Sommes-nous les mêmes parents pour chacun de nos enfants?

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-etre-parent

L'une de mes principales interrogations, avec ma grossesse, c'est de savoir comment ce nouveau bébé va s'intégrer dans notre vie de famille maintenant bien rodée.

Les filles ont grandi, et avec elles, nous avons trouvé une certaine routine qui dans l'ensemble, nous rend la vie assez facile. L'arrivée de MiniPicou va t-elle faire exploser tout ça?

C'est un grand classique, et l'une des principales questions que l'on se pose avant l'arrivée d'un nouvel enfant - mais pour l'avoir déjà vécu, je sais d'ores et déjà que je n'en trouverai la réponse que lorsque MiniPicou fera enfin partie de nos vies.

Et l'expérience me permet d'être tout à fait confiante sur ce point : même si ce grand chamboulement nous déroutera forcément quelques temps, jusqu'à ce qu'on trouve tous nos marques dans cette configuration à 5, je sais que tout finira petit à petit par se mettre en place...

Et au bout d'un moment, notre nouvelle organisation nous semblera tellement naturelle qu'elle effacera peu à peu nos habitudes d'avant.

Pour autant, est-ce qu'accueillir MiniPicou parmi nous sera la même chose que la fois passée?

blog-maman-picou-bulle-est-on-meme-parent-pour-tous-ses-enfants

Serons-nous pour elle les mêmes parents que pour ses sœurs? En toute objectivité, je ne crois pas.

5 ans se seront déjà écoulés depuis la naissance de Bouclette, à la fois peu et beaucoup... Même si mon imagination se calque inévitablement sur ce que nous avons vécu à l'époque, je pense que ce ne sera pas pareil.

Pour l'éducation de nos filles, nous avons toujours laissé parler avant tout notre instinct - un mélange de notre propre éducation, de nos principes et valeurs, de bon sens, et aussi, il faut bien l'avouer, de tatônnements - et j'imagine que pour MiniPicou, cela sera toujours le cas!

Dans une certaine mesure, je pense donc que notre mode de fonctionnement ne changera pas, et que nous appliquerons dans l'ensemble la même façon de faire qui a été la nôtre jusqu'à présent...

Seulement voilà : le temps a passé, beaucoup de choses ont changé, et il est fort à parier que même ainsi, nous soyons des parents différents.

blog-maman-picou-bulle-meme-parent-pour-tous-ses-enfants

Nos deux grandes filles sont sorties de la petite enfance, et nous avons basculé sur une autre facette de notre parentalité...

Elles ont des besoins et des rythmes bien différents maintenant, que nous devons prendre en compte, et qui influeront forcément sur notre organisation familiale.

MiniPicou devra par exemple adapter ses siestes aux rythmes de l'école, synchroniser petit à petit l'heure de ses repas aux dîners familiaux, nous l'amènerons certainement plus souvent en vadrouille que ses sœurs au même âge...

Nous souhaitons faire en sorte que son arrivée ne pénalise pas trop le mode de vie de ses grandes sœurs, même si, ayant grandi, elles auront elles-mêmes une approche différente vis-à-vis de son arrivée dans la famille. Elles sauront d'une part mieux se débrouiller de façon autonome, et d'autre part, mieux exprimer leurs sentiments face à la situation.

Par ailleurs, notre environnement ne sera plus tout à fait le même qu'à l'époque...

blog-maman-picou-bulle-parents-changent-avec-chaque-enfant

Le monde n'a pas drastiquement changé en 5 ans - en tout cas pas au point de bouleverser notre vie quotidienne!

Mais nous nous sommes ouverts à plus d'informations que nous n'en connaissions alors. Nous avons développé ces dernières années notre conscience écologique, ce qui aura sans doute une influence sur nos (non?) achats de puériculture, ou certains de nos choix.

Le monde de la parentalité en lui-même a aussi évolué... Les modes d'éducation n'ont pas tellement changé en tant que tels, mais ils sont bien plus mis en avant, ce dont je me rend d'autant plus compte que je "baigne" désormais dans ce milieu, grâce à ce blog et aux réseaux sociaux.

Impossible de passer à côté de l'ampleur qu'ont pris entre-temps certains courants éducatifs comme la parentalité positive ou le maternage proximal...

Si je ne pense pas qu'ils impactent plus qu'avant ma façon de faire - d'autant plus que je n'y adhère pas forcément en tout - je suis beaucoup plus informée, et pourrais donc plus facilement recourir à certaines techniques, ressources ou matériels dont je n'avais pas vraiment connaissance précédemment, si j'en ressens le besoin.

blog-maman-picou-bulle-etre-meme-parent-pour-tous-enfants

Au niveau de notre foyer lui-même, nous continuerons de vivre dans le même appartement, mais avec moins de place et sur une configuration différente - ce qui ne devrait pas changer grand chose.

En revanche, alors que j'étais en poste lors de la naissance de ses sœurs, cette fois-ci j'aurais la chance de pouvoir rester à la maison pour profiter pleinement de bébé ses premiers mois...

Mais avec des moyens peut-être un peu réduits, et surtout la pression de devoir retrouver un nouveau travail, au bout de quelques mois - ou de ne peut-être pas réussir à retrouver le même équilibre pro/perso qu'auparavant.

Un schéma un peu moins sécurisant, qui comporte une part d'incertitude... et augure d'autres futurs changements sur notre chemin.

blog-maman-picou-bulle-etre-meme-parent-pour-chaque-enfant

Par ailleurs, et surtout, nous avons nous-mêmes changé avec les années...

Évidemment, nous avons vieilli - il faut bien admettre, physiquement, nous ne gérerons certainement pas aussi bien la fatigue qu'il y a quelques années! A l'approche de la quarantaine, même sans être de vieux croûtons, notre pouvoir de récupération et notre patience seront sans doute amoindris...

Beaucoup nous parlent du retour des nuits pourries que nous allons devoir de nouveau affronter, au moins pendant un temps. On s'y attend, évidemment! Mais à vrai dire, ça ne fait pas si longtemps que ça que nous avons fini par retrouver un vrai sommeil de qualité... alors ce n'est pas ce qui nous fait le plus peur.

Au delà de ça, nous avons surtout mûri. Après 2 enfants, nous avons acquis de l'expérience, et avec elle une certaine confiance, voire même peut-être un certain détachement.

Même si tout ne sera pas pareil, nous sommes sans doute plus aptes maintenant à lâcher du lest, à imaginer des solutions, à nous adapter, et au final, à rester sereins. En tout cas, on compte là dessus ;o)!

Nous n'en sommes plus à la même phase de nos vies, nos attentes ne sont aussi plus les mêmes sans doute...

blog-maman-picou-bulle-sommes-nous-meme-parent-pour-chaque-enfant

D'autant plus que tout dépendra aussi d'elle!

Même si on sera naturellement tentés de la comparer avec ses sœurs, MiniPicou sera une nouvelle personne à part entière, avec une personnalité unique et ses propres défis, que nous ne connaissons pas encore.

On s'adaptera avant tout à elle, à ses spécificités, son caractère, ses habitudes - et ça changera forcément notre façon de faire par rapport aux fois d'avant.

Son statut de petite dernière fera d'ailleurs une grosse différence : toutes ses premières fois seront aussi nos dernières fois... Et la nostalgie que ça ne manquera pas d'engendrer influera très certainement sur nos actes, et surtout sur notre façon de les vivre.

Avec tous ces facteurs combinés, je crois qu'il est impossible qu'on soit pour elle exactement les mêmes parents que pour ses sœurs.

Mais c'est universel, me semble-t-il - on ne peut jamais réellement être le même parent pour chacun de ses enfants.

Parce qu'ils sont eux, parce que nous sommes nous, parce que l'environnement autour de nous est ce qu'il est, chacun différents à chaque fois - nous évoluons tous en même temps, et rien n'est inscrit dans le marbre.

Et ça ne change en rien l'amour que l'on porte à nos enfants, qui aura la même intensité à chaque fois - juste d'une façon différente pour chacun, enrichie à chaque fois de ce que nous avons déjà vécu avec les précédents.

Alors MiniPicou, j'ai hâte de découvrir qui tu seras, et qui je serai avec toi. Ta maman, comme celle de tes sœurs, mais en pas pareil... en encore mieux j'espère, grâce à toi!

blog-maman-picou-bulle-les-memes-parents-pour-chaque-enfant

 

Publié dans Vie de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sophie 18/09/2020 15:50

C’est sûr, mais je pense que nous sommes bien trop fusionnelles. Je dois absolument travailler dessus. Ps : j’aime bien ton blog, bravo à toi.

Picou 18/09/2020 22:46

Merci beaucoup, c'est adorable ;o)

Sophie 17/09/2020 16:47

Bien que j’adore mes trois enfants, j’ai une affection particulière pour ma petite dernière. C’est peut-être dû au fait qu’elle ne connaît pas son papa (ce dernier a pris la fuite). Je culpabilise vis-à-vis de mes deux garçons. Suis-je une mauvaise mère ?

Picou 17/09/2020 21:57

C'est un grand tabou de la maternité... on ne doit pas dire qu'on a un préféré, pourtant, si c'est le cas, ça n'a rien de honteux tant qu'on ne fait pas souffrir l'enfant en le lui rabachant... C'est un sentiment peut être légitime, selon ses affinités de caractère, son vécu, son environnement, toutes les cartes ne sont pas forcément les mêmes pour chacun de nos enfants...

Marine 17/10/2019 21:31

C'est clair que vous serez différents, tout simplement parce que nos enfants ont des besoins différents selon leurs personnalités. L'un a besoin de câlins, l'autre de parler, l'autre de faire le fou ou de raconter ces histoires... C'est vraiment du cas par cas ! En tous c'est une aventure fatigante mais inimitable !

Picou 17/10/2019 21:37

Je suis bien d'accord, nos enfants sont différents donc on s'adapte forcément! Et c'est aussi ce qui fait la richesse de ce rôle, on ne sait pas forcément ce qui va arriver et comment!

Virginie Neleditesapersonne 16/10/2019 16:43

C'est marrant parce que ton article me rappelle d'abord à ma condition d'enfant plutôt que celle de maman. Avec 13 et 14 ans de différence avec mes ainés, je ne peux que confirmer que non, les parents ne sont pas les mêmes avec leurs enfants ! A cela s'ajoute le fait que ce sont des garçons et moi une fille, et que l'on n'a pas vécu sous le même toit très longtemps, ce qui n'a fait qu'accroitre les différences. Pourtant, même si le constat est évident pour moi, il ne l'est pas pour mes parents ou mes frères... et c'est dommage. Dans le fond je trouve ça normal, mais le fait de nier l'évidence comme si c'était mal et que c'était simplement une erreur de jugement de ma part me peine un peu.
Enfin, je pense que pour les enfants, tant qu'ils vivent sous le même toit, le fait de constater des différences de comportements de leurs parents peut aussi les rassurer sur le fait qu'ils sont uniques ! Et c'est sans doute mieux que d'avoir l'impression d'être élevée comme une poule en batterie ;-)

Picou 16/10/2019 23:10

Oui, je n'ai pas pensé à cette perspective mais c'est vrai qu'elle est parlante! Pour ma part j'ai ressenti les différences d'éducation entre mes frères et moi, mais sans que ce soit un poids, juste nos différences de sexe et d'âge qui forcément impliquaient des différences!

WorkingMutti 16/10/2019 12:34

Pour nous, clairement nous n'avons pas été les mêmes parents pour chacun de nos enfants dès leur naissance. Les 4 sont arrivés en 3 ans et demi et la fatigue comme l'expérience se sont accumulées très vite. Mes enfants n'ont pas du tout les mêmes besoins du fait de leur âge comme du fait de leurs caractères si différents

Je pensais élever ma fille comme mes fils, mais je rends compte de tellement de changements. Bien sur, la répartition des tâches sera égale et elle aura autant de liberté ... pour le moment. A l’adolescence elle va devoir apprendre qu'elle ne pourra pas aller faire son jogging à la nuit tombée. J'espère que dès maintenant la perspective de ce futur n'impactera pas trop notre manière de l'éduquer.

Picou 16/10/2019 16:11

Je crois qu'il y a mille facteurs qui entrent en compte dans l'éducation d'un enfant, alors, forcément, nous nous adaptons à chaque fois et le résultat ne peut être le même! Après, tant mieux car la même éducation ne pourrait sans doute pas fonctionner à chaque fois... C'est aussi une manière de nous améliorer!

Charlotte - Enfance Joyeuse 16/10/2019 10:44

Je pense comme toi. On aime à chaque fois différemment car chacun est unique. Mais l'intensité est toujours aussi vive !!!

Picou 16/10/2019 16:09

Il y a tellement de facteurs qui entrent en compte... Comment pourrait-on être le même parent?

Dinette et Paillettes (Maman Pétille) 16/10/2019 10:17

La réponse est claire pour moi aussi... je ne suis pas la même mère avec Cracotte et Paupiette... Déjà, comme tu le dis si bien à la fin de ton article, parce que j'ai face à moi deux personnes différentes (en termes de besoin, de personnalité...) et puis parce que j'ai, mine de rien, moi aussi pas mal changé...

Picou 16/10/2019 10:20

Je crois que c'est inévitable! Même sans enfants, on est pas la même personne à 5 ans d'intervalle... Alors forcément, dans un contexte parental, c'est encore décuplé! Mais après tout, heureusement que ça n'est pas figé, ça nous laisse aussi une marge d'amélioration!

Julia - Et maman tu deviendras.com 16/10/2019 09:26

C'est une évidence pour moi : nous ne sommes pas les mêmes parents pour chacun de nos enfants. Et c'est très bien ainsi. C'est surtout normal :-) Avec un premier nous découvrons tout, avec un deuxième, c'est la vie à 4 que l'on découvre et les liens fraternels. Et ainsi de suite :-)

Picou 16/10/2019 09:45

Exactement! Cette réflexion doit te rappeler quelque chose, mais comme tu le dis à chaque fois on passe un "niveau" en ajoutant quelque chose à notre expérience... pour aller sans doute à chaque fois vers le mieux!