Les cahiers de vacances : utiles, ou trop contraignants?

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-cahiers-de-vacances

Nous entrons maintenant dans le 2ème mois des congés scolaires... A la fois le cœur des vacances, et le début du compte à rebours vers la rentrée!

J'exagère un peu... Il est encore un peu tôt à mon goût pour y penser, d'autant plus que nous n'avons pas encore entamé ici nos vacances en famille!

Mais il n'empêche qu'après quelques semaines de repos total en roue libre, en ce mois d'août, je compte proposer à mes filles de commencer un cahier de vacances, pour reprendre petit à petit le rythme d'un retour à un travail scolaire.

Les devoirs de vacances divisent le clan des parents...

blog-maman-picou-bulle-cahiers-vacances

Il y a ceux que ça rassure, et ceux qui les fuient.

Certains les considèrent comme une aide au travail, pour remettre leurs enfants sur les rails en préparation de la rentrée ; les autres au contraire les jugent presque néfastes, considérant que les vacances sont justement faites pour décrocher du travail scolaire et uniquement s'amuser.

Pour ma part, je me situe un peu entre les deux : les cahiers de vacances me semblent être un outil pédagogique utile... tant qu'on n'en fait pas une contrainte pour l'enfant.

Cette année, ma grande a fait sa première année de "vraie" école en CP, et la petite a fait son entrée en maternelle.

Deux niveaux fondamentaux, chacun à leur manière, et j'ai eu la chance de les voir s'épanouir à l'école tout au long de l'année.

blog-maman-picou-bulle-devoirs-vacances-ete

Chacune d'entre elles a eu un planning chargé - leurs  vacances d'été étaient bien méritées!

Alors je suis bien d'accord - l'été, ça sert à faire un vrai break, à soulager son esprit, et à profiter tranquillement sans s'imposer d'obligations, de rythme ou de pression.  

Pourtant paradoxalement, je leur ai chacune acheté un cahier de vacances! J'estime qu'elles sont maintenant assez grandes pour que je puisse leur en proposer un, et à vrai dire, j'en garde moi-même un excellent souvenir.

Il faut dire que sur ce sujet, j'étais un peu fayote quand j'étais petite! Ma maman se rappelle encore que non seulement je réclamais chaque été mes devoirs de vacances... mais que je les finissais à toute vitesse, en lui demandant de vite racheter un deuxième cahier!

Je sais que mes filles, comme moi alors, ont aussi un tempérament assez scolaire et qu'elles apprécieront de se prêter au jeu des devoirs de vacances.

Je trouve de toute façon que les formats proposés par les différentes marques sont en général très bien faits : sous couvert de réviser les différentes notions au programme de chaque niveau, ils proposent surtout des exercices ludiques, amusants et colorés. On est loin du manuel scolaire un peu rasoir!

C'est donc sans aucune pression que je leur proposerai d'en compléter par exemple une page par jour, en semaine, pour que ça ne prenne pas plus de 10-15mn.

blog-maman-picou-bulle-faire-cahiers-vacances

Et si toutefois elles le vivaient comme une corvée, je ne les forcerais jamais à les faire!

Ça doit rester assez fun pour s'intégrer tranquillement dans l'esprit des vacances.

Mais comme tout au long de l'année, elles sont déjà très friandes des carnets d'autocollants ou d'activité que je leur trouve (nous adorons pas exemple ceux des éditions Usborne, que j'achète souvent en vente privée), je ne doute pas qu'elles y trouveront leur compte.

Après ce premier mois de "décrochage" total, leur proposer des devoirs de vacances permettra de ne pas totalement les couper du travail scolaire pendant l'été.

Pour certains enfants, je pense même que ça peut être une vraie aide pédagogique!

Ce retour progressif au travail, dans une période plus détendue et hors d'un cadre scolaire strict, peut parfois permettre de revenir en douceur sur certaines difficultés rencontrées pendant l'année, ou d'approfondir ses connaissances sans la pression du temps, de la maîtresse etc...

En un mot, de reprendre confiance en leurs capacités avant la rentrée.

En tant que parent, ça permet aussi de constater par soi même ce que son enfant a bien acquis, et où il peut éventuellement pêcher... Car dans le courant de l'année, si l'on a en général un retour global de l'enseignant, on a pas toujours le temps de rentrer en détail dans chaque notion du programme.

Après, il ne faut pas tomber non plus dans la surenchère...

blog-maman-picou-bulle-devoirs-de-vacances

On ne refait pas tout le travail d'un programme annuel en quelques semaines d'été, et même si c'était possible, ça ne serait pas souhaitable!

Chacun son rôle - on ne doit pas se substituer au travail d'un enseignant, ni "s'acharner" sur un enfant pendant la seule période de l'année où il peut décrocher sans culpabiliser.

Si l'enfant n'accroche pas au principe des cahiers de vacances, pas de panique! Ça n'a rien d'indispensable, et il aura bien d'autres manières d'apprendre aussi pendant l'été, par l'exploration, la découverte, le sport...

Et si ça nous rassure, on peut aussi lui proposer des alternatives peut être plus à son goût, comme écrire des cartes postales, tenir un journal de vacances, faire des visites culturelles ou créer des activités créatives...

Dans tous les cas, les devoirs de vacances doivent selon moi rester très limités, et contrebalancés par du temps libre, qui doit rester majoritaire.

blog-maman-picou-bulle-cahiers-vacances-ete

Quelque part, les cahiers de vacances servent surtout à rassurer papa et maman!

On cherche à s'assurer que nos enfants ne perdent pas le bénéfice de ce qu'ils ont acquis tout au long de l'année, et restent dans l'optique que c'est avec un travail régulier que l'on apprend au mieux.

L'effort est pour moi une valeur importante, et au delà des exercices proprement dits, c'est aussi l'idée que je cherche à entretenir avec les devoirs de vacances, même si c'est, encore une fois, à petite dose et sans pression.

Dans  quelques temps, mes filles vont donc inaugurer leurs premiers cahiers de vacances - je leur ai pour cela choisi des modèles simples, attractifs et pas trop chers, pour commencer.

L'occasion de vérifier si comme moi, elles finissent par en redemander... ou s'ils restent inachevés à la fin de l'été!

{Petite précision, cet article n'est en aucune manière sponsorisé,
et juste le reflet d'un de mes achats personnels!}

blog-maman-picou-bulle-pinterest-cahiers-devoirs-vacances

 

Publié dans Vie de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jessica C 17/08/2019 19:17

Mon fils en rafole! Depuis qu'il est en petite section il m'en demande un par été. Il rentre cette année en grande section et il a fait pratiquement tout son cahier en 3 jours de temps il y passe facilement 1h. Je ne lui impose rien et je l'accompagne dans ses exercices jusqu'à se qu'il me dise stop. Ma fille pour sa rentrée en petite section a demander un cahier comme son frère et elle se débrouille déjà pas trop mal hormis le fait de relié ça m'a permis de voir qu'elle a des facilité en math comme son frère (alors qu'avec le papa nous sommes des quiches dans ce domaine). Ils y prennent plaisir et c'est le principal. Pour mon fils ça nous permet de reprendre le rythme doucement avec cette pause estivale pour le graphisme qui est son point faible et il a hâte de reprendre l'école et ses séances avec la psychomotricienne car le fait d'avoir fait des exercices seul avec maman lui a permit de reprendre confiance dans ses acquis :)

Picou 18/08/2019 15:44

On a maintenant commencé, la petite en petite section adore et il faut la retenir de pas tout finir d'un coup...pour la grande par contre c'est plus difficile, c'est du boulot coup elle n'a pas toujours envie!

3 kleine grenouilles 06/08/2019 15:18

Mon aîné (2. Klasse / CE1 cette année) n'a pas voulu de cahiers de vacances cette année, il a préféré prendre son cahier de maths et son cahier d'allemand et a fait des exercices pendant nos trajets pour partir en vacances en juillet. La cadette est une fan absolue (elle va rentrer en Vorschule / grande section). Son frère lui lit les énoncés mais souvent elle comprend toute seule ce qu'elle doit faire et elle va en finir un en deux jours. Si je l'écoutais, elle en ferait dix en un mois !
Mais là n'est la question... La rentrée est jeudi pour nous et on va donc reprendre le rythme scolaire...

Picou 06/08/2019 16:11

Je pense aussi que pour l'âge de mes filles, ce sont des exercices très ludiques, ça ne ressemble pas à du travail proprement dit - on verra bien plus âgées, car ça se corsera peut être! En tout cas il ne faut pas forcer ce travail là, les vacances doivent rester un sas de décompression - s'ils y prennent plaisir, tant mieux ; sinon, on laisse tomber, ils ont mille autres façons d'apprendre, même en été!

Allegretto 06/08/2019 14:30

J'en ai acheté à mes garçons jusqu'à l'année dernière. Et cette année j'ai laissé tomber car ils ne le faisaient pas ! Chacun est différent, c'est sûr ! Mais je considère que s'ils ne font pas de travail scolaire pendant les vacances, ils apprennent beaucoup de choses, et peut-être d'autant plus qu'ils se déconnectent du cadre.

Picou 06/08/2019 16:09

Je suis bien d'accord, pour moi ce n'est pas vraiment un vrai "travail" dans le sens où si l'enfant le fait avec plaisir, c'est ludique avant tout. Si on sent son enfant réfractaire alors il ne faut surtout pas insister, les vacances, c'est pour décompresser, tant pis si ça ne les botte pas!

Charlotte - Enfance Joyeuse 06/08/2019 12:01

Ah ces cahiers ! On se demande souvent si oui ou non on devrait en prendre .. Moi je pense comme toi. Si les enfants les font avec plaisir (ca dépend je pense aussi de la manière dont on les leur présente) alors pourquoi pas. Ca permet aussi de répondre à leur soif d'apprentissages qui est souvent vive durant leur enfance. Car finalement, c'est stimulant sans pour autant être aussi soutenu que l'école ;) Je pense que pour certains enfants, c'est le combo parfait !

Picou 06/08/2019 16:08

Ça vaut au moins le coup d'essayer si on pense que ses enfants y seront plutôt ouverts, mais le tout sans pression! Si on sent que ça ne prend pas, il ne faut pas insister...quitte à ce que les cahiers ne soient jamais terminés, tant pis!