La vérité derrière l'écran

Publié le par Picou

La vérité derrière l'écran

Lire beaucoup de blogs, et traîner sur les réseaux sociaux, c'est finir par voir le monde sous un point de vue un peu faussé.

Paradoxalement, alors que les blogs sont des espaces de communication très subjectifs, ils finissent parfois par diffuser une image très lisse, et un peu déformée de la réalité.

Parce qu'étant toutes un peu inspirées par les mêmes choses, et aussi les unes par les autres, il finit par se dégager de grands mouvements de fond, et une certaine uniformisation, que ce soit dans nos propos, ou sur la forme.

Disons par exemple que l'on a globalement plus de chance de croiser des modèles de blog blancs, avec des photos d'enfants ultra-lumineuses aux tons pastels, où une maman plutôt sûre d'elle s'exprime de manière enjouée sur, par exemple, ses recettes healthy, la parentalité "bienveillante", ou les jolis looks parfaits de ses enfants toujours souriants.

Et lorsqu'elle avoue ses quelques légères faiblesses ou celles de ses enfants, cette maman là le fait, bien entendu, avec sourire et autodérision.

Une mère, et des blogs, un peu parfaits, en somme.

Ne vous méprenez pas - moi aussi j'aime lire ces blogs, et je ne déroge en grande partie pas à la règle moi-même.

Je choisis mes mots, je ne dévoile que ce que j'ai envie de montrer de moi, je mets en avant aussi ce que je n'arrive pas toujours à montrer dans le monde réel.

Comme les autres blogueuses, avec mon propre style, je préfère mettre en avant le positif, et essayer d'adopter un ton tantôt drôle, tantôt sérieux, avec un peu d'émotion parfois.

Parce que pour moi un blog, ça doit avant tout rester agréable à lire, même quand on y aborde des thèmes potentiellement polémiques.

Mais comme tout le monde met en avant sa plus belle facette, la blogosphère, et encore plus les réseaux sociaux, finissent par devenir un "miroir aux alouettes".

Un monde parallèle en toc, où au final, on a l'impression que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Et si c'est agréable et inspirant, je pense aussi que parfois, en tant que lectrices, on peut perdre notre recul et finir par trouver ça un peu intimidant. Ou même finir par carrément se dévaloriser un peu, juste en nous comparant avec ce monde fabuleux qui, en réalité, n'existe que dans les yeux de ceux qui veulent bien y croire.

miroirElle, elle est trop belle, moi je n'ai pas le temps de prendre soin de moi...Et Machine a de super idées pour occuper ses enfants, moi je ne suis pas créative...Et Bidule elle écrit tellement bien, moi je ne saurais intéresser personne.....Et les enfants d'untel ont toujours des vêtements de marque assortis, moi je leur achète des trucs pas chers...

Difficile de parfois s'affranchir de l'effet "magique" des blogs et réseaux sociaux, où les soucis matériels semblent inexistants et l'imagination sans limites! Même les difficultés rencontrées par les blogueuses semblent parfois surjouées et un peu trop "too much", exprès pour attirer la compassion...

Alors même si l'on arrive en général assez bien à s'identifier à nos blogs ou comptes favoris - parfois même un peu trop, transposant nos propres besoins sur des vies qui nous font rêver - où réside la vérité? Voit-on juste une réalité un peu arrangée? Ou une version fausse et illusoire, qui ne correspond en réalité à la blogueuse que de très loin?

Alors pour rééquilibrer un peu tout ça, au moins ici, laissez-moi vous avouer la vérité : je suis pour ma part bien loin d'être parfaite.

Comme sur tous les blogs, il y a certainement un décalage entre l'image que vous vous faites de moi en me lisant, et ce que je suis dans la vraie vie (d'autant plus que je ne diffuse jamais ma tête ici, et à peine plus sur instagram...).

Je serais d'ailleurs prête à parier que vous ne m'imaginez pas forcément telle que je suis en réalité ;o)

Alors, laissez moi vous avouer (presque toute) la vérité derrière ma petite bulle!

Ici... je suis mystérieuse, vous savez à peine à quoi je peux ressembler.
Dans la vraie vie... je fais 1m80, j'ai des lunettes, des kilos en trop, et déjà quelques des cheveux blancs. Et au final, on s'en fout.

Ici... j'essaie d'être toujours positive et enthousiaste.
Dans la vraie vie...souvent je râle, je traîne des pieds, je doute. Paraitrait même que des fois je suis pénible, ou que j'ai tord. (A moins que ça ne soit qu'une légende!)

Ici...mes mots sont choisis, tout polis, tout beaux.
Dans la vraie vie... je suis volontiers plus grossière, moins politiquement correcte,  j'adore manier l'humour noir et l'ironie, et des fois une certaine vulgarité.

reflet

Ici...j'essaie d'avoir un peu de fond, même dans mes articles plus "simples".
Dans la vraie vie... je dis parfois des trucs débiles, je rigole pour des conneries, et je suis bien des fois carrément superficielle. Et en vrai, ça fait du bien, c'est bien moins de pression!

Ici...je m'applique, je fignole, et je vérifie tout ce que j'écris avant de publier.
Dans la vraie vie... des fois je sors des platitudes, je bafouille, je me mélange les pinceaux. En vrai j'ai souvent du mal à exprimer ce que je pense comme je le voudrais! Je suis meilleure avec le recul de l'écrit...

Ici... je suis confiante et assurée.
Dans la vraie vie... j'essaie de l'être, et je pense y arriver la plupart du temps. Mais j'ai quand même mes doutes, mes moments de faiblesse, mes pétages de plombs. Et mon assurance cache souvent un fond de timidité.

Ici... j'adore avant tout partager, échanger, et faire de belles rencontres virtuelles.
Dans la vraie vie... à vrai dire, moins! C'est sans doute plus facile derrière un écran, et dans la vraie vie, mes proches m'apportent déjà tout ce dont j'ai besoin. J'aime ma petite vie tranquille et je ne cherche pas tellement à sortir de ma bulle.

La vérité derrière l'écran

Ici... je ne parle pas trop de mes erreurs, de mes doutes.
Dans la vraie vie... j'en fais, des erreurs, et j'en ai, des doutes. Comme tout le monde! mais je n'en parlerais que si je trouve que ça peut avoir un intérêt pour vous.

Ici... je suis en général bienveillante, relativement douce je crois.
Dans la vraie vie...j'ai des avis parfois tranchés, des fois le jugement facile. Et seuls mes très proches perçoivent ma douceur sous la couche brute et maladroite!

Ici...j'adore lire les autres autant que d'écrire moi-même.
Dans la vraie vie... c'est tout pareil! Sauf que je n'aime pas TOUT lire. Des fois, ça ne m'inspire pas, et des fois même, je n'aime pas ce que je lis. Certaines fois, j'apprécie plus la personnalité d'une blogueuse que ses écrits. Mais j'essaie toujours d'encourager, plutôt que de voir le négatif (sauf quand vraiment le blog a tout pour me déplaire).

...Au final, la vérité, c'est que je suis un peu tout et son contraire.

Je ne triche pas, mais je ne mets certainement qu'une partie de moi en avant sur ce blog, ce qui vous amène sans doute à une vision biaisée de moi. Une version moins spontanée, avec un recul que je ne peux pas toujours me permettre dans la vie.

Pourtant l'image que vous vous faites, elle est finalement peut-être aussi vraie que ce que je suis dans la vie, en fait. Ce que vous, vous percevez de moi, mes proches, eux, peut-être, ne le voient pas toujours. Comme différentes facettes qui se complètent.

Je ne suis juste pas une image fixe, je suis pleine de contradictions et j'évolue.

Juste une maman, de 36 ans, qui aime écrire et savourer les petits bonheurs du quotidien, même dans ce qu'il a de plus banal. Comme vous, je crois.

Sans vivre dans un conte de fée, mais en voyant un petit peu de magie partout, et pas uniquement dans la belle vie des autres.

pinterest-verite-derriere-ecran-blogueuse-pas-parfaite

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Ma p'tite vie, Blogging

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maman BCBG 17/09/2017 10:14

J'ai beaucoup aimé cet article.... et ta position, bien équilibrée...
La vie de maman, ce n'est pas du plaisir à l'état pur, ni l'horreur absolue... di moins pas tout le temps !

mais c'est vrai que sur les RS on partage en général ce qui nous fait réagir, en bien ou en mal, et on peut renvoyer une image de notre vie très parcellaire car forcément, les gens ne voient que ce que nous partageons.
Et l'effet d'accumulation joue aussi : si tu regarde à la suite comptes instagrams superbes, et qu'après tu regardes ton salon remplis de jouets et de linge en train de sécher ben.... forcément, tu souffres un peu à la comparaison... !

(Et j'ai bien aimé découvrir un peu plus la "vraie" Picou... on va ouvrir le club des grandes blogueuses ! 1m78 pour moi ;) )

Picou 17/09/2017 22:07

Oui, c'est important cette notion d'équilibre. Pour le coup je trouve ça encore pire sur les blogs - soit les articles sont extatiques et mielleux, soit ils sont tristes ou angoissés - les articles réalistes qui disent qu'élever un enfant, ce n'est pas complètement l'enfer non plus, mais que ce n'est pas tout rose tous les jours pour autant, ce ne sont pas les plus courants. Sur les RS et les blogs, on a tendance à grossir le trait, dans un sens ou dans l'autre, du coup on renvoie une image partielle, pas forcément fausse, mais incomplète. et en même temps c'est normal, on ne va pas TOUT montrer, ni montrer ses moments les plus noirs ou les plus joyeux, intimes, qu'on préfère laisser en real life...
Ce qui me gêne c'est l'effet de masse - bien involontaire en fait, même si on y participe tous en jouant le jeu des codes en vigueur sur les RS. A trop voir de belles choses, on se dévalorise, quand bien même on sait qu'il faut garder du recul, inconsciemment ça nous impacte. Mais bon, ravie de t'avoir encore fait découvrir quelques petites (ou grandes! ) choses sur Picou ;o)
Bises par chez toi !

Sandra 09/09/2017 16:40

Article très intéressant trés contente d'avoir pu lire la vraie "Picou" :)
C'est vrai que moi je fuis les beaux comptes, je n'y laisse jamais de commentaires car je sais que l'on me répondra jamais ... mon fil Instagram ressemble à rien et je m'efforce de faire de belles photos pour mon blog mais j'ai clairement la flemme :)

Par contre, je suis la même dans la vraie vie : franche, assez sauvage voir grande gueule et solitaire. J'ai tenu à ce que mon blog reflète réellement ce que je suis parce que justement je trouvais qu'il y avait parfois trop d'articles "bienveillants", "guimauves", sur la maternité alors que moi clairement dès fois je pète un plomb et je l'assume cela ne fait pas de moi une mauvaise mère pour autant. La seule chose que je ne montre pas c'est ma fille sinon à part ça je n'ai pas de secrets, je me suis dit sois j'écris sur tout soit j'écris sur rien ... moi j'aime te suivre parce que j'adore tes petites bouclettes elles sont mignonnes ah ah ah ah :)

Picou 09/09/2017 22:14

J'aime suivre quelques "beaux comptes" parfaits, mais quand je sens quand même une personnalité, un attachement, et ça passe aussi par des aspérités, sinon ça me passe complètement au dessus en général. Comme toi mon petit espace me ressemble, je suis une maman gâteau mais pas guimauve comme tu dis, je ne veux pas parler de certains sujets pourtant porteurs, s'ils ne me parlent pas. C'est aussi ce que j'aime chez toi, ton point de vue réaliste, parfois à contre courant, mais assumé et raisonné. Des articles cul culs, c'est sympa aussi, parfois, ça fait du bien un peu de chamallow de temps en temps, mais juste ça, ça ne me plait pas parce que ça ne me correspond pas.

Lilie 09/09/2017 10:14

C'est sur que l'on montre plus facilement le positif... Moi la première aussi...c'est plus facile de se confier la dessus que le négatif c'est vrai. Mais comme toi j'aime lire aussi les jolies choses qui me permettent aussi d'oublier parfois les soucis du quotidien. Bon pour ma part malheureusement mon humour est le même dans mon blog que dans la vraie vie, j'aime de temps en temps cette légèreté ;-)

Picou 09/09/2017 22:10

On tombe toutes je crois dans un certain conformisme, que ce soit sur les réseaux ou dans la vraie vie d'ailleurs, forcément on analyse inconsciemment les codes puis on les respecte, on poste ce qu'on imagine que les autres attendent un peu de nous. Et autant à un niveau individuel, ça ne pose pas problème, autant avec un effet de masse ça peut amener à perdre du recul et à se dévaloriser si l'on a pas trop confiance...

Escarpinsetmarmelade 09/09/2017 08:13

J'ai trouvé cet article super intéressant et très bien tourné. C'est tellement vrai ce que tu décris! Tout comme toi, je soigne ma galerie et choisis les plus belles photos. En revanche, je pense ne pas trop tricher (je ne dis pas que tu le fais!), dans le sens où je raconte souvent mes déboires de la journée, la maladie de Pince d'Or, ou MCM qui me fait la misère. Au contraire , le tourner en autodérision est un peu expiatoire pour moi, ça me permet de décompresser!

Picou 09/09/2017 08:21

Oui exactement! Je trouve d'ailleurs que c'est un vrai talent d'arriver à le faire comme tu le fais. J'ai la chance de ne pas avoir trop de gros problemes autres que ceux qu'ont toutes les mamans, les nuits pourries, les crises de chiantitude, etc. J'y fait allusion de temps en temps mais souvent c'est pas tellement ce qui m'inspire, je le mets plus en story. Mais tu as raison c'est aussi ces aspérités qui rendent un compte attachant!

30ansetmaman 08/09/2017 22:08

Haaa la magie des réseaux sociaux... Bien sur que l'on a envie de montrer le meilleur... Mais que dans la vraie vie ce n'est pas la même musique :) Et le paradoxe c'est que j'ai aimé ton article pour découvrir les paragraphes "DANS LA VRAIE VIE"... En fait, je suis beaucoup plus attirée par les comptes authentiques, même si, moi-même j'aime publier mes photos ou mes idées sous leur meilleur jour...
Sujet qui n'a rien avoir... J'ai lu un article (il n'y pas longtemps mais je ne sais plus qui :( ) sur instagram et les photos des enfants... Et je crois que je vais changer mon idée initiale... Je ne publierai plus de photos où l'on voit le visage de mon fils... Après tout... Lui n'a rien demandé... Et c'est peut-être égoïste de ma part...

Belle soirée Picou ! Et tu sais quoi? (Bah en fait les "DANS LA VRAIE VIE" ne m'ont pas surprise... Je pense avoir une image plutôt réaliste de qui tu es... Et j'apprécie ce toi ! (Bon ok... J'avais pas imaginé que tu faisais 1m80...) :) :) :)

Picou 08/09/2017 23:01

Moi c'est pareil, j'aime les comptes que je trouve beaux visuellement, les blogs aussi, et j'aime les jolis mots avec du fond, et un joli style. Mais si j'ai ça, sans le petit supplément d'âme, les aspérités, la personnalité qui se dégage derrière, et bien je n'accroche pas. Il y a de très bons blogs ou comptes IG, très beaux, très pros, rien à redire, sauf que ça ne me touche pas. Je ne m'attache pas. j'ai besoin d'authentique, d'apprendre à découvrir quelqu'un derrière son contenu, pour construire quelque chose.
Quant à l'image des enfants, c'est un choix personnel, ça ne me choque pas qu'on montre ses enfants quand c'est fait avec respect et que c'est limité. Mais quand on voit tout, qu'on sait tout, ça me gêne un peu car l'enfant n'a rien demandé, et même s'il sait qu'on le filme, il n'a pas le recul pour savoir comment le gérer de son côté. Et puis anonymiser mes filles, c'est une contrainte, mais ça aiguise aussi ma créativité ;o)

GToch 08/09/2017 22:02

Heureusement que tu ne nous dis pas tout, laisse moi t'idéaliser en songes :D
Ne pas tout dire n'est pas un mensonge... enfin c'est ce que je me dis lorsque je fais de la rétention d'information auprès des Pilous.
La télé réalité c'est tellement plat que l'on s'ennuierait à mourir à tout voir H24. OK, je ne suis absolument pas objective, sachant que je déteste ce genre d'émission...
Chacun sa place. Marie je ne la connais pas. Je connais Picou et ça me convient comme ça <3

Picou 08/09/2017 22:57

ah ah, je vais même te dire un secret...chut...on est entre nous?...et bien des fois aussi je rote et je pète.
ça casse le mythe, hein? ;o)
Sans rigoler ta toute dernière phrase m'émeut vraiment, car elle résume bien ça, même si Marie et Picou, ce sont juste différentes facettes ;o)

Julie Olk 08/09/2017 21:11

Coucou,
Merci pour ce nouvel article.
Je crois qu'il est normal de vouloir se montrer sous son meilleur jour mais tu as bien raison, ça ne veut pas dire que tout est parfait et que l'on a aucun problème et que tout est rose. C'est bien de le rappeler.
Contente d'en lire plus sur toi ;)

Picou 08/09/2017 22:55

Oui, c'est tout à fait louable je crois de se montrer au mieux, mais chacune à sa propre manière, pour qu'il reste une personnalité et une authenticité qu'on puisse quand même percevoir sous le vernis. Du beau, oui, du lisse, bof. Je crois qu'on est capables de prendre de la distance et de ne pas croire à tout ce qu'on voit ; mais dans un effet de masse, voir tout ce qui est beau chez les autres nous fait parfois croire qu'on est pas à la hauteur (malgré les 1m80 ;o)!) et cet effet pervers est bien dommage : ce n'est pas parce que c'est beau chez les autres, que ça ne l'est pas chez nous! mais comme on a le nez dessus, on finit par ne plus le voir!

Charlotteauxpetitspois 08/09/2017 20:25

Quel bel article... tellement vrai! Tu sais il y a une raison pour laquelle je te suis si régulièrement : tu es Simple et sincère (du moins j'ai l'impression) et ca c'est une valeur importante pour moi sur la blogosphère.
Merci pour toutes ces petites remises au point, il n'empêche que tu restes inspirante et tellement agréable à lire. Peut être meme encore plus qu'avant!
Je ne continue pas car je n'aime pas commenter depuis mon téléphone mais je t'envoie de gros bisous!

Picou 08/09/2017 22:52

Merci! Je suis sincère, je te rassures, simple ça dépend, comme tout le monde j'ai sans doute des incohérences, par contre je me montre telle que je suis au fond, sous mes différentes facettes, et sans doute ici d'une manière plus distancée, plus approfondie que dans la vie, grâce au recul que me permet l'écriture. Je travaille la forme, je m'y mets sous mon meilleur jour, mais le fond, c'est moi, que ce soit bon ou pas, je ne peux pas tellement le changer! Merci en tout cas pour tes jolis mots si adorables (et comme toi, je commente beaucoup de mon smartphone pourtant ça m'énerve copieusement, une fois sur deux ça marche pas même si on y a passé 2h! je ne te remercie qu'encore plus de ce joli commentaire!)

Melgane 08/09/2017 20:08

Tout ça c'est parce que, comme je le disais pour un article il n'y a pas longtemps, quand on s'adresse à un public notre système d'autoprésentation de nous change dans le sens de ce qui est attendu... Alors on arrange un peu notre vie, aussi parce qu'on aime bien se montrer aux autres, que c'est un besoin humain, alors autant que ça soit sous notre meilleur jour... c'est dommage, au fond. Parce que je crois que toutes ces personnalités factices, qui se ressemblent, c'est moins intéressant qu'une vraie personnalité, une personnalité colorée, multiple. C'est intéressant aussi les doutes, les craintes, parfois on a les mêmes, parfois pas, on peut se soutenir. C'est intéressant aussi les doutes parce que les doutes c'est la vie, on ne peut pas ne jamais douter.
Moi je crois que je peux dire que je suis pareille dans la vie que sur mon blog (en même temps c'est plus facile, je raconte rarement ma vie) : je fais un peu attention à ma manière d'écrire, j'ai l'impression que mes deux derniers articles faisaient plus "scientifiques" dans le sens dissertation..., mais même sans ça je fais un peu attention aux tournures, comment je coupe mes paragraphes, etc. Par contre ce que je dis dans la vie je le dis sur mon blog, je mets les points d'exclamation là où je les mets dans la vie. Je fais plus attention au second degré parce que par l'écrit ce n'est pas toujours facile (c'est aussi pour ça que j'ai beaucoup recourt aux emoticones), je fais attention aux tournures un peu violentes pour pas me prendre des torrents de haine mais que les personnes pas d'accord prennent le temps de tout ben expliquer et ne se sentent pas agressées (un peu comme dans la vie). Au final, je crois que je peux dire que, globalement, je suis comme dans la vie.

Picou 08/09/2017 22:49

C'est sûr, dès lors qu'on publie, on se conforme un peu à l'image qu'on pense que les autres attendent de nous...Après, je reste tout à fait sincère et franche dans le fond, c'est juste le style, la forme que je peaufine et que je choisis de prendre le temps de rendre belle, peut être (sans doute même) avec plus de soin qu'au jour le jour dans la vie. Mais comme tu dis, au fond on fait toutes ça, et ça rend parfois la blogosphère un peu lisse, car ce sont toujours les mêmes tendances de fond qui ressortent. Montrer un peu de failles, d'aspérités, c'est aussi ce qui permet de se démarquer et d'être attachant. C'est en tout cas ce que moi je recherche chez les autres - du joli, mais pas du lisse. Au final, tu as raison, écrire comme on parle dans la vraie vie, ça peut aussi avoir son charme, pour plus de spontanéité, de naturel, et de prise avec le réél. Mais j'aime aussi manier les mots, mon plaisir c'est d'écrire, de m'élever avec mon clavier, mieux que je n'y arrive avec mon phrasé de tous les jours. Ca n'empêche pas le fond d'être complètement, entièrement moi ;o)

Angelilie 08/09/2017 19:03

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
au plaisir

Picou 08/09/2017 22:45

oh, comme ce compliment me touche en plein coeur, que de sincérité, d'authenticité, on sent tout le temps passé à lire cet article qui, justement, fait preuve d'un peu plus de sincérité. C'est beau, tant d'amour - pardon, d'enchantement, carrément! Quitte à flâner, vu le temps que vous devez passer à copier coller ce mot sur toute la blogosphère, peut être qu'il serait temps de passer un peu plus de temps à écrire de vraies phrases, avec un peu de contenu dedans? Enfin bon, je dis ça, je dis rien, hein. De toute façon je doute fort que vous lisiez ma réponse ;o)

Charlotte 08/09/2017 18:51

Oh une copine de taille !!! Moi 1m82 !!

Picou 08/09/2017 22:42

Grandes power ;o)

Les Délices de Framboise 08/09/2017 18:14

Je pense qu'il est normal de vouloir se montrer sous son meilleur jour sur la toile, de n'aborder que le positif. Et pourtant je n'adhère à tout ce paraitre et cette perfection même si elle fait rêver.
Comme tu as pu le voir dans mon dernier article, il est très facile de se dévaloriser face à ça, surtout quand on a pas confiance.

En contre partie j'aime me dévoiler et montrer un peu mes fêlures et même si ça reste moi, je ne vous montre qu'un petit bout. Je n'aime pas non plus ceux qui dévoilent toute leur intimité. C'est paradoxal car on aime pas ces univers tout lisses mais on aime pas l'inverse. Le tour est de trouver le parfait équilibre, celui qui nous convient.

ça serait intéressant de demander un jour à nos lecteurs comment ils nous perçoivent, pour voir quelle image on renvoie. Je sais par exemple qu'on me dit souvent que j'ai l'air douce or je t'assure que dans la vie de tous les jours je suis loin d'être la plus douce des personnes :D

je t'embrasse

Picou 08/09/2017 22:42

Oui, c'est justement le travers que je constate, de se dévaloriser face à toutes ces images parfaites...Je suis d'accord avec toi, montrer aussi ses failles, c'est faire preuve de sincérité, ça ne me gêne pas quand c'est fait à bon escient et que ça n'empiète pas sur la vie privée et l'intimité.
Je pense correspondre globalement à l'idée que ce font les gens de moi en me lisant (hormis physiquement, mais c'est logique vu comme je me montre peu), par contre, s'ils me rencontraient dans la vraie vie, ils seraient sans doute surpris de ne pas retrouver cette personne là au premier abord, car il me faut plus de recul pour montrer certaines facettes de moi qui ressortent du coup bien sur mon blog. Mais bon, maintenant, vous en savez aussi un peu plus ;o)

Les Délices de Framboise 08/09/2017 18:15

Et j'ai oublié de dire j'aime beaucoup la fin de l'article car mine de rien tu t'y dévoiles un peu plus que que d'habitude !!

Les cahiers de Lucie-Rose 08/09/2017 17:19

J'aime ta façon de prendre du recul sur la blogosphère et les réseaux sociaux, tout un monde plein d'ambivalence dans lequel j'aime "traîner avec méfiance"... Parfois tous ces beaux comptes IG que tu décris me donnent des envies de mimétisme. Car il y a forcément une part de nous, une véritable réalité derrière la beauté que l'on exhibe mais une réalité déformée par le prisme de notre volonté de contrôler notre image. Pour prendre mon exemple (on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même), j'aimerais moi aussi exhiber les beaux yeux de mon fils, montrer les détails de mon nid douillet (quand il est rangé), parler de mes doutes, parfois, et me livrer sans pudeur... Il arrive que parfois je dérape et me laisse aller un peu trop. Mais je reprends chaque fois le contrôle : ce que je montre est toujours vrai, je n'invente rien, mais cela reste une partie seulement de ce que je suis, de ce que je vis, parce que mon intimité n'appartient qu'à moi, parce que le voyeurisme est humain et nécessite une protection consciente et permanente, parce que je ne veux pas être jugée sur ce que je possède ou non, sur les petits plaisirs que je m'accorde ou non, parce que pour conserver le plaisir d'écrire et de partager en toute sincérité, il me faut constamment apprivoiser mon image publique...

Picou 08/09/2017 17:34

C'est ça, c'est l'éternelle ambivalence entre l'envie de se dévoiler, et de ne pas trop en montrer non plus...de garder le contrôle. Après, je montre ce que je suis prête à assumer, sans souci, en protégeant quand même beaucoup de moi. Comme toi je trouve certains comptes assez voyeuristes car on a l'impression de tout voir, de tout savoir, et ça me gêne. Je préfère garder une part de mystère, d'imaginaire. Et garder ce recul essentiel pour m'inspirer et rêver, sans transposer ma propre vie en me complexant. Mais des fois c'est plus facile à dire qu'à faire, inconsciemment on se compare quand même, le tout est de se rappeler qu'être différent, ce n'est pas être moins bien!

Angeline 08/09/2017 16:47

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo)

Picou 08/09/2017 16:53

Chère Angeline, comme vous pouvez le constater, il y a ici des dizaines de lectrices adorables qui s'intéressent un temps soi peu à mes écrits. C'est un réel bonheur, et tout aussi sympathique que je sois, copier-coller à de multiples reprises votre petit mot tout fait sur plusieurs de mes articles, ou de bien d'autres blogs que je lis (moi), me donne tout sauf envie d'aller découvrir votre blog. Merci quand même, tentez peut être une approche plus empreinte de sincérité, croyez moi, ça marche aussi pour faire découvrir son travail ;o)

Anna Breizh 08/09/2017 15:12

Tu as entièrement raison Picou. Très bel article ! A force de lire des blogs ou trainer sur les réseaux sociaux, on peut vite se détacher de la réalité et imaginer que les gens autour de nous ont tous une meilleure vie que la notre. Revenir à la réalité et regarder autour de nous ça fait du bien.
Contente d'en savoir un peu plus sur toi.

Picou 08/09/2017 15:24

Merci! A force de me lire depuis le début, toi tu dois commencer à bien me connaître mine de rien ;o)

Petite vivi 08/09/2017 14:12

C'est un sujet très intéressant ! Je pense que cette illusion de la vie parfaite dépend de ce que le lecteur recherche. Je trouve cela normal en tant que blogueur que l'on souhaite partager qu'une partie de sa vie, de ses goûts, de ses opinions. Pourquoi faudrait-il forcément parler des mauvais côtés à chaque fois qu'on partage des choses positives si on ne souhaite pas le faire à la base ? Pour rassurer les autres ? Les déculpabiliser ?

Personnellement, je parle rarement des coups durs dans mes écrits lifestyle. Ça m'arrive quand j'ai besoin d'exterioriser mes sentiments dans un post léger, mais je n'ai pas forcément envie d'étaler toute mon intimité. Mon blog est avant tout un espace où je me détends, où je prends du plaisir à écrire, et rédiger des billets un peu trop intimes iraient à l'encontre de ce que je recherche dans le blogging.

Après c'est vrai que je ne suis pas du tout fan de celles qui partagent toute leur intimité parfois trop parfaite, où même si elle ne l'est pas, partage une fausse image pour "faire croire". Mais je pense que c'est aussi au lecteur de prendre du recul et de savoir faire la part des choses. Je pense également que le voyeurisme à sa responsabilité là dedans. Quand on aime un peu trop les comptes semblables à de la télé réalité, on peut s'y perdre.

Picou 08/09/2017 14:39

Oui, parfois quand je lis ou vois du "négatif", ça sonne un peu faux, comme si l'on voulait démontrer un peu complaisamment que non, sa vie n'est pas QUE parfaite. J'ai la chance d'avoir une belle vie, pas de gros soucis, mes soucis sont les mêmes que ceux de toutes les mamans alors, autant je glisse un petit mot parfois, parce que ça parle forcément aux autres qui vivent la même chose, autant je ne préfère pas m'étaler et le mettre en avant - ça n'interesse personne, et souvent ca fait partie d'une sphère plus privée que je ne souhaite pas partager, aussi. J'ai tout à fait le même point de vue que toi. Et puis au fond, je crois qu'on sait toutes qu'on a chacunes nos parts d'ombre, etc. En revanche, je vois beaucoup de commentaires ou les filles se dévalorisent, se complexent en se comparant, et c'est dommage. Il faut garder ce recul... Oui, on vient rêver, s'inspirer, faire des découvertes. Mais ce n'est pas parce que c'est joli et plein d'idées chez le voisin, que c'est moche chez nous. Souvent d'ailleurs on ne se rend pas compte nous mêmes qu'on est inspirantes pour d'autres! Et comme tu dis, après, tout est dans la mesure...un peu de parfait, c'est chouette. trop, c'est trop lisse et énervant! et dévoiler un peu sa vie, c'est attractif. Tout raconter, ça met mal à l'aise! je n'aime pas me sentir voyeuriste (par exemple les filles qui font 20 stories par jour en montrant tout de leur chez elles, de ce qu'elles font, de leurs enfants, je n'aime pas et je regarde pas)(comme tu t'en doutes tu n'est aucunement visée!).

Paule 08/09/2017 14:07

L envers du décor, merci car j'ai beaucoup de mal avec les mamans parfaites, à la naissance de Lilya j'étais une jeune maman (tant par l âge que par l expérience), j'avais pas toujours le recul de me dire que sur les réseaux sociaux on mets en avant que le plus beau... Je culpabilisais et même parfois j'en voulais à mon conjoint car on était pas 100% bienveillants (oui des fois on cris, on s enerve,...), Je croyais qu'il était facile de partir faire le tour du monde avec un bébé (ou du moins d aller poser en bikini sur une plage 100% Instagramable...) Sauf que je n'avais ni les moyens financiers, ni le physique pour la photo en bikini... je pensais pas que vivre isolé à la campagne comme nous c'était une chance...
Aujourd'hui je me dit que j'y vais pour m inspirer, déco, mode, kids,... Mais je sais que ceci ne reflète pas la vraie vie, c'est une façade et comme on dit "que les apparences soient belles, car on ne juge que par elles"

Picou 08/09/2017 14:33

Ah, oui, la bienveillance c'est aussi un grand débat...facile quand on voit les autres de croire qu'ils arrivent à faire parfaitement ce que nous, on arrive pas à faire...mais forcément, le net est une image figée, faussée, et même quand on essaie de le garder à l'esprit, on peut quand même s'y perdre parfois...C'est tellement important de garder ce recul pour rêver, s'inspirer, mais sans se dévaloriser soi même. Nous avons des vies différentes et c'est aussi à mon sens ce qui fait l'intérêt!

Cecile 08/09/2017 13:50

Je me retrouve beaucoup dans ta description, mais pourtant je ne suis pas vraiment totalement d'accord. Déjà peut être parce que je ne lis pas beaucoup les blogs des autres (faute de temps) et que je n'ai jamais été réellement influencée par les autres blogs. Avant d'écrire, je ne lisais pour ainsi dire pas de blogs.
Ensuite, je ne pense pas que j'aurais plaisir et intéret à lire un blog négatif. Je dis cela et pourtant Nanou n'hésite pas à partager ses déboires avec ses jumeaux et je la lis avec beaucoup d'intéret.
En tant qu'auteure, je ne cherche pas à donner une image lisse... mais je souhaite donner un instant de détente à mon lecteur, lui changer les idées, raconter une histoire ou quand je le peux flirter avec la poésie qui est mon amour premier en écriture.
Ma rêgle est de prendre du plaisir quand j'écris alors je ne vais pas raconter de façon triste ma chasse au frelon ou les insomnies de ma fille aînée.
Bref ce long commentaire pour te dire que ton article m'interpelle, car il renvoie chacune de nous à sa propre image... Merci de l'avoir écrit et tu es parfaite, tout simplement parce que tu es toi :)

Cecile 08/09/2017 14:27

Bref nous sommes un peu ambivalente l'une comme l'autre...
Mais nous sommes parfaites NA !
Ce qui ne signifie aucunement que nos vies soient parfaites... peut être juste qu'on essaie de prendre les choses avec le sourire et partager notre bonne humeur ?

Picou 08/09/2017 14:13

Au final je pourrais presque dire je ne suis pas d'accord avec ce que je raconte, parce que comme toi voir une masse énorme de "belles" images ne m'atteint pas plus que ça, parce que je suis équilibrée et relativement bien dans ma peau. Mais je constate cet effet pervers chez beaucoup, et je tombe quand même parfois moi-même dans ces travers (en me disant que je ne fais pas assez faire d'activités à mes filles, que je pourrais leur trouver de meilleurs looks, etc). Mais au final, ce que je retiens c'est surtout que ça me divertit, me fait rêver, découvrir, et que ça m'inspire. Et en celà, j'aime autant voir le beau - ce qui ne veut pas dire que quand je vois des posts plus durs ou moins beaux, ils ont moins d'intérêt. Au contraire, ça équilibre la balance et ça fait réfléchir - mais j'aime autant voir le côté positif. Un peu de négatif, ça me convient tout à fait ; mais quand ça devient le bureau des plaintes ou la déprime à chaque post, ça devient un poids qu'il m'est difficile de porter, ça me met mal à l'aise.
En tant que blogueuse, ce n'est pas non plus que je veux occulter le mauvais, mais je crois que ce n'est pas ce que j'ai de plus intéressant à offrir. Et puis souvent, ça touche aussi des sphères plus intimes que je n'ai pas envie ou besoin de partager. Tout comme toi j'aime écrire, pour le plaisir des mots et de l'échange, j'espère amener celles qui me lisent à se reconnaître, à découvrir des choses, à réfléchir à des situations communes à toutes les mamans avec leur propre point de vue. Et tu as bien raison, ce qui fait notre force, encore plus en tant qu'auteur, c'est notre singularité. Si nous étions toutes pareilles, ça serait quand même beaucoup moins fun!

Claire Rêves de fripouilles 08/09/2017 13:01

Cela fait un moment que je pensais ecrire quelque chose de similaire.... mais je n'arrive pas à m'y mettre. Je suis d'accord avec toi, on renvoie forcement une image déformée de celle que l'on est dans la vraie vie. Certains blogs avec des kids bien lookés des maisons toujours bien rangées et bien décorées font rêver.... mais je relativiser en repensant à une bloggeuse qui avait montré la face cachée de ses jolies photos de la chambre de ses enfants, elle poussait le bazar dans le couloir ou dans un coin et ne prenait que le côté nickel et instafriendly ! Je pense que c'est ce que fait la majorité des bloggeuses! Moi même je ne montre pas ma maison en bazar, je réfléchi à l'arrière plan de mes photos .... je pense que j'ai l'air d'être la maman de 4 qui gère tout et bien pas vraiment.... je suis bordélique, je ne sais pas quel sera le menu du prochain repas et j'ai loupé le 1er cours de dessin de mes filles

Picou 08/09/2017 13:14

booooouuuh mauvaise mère ;o)
Non, évidemment comme toi, je mets toujours en avant une image contrôlée et positive, c'est le jeu. Mais tant pis si mes filles sont plus habillées chez HetM que chez bonton, si nos livres sont tout cornés à force d'être lus, si je mange de la soupe au lieu d'un boudah bowl...pas envie de céder à toutes les modes pour faire chic, j'assume ce que je suis, mais en en montrant le meilleur.
C'est sûr qu'à trop se comparer, l'effet pervers c'est de se complexer...D'où l'importance de garder du recul, de s'inspirer sans se dévaloriser.

Anjali 08/09/2017 12:50

Je suis Indienne. J'apprends le Francais et Le semaine prochaine , je vais assister l'examen de Delf B2. Donc si il ya des fautes grammatical , excusez moi. Je vous suivis , comes tant des autres blogues pour améliorer mon Francais. Selon moi , quand on veux lire un blogue on veux savoir seulement les choses beau et belle pour que on puisse le faire dans son vie propre. Aussi , pour les triste nouvelles , il ya toujours les journaux et "Newshour". Les personnes qui suivent les blogues veux savoir comment la vie est belle pour les autres , c'est triste si ils sont jaloux.moi , personnellement veux lire les choses qui me rend heureuse et plein d'espoir . Continuez a ecrire tous les choses interessant dans votre vie. Cela nous fait plaisir. Merci et bonne chance . Je vous apprécie beaucoup.

Picou 08/09/2017 13:01

Bonjour, déjà bravo pour le français, sans te mentir il y a quelques fautes mais je te comprends parfaitement et je serais bien incapable d'en dire autant dans ta langue alors bravo!! C'est vrai qu'on cherche à découvrir de belles choses, pour s'inspirer et rêver un peu. Je suis d'accord avec toi, en tant que lectrice que trouve ça beaucoup plus agréable, et il faut voir le beau sans être trop jaloux. Ce n'est pas parce que les autres ont une belle vie, que la notre est moins belle! elle est différente, c'est tout. La beauté du monde c'est aussi qu'on ait pas tous la même vie, comme ça on peut découvrir des autres et s'améliorer aussi! Merci pour ce joli commentaire, à très vite!

Nina 08/09/2017 12:34

Coucou, je te suis depuis peu et ton univers me fascine.
j'ai lu ton article avec beaucoup d'attention et j'ai apprécié d'en découvrir un peu + sur toi.
Dans mes articles, j'essaie de rester moi-même, même si je suis vite destabilisée devant la beauté des autres personnalités.
Des bisous des îles

Picou 08/09/2017 12:56

Merci, ça me touche! Je crois qu'il faut vraiment éviter de se comparer de trop...C'est inévitable, évidemment, mais on a chacune notre point de vue, nos atouts, notre singularité et c'est ce qui fait notre force!

Mumtwokids 08/09/2017 11:55

En fait t'es immense ;-) papa Picou est aussi grand ? C'est bien de reposer les choses, tu as raison on a tendance à s'imaginer un monde parfait derrière l'écran certainement parce que nous aimerions vivre dans un monde parfait...malheureusement ça n'existe pas et on a tous nos faiblesses...j'avoue qu'en ce moment j'ai du mal à suivre là blogosphère, peut-être par manque de temps et peut-être ce manque de confiance en moi qui fait que je me dis ne pas avoir ma place parmi les autres bref je me pose pas mal de questions sur mon propre blog un peu comme Clarisse...la suite au prochain épisode ! Mais merci pour ton article de la vérité vraie

Picou 08/09/2017 12:15

Il parait que je suis grande oui ;o) Papa Picou est grand comme moi oui. Du coup je crois que nos filles sont parties pour être grandes aussi!
C'est vrai qu'on projette un peu nos envies et nos rêves sur ce qu'on voit, en mettant en sourdine le moins bien...et je vois de plus en plus de blogueuses se remettre en questions à force de se comparer, alors que notre force justement c'est de proposer notre point de vue, qui est toujours unique...mais ce sera l'occasion d'un autre billet (tu as donc un spoiler) ;o)

Maman Pirouette 08/09/2017 11:31

Tu as bien raison !
Et moi, j'avoue aller un peu à contresens de tout ça, j'avoue facilement mes nombreuses faiblesses, on le voit bien dans mes 2 derniers billets je crois...
Mais sur Insta, on m'a laissé un commentaire qui m'encourage à continuer comme ça : "je trouve qu'il devrait y avoir moins de langue de bois comme tu dis. Ça éviterait de tomber de l'arbre à l'arrivée d'un bébé

Picou 08/09/2017 12:13

Oui, des fois c'est vrai que ça fait un peu langue de bois...Après je ne crois pas que ce soit mensonger, juste qu'on élude le moins beau pour mettre en valeur le meilleur...Mais avec l'effet de masse, ça a un effet pervers qui complexe un peu quand on manque de recul...

Madame Bobette 08/09/2017 10:56

1m80... Purée... je ne t'imaginais pas si grande!! Presque 2 têtes de plus que moi mdr
Sinon, je pense que tu reprends bien ce que les blogs et les réseaux sociaux peuvent avoir comme effet pervers... C'est aussi pour ça que parfois, surtout quand j'étais encore que simple lectrice, je me suis éloignée de blogs trop parfaits qui finalement ne me ressemblait plus et me questionner sur ma manière d'être et de faire...
Aujourd'hui, je choisis mes lectures, j'assume ce que je suis et mon blog est ce qu'il est. Il n'a rien d'original mais j'aime ce petit espace d'échange. Et puis même si on veut y raconter la vraie vie, rien que le fait qu'on ne puisse pas tout dire la romance un peu aux yeux des lecteurs je pense.

Picou 08/09/2017 11:27

hé hé comme quoi il y a encore des choses à apprendre! Et crois moi ça a beaucoup d'impact, notamment sur le fait que l'on ne perçoive pas certains de mes traits de caractère à première vue parce qu'on voit d'abord mon imposante stature!
Et tu résumes parfaitement la vision que j'ai des choses de mon côté aussi! j'assume, je n'ai rien d'extraordinaire, et ça ne m'empêche pas d'avoir un intérêt!

Madame Lavande 08/09/2017 10:29

Tu résumes bien ce qui fait à la fois l'attrait et le rejet que j'ai pour les réseaux sociaux notamment : j'aime beaucoup voir de belles choses qui me donnent des idées déco/activité/cuisine mais les comptes que je prends réellement plaisir à suivre sont ceux qui sont "réels", où l'échange avec la personne qui est derrière est possible.
Un bel article encore une fois !

Picou 08/09/2017 10:40

J'adore cette petite vie virtuelle...mais ne pas perdre le fil, se rappeller où est la vraie vie et ne pas se perdre dans ce monde factice n'est pas toujours facile! On montre le meilleur de nous, ça ne veut pas dire que le moche n'existe pas quelque part, juste qu'on ne le met pas en avant. Comme toi, j'aime les comptes et blogs positifs, mais où l'on sent à la surface la "vraie" vie affleurer.

Bébé est arrivé ! 08/09/2017 09:35

Je rejoins ta pensée sur beaucoup de points. Tu as parfaitement résumé ce que je vois aussi sur la toile. Dis donc, 1m80, tu me bats à plate couture ! Moi et mes 1m72, on va aller se recoucher lol

maman delire 08/09/2017 09:10

une fois de plus tu tapes dans le mille chère picou... j'ai parfois des coups de mou quand je regarde des comptes insta trop beau, ou des textes bien écrits, mêlant humour et émotion, tout ça sur un blog bien illustré et agencé. moi non plus je ne racontes pas mes prises de tête avec mon mari, la vaisselle qui traine dans l'évier, le repassage qui s'entasse. et parfois quand ce type de photos ou de sujets sort, ça fait du bien : ça rassure. ouf, elles ne sont pas parfaites ! j'essaye d'écrire avec dérision sur ce qui m'arrive car ça m'aide à prendre du recul. parfois j'aimerais écrire quand ça va pas, quand mon mari ou mon père me gonfle... mais il faut se fixer des limites, car ces choses là peuvent blesser. j'espère parfois que les lectrices vont comprendre un message a travers les lignes, mais elles ne sont pas dans ma tête ! bref les blogs, les comptes IG, c'est bien, mais il faut savoir prendre du recul. (c'était ma petite analyse psy de comptoir du matin)(sur ce, je vais me faire une séance de sport, ca va me faire du bien !) bisou picou !

Picou 08/09/2017 09:51

C'est terriblement tentant, et impossible à éviter parfois, mais se comparer aux autres peut être tellement pervers...
Pas toujours facile de garder du recul, j'avoue y arriver très bien la plupart du temps, mais pourtant des fois me sentir inférieure. Alors, j'imagine combien des filles plus impressionnables peuvent y trouver autant d'inspiration que de tristesse...J'ai lu des blogs pendant des années, en silence, en croyant que mon petit avis n'intéresserait pas la blogueuse, qui à mes yeux était exceptionnelle...Pourtant, je crois maintenant que même les "stars" dont la vie semble parfaite sur les réseaux, sont des mamans comme les autres, mais qui choisissent de ne pas montrer leurs failles ou ce qui n'est pas parfait.
C'est inspirant, mais ça fausse le jeu - un peu comme les retouches dans les magazines. Un peu, ça va, mais trop, ça complexe...alors qu'il n'y a pas de quoi!
Pourtant moi aussi je préfère parler du joli, le reste n'intéresse personne, et puis comme tu dis souvent ça reste plus intime. Je pense qu'on est toutes comme ça, mais pas si facile de s'en rappeler quand on envie les intérieurs derniers cris, les looks parfaits des enfants modèles, les mamans qui prennent soin d'elles, ou les activités hyper enrichissantes, alors qu'on est nous mêmes en pyjama dans son canap en train de nettoyer les tâches de cacao sur les coussins!

MamanSurLeFil 08/09/2017 09:09

Tu as raison, il y a un moment où j'avais du mal à prendre du recul sur ce que je voyais, ce que je lisais, du mal à me reconnecter à ma vie à moi...

Personnellement, j'ai tendance à écrire sur ce que je recherche moi-même sur un blog (des tranches de vie, positives et négatives (cela rassure toujours), des activités et de l'authenticité)... J'avoue que je ne sais pas du tout l'image que je dois projeter à travers l'écran mais sûrement pas à 100% ce que je suis dans la vraie vie...

Je pense que nous avons pas mal de points communs (l'optimisme, l'assurance affichée alors qu'en vrai , je suis plutôt angoissée et pas toujours souriante ! - la sociabilité alors qu'en vrai je suis plutôt timide et casanière, etc...).

Finalement, je crois que j'en ai découvert plus sur toi dans ce billet que dans tout ce que j'ai pu lire auparavant ! Une belle idée (encore) que de lever un peu le voile...

Virginie

Picou 08/09/2017 09:43

Oui de ce que j'imagine nous sommes effectivement d'un caractère sans doute assez proche, même si tu es bien plus créative que moi (en tout cas sur les activités!). Comme toi, j'écris comme j'aime lire - du positif ou, quand c'est plus négatif, une profondeur, une réflexion raisonnée et argumentée plutôt que juste un apitoiement. Mais au final, si j'aime aussi beaucoup bloguer, c'est parce que j'arrive ici à faire ressortir de vrais pans de mon caractère qui pourtant passent, il me semble, beaucoup plus inaperçus dans ma "vraie" vie, parce qu'il me faut un certain recul pour arriver à les mettre en avant.

Camomille 08/09/2017 09:06

Rien à redire... Tu as tellement raison !!!

Picou 08/09/2017 09:40

Je suis je crois quelqu'un de très lucide, c'est souvent une vraie force mais il m'arrive parfois de me comparer, de me dévaloriser face aux merveilles que je vois sur le net. Ca ne dure pas, car je suis épanouie dans la vie, et que je ne manque pas de recul, mais ça me rappelle combien c'est facile de perdre le sens des réalités...un des effets pervers des réseaux sociaux, notamment!