Trouver une activité extra-scolaire à son enfant : pas si facile!

Publié le par Picou

blog-maman-lyon-picou-bulle-activite-enfant

Pour toutes les mamans, le mois de juin est un mois un peu fou, chargé de goûters d'anniversaires, de kermesses et autres spectacles de fin d'année.

C'est le mois du bilan, celui qui termine l'année scolaire en fanfare, avec une démonstration continue de tous leurs progrès de l'année. A la fois ébahis et émus, on constate combien nos petits sont devenus grands, sans parfois que l'on s'en rende compte.

On récupère le classeur de fin d'année, qui compile leurs acquis, validés par l'équipe scolaire. On évalue leur vie sociale à coup d'invitations colorées aux anniversaires des copains-copines.

Et on assiste, larmes aux yeux, aux premiers pas sur scène de nos précieux, lors des divers spectacles de chorale, de fête de l'école ou de leurs activités extra-scolaires de l'année.

Autant de moments où exercer notre fierté maternelle, en constatant combien la chair de notre chair est tout de même ...extraordinairement extraordinaire. Non?!

blog-maman-lyon-picou-bulle-fin-annee-scolaire

On est toutes pareilles! On considère sa progéniture comme la meilleure, en toute non-objectivité.

Et encore heureux! C'est notre rôle de parent de les encourager, de les pousser à s'éveiller, à se dépasser, et à trouver la voie qui leur correspond.

Pour nous y aider, nous sommes nombreux à inscrire nos enfants à des activités extra-scolaires, pour leur permettre de découvrir de nouvelles choses et de développer leur créativité, leur adresse ou leur endurance.

Il existe de très nombreuses activités extra-scolaires à proposer à nos enfants.

blog-maman-lyon-picou-bulle-sport-enfant

Football, gym, judo, danse, théâtre, athlétisme, musique, yoga, cirque...

Qu'elles soient sportives ou culturelles, toutes ces activités proposent un complément et un approfondissement à l'éducation "classique", en permettant aux enfants d'exercer de nouvelles compétences tout en canalisant leur énergie

Elles sont aussi porteuses de valeurs de fond intéressantes : l'endurance, le dépassement de soi, la compétition dans le respect de l'adversaire, la discipline et la précision, la solidarité et l'esprit d'équipe...

Les bienfaits d'une activité ne sont pas à prouver - et trouver celle qui correspond à son enfant est le Graal de tout parent soucieux de son bien-être.

blog-maman-lyon-picou-bulle-activite-extra-scolaire-enfant

Seulement dans la réalité, ce n'est pas toujours si facile que ça...

Déjà, en dessous de 5 ans, il y a peu d'activités de disponibles, ce qui réduit drastiquement le choix... et l'accessibilité, car nous sommes nombreux sur le coup.

Les places sont chères, à tous les plans - déjà parce qu'il y en a peu, et que les cours proposés sont vite complets, et ensuite, parce que les tarifs ne sont pas toujours anecdotiques...

Ça s'arrange un peu au delà de 5 ans, et encore plus au delà de 6 ans, car dès qu'on sort des niveaux "éveils" l'offre devient plus large.

En tout cas, sur le papier... Car il faut tout de même faire pas mal de recherches avant d'identifier tout ce qui est disponible, et que l'on se retrouve dans tous les cas limités par la zone géographique et les horaires proposés.

Et il faut y penser dès le début - au delà de l'intérêt d'une activité extra-scolaire, ses modalités pratiques jouent un rôle crucial!

blog-maman-lyon-picou-bulle-activite-culturelle-enfant

Il faut en effet penser à l'activité dans son ensemble, et à sa place dans l'organisation familiale.

Il est important par exemple de penser à :

Se renseigner sur les modalités d'inscription

Certaines activités sont prises d'assaut et les inscriptions s'ouvrent dès juin, laissant peu de miettes à ceux qui arrivent en septembre ; d'autres commencent justement uniquement fin septembre et proposent des cours d'essai les premières semaines...

Mieux vaut se renseigner dès maintenant en juin pour ne pas louper quelque chose!

Visualiser les lieux où se trouvent les activités

Vous devrez faire le trajet toutes les semaines, quelque soit le temps, alors autant tabler sur le plus pratique... surtout quand on a plusieurs activités et/ou enfants, car ça se multiplie!

Comparer les tarifs

Ça peut très vite devenir cher! Surtout si on doit multiplier les activités pour plusieurs enfants, dès maintenant ou dans quelques années... Il faut aussi penser au budget pour équiper son enfant, ou obtenir une licence, qui peut être salé. Pensez aussi à regarder si votre comité d'entreprise peut prendre en charge une partie du budget!

blog-maman-picou-bulle-activite-sport-enfant

Réfléchir à la praticité des horaires

Il n'y a pas forcément d'horaire idéal, mais pensez qu'un cours tôt le matin ou à l'heure de la sieste sacrifiera un temps de repos de votre enfant ; et qu'en multipliant les activités, vous devrez aussi gérer les temps de préparation et les trajets qui vont avec.

Voir si votre enfant aura des camarades

Ça peut être une vraie motivation d'aller rejoindre des copains-copines au cours, et permettre de se relayer avec d'autres parents pour se partager les trajets... Le risque étant aussi de finir par gérer les copains plus souvent ou longtemps que prévu, pour rendre service...

Déterminer si vous voulez que votre enfant participe aux compétitions

Il faudra au minimum compter sur un spectacle de fin d'année, mais certaines activités, que ce soit sportives ou artistiques, peuvent ouvrir le champ à des compétitions en week-end, avec des séances et des trajets supplémentaires...

Ce n'est pas toujours obligatoire, mais la dynamique du club risque de pousser votre enfant à y participer. Autant l'envisager dès le départ!

blog-maman-lyon-picou-bulle-activite-extra-scolaire

Faire le point sur vos attentes et celles de votre enfant

Il faut éviter, tant pour l'enfant que pour les parents, de trop idéaliser une activité, car tout dépendra de la personne encadrante.

Le résultat ne correspondra pas toujours à ce que l'on avait en tête au départ, que ce soit vis à vis de ce qu'on imaginait ou des souvenirs que l'on en avait soi-même... et il est utile de prévenir son enfant qu'il faudra peut être persévérer malgré tout.

Au final, si l'on veut tout prendre en compte, le choix des possibles se réduit souvent drastiquement...

Entre les attentes des enfants, et l'organisation des parents, les activités extra-scolaires réellement accessibles sont bien moins nombreuses qu'on ne l'aurait cru.

L'an dernier, lorsque j'ai voulu inscrire ma Chouquette aux cours de danse qu'elle réclamait depuis des semaines, j'en ai fait les frais...

Je m'y suis pris trop tard (fin août pourtant!), et en comparant les quelques écoles de danse encore disponibles, et pris l'option que j'ai alors estimé la meilleure pour son ratio tarif/localisation.

blog-maman-picou-bulle-activite-danse-enfant

Mais j'ai négligé l'horaire, et l'intérêt de Chouquette s'est peu à peu émoussé...

Son cours, le samedi matin à 9h, la privait chaque semaine d'une des seules grasses matinées qu'elle avait (elle est à la semaine de 5 jours). Avec le cumul de fatigue, elle n'avait plus envie d'y aller, et il fallait parfois la pousser... Sans compter les cours perdus quand on partait en week-end.

Par ailleurs, je pense qu'elle s'était imaginé autre chose, et n'avait pas anticipé la discipline que requiert la danse classique, bien qu'elle soit encore à un niveau d'éveil.

Résultat, en ce mois de juin qui est un moments clé pour réfléchir à l'organisation de l'an prochain, j'ai cuisiné un peu ma Chouquette pour voir si elle avait envie de continuer...

Et je ne l'ai pas trouvée très motivée! Je me suis alors questionnée sur la pertinence de continuer, ou de lui trouver une nouvelle activité...

blog-maman-lyon-picou-bulle-activite-extra-scolaire-escalade

Mais laquelle pourrait lui correspondre mieux?

Une activité artistique, peut-être, mais ça la priverait d'un exercice physique qu'on estime important ; un autre sport, sans doute, mais lequel pourrait correspondre à son caractère et l'emballer assez pour qu'elle soit motivée?

Nous avons fini par trouver la solution la semaine dernière, lors d'une visite au centre d'escalade où nous allons nous amuser de temps en temps.

A chaque fois, elle s'éclate et adore le temps passé là bas...

Alors que je me renseignais sur les cours annuels, on m'a fait remarquer que le cours ayant l'horaire idéal pour mon organisation n'avait déjà plus qu'une seule place disponible...

Alors devant l'enthousiasme éclatant de ma Chouquette, j'ai sauté sur l'occasion et mis la main au porte monnaie pour m'assurer qu'elle soit pour elle.

Elle devrait donc pouvoir exercer ses capacités de spider-minette à l'escalade tous les mercredis l'an prochain, et s'est montrée absolument ravie

J'espère que cette fois, elle conservera son enthousiasme actuel, et que nous avons trouvé l'activité extra-scolaire qui lui convient!

blog-maman-picou-bulle-lyon-pinterest-lyon-activite-extrascolaire-enfant

 

Publié dans Vie de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GToch 23/06/2018 11:15

Trois fois que je relie cet article et je n'arrive toujours pas à commenter tellement c'est la loose ici :D
Les Pilous font une activité depuis leur 18 mois **sauf Pilou1 car ça n'existait pas pour lui, pas de chance** mais entre les trouvailles, l'organisation, les trajets... Et plus ils grandissent, plus ça devient vraiment compliqué.
Pilou1 adorait son sport précédent et nous l'aurions bien vu continuer mais voilà... il prend de l'âge, il change de groupe, ça change de jour, d'horaire et tout flanche :(
Le plus dur reste Pilou2. Ce cours d'éveil à la danse dès 4 ans a été plus qu'une chance pour nous et pour elle. Par contre nous nous plions en 4 juste pour elle. Les garçons sont plus flexibles, ouverts, adaptables à d'autres sports. Pas elle ! Donc les jours où elle n'a pas la patate et qu'elle n'a que moyennement envie d'aller à la danse, ça nous hérisse un peu le poil. J'espère qu'un jour elle pourra se rendre compte mine de rien...
Mais bon, pour l'instant on arrive à assurer une activité pour chacun des quatre. Je pensais être tranquille pour au moins deux ans, mais selon les responsables, je n'ai pas toujours la même version sur l'avenir de Pilou3. Alors on verra bien ;) Ca ne sera qu'un petit stress supplémentaire en septembre !
Je ne parlerai même pas du fait de vivre à la campagne, éloigné de tout, où au moindre trajet, nous parlons au minimum de 20 minutes de route... Pfff !!! Faites des gosses qu'ils disaient ;)

Picou 23/06/2018 15:31

Aie, moi qui pensait justement qu'en dehors des grandes villes ça pouvait être plus facile...Faut dire que multiplier cette galère par 4, chapeau, je m'arrachais déjà les cheveux avec une seule, moi! Allez bon courage!

Mumtwokids 22/06/2018 14:36

Ah les activités....Lapin nous réclame de faire de la musique depuis quelques temps, nous allons donc l'inscrire mais pas au conservatoire, je préfère une petite école de musique pour lui permettre de découvrir sans trop de rigueur. Et puis, il faisait du golf mais n'est plus extrêmement motivé, on a testé deux cours de karaté et ça a l'air de lui plaire, on essaiera l'année prochaine mais je reste un peu sceptique ;-)

Picou 22/06/2018 15:04

C'est dur à leur âge de savoir si ça leur plaît vraiment, et assez pour en faire une année complète...

MumChérie 21/06/2018 16:23

Lorsque mes enfants étaient plus petits, il y avait une école des sports, où je les ai inscrit et où chaque trimestre était programmé un sport différent (un sport de gymnastique, un sport collectif, un sport d'opposition, un sport d'athlétisme). J'ai trouvé le concept absolument génial pour s'initier et faire son choix pour la suite !

Picou 21/06/2018 18:28

Oui c'est top! A l'école il y a quelque chose de similaire mais les sports s'alternernent tout le temps (a chaque séance) et je trouve les séances trop longues (2h30)...

Dinette et Paillettes 20/06/2018 15:06

Moi qui pensais être laaarge pour septembre, tu me fais revoir mes plans... je vais peut-être commencer à me renseigner dès maintenant... d'autant plus que comme tu le dis si bien, pour les 4-5 ans le panel est relativement restreint !

Picou 20/06/2018 15:11

Oui au pire tu découvriras que tu as encore du temps, mais au mieux ça peut permettre de griller les autres mamans !

Madame Bobette 19/06/2018 17:22

C'est vrai que ça peut être vite un casse tête! Ici, il y a peu de choses de proposées pour les touts petits et encore moins à des horaires qui me conviennent: bébé nageur le samedi après midi pendant la sieste, baby judo le mercredi en début d'après-midi pour la sieste également (sans parler de maman qui travaille)... Mais j'ai cru trouver un cours de GRS dans la ville d'à côté le samedi à 11h. Cela semble parfait donc je guette pour les inscriptions et l'année prochaine!!

Picou 20/06/2018 15:09

Oui samedi 11h si tu pars pas trop en week-end c'est pas trop mal comme horaire! Je croise les doigts pour toi !

Cécile 18/06/2018 20:57

Merci pour cet article bourré de bons conseils… j'ai un vécu un peu similaire au tien. Du reste ici la danse s'arrête dans 8 jours pour notre plus grand soulagement…
Ma puce rêve de faire de l'escalade mais le club qui prend les petits en centre ville donc… l'an prochain on se recentre sur le piano et la piscine… avec plus de temps libre !

Picou 19/06/2018 12:25

Pas si facile de concilier leurs désirs et les possibilités pratiques! En plus quand ils sont petits ils se font parfois une fausse image de l'activité dont ils rêvent, alors ça complique les choses...Pour la piscine je pense qu'on aura recours à des cours particuliers pour lui apprendre à nager!

Caro -WonderMumBreizh 18/06/2018 17:27

Il est important de laisser choisir aussi l'enfant en fonction de ces envies et de sa personnalité. Mon père voulait absolument faire de moi une championne de tennis ... Au bout de trois cours, il m'a retrouvé assisse au milieu du terrain à ne plus rien vouloir faire... Moi je voulais faire de la danse !!! Il a laché et j'ai enfin pu pendant plus de 18 ans m'éclater dans ce sport.

Mon homme fait déjà des plans sur la comète sur notre futur enfant "il ne fera pas de cheval, ça coûte trop cher" - il dit ça parce que j'ai une jument et qu'il a peur de craquer pour un poney également pour l'enfant. Il commence petit à petit a comprendre qu'avant d'acheter un poney, il faut déjà que l'enfant s'accroche un minimum en club ... Il parle de ça, comme si je voulais absolument faire de mon enfant un maniaque du cheval, ce n'est absolument pas le cas (justement je crois que les ecuries seront un peu mon havre de paix sans enfants lol, et j'ai plein d'ami(e)s cavalièr(e)s qui ont leur enfant qui ne s'interessent pas du tout au poney.

Mini-doudou ce qu'il voudra. et se forgera sa propre passion ;)

Picou 19/06/2018 12:23

Alors, oui, c'est un discours idéal, sauf qu'en vrai le choix est parfois bien plus restreint qu'il n'y parait... selon l'âge, le lieu, le budget, on ne peut pas toujours dire oui à toutes les envies, c'est dommage mais c'est parfois une réalité... Il faut essayer de suivre bien sûr leurs envies, mais aussi de leur faire comprendre que rien n'est garanti, et qu'il faudra peut être aussi s'acharner un peu (les jeunes enfants baissent vite les bras, même s'ils aiment une activité)
Après tout dépend aussi bien sûr du caractère de son enfant et de là où l'on vit! Nous en pleine ville tu penses bien que le cheval ne serait pas vraiment le plus pratique ;o)

Mellylovy 18/06/2018 17:02

Ma Coquillette est encore trop petite pour penser à ça mais tes conseils sont très intéressant. C’est vrai que les horaires sont importantes. Petite je faisais de la grs et du basket, mais les compétitions très nombreuses le week-end m’ont dégoûté. C’était épuisant. Je ne sais pas encore ce qui plaira à ma fille mais l’idee de l’emmener aux compétitions les week-ends me démoralisent déjà.... à croire que ça m’a quand même bien traumatisé cette histoire

Picou 19/06/2018 12:20

Disons que la première année, on va comme une fleur se renseigner en septembre, et ça peut être la douche froide...je crois qu'il vaut mieux commencer à se renseigner tôt, en juin, pour éviter les mauvaises surprises! Les compétitions ne sont pas toujours obligatoires, mais il y a souvent de toute façon une certaine pression des enseignants et des enfants aussi dans ces cas là!

Bébé est arrivé ! 18/06/2018 10:05

Sympa l'escalade pour ta grande ; j'espère que ça lui plaira tout au long de l'année et qu'elle appréciera ses grasses mats le samedi ;-)

Picou 18/06/2018 10:45

Oui, c'est toujours différent quand tu fais une activité pour le fun ou de manière plus sérieuse, donc j'attends de voir, mais je pense qu'ils vont faire des parcours, c'est assez ludique et ça reste de petits groupes de 10 donc j'ai confiance. Je pense qu'elle va s'éclater!

Maman Lempicka 18/06/2018 09:19

Ca fait longtemps que je pense écrire un article sur le sujet car tu résumes très bien l'énorme galère que peuvent devenir les activités extra-scolaires. Cette année, j'avais tout casé le mercredi aprem, en ayant bien planifié la garde du bébé pour ne pas perturber ses siestes. C'était sans compter sur mon congé-parental-urgent, et j'ai dû me coltiner pendant 5 mois les 3 en voiture tous les mercredis, un véritable calvaire entre sieste et goûter décalés...Pour l'année prochaine, je compte suivre tes conseils à la lettre, sans aucune illusion sur ce que ça donnera au final: des horaires qui ne se goupillent pas, des enfants pas toujours motivés, et ma transformation en taxi pendant une journée hebdomadaire!

Picou 18/06/2018 10:44

C'est ça, ce n'est pas si facile et ça peut devenir une bonne galère! de toute façon, une activité c'est aussi les confronter au besoin de se forcer un peu, c'est formateur car ça leur apprend aussi à se plier à une discipline, mais c'est inévitable qu'ils trainent parfois des pieds... mais autant essayer de trouver quelque chose qui ne devienne pas une galère sans nom pour tout le monde, en y réfléchissant en amont au lieu de se décider au dernier moment!

charlotte 18/06/2018 09:02

génial l'escalade pour ta poulette
ici judo depuis cette année et il change de ceinture l'an prochain, on est content
il réclame à faire de la trompette à voir quand il rentrera en cp

Picou 18/06/2018 10:40

On avait justement pensé au judo, j'aime bien les valeurs c'est un sport sympa mais comme elle ne connait pas du tout je ne suis pas sûre qu'elle aurait accroché. Là, je pense qu'elle va s'éclater!

Anna Breizh 18/06/2018 08:03

L'activité du samedi matin 9h ! Je connais, ça pique un peu. Chez nous c'était le seul horaire et la seule place de disponible pour le bébégym, cours littéralement prit d'assaut. Avec la rentrée en maternelle en septembre, nous sommes en train de nous poser la question de continuer ou pas. On a peur qu'elles oit trop fatiguée, trop jeune aussi. Si on la réinscrit, il va falloir sue l'on se décide avant l'été. Sinon on attendra qu'elle ait 5-6 ans pour la réinscrire à une niuvelle activité qu'elle choisira elle même.

Picou 18/06/2018 10:39

Moi j'ai trouvé ça très dur le samedi 9h, juste le moment où elle pourrait lâcher la pression de la semaine, il fallait se relever pour l'y amener, dur dur! Je trouve que ce n'est pas si mal d'attendre 5-6 ans, rien ne presse!