La deuxième journée des parents

Publié le par Picou

heure-des-parents

Laissez moi aujourd'hui vous donner l'un de mes secrets pour réussir à écrire autant, et si souvent : je me couche tard, très tard.

Trop tard, à vrai dire, ce que je mesure tous les matins lorsqu'il faut m'extirper de ma couette bien chaude, et que ça tourne à la torture. En ce moment, pour tout vous dire, nous sommes rarement au lit avant au moins minuit et demi... Un peu n'importe quoi.

Vous m'auriez dit ça il y a encore un an ou deux, je n'aurais pas cru ça possible, tant je me rappelle avoir dû si souvent lutter, dans les premiers mois de mes filles, pour ne pas m'écrouler lamentablement sur mon oreiller à 21h30...

Durant des mois, j'ai désespéré de ne pas pouvoir lire plus de 2 phrases de mon livre avant que mes yeux ne se ferment, de ne pas avoir l'énergie de regarder un film en entier, ou simplement de devoir rester éveillée assez longtemps pour ne pas oublier de prendre ma pilule!

fatigue-maman

Une fatigue intense et terrassante, que toutes les mamans connaissent un temps, et qui depuis quelques mois déjà pour moi, s'est peu à peu envolée.

Car oui, je vous apporte la bonne nouvelle, à vous qui piquez du nez le soir, dès que les enfants sont couchés : un jour, enfin, cette fatigue disparaît, et on a l'impression de reprendre vie.

Ça n'arrive pas d'un jour à l'autre, mais petit à petit, on s'aperçoit qu'on tient plus longtemps, et qu'on a de nouveau envie d'occuper ses soirées. Et on y prend vite goût.

Car quand le soir, les enfants sont endormis, on entame une deuxième journée. Un temps d'adulte, sans enfants dans les pattes, sans relances constantes, sans sempiternelles requêtes.

Et on a beau apprécier le temps qu'on passe avec nos enfants la journée, ces quelques heures sans eux font un bien fou.

Un peu de temps pour soi... De quoi retrouver le temps de lire, de regarder un film ou une série, collés serrés à deux sous un plaid, de tester des recettes un peu plus évoluées, de se faire un masque de beauté ou se vernir les ongles, ou même, soyons fous... de bloguer.

retrouver-temps-pour-soi

Bref, du temps pour se ressourcer, et avoir l'impression, quelques heures par jour, de reprendre le fil de sa vie d'avant. Comme quand on était pas encore obligés de dîner avant 20h, de regarder uniquement des contenus soumis au contrôle parental, et de se lever toutes les 20 secondes pour répondre à une énième demande.

On a beau aimer nos enfants de tout notre coeur, s'occuper d'eux est épuisant - et retrouver enfin un peu de temps pour soi, le soir, semble inestimable.

Alors ce moment là de la soirée, l'heure des parents, où l'on peut enfin raccrocher son costume de super-papa-maman et laisser provisoirement ses responsabilités au placard,  prend rapidement une importance cruciale.

Pour se reconstruire en temps que femme, au delà de notre rôle de maman ; pour prendre soin de son couple, en partageant des moments seuls ; pour se faire plaisir  avec une activité qui nous plait. Et avant tout pour se reposer le corps et l'esprit, et reprendre des forces pour une nouvelle journée, tout simplement.

temps-du-soir

Ces quelques heures de liberté du soir, on finit par les attendre avec impatience, en rêvant de ce moment où l'on pourra enfin relâcher la pression.

Alors, on fait parfois durer ce moment le plus longtemps possible, au delà du raisonnable... Plus l'enfant grandit, plus l'énergie revient, et plus on peut être tentée de se coucher tard, pour en profiter un maximum.

Voilà comment ici, on s'est peu à peu organisés pour être très actifs en début de soirée, en se dépêchant de débarrasser la table, de vider le linge, et d'expédier les tâches administratives, pour se laisser ensuite le plus de temps possible à profiter.

Souvent en prenant d'abord un petit moment chacun de notre côté, puis en nous retrouvant ensuite tous les deux pour le reste de la soirée.

Et même si on ne fait pas forcément grand chose, ces moments là sont vraiment une bouffée d'oxygène pour faire retomber le stress du tunnel du soir, nous reconnecter avec nous-mêmes, et prendre soin de nous.

profiter-soir-sans-enfants

Autant dire qu'on veut les faire durer encore et encore, au risque de souvent se coucher bien trop tard!

Alors, c'est vrai que des fois ça pique un peu le matin, quand le réveil sonne, mais en général on arrive bien à suivre le rythme - et conserver ce temps à nous, cette deuxième part de nous-mêmes, vaut bien le sacrifice... Même s'il faudrait peut être quand même qu'on pense à être un peu plus raisonnables!

Et vous, cette deuxième journée des parents, vous est-elle aussi indispensable qu'à moi?

deuxieme-journee-parents-soir

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Titia 29/04/2018 01:13

Je compatit totalement .c'est le moment de decompresser .et comme je suis toute la journee avec mes 2 filles une fois qu'elles sont couches on peut enfin se retrouver avec leur pere et avoir une vie de couple .du coup on se couche tres tard mais bon meme si on aime nos filles de tout notre coeur on a besoin de se retrouver quand meme

Picou 30/04/2018 09:17

Exactement, ce sont des moments où l'on trouve des ressources pour continuer sereinement, c'est très important!

Le Rire des Anges 02/03/2018 07:39

Pour l’instant, je ńai pas de 2 ème soirée, mes soirées se terminent lamentablement à 21h30/22h terrassée par la fatigue mais un jour je sais que je connaîtrais à nouveau ce plaisir! ;)
Merci de me le rappeler!!

Picou 02/03/2018 12:19

Mais oui, c'est temporaire, je suis évidemment moi aussi passée par cette phase, et justement je voulais témoigner qu'un jour on en sort et qu'on recommence à pouvoir prendre du temps pour soi! Et alors, la soirée des parents, ça devient juste le graal ultime :o)

Madame Nounours 14/02/2018 10:21

C'est vrai que ça donne envie ce genre de soirée. Pour ma part, nous couchons notre fils vers 19h30 au plus tard car nous voulons avec mon mari lui inculqué l'horaire du coucher qu'il aura lorsqu'il ira à l'école (bon ce sera peut-être aux alentours de 20h) et comme c'est un enfant qui ne se réveille plus trop, on profite au maximum mais je me doute que ça ne risque de changer dans les prochaines années

Picou 14/02/2018 23:45

Oui, nous couchons les filles vers 20h30, on a souvent 30mn environ de tâches à finir et après on profite!

Amélie Jeanne 13/02/2018 20:54

Ah la la ça me fait envie....un jour, peut-être. En attendant le sommeil erratique de la petite non prive de nos soirées depuis presque 3 ans....il faut tenir bon quoi.

Picou 14/02/2018 23:47

Aie...ici bouclette était surtout pénible la nuit, en soirée ça allait mais je compatis et j'espère que ça se finira vite!

Maman délire 13/02/2018 17:51

Non mais poser des fesses dans le canapé et se coller sous le plaid c'est ça la vraie vie ! Bon le problème c'est que je suis une grosse dormeuse donc je dépasse rarement les 22h30 ... du coup difficile d'avoir un moment pour soi et pour son couple ! C'est souvent le couple qui gagne.... du coup j'ai pas beaucoup de temps pour bloguer !

Picou 14/02/2018 23:48

Ah...moi je me suis toujours coucjee tard (et j'ai toujours la tête dans le pâté le matin!)...mais même peu de temps c'est toujours un bon moment!

maman pavlova 13/02/2018 15:15

J'adore ma fille depuis 20 mois nous sommes ensemble 24H24 et je pense des journée magique avec elle mais apres 20H j'apprecie vraiment ce temps de calme avec son papa ... Etre parent, mais pas que ...

Picou 13/02/2018 15:19

Exactement, ça n'empêche pas d'aimer profondément ses enfants mais on a aussi besoin de prendre soin de nous-mêmes, et ce moment là est essentiel!

Claire Tu me fais Grandir 13/02/2018 14:16

Voilà ton secret !! Tu me fais rêver !
Bon parce qu'avec le deuxième qui arrive dans moins de 3 mois, c'est pas pour tout de suite en ce qui me concerne. Mais il est vrai ou les quelques soirées ou ma fille ne s'endors pas trop tard, j'ai tendance à les faire un peu durer si je ne suis pas terrassé par la fatigue :-)

Picou 13/02/2018 15:27

Oui j'ai bien peur que ça n'aille pas en s'arrangeant sur ces quelques prochains mois, mais maintenant tu sais que ça finit par revenir, je trouve que ça aide à tenir, aussi! Aujourd'hui je tire sur la corde et je fais durer, mais c'est clairement pas ce que je faisais quand j'avais un bébé, chaque période ses charmes!

Cecile 13/02/2018 09:47

Waouh, tu envoies du rêve là !
Mais je penses que tu dis vrai : je me sens nettement moins fatiguée qu'il y a quelques mois... comme toi, mon dernier enfant vient d'avoir 3 ans... est ce lié ?

Picou 13/02/2018 15:26

Moi j'ai ressenti une nette différence quand Bouclette a atteint 2 ans - c'est d'ailleurs là que j'ai trouvé le temps de bloguer - et depuis c'est bon, j'ai récupéré cette énergie le soir. Mais bon, je crois qu'il y a aussi des périodes de la vie où l'on est plus en forme que d'autres, tout dépend de son environnement!

Coraliecca 13/02/2018 09:47

Exactement pareil pour nous. Moi qui etait plutot une couche tot j'allonge ce temps sans enfants pour en profiter un maximum.
Bien souvent ce temps est occupé futilement mais qu'est ce qu'il fait du bien. Et quand on a la chance d'avoir des enfants couchés a 20h ce n'est que du bonheur !
Et j'avoue qu'on fait pareil lors des siestes/temps calmes...du temps pour nous ensemble ou separement !

Picou 13/02/2018 15:23

C'est ça, ce n'est pas forcément pour faire des trucs de dingue, des fois on glandouille juste tranquilles, mais déjà mettre son cerveau en pause et ne pas anticiper sans arrêt ce qu'il faut faire pour les enfants, ça fait du bien! Pour les siestes j'essaie aussi mais déjà ma grande n'en fait plus - même si elle reste calme, seule - et surtout ça passe tellement vite que je ne me plonge dans rien de trop compliqué sinon je suis déçue quand je dois stopper!

Aurore 13/02/2018 09:01

Tout pareil ici !
Maintenant que l’on est plus reposé du fait que les filles grandissent et deviennent autonomes nous profitons du calme une fois les filles couchées. D’ailleurs il nous arrive régulièrement de faire manger les petites plutôt pour se retrouver autour du repas tout les deux et savourer ces instants en amoureux.
Des bisous
Aurore

Picou 13/02/2018 15:22

Nous mangeons la plupart du temps en famille mais ça nous arrive aussi à certaines occasions, d'attendre que les filles soient couchées pour s'organiser un dîner en tête à tête un peu plus événementiel...Fou comme juste changer un peu ça routine redonne un peu de peps, aussi!

Deb 12/02/2018 23:45

C'est marrant, ici aussi on a vraiment senti une meilleure résistance au fur et à mesure des mois. Au début, on était crevé à 20 heures et on pouvait sombrer dès 21 heures. Deux ans après sa naissance, on peut traîner jusqu'à minuit mais souvent... on en profite pour bosser sur nos projets perso! J'ai bizarrement du mal à me détendre complètement: je me dis que je dois profiter de mon temps silencieux et non-interrompu pour "avancer". Parfois, même moi je m'interroge: avancer dans quoi? Je sais pas mais avancer.... :-))))

Picou 13/02/2018 15:21

l'éternel dilemme, quand on a du temps pour soi, entre l'envie de ne rien faire, pour se reposer enfin, et au contraire de faire toutes ces choses qu'on repousse quand on a nos enfants dans les pattes...Résultat, chez moi, en général c'est la glandouille (ou le blog!) qui l'emporte, et le tri que je prévois depuis des mois n'est toujours pas fait!

Charlotte 12/02/2018 20:13

Ah merci l’espoir fait vivre!

Picou 12/02/2018 22:15

oui, courage! Il faut être patients ;o)

Petits Pots & mojitos 12/02/2018 19:45

Ce moment où à partir de 20h je compte les minutes pour une libération ! Illusoire parce qu’en général soit je suis trop fatiguée soit je dois me mettre à bosser. Le temps pour moi, c’est pas encore gagné

Picou 12/02/2018 22:16

Oui mais déjà rien que de pouvoir se poser sans être interrompue toutes les 4 mn est déjà tellement appréciable!!

Quatre enfants 12/02/2018 17:52

Indispensable de se retrouver sans enfant passée une certaine heure. J'adore cette minute où toutes les portes des chambres sont fermées et que toutes les possibilités s'ouvrent à moi !

Picou 12/02/2018 22:18

Oui, moi j'adore plutôt les 15mn d'après, quand tu es sûre de sûre qu'on ne va pas t'appeler du fond du lit, mais c'est comme un poids qui se lève de nos épaules, j'adore!

Melly 12/02/2018 16:22

Oh oui ça fait du bien ! Ici on est en cododo depuis la naissance de bébé donc depuis 11 mois mais on a toujours réussi à profiter de nos soirées meme si c’était différents, télé en sourdine, lumières tamisées ect... mais depuis quelques jours Coquillette se rebelle et veille parfois jusqu’à 23h.... ça pique de ne plus avoir ce temps rien qu’à nous. Enfin on sait que tout change très vite à cette âge là et on espère voir un nouveau rythme s’installer très vite

Picou 12/02/2018 17:43

je te confirme, les enfants fonctionnent beaucoup par cycles, et ce qui est vrai aujourd'hui ne le sera peut être plus dans 15 jours! Mais c'est vrai que c'est rageant quand ils grignottent sur notre petit temps de liberté!

Madame Bobette 12/02/2018 15:34

C'est tellement ça. Ce moment où Tess se couche, c'est une vraie bénédiction pour notre vie de couple et même pour notre vie de femme/homme... Un moment rien qu'à nous qu'on attend. Même si une fois couchée, je suis quand même nostalgique de ma fille ;)

Picou 12/02/2018 15:40

Moi ça dépend des jours, mais des fois je suis bien soulagée! Le tunnel du soir notamment, en semaine, est parfois si intense qu'à lui seul il nous rince! Alors reprendre un peu le temps de souffler derrière est toujours salvateur!

Anna Breizh 12/02/2018 13:16

C'est tellement vrai ce que tu décris. Ce temps est indispensable pour récupérer de la journée. Chez nous on ne veille pas aussi tard. Mais ce temps rien que pour nous pour faire les choses dans le calme, sans interruption fait énormément de bien.

Picou 12/02/2018 14:59

Oui, on tire un peu sur la corde, ça a été de pire en pire surtout depuis que je blogue, je ne te cache pas, mais au final ça nous convient, on a bien fait notre équilibre là dessus.

MamanSurLeFil 12/02/2018 13:10

Oh oui, et cela a été dur, très dur, l'année dernière. BidouBoy faisait la sieste à l'école et nous a pourri à peu près toutes nos soirées, cela a été un enfer !
Sieste supprimée en moyenne section, et on revit ! Nous avons retrouvé nos soirées Série, Bouquin ou Couple ! Et ces deuxièmes journées sont vitales... Et comme toi, parfois, je tire un peu trop sur la corde pour en profiter un max !

Bises
Virginie

Picou 12/02/2018 14:58

Oui, c'est le risque, on est tellement contents d'avoir le temps de pouvoir ne serait-ce que finir un truc sans être interrompus mille fois, qu'on veut faire durer un maximum! mais ce petit plaisir vaut bien quelques cernes ;o)

Allychachoo - Famille en chantier 12/02/2018 12:38

Cette deuxième journée moi elle n'existe pas... ^^ Je ne décolle pas du stade "la fatigue me fout au lit à 21h30", et j'ai l'impression que ça ne changera jamais ! Je me souviens bien "d'avant", je faisais tellement de choses le soir... Mais désormais impossible, ma tête est trop fatiguée pour faire quoi que ce soit. C'est vraiment une situation qui m'embête, mais en même temps je me dis que si mon corps a besoin de repos il faut que je lui en donne. Le temps pour moi et bien... ça viendra + tard !

Picou 12/02/2018 14:56

Tes jumeaux sont encore petits, aussi, c'est normal, mes filles sont plus grandes et comme tu as pu le lire quand elles étaient bébé je luttais pour arriver à 21h30 (et encore, je n'avais pas 2 bébés à gérer en même temps!)! Mais rassures toi, on en a pas l'impression mais ça finit par revenir un jour, il faut prendre ton mal en patience mais promis, un jour tu retrouveras une vie, et tu auras le sentiment de revivre!

Maman BCBG 12/02/2018 12:19

Ooooh oui, comme on l'attend ce moment où l'on n'est plus en charge de quelqu'un d'autre que nous....
Ma puce a 18 mois et parfois, je vois apparaître des soirées où tout s’enchaîne bien, où à 19h30 elle est dans son lit (et elle dort) et où ma grand ne se relève pas 25 fois après 20h30...
C'est encore rare, mais j'ai bon espoir que ça se généralise !!

Merci, ça fait un peu effet "lumière au bout du tunnel" ton article !! :)

Picou 12/02/2018 14:53

Mais oui ça va se stabiliser à un moment, et là tu ne l'apprécieras que d'autant plus, ce moment où tu peux te poser sur ton canapé ET ne pas te relever! Restera plus qu'à sortir saucisson et pokémons ;o)

GToch 12/02/2018 11:24

INDISPENSABLE !
Ce qui est nouveau depuis septembre c'est l'organisation militaire...
Lundi, Mercredi, Jeudi, Dimanche c'est travail ! Préparation, correction, notes des service... C'est pas le plus palpitant ;)
Mardi et Vendredi c'est blog en sens large, le mien, les autres...
Et Samedi, tout est permis :D
Ça fait vraiment rigide mais bon, c'est une base ;) Quand y a pas de travail je m'en invente pas non plus :D :D :D Même si cette année, ça n'est pas encore arrivé...
Papa reste avec moi, je bosse dans le salon pour profiter de lui quand même <3
Et pendant les vacances j'essaie de bosser au maximum la journée pour Nous réapproprier NOS soirées !!!
Pas facile et même en se couchant à pas d'heure, qu'est-ce qu'elles sont courtes ;) !

Picou 12/02/2018 12:49

Oui, mais bon tu as 4 enfants et un métier prenant beaucoup le pas sur ta vie personnelle, donc je comprends tout à fait ton organisation! L'essentiel est d'arriver à se garder un peu de temps pour soi quelque part comme une soupape, pour ne pas trop monter en pression ;o)

Man0umi 12/02/2018 10:25

Bien sûr qu'elle st indispensable, elle me sert à respirer et comme toi, j'ai tendance à l'allonger un peu trop. Mais c'est ce qui me nourrit en tant que femme, créative ou amoureuse, alors je n'y renoncerais pas et j'appréhende de la voir à nouveau s'envoler lorsque nous agrandirons la famille. Enfin, la bonne nouvelle est que je sais maintenant qu'elle finit par revenir :)

Picou 12/02/2018 12:47

Exactement, c'est une balance entre notre vie de mère, et notre moi profond, je crois qu'il faut vraiment prendre le temps de nourrir les 2 facettes de ce que nous sommes! Quand on aggrandit la famille, il y a quelques mois où les soirs sont chamboulés, le temps que les nuits se fassent, mais ça revient quand même assez vite...hormis effectivement la fatigue, mais bon, on sait aussi le bonheur qu'il y a au bout alors ça vaut quand même le coup ;o)

Sarah Boots And Pepper 12/02/2018 10:16

Je te rejoins tellement ! Ici c'est la course pour tout boucler avant 20h (20h30 pour être honnête :-D), puis ensuite un vrai sas de décompression nous fait trainer jusqu'à plus de minuit aussi. Nous sommes crevés le matin, mais cette soupape est essentielle pour nous ! Encore un très bel article Marie, merci ! Bises et bon lundi

Picou 12/02/2018 12:45

Nous on n'arrive pas à les coucher avant 20h30, et puis on a quand même envie de profiter d'elles vu qu'on est pas à la maison avant 18h45/19h, mais après ça fait tellement du bien de se poser, que ce soit juste pour glander ou pour réussir à faire quelques trucs!

Suzanne 12/02/2018 09:53

Elle est sacrément importante et même qu'on en profite à fond quand les poulettes sont en vacances car à chaque deuxième semaine, elles se font une joie de partir chez les grand-parents !!! Et nous de pouvoir se faire un petit resto, un petit ciné (sans dessin animé), etc...
En tout cas, les filles sont couchées de bonne heure et nous on peut enfin souffler même si on ne fait pas grand chose en soi lol

Picou 12/02/2018 12:44

Oui, c'est génial aussi les semaines kids free on a l'impression d'avoir le monde pour nous!!! j'en avais fait un artice cet été, sur cette "décharge mentale", où non seulement on peut faire des trucs, mais qu'en plus on a plus le poids de toutes les choses à anticiper, à faire, à prévoir...Quel bonheur pour se ressourcer! Et même quand on glande, ça vaut quand même le coup, histoire de se souffler un peu!

MamanDe4 12/02/2018 09:48

ah oui, elle est extrêmement nécessaire !
Les enfants sont couchés tôt pour avoir notre soirée pour nous, comme tu dis il y a tellement de choses à faire que l'on voudrait qu'elle dure longtemps cette 2ème journée... !

Picou 12/02/2018 12:42

C'est ça, l'éternel dilemme quand on a du temps (encore plus quand on a un bébé) : est ce que je me repose, ou est ce que j'en profite pour faire des trucs??!

Estelle 12/02/2018 09:44

Ici, c'est travail une fois que les enfants sont couchés...

Picou 12/02/2018 12:42

Aie, moi j'ai la chance de pouvoir laisser le boulot au bureau en partant (enfin, c'est aussi une habitude que j'ai prise et que je trouve plus saine, mais tout dépend évidemment de son travail, c'est clair!). en tout cas je trouve ça essentiel d'avoir de temps à autre des temps sans ses enfants, sinon ca devient trop pesant!

ellea40ans - Stephanie 12/02/2018 09:03

Je crois que c'est grâce a ces moments que je ne suis pas complément folle ! Alors oui, je suis super mega d'accord qu'ils valent la peine d'être cernée...

Picou 12/02/2018 12:40

Oui, franchement des fois quand leur porte est refermée on sent un grand poids s'envoler de nos épaules! Ca fait tellement de bien de se retrouver un peu juste soi, même si c'est pour glander! Tant pis pour les cernes, hein!!

Pellicule de vie 12/02/2018 08:24

Tu as bien raison! Ici aussi on souffle une fois les enfants couchés et "notre soirée" peut commencer.. On mate un film, je nous fait un bon petit repas ou on discute. Voilà, ce qui rythme notre temps avant d'aller se reposer. Mais on ne tient plus comme avant, on a besoin de plus d'heures de repos alors on se couche grand max à 23h! Lol. Moi c'est le contraire de toi, plus ils grandissent et plus ils nous épuisent.. Mais c'est peut être l'hiver aussi la cause de notre fatigue :)

Picou 12/02/2018 12:37

je crois qu'à force de grapiller des minutes en plus on en est arrivés à supporter de se coucher très tard! Et encore des fois on se force à se coucher!!