Pourquoi j'aime autant ma vie virtuelle

Publié le par Picou

blog-maman-lyon-picou-bulle-aimer-vie-virtuelle

En ouvrant mon blog, j'ai ouvert une fenêtre sur un nouveau monde, virtuel, dans lequel je suis entrée pleinement et passionnément.

J'ai été la première surprise de m'impliquer autant dans cet univers virtuel qui jusqu'alors, me semblait totalement extérieur, et pour tout dire, superficiel... J'ai ouvert mon blog sur un coup de tête, sans préméditation, sans objectif, et je me suis pourtant immédiatement prise au jeu.

C'est d'ailleurs le fait de me rendre réellement compte que j'avais basculé sur un "vrai" monde en ligne, vivant et actif, qui m'a pour ainsi dire, définitivement accrochée.

J'étais en train de créer un blog "juste pour voir", un peu fictif dans ma tête, lorsque j'ai réalisé que quelqu'un était RÉELLEMENT arrivé dessus.

C'est devenu tangible d'un coup. Un peu effrayant, mais stimulant et... addictif.

blog-maman-lyon-picou-bulle-double-vie-virtuelle

Portée par mon enthousiasme et mon envie de partager, j'ai alors écrit, presque tous les jours au tout début, frénétiquement, alors même que seule une poignée de personnes me lisaient.

Tout le monde commence comme ça, à vrai dire, à écrire dans le vide... Jusqu'à ce que nos mots trouvent écho chez d'autres, que notre personnalité transperce l'écran, et que notre point de vue finisse par compter, un peu.

Une sensation grisante, et sans doute un besoin inconscient que j'avais réussi à combler. J'ai peu à peu trouvé mon rythme, mon style, mes chroniques régulières, et organisé mon temps pour réussir à m'y épanouir pleinement.

Jusqu'à ce que bloguer devienne une sorte de routine, une deuxième vie virtuelle, dont j'aurais aujourd'hui bien du mal à me passer.

blog-maman-lyon-picou-bulle-reseaux-sociaux

J'ai poursuivi l'échange avec les réseaux sociaux, où j'ai bâti une vraie communauté, à la fois complémentaire au blog, et totalement à part. Sur chaque plateforme, je m'exprime d'une manière différente, et pas forcément auprès des mêmes personnes.

Si je veille à ne pas trop laisser ma vie privée empiéter sur mon blog et mes réseaux sociaux, en en gardant la plus grande part pour moi, je me livre toutefois beaucoup plus que je ne l'avais imaginé au départ, entremêlant étroitement réalité et virtuel.

Je me suis créé un univers virtuel aux multiples facettes, et si j'y accorde autant d'énergie et de temps, c'est évidemment parce que ça m'apporte énormément.

Avant tout parce que si je reste toujours moi, authentique et sincère, c'est un espace que je peux quelque part contrôler plus facilement que dans la réalité.

Si je me dévoile à vous sans fards, c'est tout de même sous une version un peu améliorée, car j'y dispose d'un recul que je n'ai pas toujours ailleurs, et que mes mots ne sont pas parasités par l'apparence que je dégage.

blog-maman-lyon-picou-bulle-filtre-vie-virtuelle

Même en étant honnête et réaliste, je m'adresse à vous au travers d'un filtre.

Je ne vous montre que ce que j'ai envie de vous montrer, de la manière dont j'ai envie de le faire, sans doute plus optimiste et mesurée que dans la vie. Comme je l'avais dit autrefois, l'écran est un écrin qui nous met bien souvent en valeur...

J'essaie de transmettre l'image la plus juste possible, et de ne pas trop jouer le jeu du "tout parfait", mais mon image est forcément décalée par rapport à la réalité... et cette distance avec la réalité est parfois une bouffée d'air pour tirer le meilleur de soi, et s'exprimer sans pression.

Parce que si j'aime autant cet espace d'expression, c'est avant tout pour les échanges et le partage qu'il me permet.

Je ne soupçonnais pas la richesse des échanges au sein d'une communauté virtuelle, de la bienveillance qu'on y trouve, des coups de cœur, des émotions qu'on y ressent, même si on ne se connaît pas vraiment.

On se parle par commentaires interposés, par petites touches, mais petit à petit une personne se dessine, une relation se crée, une connivence se met en place, un débat se construit.

blog-maman-lyon-picou-bulle-rencontres-virtuelles

Les relations virtuelles ne se lisent pas à l'aune d'un simple smiley, mais de centaines de messages échangés avec le temps.

Et c'est diablement enrichissant, de pouvoir se nourrir à la fois de ce que les autres nous apportent, et de l'intérêt qu'ils semblent nous porter.

Si j'ai eu la chance de concrétiser certaines de ces relations virtuelles par des rencontres réelles, toujours réussies, et de leur apporter une profondeur supplémentaire, j'accorde tout autant d'importance à celles qui n'ont jamais franchi la barrière de l'écran, ou même d'une simple photo.

Ça ne remplace pas les contacts réels - mais ça les complète, et j'ai eu bien tort autrefois d'imaginer que ce type d'échange ne pouvait être que superficiel et vaniteux. On ne trouve que ce que l'on cherche... et si l'on cherche de la profondeur, on peut en trouver.

Je m'étonne chaque jour de l'intensité de certaines des relations virtuelles que j'ai pu créer, et de la place qu'elles ont su prendre dans mon quotidien.

blog-maman-lyon-picou-bulle-echanges-virtuels

Parce que je ne fais pas que parler moi-même, mais que je lis aussi les autres, qu'ils m'inspirent, que je discute avec eux.

Ce partage d'expérience est doublement bénéfique, car il me permet à la fois de transmettre mon ressenti, et parfois d'extérioriser, mais surtout de découvrir, d'apprendre, d'être comprise, conseillée ou parfois rassurée par les autres aussi.

C'est un réel échange, dans les deux sens, et l'on impacte les autres autant qu'ils nous impactent nous. Donnant, donnant.

Trouver ma place dans cette dynamique me stimule, me met au défi, et me pousse vers l'avant.

J'ai envie de proposer un contenu qualitatif, un point de vue original, qui saura intéresser les autres et même parfois captiver une nouvelle audience.

Ça booste ma créativité, me pousse à aller au delà de mes retranchements, à oser, à prendre des risques parfois. Ça ne vient pas tout seul, il faut que j'aille chercher ça au fond de moi, mais c'est à la fois stimulant et très valorisant.

J'avoue être fière de certains des textes que j'ai écris, ou de certaines photos que j'ai prises, et parfois surprise d'en avoir été capable. Et je m'étonne souvent d'arriver à tenir ce rythme de publication un peu dingue quand on a des enfants...

blog-maman-lyon-picou-bulle-derriere-ecran

Ma vie virtuelle me permet d'extérioriser une partie de moi plus en retrait dans ma vie de tous les jours, et de me dépasser constamment.

Je ne l'envisage pas comme un refuge, ni comme un exutoire, mais comme un prolongement de moi - comme si elle me permettait de vivre deux vies en une, et de m'épanouir doublement.

C'est aussi une trace qui restera de tout ce que j'aimerais transmettre à mes filles, de leur enfance, et de l'amour que je leur porte, et que je porte à mon rôle de maman.

Je pense tout de même rester lucide sur ce que cette belle vie virtuelle m'apporte.

L'herbe semble toujours un peu plus verte sur le net, et il est facile de s'emballer et de surinterpréter ce que l'on lit, dans le positif comme le négatif.

On reste, malgré tout, seul derrière son écran - une position à la fois confortable et passablement instable... Il faut faire le tri, et toujours garder le recul nécessaire pour ne pas sombrer totalement.

Rien ne remplacera la chaleur et la vérité de la vie réelle...

Mais tant qu'on le garde en tête, et qu'on prend soin de ne pas négliger sa vie au profit d'illusions, pouvoir profiter d'une vie virtuelle épanouie, c'est un sacré bonus.

blog-maman-picou-bulle-lyon-pinterest-lyon-vie-virtuelle

 

Publié dans Blogging, Réseaux sociaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sarah 15/08/2019 04:11

Je comprends parfaitement cet engouement pour cette vie derrière l’écran. Je pense aussi qu’il n’y a rien de plus grisant qu’une vie virtuelle à gérer avec son lot de découvertes. ;)

Picou 18/08/2019 15:45

C'est une des vraies surprises que j'ai eues à bloguer : c'est un monde d'une richesse insoupçonnée!

Mumtwokids 17/06/2018 21:32

Et nous on est content que tu aimes autant ta vie virtuelle ! Tes articles sont toujours très bien écrits et même s’il est evident que sur le net on ne montre que ce qu’on désire, il n’empêche qu’au fur et à mesure des articles et des ehàges on est capable de se faire une petite idée de la personnalité derrière l’ecran

Picou 17/06/2018 21:41

Je crois que de toute façon, sur le long terme il est impossible de tricher, on ne tiendrait pas la route... Et quel serait l'intérêt? au final ce qui touche le plus sur les blogs c'est l'authenticité et la personnalité de la personne qui écrit, avant le reste, sinon, on lit mais sans aucun affect. Dans ce cas là autant aller lire un journal!

GToch 17/06/2018 13:46

Amen !
Je pense que tu a atteins un grade de Grand Maître Gourou :D N'hésite pas à créer ton mouvement, il y a moyen de monnayer ! :p
Tout ce qui apporte des petits + à notre quotidien se doit d'être bichonné, nourri et entretenu.
Surtout continue à te faire plaisir, ça Nous fait du bien également ♡

Picou 17/06/2018 21:37

Envoies moi un chèque, n'hésites pas!! ^^
Comme tu dis, tant que ça nous fait du bien, il faut continuer à en prendre soin! Pour ma part en tout cas je ne suis pas prête de décrocher, j'y ai trop pris goût... merci beaucoup en tout cas, c'est réciproque!

WorkingMutti 16/06/2018 13:16

Ton point de vue est vraiment très intéressant. Certes on montre une image de nous même différente, mais c'est aussi pour passer un message. Personnellement j'ai crée mon blog pour échanger avec les autres mamans, mais aussi parce que j'avais envie de partager mon opinion sur des sujets qui me tiennent à cœur. Dans la "vraie" vie je serai incapable d'avoir un discours aussi construit.

Oui je montre quelque chose d'un peu déformé, mais je pense que ca montre tout autant ce que je suis à travers mes opinions.

Picou 17/06/2018 21:36

Oui, moi non plus je n'arrive pas à exprimer mes idées aussi clairement en direct, la plupart du temps, il y a une capacité analytique qui se met en place avec du recul, et je suis souvent plus brouillon en "live". Et puis dans la vraie vie ces sujets n'intéressent pas forcément tout le monde, on ne peut pas entrer autant dans le détail!! On a un reflet plus fouillé, plus construit, plus maîtrisé, mais ça reste nous. D'ailleurs sur la longueur je crois qu'on ne pourrait pas tricher!

Anna Breizh 15/06/2018 20:08

Quel article encore. Tu résume très bien ma pensée. Je ne voyais pas trop l'intérêt au début de commenter les articles des blogs. J'ai commencé tout doucement, prudemment, avant de me rendre compte des échanges que cela crée. C'est d'ailleurs un peu pour cela que j'ai ouvert mon compte instagram, pour continuer les échanges.
Je n'aurai jamais pu imaginer faire "connaissance" avec autant de gentilles personnes sur un espace virtuel et m'ouvrir autant. Et même si cela ne remplace pas.la vie réelle, j'ai besoin de ses échanges.

Picou 17/06/2018 21:33

C'est ça, au final le lien se crée petit à petit, on garde un peu en tête ce qu'on dit d'un commentaire à l'autre, et peu à peu une personnalité se dessine, c'est chouette je trouve! Ca permet aussi de découvrir petit à petit, et d'enrichir la relation au fur et à mesure. Je ne m'y attendais pas, mais comme c'est agréable! C'est une porte ouverte vers un autre monde, parfois trop parfait, mais qui nous inspire beaucoup.

Dinette et Paillettes 15/06/2018 15:26

Whaouu quel article... Je me suis inscrite sur Instagram il y a un an et demi, un peu hésitante, et pleine d'à priori. Après une parenthèse sombre et forcée, où j'ai déconnecté, j'ai ressenti comme un besoin d'y revenir. Aujourd'hui, je suis agréablement surprise par les liens qui se sont créés, tout ce que cela m'a apporté. Même s'il ne s'agit "que" de liens virtuels, ils sont vrais, et finalement ne serait-ce pas ça le plus important ? Je ne regrette pas d'avoir entamé cette aventure (et plus récemment d'avoir enfin osé me lancer dans la blogo). Mais bordel, pourquoi je ne l'ai pas fait plus tôt ?

Picou 17/06/2018 21:30

Je ne m'attendais pas à m'accrocher autant à ce monde virtuel dans lequel on gravite, de par nos blogs mais aussi les réseaux sociaux, qui pour moi sont indissociables maintenant. C'est un monde beaucoup plus riche qu'on ne l'imagine à première vue, tant qu'on s'y accroche un peu et qu'on va au delà des apparences... Comme toi je me demande bien pourquoi je n'ai pas plongé plus tôt dans le grand bain!

Virginie Neleditesapersonne 15/06/2018 14:16

Tu résumes parfaitement ma pensée et mon expérience ! j'étais bien loin de me douter de ça en commençant ... j'avais surtout je dois dire une image stéréotypée de la "blogueuse" et j'ai été surprise de réaliser que finalement la diversité était aussi présente sur la blogosphère que dans la vie réelle ! Résultat j'ai fait de super rencontres (je te les présenterai un jour ^^:-P) et comme tu le dis si bien, je me suis enrichie de ces nouvelles relations et expériences !
Mais je crois qu'on ne pourrait pas mieux dire que ce que tu viens d'écrire donc je vais m'arrêter là ;-)
MERCI !!

Picou 17/06/2018 21:28

Oui, j'avoue que j'avais une image assez stéréotypée moi aussi, un peu culcul et je me suis aperçue qu'il y avait largement autant de richesse en ligne que dans la vie...et qu'il faut, comme dans la vraie vie aussi, chercher, et attendre un peu pour découvrir tout ça. C'est un monde immense, on peut s'y perdre mais aussi s'y faire sa petite place, et créer des affinités. Ce groupe dont tu parles a l'air bien, faut se méfier, quand même, peut être qu'ils ne sont là que pour essayer de dominer le monde ;o)

Caro -WonderMumBreizh 15/06/2018 13:43

j'ai eu plusieurs blog depuis 2007 ... Mais je crois que celui avec lequels je "grandis" le plus et mon actuel. Sans doute parce que le sujet est plus impactant et que je me reconnais plus dans la blogo parentale même si je suis toute nouvelle dans ce monde, on s'habitue facilement a avoir des nouvelles de tout le monde.

Picou 17/06/2018 21:26

Peut être aussi que l'aspect "parental" crée une connivence, un besoin de se serrer un peu les coudes ensemble! C'est à la fois un monde immense et tout petit - nous sommes nombreuses sur le "marché" mais il se crée peu à peu des petits groupes par affinités, c'est chouette!

geraldine 15/06/2018 11:43

J ai ouvert mon premier blog en 2007 et n y ai fait que des rencontres positives avec des personnes toujours respectueuses et sympathiques.tout cela à enrichi ma vie créative. Vive le jogging!!!

Picou 17/06/2018 21:25

C'est ça, on fait de belles rencontres même si on ne les attendait pas, c'est une belle surprise et tellement enrichissant au final!

Madame Lavande 15/06/2018 10:56

Ma première expérience d'amitié virtuelle date de 2014, au moment ou nous avons commencé à parler d'agrandir la famille pour la première fois avec Mister M. A l'époque c'est par le biais des forums de discussion que j'ai commencé à échanger avec 3 autres filles, puis nous sommes rapidement passé par le messenger de facebook. Nous avons vécu nos grossesses ensemble et aujourd'hui, près de 4 ans plus tard nous vivons nos secondes grossesses à nouveau ensemble ! Nous avons depuis le début un contact quasi quotidien et ce sont devenues de vraies amies même si nous ne nous sommes jamais rentrées en vrai :-)
Je crois que ce qui me plait avec le blog c'est de retrouver un peu de cela tout en gardant un trace plus "construite" de mes interrogations du moment à travers les articles. Et je suis bien d'accord avec toi, tous ces échanges sont très enrichissants !

Picou 17/06/2018 21:24

Je n'ai jamais tenté les forums, par contre, ma vie virtuelle s'est vraiment développée autour de mon blog, mes filles étaient déjà "grandes" donc je n'ai pas eu cet aspect de vivre quelque chose en même temps que d'autres. Ca doit être sympa, aussi, de pouvoir comparer ses ressentis! En tout cas c'est génial que ça puisse nous apporter des relations qui vont bien au delà d'un simple écran!

Maman Lempicka 15/06/2018 10:49

Je te rejoins totalement dans le constat que tu fais: oui, la virtualité peut apporter beaucoup de choses, non, elle n'est pas forcément surjouée ou déconnectée, et nous sommes suffisamment matures pour savoir poser des frontières quand elles sont nécessaires. Et je suis aussi d'accord avec toi pour dire qu'on recherche sans cesse le dépassement de soi dans ses idées et dans ses écrits. C'est simple, je ne connais rien de plus valorisant dans ma vie actuelle, hors mon rôle de maman, mais là on tombe dans le galvaudé.

Picou 17/06/2018 21:23

Je croyais avant qu'il y avait un côté surjoué et superficiel, mais s'il existe évidemment, il n'y a pas que ça. C'est comme dans la vie en fait, tu trouves ce que tu veux bien chercher, et nous sommes nombreuses à ne pas juste vouloir des tests produits ou des discussions de comptoir ras la moquette. Du coup se dépasser pour essayer d'aller au delà est très stimulant, et discuter avec d'autres personnes qui partagent cette vision l'est tout autant!

Cécile 15/06/2018 09:26

Décidément, nous sommes en phase toi et moi ;)
Le blogging n'est pas ma première occasion de vie virtuelle qui se prolonge dans la vie réelle. J'ai constaté, depuis 15 ans (purée je suis une vieille c*****) quand j'ai intégré pour la première fois l'équipe d'un site oueb, qu'on ne peut pas garder un masque sur la durée. Si on n'est pas soi même sur la toile, il y aura forcément ou le masque va se fissurer et la réalité apparaitre petit à petit.
J'ai pu rencontrer au fil du temps pas mal d'amis virtuels. Certains sont devenus des amis proches.
Même si on ne livre pas tout, qu'on ne raconte que ce que l'on a envie de raconter, je pense que le ton authentique se sent.
En tout cas (et je n'écris pas cela pour t'envoyer des fleurs), j'ai été ravie de constater que tu sembles aussi généreuse dans la vie réelle que tu l'es sur la toile.
Merci pour cette belle déclaration d'amour bienveillante à l'égard de la communauté

Picou 17/06/2018 21:21

Moi c'est vraiment mon premier baptême du feu, ce blog, et je ne m'imaginais pas qu'il me porterait aussi loin, tant dans ma vie virtuelle que personnelle. Ca me booste beaucoup, j'y reste moi même mais dans la version de ce que j'ai de mieux, je crois!

MamanDe4 15/06/2018 07:48

Je partage complètement ton point de vue. C’etait Un monde insoupçonné quand je me suis lancée. Cette vie virtuelle m’a apporté bien plus que je ne l’aurais imaginé. Les rencontres et les échanges sont très enrichissants ! C’est pour ça qu’on continue ensuite !

Picou 17/06/2018 21:19

Oui, j'avoue que je ne m'attendais pas à devenir aussi accro, c'est autant pour l'écriture que pour les échanges que j'aurais bien du mal à arrêter!