris. Je suis d'accord avec toi que cela peut être très tentant, sur tout si les produits intéressent sincèrement la bloggueuse, mais parfois trop c'est trop.

Picou 16/07/2018 09:26

Je n'ai rien contre les partenariats en soi, des fois ils sont intéressants et permettent de bénéficier de promotions ou de concours attractifs, le tout est comme d'habitude et comme pour tout, de rester dans la mesure et de ne pas tomber dans la surenchère....