Au resto en famille

Publié le par Picou Bulle

Au resto en famille

S'il y a bien une chose que nous aimons, avec mon jules, et que nous ne voulons pas sacrifier parce que nous avons des enfants, c'est bien aller au restaurant.

Quand nous n'étions que tous les deux, nous nous faisions un plaisir de découvrir de nouveaux petits restos, vers chez nous, plus loin en ville ou lors de nos voyages ; et puis, une ou deux fois par an, nous nous réservions le plaisir de tester de grandes tables, voire un étoilé (nous avons la chance d'en avoir beaucoup à Lyon, alors, nous avons cette petite tradition d'essayer de nous conserver ce petit moment pour nous lors de notre anniversaire de rencontre, dans un resto gastronomique).

Mais, c'est vrai qu'avec deux minettes et pas de famille à Lyon pour nous les garder en soirée, les restos en amoureux le soir se font maintenant bien plus rares (mais d'autant plus appréciés). En revanche, nous ne nous empêchons pas d'emmener les filles avec nous  les midis, dès que nous le pouvons.

Evidemment, pour le moment je vous avoue que nous allons plus souvent chez Hippopotamus, la Pataterie, Pizza Machin et consorts, que chez Thierry Marx. Et très sincèrement - pour le moment, ça nous va bien. Pour en avoir testé pas mal, ça me semble pour le moment le plus pratique pour toute la famille.

Parce que vous avez bien remarqué, j'imagine, qu'aller au resto avec des petits, ça peut vite devenir l'enfer?

Je ne parle pas des gamins en eux mêmes, hein (là, y'a pas forcément besoin du resto! Même si ça semble curieusement démultiplier leur potentiel pénibilité). Mais il faut bien avouer que les restos relativement "kid friendly", ça ne court pas forcément les rues.

Déjà, la plupart se font quand même bien plaisir sur le "menu enfant", des fois à peine moins cher qu'un menu normal (quand il y en a un, déjà - car parfois les restaurateurs jouent carrément les autruches - "des enfants? quoi, qui me parle?" - et t'obligent à prendre un plat à la carte).

Alors, si ça peut se justifier quand ton gamin est un ado vorace, j'avoue que je l'ai parfois souvent un peu en travers de la gorge de payer 10 euros pour que mes gamines mangent 3 frites et une brique de jus de pomme. A quand un menu "tout-petits" dans les restaurants, avec un tarif un peu plus commerçant pour des quantités plus petites?

Ensuite, au niveau équipement, c'est souvent plus que limite...

Quand tu as la chance qu'il y ait une chaise haute, soit elle est dégueu, soit les sangles de sécurité sont cassées, soit il n'y en a qu'une - et bien sûr d'autres parents te l'ont piquée sous le nez. Du coup tu finis souvent par utiliser ta poussette, en te galérant comme un misérable pour essayer de la placer entre les chaises sans trop gêner les autres clients ou le service.

Et si tu veux changer ton enfant - ce qui est quand même juste indispensable après un repas, en général - et bien...espérons juste que ton rejeton apprécie particulièrement se coucher à même le carrelage froid, parce que les tables à langer, ça reste rarissime dans les petits restos.

Si finalement tout le monde s'est bien installé, il est aussi plus que rare que les restos t'aident à occuper un peu tes gamins (alors que les serveurs sont parfois les premiers à te lancer un sourire figé qui en dit long, si tes petits font du bruit ou ont le malheur de sortir de table).

Un pot de crayons et des feuilles de coloriages, ça ne coûte pourtant pas un bras, ne prend pas de place, et ça pourrait facilement servir à une bonne partie de leur clientèle. Mais bon, heureusement qu'en super mamans organisées, on y pense nous -mêmes quand on peut anticiper.

Au resto en famille

Par dessus tout ça, je ne parle pas des clients eux-mêmes, qui mettent aussi souvent du leur pour te pourrir ton moment en famille!

Parce que tout le monde n'est pas toujours ravi que tu continues à avoir une vie, et que tu oses amener ta progéniture profiter du plaisir d'un resto "normal" en faisant chier tout le monde.

Il y a toujours de charmantes vieilles biques personnes pour te faire bien sentir à grands coups de regards noirs, de soupirs appuyés, ou carrément de remarques désobligeantes, que tu aurais quand même pu sacrifier le petit bonheur de ta famille pour qu'eux puissent profiter du leur en silence (c'est vrai que tu aurais pu, quand même, les droguer avant de venir ou les coller à la glu à leur chaise, ça serait plus sympa pour les autres, qui de toute façon une fois sur deux n'ont rien à se dire...).

Remarques, inversement, il y a aussi ces gens gentils, si épatés que des enfants puissent rester bien sages à table, qu'ils viennent finalement se taper l'incruste pour discuter de tes principes d'éducation. Ca part d'un bon fond, mais ça peut être bien relou aussi.

Au resto en famille

Alors oui, pour l'instant j'avoue qu'on finit souvent par aller dans des chaînes bien connues.

Celles où on sait qu'on ne mangera pas trop mal en tant qu'adultes, et qui proposent des menus enfants pas trop chers. Celles qui offrent petit jouet/kit enfant, des ballons ou des bonbons. Celles où les familles sont les bienvenues, et où personne ne s'attend à ce qu'aucun enfant ne bouge le petit doigt. 

Les filles adorent, et il faut bien avouer que pour nous, c'est sûr, plutôt économique, et bien confortable. On s'assure les meilleures bases pour un bon moment partagé en famille.

Maintenant, ça ne nous empêche pas de choisir parfois un resto qui nous plait à nous, pour nous faire plaisir, sans garantie que les filles mangeront ou tiendront en place. Et si elles ne mangent pas, tant pis! Elles se rattraperont - ou pas - à un autre repas.

Nous avons même eu la surprise de les voir plusieurs fois apprécier des restos moins évidents pour des enfants, comme des asiatiques, et nous réjouir de voir qu'elles s'avèrent moins difficiles et plus ouvertes que ce qu'on imagine. (bon, ça marche moins pour les brunchs, hein - parce que l'effet "coocooning" tranquille, ça marche moins quand tu dois veiller sans arrêt sur tes gosses!).

Au final, on apprécie toujours autant aller au restaurant. Seulement maintenant, ce n'est plus qu'en amoureux, mais aussi en famille.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Vie de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mumtwokids 28/02/2017 12:17

On fait tous la même chose...on va au plus pratique ! Après il existe certains resto hors chaîne où il y'a des jeux pour enfants et des menus pour enfants abordables. Du coup en parlant de resto ca m'a donné faim !!!!

Picou 28/02/2017 12:42

oui heureusement il y a de plus en plus de lieux pensés pour accueillir les familles! Par contre il faut les chercher à l'avance, et donc, anticiper! Après, on trouve toujours notre bonheur!

Mon Joli Coeur 27/02/2017 16:26

Nous aussi nous aimons aller manger au restaurant, même si cela est devenu plus rare depuis que nous avons des enfants. Personne pour les garder non plus, alors lorsqu'on se fait ce petit plaisir on les emmène avec nous ! Par chance, ça s'est toujours bien passé. Maintenant notre fiston mange comme un grand, alors on emmène son rehausseur nomade que l'on pose sur une chaise et le tour est joué. Miss JoliCoeur quant à elle joue un peu dans sa nacelle mais s'endort généralement dès que le plat arrive. Je t'avoue que c'est un soulagement à chaque fois ^^ J'ai toujours peur qu'il y en ait un qui se mette à crier ou pleurer... On privilégie Buffalo Grill le midi, c'est un resto où l'on aimait déjà manger avant d'avoir des enfants, mais en plus ils offrent toujours à notre fiston une pochette surprise avec un jouet et des crayons de couleur pour l'occuper. Par contre lorsque nous avons essayé d'autres restaurants, c'est vrai que lorsque l'on rentre dans la salle avec une poussette (et un enfant de deux ans en prime), les gens nous regardent de travers et ça jette tout de suite un froid... Au final ils ont toujours été sages, mais en arrivant on voit bien que nous ne sommes pas les bienvenus car les autres clients ont d'avance peur d'être dérangés durant leur repas...

Picou 27/02/2017 16:37

Oui c'est ça! Finalement les gamins qui font les terreurs au resto, ça reste plutôt rare, pourtant les restaurateurs semblent considérer que ça sera forcément le cas...peut être qu'ils ont peur pour leur image? En tout cas, si certaines chaînes nous font moins rêver, on en a tenté quelques unes qui sont très correctes, et au final c'est souvent un très bon moment en famille! Merci pour ton commentaire!

Maman BCBG 27/02/2017 09:54

Génial cet article, et tellement vrai....! Merci!
Finalement, ce qui est presque plus compliqué à gérer lors des sorties en famille, c'est le regard des autres clients et l'attitude du personnel du restaurant...
Eh les gens, j'ai un scoop : un enfant, ça gigote, ça parle fort, c'est curieux, ça bouge... et... c'est normal !
Et comment voulez vous qu'ils apprennent les codes de notre société s'ils n'ont jamais l'occasion de fréquenter de vrais lieux, pour de vraies personnes?
J'ai de la chance d'avoir des enfants qu'on décrit souvent comme "calme", mais lorsque j'arrive dans un lieu public (salle d'attente, transports en communs, restaurant....) par défaut, les gens perçoivent mes petits comme une source de nuisance potentielle... Alors que techniquement, ils n'ont rien fait ! :(

(Mais j'aime bien l'idée de les droguer pour permettre aux gens de boire leur café tranquille....bon après, ils critiqueraient le regard vide de mes enfants et le fait qu'ils bavent sur la table...."tu as vu ces légumes? Je suis sûr que les parents ne les stimulent pas assez et les laissent regarder la télé toute la journée... c'est bien la peine de faire des gosses....!")

Picou 27/02/2017 11:31

Merci ;o)! Oui le pire c'est que mes filles sont genre, super sages la plupart du temps, mais on a quand même droit d'office au regard qui tue! Et effectivement ça ne vaut pas qu'au resto. Ce week end on a fait une visite pas très kid-friendly, les gardiens du musée nous suivaient à la trace pour bien nous fliquer alors que les filles, même si elles s'ennuyaient, ne faisaient aucune bêtise (surtout que dans ces cas, je veille au grain!), alors qu'un groupe de vieux derrière nous touchait à tout sans aucune gêne ni respect, mais eux, on les laissait tranquilles! le monde à l'envers. Je tenterai la drogue la prochaine fois, je te dirai ce que ça donne ;o) !!

Chat-mille 27/02/2017 00:54

Je trouve qu'il y a de toute façon dans notre société (ça fait toujours un peu cliché de dire "dans notre société", mais je pense vraiment que c'est caractéristique de notre temps et de notre culture) un gros problème avec la considération des enfants dans l'espace public.

C'est peut-être parce que chacun voit midi à sa porte, y compris moi, mais je suis toujours choquée (et profondément choquée) en entendant : "On ne devrait pas subir les enfants des autres, ils ont choisi de les faire, qu'ils ne les imposent pas aux autres" (discours qui a la cote dans les restaurants, les transports, les lieux culturels...). Et également en entendant tous les discours sur l'éducation : "Les enfants d'aujourd'hui sont tellement mal élevés... Les enfants qui crient et qui courent, les parents ne se rendent pas compte que ça gêne les autres ? Moi si j'étais à leur place..." Oui mais voilà, tu n'es pas à notre place. Soit tu n'as pas d'enfant, soit tu n'as pas fait les mêmes choix éducatifs que nous, et dans les deux cas, tu n'as aucune légitimité pour venir nous juger (à part peut-être si l'enfant a des comportements anormaux, s'il est agressif ou particulièrement intrusif... mais généralement ce qui est dénoncé, ce sont des comportements normaux... normaux pour des enfants).

Les enfants sont des citoyens comme les autres, ils ont juste des comportements et des besoins particuliers. Et à ce titre, ils ont autant le droit que les autres d'utiliser les lieux publics, dans la mesure où leurs parents estiment que la situation est gérable. Est-ce qu'il viendrait à l'idée d'interdire l'accès des restaurants aux personnes en fauteuil parce qu'elles prennent plus de place que les autres ? Les espaces culturels aux personnes étrangères parce que leur langue attire notre oreille et nous distrait ? Les enfants ne font pas non plus exprès d'être ce qu'ils sont et tout le monde devrait être prêt à mettre son petit confort de côté pour leur faire une place. C'est le principe même de la vie en collectivité (et si on ne supporte pas le comportement des autres dans l'espace public... rien n'empêche non plus de rester chez soi, le raisonnement va dans les deux sens). C'est aussi comme ça, en fréquentant les lieux normaux et pas seulement des lieux réservés aux enfants où règnent les décibels et la loi de la jungle, qu'ils apprendront à se comporter plus tard comme des adultes raisonnables.

Voilà, c'était mon petit coup de gueule du soir ;) Je ne m'interdis aucun lieu pour arranger les autres (à part si j'estime que mon enfant sera particulièrement gênant, genre au cinéma) et je ne deviens pas non plus un despote avec mon enfant sous prétexte qu'il y a d'autres gens (si elle se met à pleurer parce qu'elle ne comprend mon brusque délire d'autorité, ils seront bien avancés, les autres !). Par contre c'est vrai qu'on a pas beaucoup tenté le diable avec les restaurants "normaux", principalement parce que c'est encore compliqué pour Choupie (2 ans et demi) d'attendre sans bouger, coincée sur une petite table avec des loisirs limités. Mais franchement la seule fois où on est allés dans un "vrai" restaurant, elle a été adorable, et ce sont les serveurs qui ont été odieux (on a été mis tout au fond du restaurant, avec une autre famille, et on nous a bien fait sentir qu'on n'était pas à notre place...)...

Picou 27/02/2017 11:28

oui, au final ce qui est presque le plus chiant au resto en famille c'est les autres! Pourtant j'ai la chance d'avoir des minettes bien élevées (hi hi auto-satisfaction!) et sages, mais vivantes, quoi! Mais le mal est fait dès que tu passes la porte : on te regarde, puis un petit coup d'oeil aux petits et hop, catalogués et à toi la table éloignée! (bon heureusement les restaurateurs sont pas tous pareils, hein, mais c'est quand même souvent ça!). Au final, même si mes filles sont sages, ben, ça reste des enfants, donc ça fait forcément un peu de vie. Cela dit, je ne vais pas me priver d'aller où je veux pour autant (on évite les grands restos quand même...mais bon surtout parce que vu le budget, autant pas gâcher le moment à gérer des gosses!), les autres s'adaptent, ou si ça leur va pas, et bien...comme tu dis, autant qu'ils restent chez eux si c'est pour rester dans leur bulle! Alors à nous les bons petits repas en famille!