La vie secrète des papas #17 - Papa neuves mois

Publié le par Picou

blog-maman-lyon-picou-bulle-portrait-papa-neuves-moi

Encore un très beau portrait de papa ce mois-ci! Et pour le découvrir, nous filons vers ma ville d'origine, Clermont-Fd!

Nous aurions pu aller nous réchauffer au soleil de sa Réunion natale, mais c'est finalement en Auvergne que la belle Sandra a fini par s'installer avec son mari (même si elle aurait préféré la chaleur de son île!), avant de donner naissance à sa petite fille d'aujourd'hui 18 mois.

Vous avez peut-être déjà lu Sandra sur son blog Neuves-moi, où elle expose son regard sans concession sur la maternité.

J'aime beaucoup son point de vue décomplexé et réaliste, toujours sincère et bien argumenté, dans un monde où l'on décrit souvent la maternité d'une façon lisse et uniforme.

La maternité ne prend pas la même forme chez toutes les femmes - et notre épanouissement ne dépend pas que d'elle.

blog-maman-lyon-picou-bulle-portrait-papa-blog-neuves-moi

Sandra partage sa vision parfois décalée de sa vie de maman, avec une franchise parfois déroutante, mais toujours enrichissante.

Ce partage est précieux, pour nous rappeler qu'il y a mille façons d'être mères, et que l'on doit avant tout nous faire confiance et trouver celle qui nous correspond - quoi qu'en dise la société ou notre entourage.

Je suis très honorée que Sandra, d'ordinaire assez pudique, m'ait fait l'honneur de lever le voile sur l'homme qui partage sa vie, celui qui a su la convaincre de rentrer dans le merveilleux monde de la parentalité.

Ensemble, ils forment une véritable équipe, toute entière dévouée au bonheur de leur fille, dans le respect de leurs valeurs respectives. Je vous laisse découvrir ça!

blog-maman-lyon-picou-bulle-portrait-papa-equipe

 La vie secrète de... Papa neuves moi

Quel type de papa est-il?


C’est indéniablement un papa poule. C’est le rôle de sa vie, la prunelle de ses yeux, et il est ultra présent pour elle. C’est toujours lui qui la garde en mon absence, il n’hésite pas à rater le travail si elle est malade pour rester avec elle.

J’ai l’immense chance qu’à 17h30 grand maximum nous soyons tous réunis à la maison, il ne se déplace jamais pour le boulot et nous avons toujours nos vacances en même temps.

Il la fait rire avec ses grimaces depuis qu’elle est née et lui apprend toutes sortes de bêtises inimaginables! Je sais aussi qu’il l'a fait tomber un nombre incalculable de fois en mon absence à force de chahuter partout, mais chut!... c’est leur secret à eux ;o) !

blog-maman-lyon-picou-bulle-portrait-papa-difference-culturelle

Je n’ai pas voulu d’enfant pendant très longtemps, mais lorsque je l’ai rencontré, j’ai souhaité réfléchir à l’éventualité de donner la vie. Le fait que ce soit lui m’a définitivement convaincue, et je ne regrette rien (ce n’est pas pour autant que j’en veux d’autres!).

Il m’accepte comme je suis, sans vouloir me changer, et vis-à-vis de notre fille il est très (trop) protecteur, ce que je tempère car pour moi il est important qu’elle fasse ses propres expériences. On se complète clairement! C’est un papa qui prend le temps de jouer, de lire et de regarder mes tutos pour fabriquer une tour d’apprentissage Montessori.

Certes, c’est un peu cliché de dire que le rôle de père lui va parfaitement et que je l’ai redécouvert, mais dans mon cas, où j’ai constamment lutté sur le fait de vouloir un enfant ou pas, mes émotions sont décuplées.

Si ce n’était pas lui, je n’aurai pas donné la vie : c’est une certitude. 

blog-maman-picou-bulle-portrait-papa-neuves-moi-reunion

Comment s'est-il comporté
lors de la grossesse et de l'arrivée de bébé?


Mon mari n’a cessé de me répéter que c’était lui qui aurait dû porter la petite pendant 9 mois! Il a vraiment été le partenaire idéal, aux petits soins.

D’autant plus que j’ai été alitée dès la 35ème semaine de grossesse : il a donc dû gérer les derniers préparatifs tout seul, non sans une pointe de stress. C’est un homme très calme, et à aucun moment je ne l’ai vu s’affoler ou être inquiet pour nous : il a toujours eu confiance en moi et en mes choix pour notre enfant durant cette grossesse.

Il est venu à tous les rdv, a accepté tous mes choix (celui de ne pas allaiter, notamment). Il a assisté courageusement à l’accouchement, a coupé le cordon avec émotion et a délivré les premiers soins sans appréhension.

blog-maman-picou-bulle-portrait-papa-neuves-moi-grossesse

L’arrivée du bébé s’est fait un peu à l’arrache (j’ai accouché en 45 minutes, sans péridurale, et à 1h près c’était à la maison!) - il n’était clairement pas prêt à ce chamboulement, et surtout à la place que prend un enfant dans la vie de ses parents.

Il en était gaga, mais nous avons été très fatigués... Il a manqué de sommeil (c’est un gros gros dormeur), et c’est depuis quelques mois seulement que nous savourons de nouveau nos nuits.

Cette période bébé, où il n’y a rien d’autre à faire à part patienter, l’a profondément marqué par son intensité.

J’ai vu pour la première fois qu’il était comme moi à bout, et qu’il ne fallait pas flancher... Comme vous pouvez le lire, nous avons donc survécu! Non sans égratignures...

blog-maman-lyon-picou-bulle-portrait-papa-implique

Comment se répartissent les rôles chez toi
entre maman et papa?


Chez nous, mon mari fait quasiment tout! C’est lui qui cuisine, qui lave le sol, la salle de bain, etc. Je m’occupe du linge, de la vaisselle, des courses et de la petite pour ses soins.

Comme nous avons une fille qui me colle (au sens propre du terme) à la maison, par défaut je l’ai toujours dans les bras ou je joue avec elle.

Elle me cherche constamment, ce qui parfois le chagrine, mais maintenant elle commence à rentrer dans la période « papa » - alors il a le sourire quand elle le prend par le doigt pour jouer dans son tipi!

blog-maman-lyon-picou-bulle-portrait-papa-neuvesmoi

Il était important pour moi que ma fille ne soit pas « stéréotypée » avec maman à la cuisine et papa au bricolage. Je suis très sensible à ce que je transmets à mon enfant, je veille au grain à ce qu’on lui dit et ce qu’on lui donne.

C’est un travail de longue haleine, je n’ai pas la main sur tout, mais sur l’essentiel de son environnement. Cela s’est fait naturellement, nous n’avons jamais vraiment « départagé » les tâches, chacun fait ce que l’autre n’aime pas, par instinct.

Nos proches sont parfois intrigués par notre organisation millimétrée : il fait la cuisine, je débarrasse ; puis il passe l’aspirateur, et je lance le lave-vaisselle... Tout est fluide

Quels sont les plus gros challenges qu'il a eus
ou pense avoir à affronter un jour en tant que papa?


Notre première année avec bébé a été très difficile, j’ai écrit un article sur le blog récemment où je suis revenue sur cette période. Nous avons eu un nourrisson qui pleurait constamment, qui ne dormait pas de la nuit et qui ne voulait pas du lait.

Notre couple a été mis à rude épreuve durant cette année. Il a dû se surpasser pour rester calme, vaincre la fatigue, supporter mes (nombreux...) reproches et vivre pleinement son rôle de père.

blog-maman-picou-bulle-papa-neuves-moi-reunion

Aussi, chez nous il y a le choc des cultures qui n’est pas facile à gérer au quotidien, et il a été parfois au milieu des conflits face à mon souhait d’inculquer des traditions de mon île face à ma belle-famille.

Trouver ma place en tant que mère face à ces flots de différences n’a pas été simple, mais mon mari a toujours pris ma défense. Il a toujours mis en avant que notre fille était métisse, et que j’avais le droit aussi de transmettre ma culture réunionnaise.

Quels sont les plus beaux souvenirs que lui a apporté
jusqu'ici son rôle de papa?


Je pense que nos vacances tous les 3 dans mon île, à la Réunion, sont pour l’instant nos plus beaux souvenirs.

Mon mari a pu comprendre certaines de mes réactions, l’adaptation parfois difficile à la vie métropolitaine et mon manque permanent de soleil.

La vie secrète des papas #17 - Papa neuves moisLa vie secrète des papas #17 - Papa neuves moisLa vie secrète des papas #17 - Papa neuves mois

Nous étions tous les 3, pendant 5 (longues) semaines et nous avons vraiment savouré cette parenthèse familiale qui tombait à pic.

Il a été nostalgique de cette période où elle était si petite et dépendante de nous. Nous avons vu notre fille grandir à vue d’œil et pour la première fois nous avons voulu mettre pause!

☆☆☆

Un grand merci à Sandra d'avoir accepté de partager avec nous un peu de son quotidien, y compris ses difficultés, et surtout la jolie équipe qu'elle forme avec son mari.

Encore un papa très intéressant à découvrir, comme il y en a sans doute beaucoup d'autres, mais dont on parle encore trop peu!

Peut être seriez-vous à votre tour tenté(e) de m'aider à entretenir cette rubrique,  pour continuer à mettre en lumière le rôle essentiel des papas?

J'espère découvrir très vite grâce à vous un nouveau super papa : c'est facile, il n'y a qu'à suivre les explications ci-dessous!

☆☆☆

Si vous souhaitez vous aussi rendre hommage au super papa de vos enfants, envoyez-moi sur picoubulle@yahoo.com vos réponses aux questions disponibles ici, ou n'importe quel autre format (dessin, autre texte, photos...), accompagné d'une présentation rapide de vous/votre blog (avec idéalement aussi 4-5 photos pour illustrer l'article).

Je diffuserai les portraits à une fréquence mensuelle sur le blog (ce qui peut occasionner un délai dans la publication de votre participation...mais comme vous le savez, les bons papas se font souvent attendre, dans la vie ;o)!).

blog-maman-picou-bulle-portrait-papa-neuves-moi

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mumtwokids 07/11/2018 15:14

C'est un joli portrait de Papa ! Ils ont l'air d'avoir trouvé l'équilibre parfait, chacun y a trouvé sa place, c'est chouette !

Madame Bobette 05/11/2018 12:41

Mais quel joli portrait de papa! On n'a pas l'habitude de voir Sandra se confier ainsi notamment sur ce super papa :) Merci pour ce partage!

Picou 05/11/2018 18:15

Oui je lui en suis d'autant plus reconnaissante, et je trouve qu'elle a bien fait tellement ce portrait est intéressant! En attendant de peut être un jour découvrir Monsieur Bob ;o)

WorkingMutti 31/10/2018 13:57

C'est vraiment un très beau portrait. En effet, on sent un portrait très emprunt d'affection tout en restant réaliste. L'arrivée du premier enfant est rarement un long fleuve tranquille. La double culture est aussi un challenge parfois, on en sait quelque chose ;)

Picou 01/11/2018 14:48

Oui, c'est un regard très objectif sur la paternite je trouve, avec ces difficultés!

petitsruisseauxgrandesrivieres 29/10/2018 10:25

Quel beau portrait, et quelle jolie famille ! Oui comme Sandra le dit très justement accueillir un enfant est une épreuve pour un couple, c'est bien de le rappeler; une épreuve, mais beaucoup de bonheur ensemble après ;-)

Picou 29/10/2018 21:45

Oui, j'ai vraiment beaucoup aimé ce portrait, on sent une vraie force autant chez elle que chez eux, et leur union pour le bien de leur couple comme de leur fille, est admirable!

Sandra 29/10/2018 09:20

Merci infiniment pour ce portrait si bien écrit qui rend hommage aux papas. Effectivement, je suis très pudique parce que souvent ce que je suis et en l’occurrence ce que nous sommes ici n'est pas toujours très bien compris. Et à travers ton article où la transcription est parfaite sur tous les points, cela me permet encore de me dire que je ne me suis pas trompée de papa et que malgré mon approche de la maternité décalée je suis tout de même soutenue !

Merci encore et longue vie à ta rubrique de papa <3

Picou 29/10/2018 21:44

Je trouve que ce que tu es est justement ta force, ton assurance à assumer tes choix et opinions est admirable et je trouve que c'est une belle leçon pour toutes les mères, quels que soient leurs façons de faire. J'ai beaucoup aimé ton portrait de ton chéri, on y décèle une vraie force entre vous, vous transparaissez comme une vraie équipe pour accompagner votre fille, c'est beau!

MamanDe4 29/10/2018 08:13

Très joli portrait !

Picou 29/10/2018 08:20

Je trouve aussi! Ils forment une bien belle équipe!

Anna Breizh 29/10/2018 07:27

Et encore un super papa ! J'adore cette rubrique.

Picou 29/10/2018 08:19

Oui moi aussi, j'ai beaucoup aimé ce papa là!