☆Mes étincelles de vie☆ (#Mars 2021)

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-broder

On y est : 1 an déjà que la crise sanitaire a débuté. Et on ne peut pas dire que ça ait beaucoup changé...

Bien sûr, il y a eu du mieux ; mais ce sentiment qu'à chaque fois que la situation s'arrange, c'est pour redurcir peu après, à la longue c'est épuisant. Même si l'on s'est habitués (est-ce vraiment une bonne chose?), et que certaines règles se sont quand même assouplies, la lassitude gagne du terrain.

L'annonce récente d'un "reconfinement 3.0" dans le Rhône, couvrant encore une fois toutes nos vacances de printemps, m'a donné un bon coup de massue, même si je m'y attendais et que je me doute bien qu'elle va bientôt s'étendre au delà de notre département.

Encore une fois, Pâques annulé, vacances en Alsace annulées, anniversaire de mes 40 ans confiné... L'histoire se répète, et ça donne l'impression qu'on en finira jamais. On continue de faire des projets, mais sans même savoir d'une semaine à l'autre si on pourra bien les mener...

On tient toujours bon ; mais l'optimisme s'étiole, on se replie sur nous-mêmes et on tourne de plus en plus en rond.

☆Mes étincelles de vie☆ (#Mars 2021)☆Mes étincelles de vie☆ (#Mars 2021)

Heureusement que l'on peut encore sortir, et que le beau temps revient nous mettre du baume au coeur...

Je me suis sentie ce mois-ci dans un entre deux - encore un peu ramollie par l'hiver, et plombée par l'ambiance pesante et si incertaine de la situation sanitaire, mais portée en même temps par une énergie nouvelle apportée par le printemps, par la nouvelle phase que je ressens dans ma maternité, qui me recentre sur moi, et par mon anniversaire à venir tout bientôt.

J'ai besoin de contrecarrer l'immobilité ambiante par du mouvement, même très léger, dans ma propre vie. Résultat, je prends enfin le temps de lancer plusieurs projets qui me trottaient dans un coin de la tête, depuis longtemps pour certains d'entre eux, mais pour lesquels je n'avais pas encore eu l'impulsion qu'il me fallait.

Certains sont tout petits, d'autres plus importants, certains futiles et d'autres plus réfléchis, et je m'éparpille peut-être un peu - mais je crois que tout cela traduit mon besoin d'un peu de nouveauté, et de me projeter vers l'avant tout en gardant la part de confort qui me rassure.

Rien de bien impressionnant, vraiment ; mais je laissais traîner depuis tellement longtemps, que je crois que le fait que je les démarre enfin tous en même temps est assez symptomatique.

Puisque le monde autour n'avance toujours pas, autant faire avancer mon tout petit monde à moi!

blog-maman-picou-bulle-premiers-pas-Comete

Alors pour ce mois de Mars 2021 qui vient de s'achever, voici ce dont j'aimerais garder la trace :

★ Les premiers pas de Comète

Elle hésitait - j'y vais, j'y vais pas? - elle tournait autour du pot, tendait les bras, nous cherchait du regard pour se rassurer, se baissait, se relevait sans cesse, et puis un jour, on ne sait pas pourquoi, cette fois c'était la bonne : elle a enfin osé se lancer.

Et même si c'était la troisième fois, même si elle a pris son temps, même si ça n'était pas pile le bon moment pour qu'on en profite pleinement, on a tout arrêté autour d'elle et suspendu le temps pour s'émerveiller de ses tout premiers pas. Un moment toujours aussi fort en émotion!

Mais le plus beau là dedans, ce ne sont pas ces petits pieds qui avancent enfin l'un après l'autre, ni cette démarche de pingouin tremblant si adorable ; mais ce regard si pur, où se mélangent l'étonnement, la joie, la fierté et la confiance tout autant mélangés. Dans les yeux de bébé... comme dans ceux de ses parents!

Comète sait donc maintenant marcher - et je n'ai pas fini de lui courir après!🙂

blog-maman-picou-bulle-voir-eclore-printemps


★ Voir éclore le printemps

C'est l'une des choses qui m'a le plus manqué l'an dernier : ne pas pouvoir observer ce réveil de la nature qui nous donne à nous-mêmes tant d'énergie... Je n'ai absolument pas la main verte, mais j'adore les fleurs, sous toutes leurs formes, et voir les bourgeons s'ouvrir et s'épanouir au soleil enfin revenu est un spectacle dont je ne me lasse jamais.

J'aurais envie d'en cueillir des brassées, de toutes les photographier, d'en sentir les parfums, de fixer leur extraordinaire beauté. Mais ce spectacle si éphémère s'envole aux premiers souffles de vent, au rythme fou d'un cycle qui lui ne s'arrête jamais: ici, une fleur fane ; là, une autre apparaît. Alors je profite de chacune comme d'un trésor, dont je me réjouis cette année de n'être pas complètement privée.

★ Continuer à se projeter

Même si cela semble parfois vain, et qu'on finit par se satisfaire d'un rien, je crois que trouver sans cesse de quoi se projeter est ce qui nous aide à tenir en ces temps difficiles.

Je vous le disais plus haut, j'ai donné l'impulsion à plusieurs de mes envies et projets, à des niveaux variés. M'initier à la broderie ; lancer un devis pour la création d'une bibliothèque sur mesure dans notre couloir ; commencer à organiser nos vacances d'été, et divers petits séjours d'ici là ; choisir enfin mon "collier de maman" gravé au nom de mes filles ; réfléchir à un mode de garde occasionnel pour Comète...

Des petites choses, d'autres plus importantes pour moi, certaines qui avancent à bonds de géants et d'autres à tout petits pas, mais autant de petites graines semées sur le chemin. Et ça fait du bien.

blog-maman-picou-bulle-perdre-alliance


★ Look, the ring!

Gros coup de flip la dernière fois que j'ai préparé des cookies aux filles pour le goûter... Comme d'habitude, j'ai enlevé mes bagues au moment de malaxer la pâte ; mais au moment de les remettre, mon alliance avait disparu. De façon inexplicable, puisque je venais juste de la prendre dans mes mains pour la remettre, machinalement ; mais d'un coup, plus rien.

30mn de recherche plus tard, j'avais retourné chaque centimètre carré de ma cuisine, et rien : je commençais à croire que j'avais rêvé, et que je devais l'avoir perdue avant, sans m'en rendre compte... Quelque soit ce qui c'était passé, j'étais sous le choc, et les larmes me sont montées aux yeux.

Chéri essayait de me remonter le moral, me disant qu'il m'en rachèterai une (nb : bon à savoir ;o)!) mais ça ne me consolait pas. Ça ne sera jamais la même... J'ai finalement remis la main dessus, par hasard, entre les deux plateaux de ma balance, où je ne l'aurais jamais imaginée tomber. Je ne vous dit pas mon soulagement!

Je ne suis vraiment pas matérialiste, et pas profondément attachée au mariage en tant que tel - pourtant, à l'idée d'avoir perdu mon alliance, je me suis rendue compte à quel point je tenais à cette bague, et combien elle représentait une part de moi.

Heureusement pour me remettre de mes émotions, il restait les cookies, même si je n'ai finalement pas eu à tous les manger pour vérifier si la bague était dedans^^.

★ Ma culture du mois

Peu de livres lus ce mois-ci - mon inspiration était plutôt portée ailleurs, j'ai lu à un rythme de tortue! Surtout que je m'endors au bout de quelques pages^^. Mais j'ai bien apprécié ce que j'ai lu, je vous en reparlerai peut-être.

  • "Mille soleils" de Nicolas Delesalle (+++)
  • "La maison des égarées" de Julie Kibler (+++)
  • "100 ans de Laurelfield" de Rebecca Makkai (en cours - ++)

Ce n'était pas notre mois le plus exaltant... Et à vrai dire avril ne s'annonce pas mieux. Mais je ne doute pas qu'on arrive à s'y créer quand même de bons moments!

blog-maman-picou-bulle-pinterest-petits-bonheurs-mars21

 

Publié dans Etincelles de vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Émilie 03/04/2021 08:35

Quel bel article qui reflète tout ce que je vis actuellement. Cet immobilisme imposé par la situation et cette envie d'avancer dans la moindre parcelle de ma vie. J'aime votre style d'écriture quand vous parlez de vos enfants, de votre mari, de votre vie. Merci de voir la vie du bon côté et de nous la faire partager !

Picou 06/04/2021 15:06

Merci beaucoup! J'aimerais avancer, mais au fond je me sens aussi bien dans ma vie telle qu'elle est, alors c'est un peu paradoxal car du coup ça part dans tous les sens! Mais il faut bien dire que cette crise et la situation actuelle ne nous aident pas...

UneMamanLoutre 01/04/2021 11:06

Comme toi je retiens quand même de ce mois le retour du beau temps. Mon bébé qui a maintenant un an a découvert les joies de jouer dehors et il en redemande toujours plus. J'adore voir à quel point les enfants sont connectés avec la nature et l'extérieur. Alors même si ce mois a été difficile et que les annonces d'hier soir nous ont porté un grand coup de massue, je me souviendrai de ces heures à jouer dehors avec mes enfants et de ces premiers pas de mon bébé qui s'approchent aussi !

Picou 06/04/2021 15:04

Le retour du beau temps influe tellement sur le moral...et on s'y habitue vite, maintenant qu'on y a pris goût les nuages passent beaucoup moins bien^^