Quelques pièges à éviter pour son blog

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-eceuils-blog

J'ai beau faire de mon mieux, en plus de 2 ans de blog, je n'ai pas pu éviter de faire certaines erreurs.

Je crois d'ailleurs qu'il est impossible de ne pas en faire quand on blogue! Avant tout parce que pour la plupart d'entre nous, ça reste une activité amateur, ce qui implique qu'on apprend sur le tas... de nos maladresses, justement.

Ce sont elles qui nous font progresser, et qui aident finalement notre blog à atteindre un niveau à la fois plus qualitatif et plus productif.

On ne peut pas arriver et tout savoir, ni tout appliquer correctement, dès le début! Si l'on trouve ça et là sur le net les lignes directrices de "ce qu'il faut faire", encore faut-il les appliquer à bon escient, et éviter tous les pièges dont on ne parle pas toujours ouvertement. Ça ne se fait pas en un jour!

Parce qu'au delà des règles de "bonne conduite" à suivre, il y a aussi bien des écueils à éviter, qu'on ne voit pas toujours sur le moment.

blog-maman-picou-bulle-erreurs-blog

Qu'on soit très informée ou non sur les techniques du blogging, nous faisons toutes des erreurs, à des niveaux divers.

Certaines sont délibérément assumées (pour ma part, sur l'aspect technique par exemple - j'ai fait le choix de restreindre les capacités techniques de mon blog, par facilité... Pour d'autres ce sera sur le rythme de publication, sur le SEO, sur la mise en page...), mais il y a aussi certaines erreurs dont on ne se rend compte qu'avec l'expérience et le recul.

Par rapport à notre propre blog, bien sûr, mais aussi et surtout en observant ceux des autres - ce qu'en tant que blogueuses, nous faisons plus que la moyenne. Voir ce que les autres font mieux que nous, ou au contraire, ce sur quoi ils pêchent, nous renvoie en miroir à nos propres lacunes.

Au fil de mon expérience, j'ai ainsi repéré quelques pièges dans lesquels j'essaie tant bien que mal de ne pas tomber...

blog-maman-picou-bulle-eceuils-pour-son-blog

★ Considérer la blogosphère comme un reflet du monde réel


Voici peut être le plus gros risque quand on blogue. A force de s'immerger dans cet univers infini qu'est la blogosphère, on finit parfois par perdre de vue qu'il ne s'agit en réalité que d'un microcosme, dont les codes, comportements, et avis ne sont pas forcément pas ceux du grand public...

Quand on baigne dedans, on oublie que notre regard est biaisé, car on se trouve en amont de certaines tendances, parfois bien éloignées de la réalité plus terre-à-terre de la plupart des gens, et aussi qu'on est bien plus impliquées que la moyenne.

Sur la blogo parentale par exemple, on pratique le maternage proximal avec fierté, on choisit des jouets Montessori pour ses enfants, on analyse tout en se posant mille questions sur notre rôle de parents, et on achète des jolis vêtements de créateurs pour sa progéniture...

Mais en vrai... vous en croisez souvent, des mamans comme ça, à la sortie de l'école, vous?

blog-maman-picou-bulle-apprendre-erreurs-blog

Il ne faut jamais oublier que la blogosphère est un miroir déformant, ne reflétant que ce que l'on veut bien y montrer!

Soit en majorité des images et des vies lisses et parfaites, pas toujours représentatives de la vraie vie ; mais aussi parfois, à l'inverse, des moments durs ou des messages démoralisants qui ne représentent que des arrêts sur images de périodes de crises.

L'entre deux, la vraie vie ni belle ni moche, a peu sa place sur la blogo. Pourtant en réalité, le monde est fait de bien plus de nuances : joli un jour, moche le lendemain, ni idéal ni atroce.

Attention donc à toujours garder ça en tête quand on blogue, pour ne pas se laisser emporter!

blog-maman-picou-bulle-pieges-a-eviter-blog

★ Croire que son avis est une vérité universelle


Avoir son propre espace d'expression publique peut vite devenir grisant.Ce que nos lecteurs viennent chercher sur notre blog, c'est notre personnalité, notre point de vue subjectif sur le monde qui nous entoure.
 
Alors, à voir que notre modeste opinion intéresse du monde, on peut facilement prendre confiance (ça c'est bien!) et finir par croire qu'on détient la vérité universelle (... moins bien!).
 
On évolue un peu en milieu conquis, avec des gens qui partagent notre avis et qui s'intéressent à nos arguments. De quoi parfois perdre de vue qu'il y a aussi, ailleurs, des opinions contradictoires, qui ont souvent autant de sens et de valeur que les nôtres. Et que c'est justement de la confrontation de ces différents angles que sortira l'information la plus intéressante...
 
Alors s'il faut clairement veiller à rester soi-même, et à assumer son point de vue, il faut aussi rester ouvert à ceux des autres, qui ont souvent aussi beaucoup à nous apporter, et aussi accepter la critique et la remise en question (quand elles sont légitimes et argumentées - je ne parle pas des trolls!).
blog-maman-picou-bulle-eviter-pieges-blog

★ Trop se comparer aux autres et forcer son style


C'est un incontournable quand on blogue... car en général, on ne fait pas qu'écrire, on lit aussi beaucoup les copines! On est forcément tentées de comparer son travail avec celui autres.... De quoi se sentir bien petites parfois!

Unetelle écrit tellement bien... Et ce sujet que Machine a traité, j'aurais dû y penser! Quelles sont belles, les photos de Bidule... Mais comment fait celle-là pour écrire aussi souvent?...

Seulement, si cette comparaison peut être très stimulante comme émulation pour son propre blog (les idées fusent, et on trouve des lacunes à améliorer!), elle peut aussi devenir handicapante si on y accorde trop de poids.

D'une parce qu'on prend le risque de geler son inspiration et de se bloquer complètement (je ne suis pas à la hauteur...) et de deux, parce qu'on peut finir par s'éparpiller et par perdre son originalité à force de vouloir copier les autres (ça a l'air de marcher chez elle, je n'ai qu'à faire pareil!).

Pourtant, pour qu'un blog conserve son intérêt, il faut qu'il reflète ce que l'on est NOUS, qu'il reste authentique et personnel. Sans ça, les lecteurs se sentiront floués et iront voir ailleurs. Alors s'inspirer, oui - mais se forcer à faire comme les autres, non!

blog-maman-picou-bulle-erreurs-a-eviter-blog

★ Trop y croire...


Quand on se lance, on a souvent un comportement frénétique - on écrit beaucoup, les idées fusent, on se fait des copines virtuelles... on est à fond, quoi!

Alors dès qu'on sent que la sauce prend, c'est terriblement grisant et on se sent pousser des ailes. Ce serait pourtant bien vite oublier que le succès d'un blog se mesure et s'entretient sur la durée!

Croire les choses comme acquises, se reposer trop vite sur ses lauriers, ou chercher à tout prix des partenariats alors qu'on a un blog depuis 2 mois, c'est illusoire, et la chute risque d'être dure.

Parce que rester motivé sur la longueur n'est pas si facile... et que c'est, pourtant, ce qui finira par pérenniser son succès. Mieux vaut y aller à son rythme, petits pas par petits pas. Qui va piano...va sano ;o)

blog-maman-picou-bulle-a-eviter-blog

★ ...ou ne pas assez y croire


Pour autant, il faut aussi savoir se faire confiance et croire en ce que l'on fait.

Les lecteurs ne vont pas affluer d'un coup dès le premier article - au début il faut un peu s'acharner, se faire connaître, bâtir peu à peu son univers avant de réussir à attirer et fidéliser du monde. Et pour ça, pas de secret - il faut bosser!

Mais à force de trop réfléchir, on oublie d'agir - donc mieux vaut parfois tenter des choses, au risque de se planter, pour mieux avancer.

Rien n'est immuable, même les échecs sont surmontables - alors il faut prendre son courage à deux mains et savoir se lancer! Même si tout n'est pas parfait... après tout ce n'est pas ce qu'attendent les lecteurs de blogs.

blog-maman-picou-bulle-bonne-conduite-blog

★ Se laisser emporter par le tourbillon du succès


Quelle joie et quelle fierté de voir que peu à peu, son blog se met à décoller! On a des lecteurs, de l'engagement, peut être même des statistiques qui s'envolent... Quel que soit le critère qu'on choisit comme indicateur de sa réussite, tant qu'on s'estime satisfait, c'est qu'on y est.
 
Seulement quand, comme moi, on s'est lancée un peu par hasard, plus par passion que dans un objectif précis, si c'est bien sûr agréable et gratifiant, ça peut aussi devenir un peu pesant.
 
Parce que ça instaure une certaine pression (il faut que je continue sur ma lancée, sinon je vais décevoir les gens!), parce que les demandes de partenariats affluent (Forcément, ça donne envie... Mais on ne peut pas - et je crois, ne doit pas - tout accepter), et parce qu'on se sent valorisée et flattée (pas de fausse modestie... si ça marche, c'est qu'on a travaillé pour en arriver là, et qu'on a su utiliser les bonnes clés).
blog-maman-picou-bulle-rester-motive-blog

Pas facile alors de ne pas se laisser happer par le tourbillon qui se met en place...

Les quelques fois où certains de mes articles ont fait le buzz, c'était parfois lourd à gérer (je n'avais pas prévu de passer autant de temps à argumenter en commentaires, par exemple!), et il m'a fallu trancher sur certaines propositions qui m'ont été faites (pour des interviews ou des partenariats dont je ne voulais pas, notamment). 
 
Et surtout, il faut essayer de faire en sorte de continuer sans changer sa façon de faire, sans devenir une vitrine commerciale (beaucoup de blogueuses ont bien du mal à résister... et je comprends en partie pourquoi), et sans prendre le risque de délaisser sa communauté, avec laquelle on a jusqu'à présent pris le temps de créer un lien.

Pas si facile de repérer ces pièges au bon moment, et de s'assurer qu'on ne tombe pas dedans...

Pourtant y prendre garde permet de rester garant de la qualité et de la pérennité de son blog!

blog-maman-picou-bulle-pinterest-erreurs-blog

 

Publié dans Blogging

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fl3ur de lun3 18/07/2019 11:48

En effet, beaucoup de pièges que l'on ne remarque pas forcément au premier abord et que l'on "apprend" à déjouer au fil du temps.
Personnellement, j'ai mis beaucoup de temps avant de me faire confiance et de trouver le blog qui me correspondait. Au début, j'avais envie de "copier" ce qui marchait (plus sur le plan design / ergonomie / esthétique que sur le plan contenu) et puis, rapidement, ça m'a laissée et au final mon blog ne me correspondait plus vraiment à trop vouloir en faire...
Alors maintenant, qu'il soit beaucoup lu ou non, ce n'est plus ce qui compte. Mais bel et bien qu'il me ressemble, moi, son auteure, car c'est sûrement la meilleure façon de le faire décoller, si cela doit arriver un jour...

Picou 19/07/2019 22:45

Au final j'ai toujours pioché à droite à gauche ce qui me convenait, en laissant le reste de côté. Oui il y a plein de choses que je pourrais mieux faire...Mais ce n'est pas mon ambition et ça me va comme ça, j'essaie de faire au mieux avec le temps que j'ai à y consacrer! Et je crois fermement que, comme tu le dis, ce qui fait "marcher" un blog c'est sa personnalité, qu'il nous ressemble vraiment - de toute façon ce serait dur de tricher sur la longueur, j'imagine!

Emilie 01/07/2019 15:10

Hello, merci bcp pour cet article et ces précieux conseils.
Je blogue depuis peu de temps et j'ai du mal à savoir si mes statistiques sont "bonnes", je n'ai pas vraiment de points de comparaison...
On écrit d'abord pour nous mais c'est quand même valorisant de se dire que des gens nous lisent et on se prend vite au jeu :)
N'hésite pas à faire un tour sur mon blog si le cœur t'en dis ;)
Belle Journée!

Picou 01/07/2019 17:03

C'est toujours un peu le problème, au final on a pas de point de comparaison pour savoir où on se place... mais peut-être vaut-il mieux au fond, ça évite de se comparer en permanence... après il ne faut pas non plus jouer les autruches évidemment c'est bien plus agréable de se sentir lue! Je file voir ton blog de ce pas!

Laurie 27/06/2019 21:15

Un bon article surtout quand on est encore une jeune blogueuse. Personnellement, au départ, j'étais déçue de ne pas voir mes visites monter, mes followers sur instagram monter également. Mais aujourd'hui je m'en fiche, car ce que je partage sur mon blog me permet à moi aussi d'avancer. Le but de mon blog était de partager ce que j'apprenais avec les autres et je compte rester comme ça. N'empêche, depuis que j'ai lâché prise, je prends beaucoup plus de plaisir et j'interagis de plus en plus avec les gens :-)

Picou 30/06/2019 14:34

Forcément, on a envie de voir nos efforts récompensés en voyant nos audiences et nombre de followers s'envoler! Mais il faut laisser aussi le temps au temps, sans se mettre de pression. Comme tu le dis on a peut être une communauté plus petite, mais aussi plus engagée, et au final c'est bien plus agréable! Belle route à ton blog!

Maman Lempicka 26/06/2019 13:13

J'aime bien ton article, mais je sens qu'on ne joue pas dans la même catégorie et qu'on n'y jouera sans doute jamais ;-) Mais je me retrouve dans toutes les parties sur la confiance en soi et la difficulté à composer avec la contradiction quand on tient un blog!

Picou 27/06/2019 09:36

Au final je crois qu'il n'y a que les catégories qu'on veut bien voir...hormis les demandes de partenariats éventuelles, je crois que ça fait peut de différence. C'est surtout notre manière d'envisager nos blogs qui est différente : on peut avoir de petites audiences et en être desespérée, ou de grosses audiences et s'en foutre un peu... Dans les deux cas pourtant je crois qu'il faut toujours veiller à une chose : que ça reste avant tout un plaisir et pas une pression!

Cécile 26/06/2019 11:29

Merci pour cet article qui me parle... de plus en plus je me moque de la notoriété d'un article... tu as dû lire ce que je pensais des partenariats (du reste avec marie on parle de toi dans les commentaires ;) )
Bref, rester soi même et faire la part des choses sont ce que je retiendrais de tes propos :)

Charlotte - Enfance Joyeuse 26/06/2019 10:06

Merci de partager ton expérience avec nous ! En effet, il y a certains pièges à éviter ! Pour autant, même si on tombe dedans, je pense que ça permet aussi de se remettre en question et de progresser ;) Depuis que j'ai commencé mon blog, j'ai l'impression d'avoir fait un chemin... ENORME ! Et, j'espère, que ce chemin sera encore long mais forcément, je me heurterai encore à des "pièges" ;) En tous cas, j'ai beaucoup aimé ton billet qui permet de se poser plein de questions :)

Picou 27/06/2019 09:34

Oui, je pense qu'il est indispensable de se rendre compte de certains de ces pièges, en les constatant. C'est aussi de nos erreurs qu'on apprend, et c'est une des chouettes choses qu'il y a avec un blog, c'est qu'on apprend tout le temps! Merci de ton retour