☆Mes étincelles de vie☆ (#Juin 2020)

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-picounettes

Si je devais résumer notre mois de Juin en un seul mot, je crois que ce serait "reconnexion".

Un retour à nous-mêmes, ainsi qu'au monde qui nous entoure...

Après un passage à vide au début du déconfinement, puis quelques montagnes russes sur la première partie du mois, nous reprenons enfin pieds en retrouvant en grande partie nos habitudes, nos proches et la plupart de nos projets.

Une reprise d'activité vraiment bienvenue, même si son accélération soudaine ne va pas sans lever quelques doutes pour la suite...

Tous les ans, le mois de juin finit par être une course folle où l'on s'épuise à essayer de tout boucler avant les grandes vacances. Mais cette fois ci, la situation inédite que nous avons vécue permet de redistribuer toutes les cartes et de calmer le jeu!

Pas de kermesses, de spectacles de fin d'année, des formalités administratives (enfin!) simplifiées et dématérialisées, moins d'anniversaires à droite à gauche : cette fois on souffle, vraiment, sans speed et (presque) sans stress.

Le calme revient, avec la normalité, à quelques détails près. On retrouve la vie, presque comme elle était...

blog-maman-picou-bulle-retrouvailles-vaucluse

Mais on avance pourtant encore un peu au ralenti, à tâtons, entre convalescence et sursis.

Reprendre enfin un rythme presque "normal", sentir retomber un peu la pression au fil des libertés qui reviennent l'une après l'autre, ça fait du bien, vraiment.

Le retour au grand air fait un bien fou - et le sentiment de vacances qui flotte dans l'air nous fait vite oublier les mois qu'on a vécus. On profite de chaque petite douceur comme d'un cadeau, tout semble encore neuf, beau, et presque même un peu magique, après ces 3 mois contrariés!

Mais on ne sait pas vraiment encore à quoi s'attendre... Cette accalmie sera-t-elle durable, ou n'est-elle qu'un mirage qu'on regrettera plus tard? N'apporte-t-elle pas aussi avec elles des pièges qu'il nous faudra veiller à éviter?

Sans pouvoir le savoir, il faut continuer à vivre avec des précautions, sans oublier tout ce qui nous a tant choqué, il y a quelques semaines à peine. La vie revient, enfin; mais elle n'efface rien.

Petit à petit, avec nos habitudes qui reviennent, je sens qu'on relâche notre attention, sans même parfois s'en rendre compte...

Les lavages de mains durent un peu moins longtemps, les distances se raccourcissent avec ceux que l'on connaît bien, on s'étonne d'être de moins en moins à porter encore un masque dans un groupe... Il est facile d'oublier quelques unes de nos belles résolutions.

Et c'est inévitable : après des mois enfermés, on a besoin de pouvoir de nouveau se laisser aller. Quelque part, malgré le risque, ça a aussi du bon - car ça veut dire qu'on commence à se sentir de nouveau en confiance ; et il faudra passer par cette étape là, pour mieux reconstruire derrière.

Reste à le faire de façon mesurée ; on s'y applique, pesant le pour et le contre, faisant nos propres arbitrages. La société nous encourage à réapprendre à vivre, avec le virus - et même si les raisons derrière tout ça sont très discutables, le poids des décisions gouvernementales pèse lourd sur nos quotidiens.

Embarqués dans le mouvement, ça y est, on va de l'avant... Mais le fameux "après", on ne se sent pas encore vraiment dedans.

blog-maman-picou-bulle-retrouvailles-andrezieu

Cet été sera pour tous, je crois, un sas de décompression...

Qu'on ait la chance de partir ou pas, cette année, l'évasion se fera surtout par rapport à ces mois de confinement, à la pression qu'ils ont représenté et à l'impact qu'ils ont eu sur nos vies.

On a besoin de laisser s'envoler le poids de tout ce qu'on a manqué, de tout ce qui nous a manqué, et de rattraper le temps perdu, à coup de petits plaisirs qui gardent parfois encore un petit parfum d'interdit.

Chaque bonheur est décuplé, chaque bonne nouvelle accueillie avec délectation... On profite, en se rendant d'autant mieux compte de la chance que cela représente d'avoir ces belles opportunités.

Pour l'instant, on se contente un peu de ça... On va déjà souffler un peu, enfin, se reconnecter avec nos vies, et se retrouver.

blog-maman-picou-bulle-vaucluse

Alors pour ce mois de Juin 2020 qui vient de s'achever, voici ce dont j'aimerais garder la trace :

★ La reprise de l'école

On ne reviendra pas sur la cacophonie totale dans laquelle s'est fait le retour à l'école, les allers-retours constants et la communication désastreuse avec les personnels des écoles comme avec les parents... Mais cette fois, c'est bon : les filles sont enfin retournées à l'école, progressivement, et joyeusement.

D'abord Chouquette, qui a retrouvé sa demi classe de CE1 2 jours et demi par semaine dès le début du mois ; puis Bouclette, qui a pu à son tour reprendre en moyenne section mi-juin, pour 1 jour par semaine seulement. Puis finalement, le revirement, et le retour à plein temps pour les deux dernières semaines de l'année.

Certes, ces quelques jours peuvent ne pas sembler grand chose - mais ici, nous étions tous heureux de ce retour à l'école, qui nous a fait beaucoup de bien.

Pédagogiquement, avant tout, car l'enseignement à domicile commençait à toucher ses limites en terme d'efficacité et de motivation ; socialement, ensuite, pour retrouver les copines, et sortir d'une relation exclusive entre sœurs aussi riche que pesante ; et psychologiquement, enfin, pour avoir vraiment le sentiment de terminer l'année et de "couper" symboliquement le tunnel de 6 mois confinement-déconfinement-vacances.

Malgré les incertitudes qui subsistent, le retour à l'école nous a été très bénéfique, nous permettant de reprendre un peu de souffle et de nous ouvrir de nouveau sur l'extérieur.

blog-maman-picou-bulle-rencontre-cousins


★ Retrouver nos proches

On était impatients, mais encore prudents ; alors on a commencé en douceur, en retrouvant d'abord mes parents à la croisée de nos rayons respectifs de 100km.

L'occasion de découvrir le très chouette parc des bords de Loire d'Andrézieux Bouthéon, à proximité de St Etienne. Sans cette situation, je n'y aurai certainement jamais mis les pieds^^! Mais si vous êtes dans la région, c'est un très joli coin à pique-nique.

Mais c'est surtout 15 jours plus tard, une fois les restrictions levées, que nous avons eu la joie de revoir la famille en plus grand comité, et de rencontrer enfin le petit cousin né juste avant le confinement, et qui n'a donc que 3 mois d'écart avec Comète!

C'était chouette de les voir ensemble, ou plutôt pour l'instant, l'un à côté de l'autre - l'occasion de se rendre compte des progrès immenses qu'un bébé fait en 3 mois! Il y a encore un monde entre Comète et lui... Mais cela va très vite s'estomper, et d'ici l'an prochain, on n'y verra plus que du feu et ça risque d'être animé!

Enfin, nous sommes retournés sur mes terres natales Auvergnates pour voir les tontons, tatas et cousins-cousines de l'autre côté - beaucoup de monde d'un coup! Mais quel bonheur, en tout cas, la joie des retrouvailles! Et je crois que dans tous ça, les grands-parents étaient encore plus excités que nous^^!

☆Mes étincelles de vie☆ (#Juin 2020)☆Mes étincelles de vie☆ (#Juin 2020)

★ Un peu de temps "en amoureux"

La reprise de l'école nous a offert, pour deux petites semaines, le loisir de quelques journées "en amoureux" - enfin presque, puisque Comète ne nous quitte pas^^!

Pas grand chose, mais de quoi prendre le temps de quelques moments de calme - et c'est déjà un sacré luxe par les temps qui courent! Au début du confinement, nous avions planifié tout une journée pour nous : expo photo, bon resto... Tout est bien sûr tombé à l'eau.

Alors dès qu'on a pu, en plusieurs fois, on a rattrapé tout ça. L'expo photo, on l'a finalement faite en famille, et même les filles ont apprécié!

Quant au resto en tête à tête, ce n'était pas un étoilé, mais le bistrot du quartier, entre 2 réunions, un petit pot et une sieste, et on a manqué notre anniversaire de mariage à 2 jours près... Mais quand même : c'était bon, doux et précieux, cette petite heure pour nous volée à notre quotidien à mille à l'heure!

Bientôt, les grandes s'en iront quelques jours chez leurs grands parents - il restera toujours Comète, mais on compte bien remettre ça! (le resto, hein - pas le bébé^^)

☆Mes étincelles de vie☆ (#Juin 2020)☆Mes étincelles de vie☆ (#Juin 2020)

★ Retour dans la Drôme

C'était prévu de longue date, et j'étais comme une petite folle, un peu comme si j'avais gagné un oscar : j'avais la chance d'être invitée à mon premier "blog trip" dans la Drôme des collines! Et puis... confinement, annulation, déception.

J'avais tellement envie de découvrir le Camping du Domaine de la Garenne, qui nous avait si gentillement proposé de venir tester leur mobil-home spécial bébé... Alors dès que nous avons pu, nous sommes quand même partis, par nous-mêmes, visiter la région^^.

Puis finalement, le camping m'a fait l'heureuse surprise de replanifier l'expérience, et nous avons pu finalement découvrir le camping en compagnie d'autres blogueuses que j'ai été ravie de rencontrer. C'était un week-end parfait : je vous en reparle très vite plus en détails, mais c'est une super adresse, et nous y reviendrons, c'est sûr!

blog-maman-picou-bulle-6mois-Comete


★ 6 mois pour Comète (et même tout bientôt 7...)

Pour fêter ce "demiversaire", nous lui avons offert un nouveau compagnon, un adorable koala en peluche, qui lui ressemble tant, à elle qui ne veut pas quitter les bras!^^ Cette petite demoiselle veut être de tous les moments, quitte à rogner sur son sommeil...

Elle se réveille toujours 1 ou 2 fois par nuit, et ne fait pas beaucoup de siestes - souvent courtes, en plus - la journée. Des fois ça me fait peur, qu'elle ne soit pas bonne dormeuse ; mais avec l'expérience, je sais qu'il faut faire avec! Heureusement, ça ne l'empêche pas d'être adorable, même fatiguée.

On a augmenté la cadence des purées et compotes, pour être sûre qu'elle soit bien rassasiée - aucun changement notable... Et pour l'instant, je continue à l'allaiter!

Maintenant, Comète sait se tourner et se retourner, attraper les objets, et commence à s'exprimer. Entre des journées entières de "na-na-na-na...", on entend parfois distinctement quelques "mammmaann", quand elle réclame qu'on vienne la chercher! (Pas encore le vrai "maman", hein - mais on s'en rapproche!).

Une petite varicelle est passée par là ce mois-ci, mais repartie comme elle est venue : pas de fièvre, seulement quelques boutons... Elle s'en est si bien tirée que je ne suis pas sûre qu'elle soit immunisée!

★ Mes lectures du mois

Alors, là, ça ira vite : ce mois-ci encore, je n'ai lu qu'un roman, mais une vraie pépite. Et je commence tout juste un pavé... alors pas dit que ça soit mieux en juillet^^!

  • "Une femme révélée" de Gaëlle Nohant  (+++)
  • "Le Choeur des femmes" de Martin Winckler  (en cours : +++)

(je vous invite à consulter mon profil Babelio, sur lequel vous pourrez trouver mon avis rapides sur la plupart de mes livres terminés)

Ce mois-ci, nous avons enfin pu reprendre à pas de loups une vie "normale". Maintenant qu'on la sent tout juste à portée - il nous reste l'été pour bien en profiter!

 

blog-maman-picou-bulle-pinterest-petits-bonheurs-juin20

Publié dans Etincelles de vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CéciliAcidulée 02/07/2020 21:11

Un joli mois en somme ! Je te souhaite que Juillet soit aussi chouette^

Picou 06/07/2020 09:01

Merci!

Madame Lavande 02/07/2020 16:58

Un mois de juin bien rempli pour vous ! On sent que ça a été crescendo ;-) Cette petite Comète à l'air d'être un sacré petit numéro ^^ (mais avec une bouille pareille, ça doit être plus facile de tout lui pardonner non ?) Beau mois de juillet à vous <3

Picou 02/07/2020 17:11

Oui tu penses bien qu'elle en joue, il lui suffit de me regarder et j'oublie vite les nuits pourries!