Doit-on forcément "occuper" ses enfants?

Publié le par Picou

Je termine une petite semaine de vacances qui, même si elles n'étaient pas les plus reposantes, m'auront fait le plus grand bien. Et pas qu'à moi!

Mes 2 minettes étaient vraiment épuisées avant cette pause de fin d'année... Entre nerfs à vifs, et moments où elles s'endormaient presque debout, il était vraiment temps que les vacances arrivent! Et cette petite semaine de décalage par rapport aux autres années, nous l'avons vraiment senti passer.

A tel point que nos puces nous ont offert le meilleur des cadeaux de Noël... une semaine de grasses matinées coordonnées jusqu'à 9h/9h30, avec des siestes en prime! Un rêve de parents, et de quoi pouvoir nous ressourcer vraiment, malgré l'excitation des fêtes et les longs trajets de cette semaine bien trop vite passée.

Malgré les microbes qui nous ont accompagnés toute cette semaine, les filles ont enfin récupéré leur vivacité, et leurs idées partent de nouveau dans tous les sens - et j'avoue que ça fait plaisir de les voir jouer ensemble avec autant d'entrain!

Comme beaucoup de mamans je crois, j'avais pourtant prévu mille activités pour les occuper pendant les fêtes.

Vu le froid, et les nuits qui tombent tôt, on a moins d'occasions de sortir, et j'avais peur que les journées soient longues pour elles...

Alors dans leur calendrier de l'avent, je pensais glisser un bon pour une sortie à la patinoire, une visite au planétarium... Et pour les jours de vacances, j'avais prévu des cahiers de gommettes, des kits de peinture ou de pliage, et plein de DIY sympa repérés sur ma page pinterest... Et puis pourquoi pas aussi faire un ciné en famille? Et le marché de Noël? Et cette activité géniale repérée sur instagram?...

Bref. J'avais largement de quoi les occuper, au cas où l'ennui se fasse sentir. Et finalement... et bien j'ai à peine utilisé ce que j'avais prévu! Pas de sorties, des cahiers de gommettes à peine entamés, et des DIY qui attendront une prochaine fois.

Pour autant, les minettes ont quand même passé de super vacances!...à ne rien faire, ou presque.

Elles ont très bien su s'amuser par elles-mêmes, s'inventer mille jeux, se réapproprier leurs anciens jouets comme découvrir les nouveaux, dessiner ou créer sans consignes, au fil de leur imagination.

Evidemment, la période s'y prête... Le temps passé en famille, les trajets en voiture, les cadeaux tout neufs sous le sapin, ça occupe déjà en soi. Mais malgré tout, même pendant les temps morts, je n'ai pas eu besoin de tous ces "supports" que j'avais prévus, dont une partie est passée à la trappe.

Je me suis réjouie de les voir s'inventer elles-mêmes des jeux plus abracadabrants les uns que les autres, construire des cabanes en plaids et coussins, découper d'improbables bonhommes de Noël et s'amuser avec rien. Et rigoler ensemble, complices, de toutes les mignonneries qu'elles imaginaient au jour le jour.

C'est un constat que je me fais depuis déjà quelques temps : elles n'ont pas forcément besoin d'une foule d'activités pour s'amuser.

Je ne travaille plus les mercredis, ce qui me laisse le bonheur de profiter à fond de mes filles à qui je consacre une partie de cette journée. Si j'ai toujours sous le coude une activité créative, comme Chouquette les adore (et maintenant aussi un peu Bouclette, même si elle reste petite et fait des choses plus simples), depuis la rentrée j'ai un peu revu mes ambitions à la baisse, et on fait un peu moins de choses.

Moins de sorties à la bibliothèque, de goûters à droite à gauche, d'activités à foison - je laisse maintenant aussi aux filles le temps de jouer à la maison, tranquillement, à leur rythme, sans leur suggérer sans arrêt de "pistes" ou investir sans cesse dans des matériels élaborés.

Je continue à leur proposer quelques activités qui, je le sais, leur feront plaisir et les éveilleront - mais je leur laisse aussi le temps de s'ennuyer.

A leur proposer trop de choses, elles y prêtent parfois moins d'attention, et finissent aussi par se fatiguer en s'éparpillant. Je ne compte plus les activités débutées, mais jamais complètement finies, car elles prennent aussi l'habitude d'attendre les nouveautés plutôt que de terminer un kit.

C'est évidemment super d'éveiller ses enfants avec des activités ludiques, mais au final, à trop en faire, on élimine petit à petit une partie des temps vraiment "calmes" où ils peuvent trouver par eux même comment s'occuper, inventer ou créer. Ou même juste s'ennuyer un peu.

C'est évidemment différent d'un enfant à un autre, certains ayant une imagination débordante, là où d'autres ont plus besoin d'être stimulés ; et certains s'entendant à merveille dans une fratrie, là où d'autres ont du mal à jouer ensemble ou à rester seuls.

Mais je crois que dans l'ensemble, à l'heure des blogs et des réseaux sociaux, on cherche parfois trop à proposer des activités à nos enfants.

Nous voyons ça et là des idées formidables, de quoi faire des merveilles avec peu de matériel, ou trouver des moyens géniaux d'apprendre en s'amusant.

Forcément, on est tentées de vouloir en faire profiter nos enfants... et dans une certaine mesure, c'est indéniablement bénéfique! On ouvre leur champ des possibles, on leur offre des découvertes et des expériences qu'ils n'auraient pas pu réaliser seuls.

Seulement à trop leur proposer de ces activités ou sorties ludo-éducatives, parfois dès le plus jeune âge, ne risque-t-on pas de biaiser leur imaginaire, ou de les stimuler de trop?

Si je le ressens moins chez Bouclette, qui passe encore des journées tranquilles chez sa nounou, je sens bien avec Chouquette combien le rythme scolaire est fatiguant. Elle est très studieuse, et s'amuse aussi maintenant aussi à lire seule à la maison, ce qui la stimule encore plus.

Avec une semaine de 5 jours, et son cours de danse hebdomadaire le samedi matin - qui supprime une des seules matinées de la semaine où elle pourrait se reposer - il ne lui reste plus tant de temps libre que ça... Son après-midi du mercredi, plus un jour et demi le week-end, où nous imposons aussi notre rythme d'adultes, avec nos propres activités, voyages ou soirées.

Alors même si mes filles apprécient les activités que je propose, j'ai un peu peur qu'elles n'aient plus suffisamment de temps pour suivre leurs propres envies.

J'ai donc petit à petit pris le pli de moins proposer de nouvelles activités. J'en suggère encore quelques unes, pour éveiller leur curiosité, stimuler leur créativité et maintenir leur intérêt.

Mais je tourne plus sur des valeurs sûres (pâte à modeler, dessin et peinture, gommettes ou cahiers créatifs, playmaïs...), qui seront parfois plus reposantes et auront autant de succès que des nouveautés perpétuelles.

Bien entendu, ce qui vaut pour mes filles n'est pas forcément le cas chez tous les enfants, et ma vision est biaisée par tout le temps que je passe sur des blogs ou comptes instagrams de mamans, qui mettent justement sans arrêt ces activités en valeur. 

Mais je me demande parfois si nous ne cherchons quand même pas trop à "occuper" nos enfants à tout prix...sans leur laisser le temps de juste souffler tranquillement.

occuper-enfants-activites

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Vie de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Corinne 12/01/2018 10:57

Bonjour,
Très intéressant comme thème car je me pose parfois la même question avec mes enfants. Superbe blog, continuez comme ça :-)

Picou 12/01/2018 11:02

Merci pour cet adorable message! Oui, j'avoue m'être fait cette réflexion particulièrement aux dernières vacances, mais c'est un constat général...A force de trop solliciter nos enfants, on risque de les lasser ou de les fatiguer. Le mieux est d'arriver à "doser", à équilibrer en fonction des besoins exprimés par son enfant, et selon les périodes...mais ça reste toujours un plaisir de partager des activités avec eux...comme de les regarder créer les leurs tout seuls!

mille vies de maman 09/01/2018 16:03

Je suis absolument d'accord avec toi. Je dirais même plus : trop de jouets tuent les jouets.
A Noël j'ai regardé avec tristesse ma nièce de bientôt 8 ans arracher les papiers cadeaux, jeter un léger coup d'œil à ce qu'il y avait dedans et passer à un autre... pour finalement quelques heures plus tard demander la tablette ou autre écran car elle s'ennuyait...
Du coup en rentrant j'ai effectué un large tri dans les placards et caisses, notamment de ma Micro, ne laissant que l'essentiel. Et bien bingo, elle joue beaucoup plus, se plonge (et nous emmène) dans son imaginaire du haut de ses 2 ans. Quant à ses frères, même constat, ils ont redécouvert leurs Lego et autres Transformers à qui ils reprennent plaisir à donner vie...
Vive l'ennui !

Picou 09/01/2018 16:52

oui, je crois qu'il faut faire tourner, et les laisser un peu mener leur propre barque. Ca ne veut pas pour moi dire qu'on ne leur donne rien, et qu'on leur laisse toujours le champ libre, mais qu'il faut adapter à leurs besoins réels, sur le moment donné, plutôt que d'aller au devant de demandes qu'ils n'ont en fait même pas.

Madame Bobette 08/01/2018 12:38

J'ai de la chance, depuis son plus jeune âge, Tess sait s'occuper et jouer seule. Elle nous fait participer de plus en plus mais je crois qu'elle aime ces moments où c'est elle qui décide, va à son rythme, fait jouer son imagination de plus en plus débordante, nous imite... Je trouve que c'est dans ces moments là aussi qu'on les voit grandir et évoluer.
Comme toi, j'avais prévu plein de choses pendant les vacances notamment dans la liste du père noël et finalement, on s'est contenté de très peu! Ca fera autant de nouveautés à sortir pendant les weekends pluvieux!
Des fois, quand je regarde les blogs, il m'arrive de culpabiliser de lui proposer si peu de choses mais finalement, je pense que ce rythme lui convient très bien à elle aussi et quand elle s'ennuie, elle sait très bien nous le montrer ;)

Picou 08/01/2018 14:01

Exactement, au final ça nous fait du stock pour une prochaine fois où le besoin se fera vraiment sentir! C'est un peu le souci de tous ces blogs ou des réseaux sociaux, tu finis par te sentir tarte alors que ce que tu fais est on ne peut plus normal, ce sont les réseaux qui sont un reflet faussé, pas nous! Mais bon le tout reste dans un équilibre propre à son enfants, certains ont plus besoin que d'autres d'être stimulés!

maman delire 06/01/2018 16:16

quelle foule ici !!! :-))))) moi je n'aime pas trop jouer avec eux, du coup ils se débrouillent pas mal tout seuls. comme tu dis ça dépend des enfants, mon ainée a toujours joué toute seule, même a 18 mois, elle traficotait avec ses cubes pendant que je cuisinais... et puis en grandissant, ils se sont mis à lire... bref on a fait des activités, quand même, mais ils savent s'occuper avec ce qu'ils ont. il y a 2 ans on a fait le reveillon du 31 chez nous : il y avait 9 enfants. on avait planqué les boites de lego et playmobil ( après avoir passé une journée l'année précédente a tout retrier...) on a laissé un seul jeu : une dinette en plastique qu'avait eu la pucinette a 18 mois !! et bah tu le croiras pas : les 9 enfants ont monté un restaurant, avec des serveurs, des cuisiniers... les adultes devaient venir de temps en temps faire les clients. c'était top !!! ils ont fait avec ce qu'ils ont eu !

Picou 07/01/2018 09:47

Exactement s'ils n'ont rien, ils se créent quelque chose! Mais évidemment ça depend des enfants et des périodes donc il faut avant tout s'adapter à ses enfants....

Maman Nouille 06/01/2018 14:32

M'en parle pas, mon troizans est également arrivé épuisé aux vacances de Noël. Il a refusé toutes les activités sympas que je lui proposait (faire les courses , se brosser les dents, aller au lit)! Plus sérieusement, il avait vraiment juste envie de jouer à l'intérieur, tranquillement. Et puis avec la déferlante de cadeaux de Noël, les miens ont tranquillement eu de quoi s'occuper.
Après pour parler de ma propre enfance, j'ai le souvenir de m'être beaucoup ennuyé. Alors certes, ça permets de développer son imagination (oui un jour j'ai pris des bouts de veilles chemises de nuits trouvées au grenier, je les aies peintes en léopard et j'en ai fait des habits en peau de bêtes pour mes barbies qui venaient de s'échouer sur une île déserte -forcément avec un bateau en carton). Cela dit souvent aussi je me suis sentie seule. Parallèlement je n'avais quasi aucune activité extérieure et je crois que ça m'a manqué.
Je pense que tout est une question de pondération. Mais le principal n'est pas d'occuper nos enfants mais de s'en occuper ;)

Picou 06/01/2018 14:45

Oui je pense que la période a aidé, c'est plus facile de les occuper avec les nouveaux jouets et toutes les visites qu'on fait, mais finalement, je crois qu'on peut aussi se passer de toute cette frénésie d'activités, pour rester à un bon équilibre entre activités et temps tranquilles. Equilibre qui sera différent selon les enfants et les périodes, alors le plus important reste d'observer les envies et attentes de nos enfants!

Les Délices de Framboise 05/01/2018 20:44

Encore un très bel article !
Je pense qu'il faut tout simplement faire en fonction de l'enfant ! Certains sont en demande, d'autres non. Certains ont besoin d'être stimulés, d'autres moins !
Toutefois il est souvent répété que des moments de calme et d'ennui sont recommandés, et très souvent ils nous surprennent ! Faut avouer que c'est reposant pour nous aussi !

Les blogs peuvent vite faire culpabiliser aussi ! Moi-même quand je vois que certaines ont toujours de idées d'activité ou font faire des choses aux enfants, j'ai l'impression d'être nulle !

Bisous

Picou 06/01/2018 14:41

Exactement - les attentes et envies varient tellement d'un enfant à l'autre, certains ont plus besoin d'attention que d'autres, et ça dépend aussi des moments. Mais je trouve qu'avec cette ère des blogs et réseaux sociaux, ça devient tentant de multiplier les activités alors que des fois, ne rien faire leur fait tout autant plaisir!

Madame Lavande 05/01/2018 12:02

Ton article déculpabilisant fait plaisir à lire ! Je dois bien avouer que je fais partie des mamans qui laissent leurs enfants s'occuper seuls et c'est seulement quand je sens que les ressources d'imagination de la Biscotte s'épuisent que j'interviens pour proposer une petite activité, qui n'a d'ailleurs, la plupart du temps, rien de bien original : dessin, balade à l'extérieur, grosse partie de chatouille, nous aider à la cuisine ou simplement lui lire quelques livres !

Picou 05/01/2018 13:20

Je crois qu'il faut s'adapter à son enfant, et à soi, et ne pas trop se laisser culpabiliser par ces comptes ou blogs où les activités sont toutes formidables. C'est bien d'en faire quand on en a envie et son enfant aussi, mais ce n'est pas grave dans le cas inverse!

Maman Pirouette 05/01/2018 08:03

Je suis d'accord avec toi à 400% ! Rien que ça ! Et c'est aussi ce que je m'emploie à faire avec Martin. Si lui est en demande, me propose un jeu OK. Mais plus le temps passe et plus je le laisse explorer ses jouets seuls, il commence à s'inventer des histoires. Je l'aiguille de temps en temps certes, en lui montrant l'étendue d'une activité mais je m'arrête là. A lui de voir s'il adhère ou non à ma proposition et je ne me vexe pas dans le cas contraire. M'accompagner en cuisine est une vraie activité pour lui. Il y prend beaucoup de plaisir donc j'en profite pour lui laisser un tout peu d'autonomie. je ne veux pas non plus qu'il retourne la cuisine hein !
Allez, j'ai fini mon roman. Des bisous !

Picou 05/01/2018 10:19

Oui je crois qu'il faut vraiment doser en observant son enfant, ses besoins et ses envies, qui varient d'ailleurs d'une période à l'autre.

Virginie Neleditesapersonne 04/01/2018 23:52

Je plussoie !! Déjà parce que ça me déculpabilise :-P c'est vrai, à force de voir partout les millions d'activités qu'ont l'air de faire les enfants (des blogueuses, hein); on se dit qu'avec notre pauvre activité "pate à modeler même pas faite maison" on est bien ridicule... mais bon déjà on n'a pas toujours le temps de préparer ces activités; et puis j'ai lu il y a peu de temps qu'il fallait aussi laisser les enfants s'ennuyer ... car c'est là que leur imaginaire se développe ! et que les créatifs le deviennent ! Il n'en fallait pas plus pour me convaincre ;-)
Bref, restons sages; trop d'activités... tue l'activité :-P

Picou 05/01/2018 10:21

Oui, comme pour tout au final la blogo et les réseaux sociaux peuvent avoir cet effet pernicieux, on finit par croire qu'on ne stimule pas assez ses enfants avec des activités ludo-éducatives, mais au fond ils s'en sortent très bien sans et ça ne fait pas de nous de mauvais parents pour autant. Reste à trouver l'équilibre propre à ses enfants, certains sont plus demandeurs que d'autres, et ça varie selon les périodes...mais je crois qu'il ne faut pas s'auto-imposer de "norme" en la matière.

Sév 04/01/2018 19:13

Hello, j'arrive ici grâce à ta bonne place en coup de cœur Hellocoton.

Je suis bien d’accord avec toi ! Tellement de parents ont peur du vide qu'ils anticipent les besoins des enfants. Mon cher et tendre a fait un article sur le même sujet il y a quelques années : https://blogoth67.wordpress.com/2013/11/04/les-bienfaits-de-lennui/
Bonne soirée !

Lucie 04/01/2018 13:13

Bien sûr ds l'ideal du meilleur des mondes, c'est le pied! Les enfants s'inventent leur univers et leurs propres activités.
Le hic c'est qd les enfants ont des dynamiques et des centres d'intérêt très différents et qu'ils ont du mal à trouver un terrain de jeu commun. Là, on est quasi obligé d'intervenir

Picou 04/01/2018 14:39

Oui, évidemment, c'est ce que je souligne dans l'article - tous les enfants n'ont pas la même capacité à s'occuper seuls ou à supporter des temps calmes, certains ont besoin de plus d'accompagnement que d'autres évidemment...mais justement, je crois que c'est un équilibre à trouver selon son enfant, selon les périodes, mais ce n'est pas parce qu'on ne passe pas tout son temps à faire des activités, qu'on est pas un bon parent (ni l'inverse!)

Jessica C 04/01/2018 11:59

Je suis d'accord avec toi. Je me suis poser aussi la question de savoir si je ne leurs proposer pas trop d'activités. Je les laisse jouer seul dans leur coin et les laisse s'ennuyer et cela leur est bénéfique ,un peu de temps calme les fait se concentrer plus longtemps sur une activité à découvrir ou à finir

Picou 04/01/2018 13:03

Oui, au final je pense que - selon le caractère de ses enfants et les périodes - il faut un peu des deux, pour qu'ils soient stimulés mais en douceur, à leur rythme! Tout le monde s'en porte d'autant mieux.

Elisa 04/01/2018 09:17

Je suis d'accord avec toi. A force de cumuler les idées et les sorties, les enfants n'ont plus jamais l'occasion de jouer "tranquillement" (je mets "tranquillement" entre guillemets car mon fils de 6 ans est une vraie tornade) à la maison.

Picou 04/01/2018 10:09

Comme pour tout, le mieux est de respecter un équilibre qui va convenir à son enfant, et à l'adapter aussi selon les périodes si besoin! Mes filles aiment jouer seules, et aiment aussi quand je leur propose des activités, mais maintenant au lieu de dégainer mes trucs et astuces d'emblée, j'attends de voir si elles en auraient besoin ou envie.

Escarpins et Marmelade 04/01/2018 08:55

Monique Dolto et moi sommes tout à fait d'accord avec ton propos! N'étant pas une maman très Montessori, je n'aime pas vraiment jouer avec mes enfants: les cahiers d'activité, les jeux de société, la pâte à modeler, clairement, ça me gave. Ce qui ne m'empêche pas de le faire de temps à autres pour leur faire plaisir... Tu as raison, la blogosphère met la pression pour qu'on soit des parents parfaits. Quand j'étais petite, mes parents ne jouaient pas avec moi, pour autant, je ne me suis jamais ennuyée! J'adorais jouer et m'inventer des histoires.

Picou 04/01/2018 10:07

Moi j'aime bien, mais ça n'empêche pas, on est pas obligées de les surcharger d'activités du matin au soir...Le tout est d'arriver à trouver l'équilibre qui conviendra à son enfant, selon les périodes. Je crois qu'il y a une pression incidieuse, car indirecte, des réseaux sociaux et de la blogo, pour qu'on multiplie les activités (montessoriennes en majorité, ça ce n'est plus de la pression mais un rouleau compresseur). Mais ça ne convient pas à tous les enfants, et surtout, on n'a pas besoin de ça forcément pour être de bon parents, et eux des enfants heureux.

weena 03/01/2018 22:37

C'est marrant, je n'arrive pas à savoir si je propose ou pas des activités à FeuFolet ... Dans le principe, j'adore épingler de super idée DIY sur pinterest, dans la pratique, on fait un peu en fonction des envies, des besoins et des opportunités en fonction de ce qui nous tombe sous la main : on cuisine regulièrement pour le goûter (en ce moment, c'est passion sablés), ils ont placards de jeux de sociétée accessibles et la liberté de se promener dans la maison (et le jardin selon le temps).
Globalement, je veux bien accompagner mais j'ai grave la flemme de trop encadrer/baliser/préparer à l'avance

Picou 03/01/2018 22:42

Ben c'est ça, il faut un équilibre entre ce qui parait naturel, et parfois pour les "coups de mou" des activités plus spécifiques à garder sous le coude en cas de besoin...mais je crois qu'il ne faut pas trop planifier, pour respecter les besoins et envie des enfants.

pellicule de vie 03/01/2018 20:02

Ici on les laisse jouer seuls.. Le grand avec l'école et le basket a besoin de jouer à son jeu vidéo et à lire pour se détendre ou regardé la télé. Les 2 petits eux sont constamment en train de chipoter à tout est n'importe quoi et avec ça ils commencent à passer de plus en plus de temps ensemble. Mais je trouve cela bien que tu leur propose de petites activités de temps en temps. Bisous

Picou 03/01/2018 21:44

Oui, c'est comme toujours, mieux vaut trouver un équilibre qui corresponde au caractère de son enfant!

Allychachoo - Famille en chantier 03/01/2018 17:25

Dans ce domaine comme dans d'autres, je pense qu'il n'y a qu'une chose à faire : suivre ses enfants et s'écouter ! :)

Picou 03/01/2018 21:43

C'est ça, je crois qu'il faut trouver l'équilibre qui convient à son enfant...Mais ne pas surcharger nos enfants en activités ne fait pas de nous de mauvais parents! (comme l'inverse!)

Claire Rêves de fripouilles 03/01/2018 14:27

Je pense en effet que globalement on cherche trop à "occuper" nos enfants !
Personnnellement, ne travaillant pas j'ai la possibilité de les récupérer tôt après l'école et du coup je leur propose tout de même 1 fois par semaine une activité creative pour remplacer le cours d'art plastique qu'elles aimaient tant mais dont l'horaire et la prof ont changé. Sinon ils viennnet spontanément me demander ou jouent beaucoup tous les 4 ensemble. De plus les devoirs prennent de plus en plus de temps le soir avec 2 sur 4 qui en ont!
J'essaye de leur laisser du temps pour s'ennuyer pour inventer des histoires seuls ou à 2, 3 ou 4.... mes grandes passent beaucoup de temps à lire aussi.
Finalement je pense que au travers des blogs, pinterest etc... on a l'impression qu'il faut proposer toujours plus d'activités à ses enfants, mais au final il faut faire comme on le ressent et selon la demande des enfants.

Anna Breizh 03/01/2018 13:31

Ma fille est plus jeune que les tiennes, mais c'est déjà un principe que j'ai. A la crèche, il y a tellement d'activités et de nouveautés proposées, que lorsque l'on est à la maison je respecte son rythme. Elle a donc le temps de découvrir ses jeux et s'inventer des histoires ou bien ne rien faire. Elle a toujours été habituée comme ça. Elle vient m'aider quand elle en a envie et ça peut se transformer en atelier cuisine ou autres.
C'est vrai que les blogs et les réseaux soxiaux peuvent culpabiliser. Combien de fois je me suis demandée si j'étais une bonne mère de ne pas lui proposer un planning rempli d'activités créatives ? Mais quand je la vois évoluer, je me dis que j'ai fait le bon choix. Si elle veut faire quelques choses, maintenant qu'elle s'exprime très bien, elle est capabable de me faire comprendre quand elle veut faire un dessin, jouer avec moi ou autre.
Et nous aussi on a eu de la chance pour les grasses matinées : 8h30 au lieu de 6h30. Vraiment on a apprécié !!

Picou 03/01/2018 14:32

C'est comme pour tout, je crois que le meilleur réside dans l'équilibre...les activités, c'est super, mais il ne faut pas croire qu'on est toujours obligé de proposer des choses à nos enfants pour être de bons parents. Les laisser souffler, et créer leurs propres jeux, c'est bien aussi! Du coup maintenant j'ai toujours des activités en stock, mais avant de systématiquement les proposer, je cherche à voir si elles en ont vraiment besoin.
Et pour les grasses matinées, on est d'accord, quel bien ça fait!

Cecile 03/01/2018 13:22

Ton article m'a fait sourire : il est totalement vrai !
Pour ma part, j'ai prit un parti fort dès le départ, celui de laisser mes enfants faire leur propres expériences. Je n'ai rien inventé : j'ai fait ce que faisaient les parent d'avant, ceux qui ne recevaient pas la pression permanente des réseaux sociaux, option bienveillance et/ou Montessori.
Je suis toujours épatée quand je vois les autres parents faire 1000 choses avec leurs enfants.
Nous nous occupons de la nichée, bien sur, mais peu d'activité formelle. la plupart du temps nous improvisons avec ce qui nous tombe sous la main et notre humeur.
Par exemple, je ne fais pas spécialement de la cuisine avec mes enfants, mais la semaine dernière Fifi a contribué à la préparation de mon repas d'anniversaire.
Ririe se fait elle même ses activités manuelles, elle adapte ce qu'elle trouve pour refaire ou ré inventer les bricolages de l'école ou le centre aéré.
On lit beaucoup, on se promène, on va à l'aquarium dire coucou aux requins... On evite au max les loisirs payants, autant par principe que parce qu'on ne peut pas tout payer tout le temps.
A la maison, le fait qu'il soient proches en âge et qu'ils aient une salle de jeu les rend autonome pendant de longs moments (mais pas moins bruyant)

Picou 03/01/2018 14:30

Oui, je trouve qu'on a quand même cette "pression montessori/bienveillance" qui nous culpabilise, alors on cherche à proposer plein de choses à nos enfants, là où on peut aussi les laisser diriger tranquillement leurs jeux eux mêmes. ça ne fait pas de nous de mauvais parents pour autant! Bien sur les besoins sont différents d'un enfant à l'autre et il faut s'adapter au caractère de ses enfants, mais j'ai la chance d'avoir des filles qui s'entendent bien et qui ont une imagination débordante, alors, autant en profiter et les regarder jouer tranquillement. Je garde mes activités sous le coude pour les coups de mou ou les jours de pluie, mais maintenant je les laisse un peu plus "libres" qu'avant.

Papa Ratatam 03/01/2018 13:15

9h-9h30 !! Ah oui j'aimerai bien de temps en temps. Mes deux enfants sont synchro vers 6h30 tous les jours...
Sinon tu as raison de proposer beaucoup d'activites manuelles. Nos enfants sont enormement stimulés et nous parents aussi avec tous les blogs, tests de jouets ... pour ne pas "culpabiliser", je leur propose tout ça. Comme tu dis, ils ne finissent souvent pas ce qu'ils ont commencé et je leur propose autre chose.
Il faudrait les laisser un peu plus libre de leur choix et laisser beaucoup plus place à leur imagination,
Merci pour cet article
Cedric, Papa Ratatam

Picou 03/01/2018 14:27

J'ai attendu des années avant cette première semaine de grasses mat coordonnées, courage, ça finit par arriver un jour!!
Je crois qu'effectivement en tant que blogueurs on a tendance à reproduire ce qu'on voit sur la toile, et on leur propose peut être plus d'activités que la moyenne...C'est bien, évidemment, mais avec un équilibre qui leur permette aussi de souffler et de diriger leurs propres jeux où ils le souhaitent. Du coup maintenant, j'ai un stock, mais j'attends de voir un vrai besoin chez mes filles pour le sortir. Et le reste du temps j'observe leurs jeux si étonnants - ça part dans tous les sens mais c'est ça, l'enfance!

douberose 03/01/2018 11:54

Je vais encore passer pour la mère indigne de service, mais bossant 5 jours par semaine et passant une grande partie des week-end à remplir le combo : course/ménage/cuisine, je propose peu d'activités manuelles aux filles (en plus je suis nulle en activité manuelle donc ça aide pas). Du coup chez nous, elles ont de longues plages de jeux libres...et elles adorent ça. Elles jouent, elles s'inventent des histoires. Elles ne sont jamais à court d'imagination. Et le côté positif c'est que j'ai des petites filles qui n'ennuie très peu. On les emmène partout, et avec un sac de playmobil, elles tiennent quelques heures de jeux.

une mummy 03/01/2018 11:47

Même si ma fille est jeune par rapport aux tiennes, j'ai fait le même constat. Cet été, je luis proposais pas mal d'activités adaptées à son âge:peinture propre, peinture comestible, sorties... Je craignais qu'elle ne s'ennuie. Mais, finalement, j'ai fini par comprendre deux choses: elle a parfois besoin de se retrouver seule (elle est nerveuse, file jouer dans sa chambre et s'apaise sans aide) et c'est important, aussi, qu'elle trouve en elle les ressources pour savoir s'occuper seule. Maintenant, je joue pas mal avec elle, lui propose de temps à autres une activité, mais je préserve aussi ces moments seule.

Picou 03/01/2018 14:25

Oui certains enfants ont besoin de décompresser en étant libres, d'autres ont plus besoin d'être accompagnés et épaulés, je crois qu'il faut s'adapter au caractère de son enfant...Mais dans tous les cas, je pense qu'il faut écouter leurs besoins, avoir des trucs "en stock" mais savoir les sortir si l'utilité est réelle, et pas sans arrêt au risque de les lasser plus qu'autre chose. Comme pour tout, le meilleur reste de trouver le bon équilibre!

GToch 03/01/2018 11:26

Je me répète, mais je t'aime ! Enfin j'aime tes idées, on se comprend :p
Si le bonheur dépendait du nombre d'activité, heu... comment dire... J'aurai les Pilous les "presque" plus malheureux du monde ;)
Après tout j'en ai fait plein pour que justement ils jouent entre eux ! Bon OK c'est pas vrai, mais ils jouent bien entre eux quand même :D
Je fais des activités, comme beaucoup d'autres mamans, mais bien souvent je les stocke en attendant l'ennui, le vrai. Lorsque subtilement il arrive, hop ! je sors une activité de mon chapeau de Maman **t'en as un aussi, non ?** et ça roule.
Chaque lot de Maman a dû apprendre qqc. Je pense que la Maman du 21ème, tellement à l'écoute et à l'accompagnement de ses enfants, devrait apprendre à s'effacer un peu et les laisser "libre". Et je fais partie du lot, bien entendu <3

Picou 03/01/2018 14:23

Ah ah moi aussi je t'aime! Ah, mes idées, oh, bon ben c'est cool quand même alors! Voilà moi j'en suis venues à ça, j'ai des activités en stock mais maintenant avant de systématiquement les proposer, j'attends de sentir pointer l'ennui, ou les journées de pluie. Quand elles arrivent à se débrouiller toute seules, je les laisse aller là où elles le souhaitent (et après je range le bordel!!!).

charlotte 03/01/2018 11:03

Je suis plutôt partisane de l'ennui. Je joue avec eux mais je laisse des temps morts aussi.

Picou 03/01/2018 14:21

Oui je crois que ces temps morts sont essentiels aussi pour les laisser diriger leurs jeux là où ils en ont envie...C'est sur des fois ça part dans tous les sens, mais c'est aussi ça l'enfance!

MamanSurLeFil 03/01/2018 10:31

Comme tu le sais, je me suis poser la question dernièrement puis en observant mes enfants, je me suis aperçue qu'ils étaient tout autant capables de jouer seuls, ensembles et de s'inventer des jeux. Finalement, je leur propose peut-être une ou deux activités par jour mais souvent, ces moments durent moins de 30 mn. J'ai encore la chance de passer beaucoup de temps avec eux, ce qui augmente les possibilités.
Mais comme tu le dis si bien, le plus important est de rester à l'écoute de ses enfants, à sa propre écoute et s'adapter en fonction d'eux et des périodes !

Virginie

Picou 03/01/2018 14:20

Oui, forcément toi tu passes plus de temps avec eux, moi je n'ai que les mercredi/week ends à fonctionner en journée complète, du coup ça laisse moins de temps. J'essaie de leur prévoir des activités (je les pique d'ailleurs souvent chez toi!) mais si je vois qu'elles n'en ont pas besoin, j'attends une prochaine fois. Et comme tu dis, ça dépend des périodes!

Mumtwokids 03/01/2018 10:19

Une fois de plus je partage ton avis. Concernant Lapin, je l'occupe mais je le laisse aussi jouer seul (par exemple au moment présent il joue à l'agent secret bon il vient de faire une cabriole et il va falloir que je le calme sinon il va se blesser), choupette est encore un peu petite pour qu'on lui fasse faire des activités, souvent elle joue avec son frère (d'où les cascades de choupette...). Je pense donc qu'il faut leur prévoir des activités mais pas trop pour qu'ils puissent développer leur imaginaire. Et tu as raison, ils sont déjà suffisamment occupés par l'école et les activités extra-scolaires qu'il ne reste plus beaucoup de place pour se retrouver eux !

Picou 03/01/2018 14:19

Oui, c'est ça, au final j'ai des trucs sous le coude, je les propose pendant les coups de mou mais sinon je les laisse un peu faire leur vie. J'ai la chance qu'elles s'entendent à merveille, et qu'elles aient plein d'idées de jeux ou de créations. Alors je me tais et j'observe quand je le peux!

MamanDe4 03/01/2018 09:48

Je suis d'accord avec toi sur le fait de ne pas trop les "occuper" pour qu'ils trouvent leurs jeux et et que leur ennui se transforme en source d'inspiration. Je ne leur propose pas souvent d'activités manuelles, j'attends qu'ils soient en demande (ils le sont régulièrement). Et j'aime les voir jouer ensemble. Et c'est marrant car ils utilisent leur jeu par phase - des kaplas pendant 15 jours puis des voitures etc... et ma fille joue toute seule à s'inventer des histoires avec ses poupées (histoires que j'adore écouter bien évidemment !!)

Picou 03/01/2018 14:18

Oui, je crois qu'il faut faire tourner jeux et activités pour éviter la lassitude et provoquer l'imagination, ça marche beaucoup par phases effectivement...Et quel plaisir d'entendre où s'envole leur imagination!

Bébé est arrivé ! 03/01/2018 09:44

Ma fille est encore petite mais je pense comme toi que trop d'activités tue l'activité. Les temps morts ont du bon et une activité calme comme la lecture reste une activité à part entière. Après, il faut évidemment s'adapter à chaque enfant. Certains ont un trop plein d'énergie qu'il est bon d'extérioriser via des activités sportives tandis que d'autres recherchent plus de calme.
En ce qui me concerne, je sais que j'aurais du mal à proposer autant d'activités que certains parents par manque d'idées et de temps mais ce n'est pas pour autant que je complexerai ;-)

PS : Je t'envie (un peu) tes réveils à 9h30 ! ;-)

Picou 03/01/2018 14:16

Oui, je crois qu'il faut s'adapter aux enfants, certains ont plus de demandes que d'autres, certains sont plus imaginatifs, d'autres plus passifs...Mais pour ma part, j'ai la chance d'avoir deux filles qui ne manquent pas d'idées, et qui s'entendent bien...alors je les laisse de plus en plus faire toutes seules! (et pour les réveils, je savoure...ca n'a évidemment pas toujours été comme ça, à vrai dire c'est la première fois!)