Toujours là... même de loin.

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-quelques-nouvelles

Cela fait bien longtemps que je ne suis pas passée par ici... Tout est relatif, disons - ça ne fait pas si longtemps que ça, mais ça me semble une éternité.

Peut-être me pardonnerez-vous... Peut-être pas. Mais ces derniers temps, le coeur n'y était pas, alors, je n'étais pas là. Rien de fou, rassurez-vous ; mais sans doute un trop-plein de tout.

Si la rentrée s'est plutôt faite dans le calme par ici, c'est ce mois-ci que je ressens le stress et la fatigue de la "reprise". Je ne travaille toujours pas, pourtant - je continue ma recherche d'emploi, après un processus de recrutement que j'ai bien cru pouvoir mener à bien, mais qui n'a finalement pas marché, même si le poste était prometteur et aurait pu s'approcher de ce qu'il me fallait.

La faute à l'expérience... Il n'est pas si facile de passer de "tout" à "rien" (toutes proportions gardées dans les 2 côtés^^), et de repartir de zéro dans une recherche d'emploi. Finalement, contrairement à ce que j'aurais cru, ce n'est même pas le manque d'expérience qui aura pêché ; mais le trop d'expérience, au contraire. L'employeur potentiel ayant eu peur que je ne m'épanouisse pas assez dans le rôle pour y être fiable à long terme.

Mon prochain job ne sera donc pas celui-là... Et je repars donc pour un tour.

blog-maman-picou-bulle-recherche-emploi

C'est en tout cas une expérience, que d'être une maman au foyer, quand on cherche un emploi!

Tout prend une autre tournure : les entretiens par téléphone (se concentrer et rester pro, avec un bébé en fond sonore, une vraie épreuve!) ; les heures de rendez-vous à caler avec précision (entre siestes, sorties d'écoles et réunions du papa, il faut la jouer fine tout en ayant l'air disponible!) ; l'art de l'esquive (cibler un temps partiel, mais sans se dévaloriser pour autant, pas si facile à assumer...) ; et la valeur à se donner (repartir de zéro, et tenir à son équilibre pro/perso, ne veut pas dire qu'on vaut zéro et qu'on doive tout accepter!).

Je n'ai pas les mains aussi libres que la dernière fois que j'ai été dans cette situation ; et ça change la donne, assurément. Que ce soit dans ma façon de faire, comme dans le poste que je recherche, je dois sans cesse tâtonner et m'adapter.

Tout ça n'avance que lentement, et pas toujours efficacement - mais je me laisse le temps, et de tout ça, j'apprends. Je découvre ce qui me tient vraiment à coeur, et ce sur quoi je peux me montrer flexible ; mes points forts, comme mes faiblesses.

Cela me permet d'affiner ma recherche au fur et à mesure, alors même si j'ai l'impression de faire du sur-place, peut-être que finalement, j'avance doucement vers ma perle rare - c'est juste que je ne l'ai pas encore trouvée.

Comme je sens que ce chemin va prendre du temps, j'essaie aussi de développer ma boutique de broderies, d'un autre côté.

tambour-battant-broderie-boutique-tambours

C'est là encore un travail de longue haleine, pour essayer de faire connaître mon talent, montrer mes créations, mon habileté, l'étendue de mon savoir-faire.

Je prends beaucoup de plaisir à participer à un challenge, le Stitchtober, qui me pousse à réaliser 1 broderie par jour sur thème imposé - j'y gagne beaucoup en créativité, et en expertise, même si ça me prend beaucoup de temps!

Pour broder, bien sûr, mais aussi créer, prendre de belles photos de mes tambours, rédiger et mettre en ligne mes fiches produits, emballer en envoyer mes commandes...

Je découvre de loin le monde de l'auto-entreprenariat, et toutes ses coulisses, et même si c'est frustrant de ne pas avancer aussi vite que je le voudrais, c'est extrêmement enrichissant (...humainement parlant en tout cas^^).

J'ai mille idées à la minute, pour développer et diversifier tout ça... Et même si ça ne m'amènera jamais la fortune, j'y crois. Mais avec seulement 2 ou 3h par jour pour travailler à mes projets - recherche d'emploi, administratif et charge mentale courante, développement de mon activité de broderie, et, quand j'ai le temps et l'envie, vous écrire ici - les calculs ne sont pas bons, Kevin : je n'ai pas le temps de tout faire.

Enfin, si - malgré tout, je le prends ; mais pas de manière aussi approfondie que je le voudrais. Et ça me frustre.

blog-maman-picou-bulle-quelques-news

J'essaie de faire le maximum... Mais je m'épuise, petit à petit.

Depuis la rentrée, chéri est retourné au bureau à plein temps, et en semaine, je gère donc les filles seule quasiment tout le temps. Rien d'extraordinaire - il fait tout ce qu'il peut pour m'aider, et les filles sont mignonnes ; mais il rentre tard, et je suis donc leur "référent" direct du quotidien, avec l'organisation et les sollicitations perpétuelles qui vont avec.

Surtout celles de Comète... A bientôt deux ans, elle est en plein dans l'âge que j'ai toujours trouvé le plus "dur" avec les enfants : pas encore autonome, mais en demande de présence, tout le temps. Manque plus que le terrible two, qu'on ne sent pas encore trop, heureusement - et on sera en plein dedans^^

Comme elle a toujours été avec moi, c'est sans doute encore accentué : dès que je m'éloigne, ou que je fais autre chose que m'occuper d'elle, elle me cherche, me colle, m'appelle... C'est à la fois sentimentalement valorisant, et nerveusement épuisant.

Alors, à force d'accumuler, ces derniers temps, je me suis surprise plusieurs fois à craquer.

blog-maman-picou-bulle-news

Trop de pression accumulée, de crispations multipliées, pas assez de solitude dans la durée.

Les vacances à venir, même si elles n'en seront pas vraiment pour moi, permettront sans doute d'alléger un peu tout ça.

D'ici là, ne m'en voulez pas : je n'arrive pas à être partout, et depuis presque 5 ans que j'écris ici, il me devient plus difficile de trouver de nouvelles idées de sujets que je n'ai pas encore traitées, qu'il me fait envie d'explorer, ou que j'ai envie de partager publiquement. J'explore toujours ma créativité, mais ces temps-ci elle prend d'autres formes.

Alors j'écris comme ça vient - et si ça ne plaît pas forcément à Google, sans doute pas mieux non plus à certaines d'entre vous qui m'oublient sans doute peu à peu, tant pis. Je fais du mieux que je peux.

Soyez indulgent(e)s... J'espère que vous serez encore quelques un(e)s à m'attendre. Ici c'est ma bulle, et même si je prends mon temps, je suis encore là. Même de loin.

blog-maman-picou-bulle-pinterest-quelques-nouvelles

 

Publié dans Ma p'tite vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

F
salut a toi !
je te souhaite une bonne continuation dans tes recherche et du courage
bon retour parmi nous
Répondre
P
Merci beaucoup! Encore un peu en retrait mais je suis à fond quand même!^^
L
Ce n'est pas facile de tout concilier... Il faut parfois accepter de lâcher d'un côté mais ce n'est pas facile. J'espère que la situation se rééquilibrera bientôt pour toi. Je profite aussi de ce commentaire pour te dire que je trouve tes broderies vraiment très jolies.
Répondre
P
Oui, je suis persuadée qu'un équilibre est possible, mais il faut du temps, de la patience et quelques renoncements, pour y accéder! J'espère en tout cas que j'arriverai à y parvenir! Merci beaucoup pour tes encouragements!
L
Courage, tu en fais déjà beaucoup. Prends soin de toi et écoute toi. C'est important, en tant que femme et avec la charge mentale, on s'oublie souvent. Ne t'en fais pas pour nous, nous serons toujours présent ????
Répondre
P
Merci pour tes mots de réconfort! Je crois surtout que c'est un marathon, et que je suis dans un moment de fatigue, mais ça va passer ;o)
S
C'est compliqué lorsqu'on se sent prêt à redémarrer, à passer à aurte chose et que les freins sont extérieurs. On a tous vécus 2 années très particulières, alors avec un jeune enfant à temps plein, c'est encore plus accentué.
Le temps viendra, dans tes écrits, je te sens assez claire avec ce que tu veux ou ce que tu ne veux pas, et je t'envie pour ça (moi, c'est le bazar dans ma tête niveau envies pros !)
Répondre
P
Et sur ce point là, pas de souci - je ne m'excuse pas, j'explique ;o)! Je suis bien d'accord que je suis en droit de faire comme bon me semble ici, et je le ferai! simplement je suis tellement déçue, en tant que lectrice, quand un blog que j'aime lire ne publie plus rien, sans explications, que je préfère donner quelques nouvelles! Le jour où j'arrêterai, je viendrai le dire, dans tous les cas ;o)
Je profite de l'occasion pour te remercier de ta fidélité de lecture et de commentaires, toujours si agréable!
P
Je sais pourtant que ça prendra sans doute longtemps, et je l'accepte car c'est justement mon cheminement, d'être exigeante pour me laisser la chance d'accéder à ce qui fera mon équilibre. Mais il reste une part de "bazar" dans ma tête, justement, car si je sais bien ce que je ne veux pas, je suis moins sûre de ce que je veux, justement. Ou peut être, un peu bridée car je suis trop rationnelle pour savoir que ce que je voudrais n'est pas possible dans la vraie vie^^!! En tout cas j'ai la chance de pouvoir prendre ce temps, alors j'en profite et je sais que je finirai par trouver quelque chose qui me convient. Je ne sais juste pas encore quoi, ni quand!
S
Par contre, je ne comprends pas tes excuses envers tes lectrices. Si il y a un endroit où tu n'as pas d'obligations de résultat, c'est bien là, sur ton blog rien qu'à toi !
C
Je trouve dans votre article beaucoup de sentiments (ressentiments ?). Il y a à la fois de la tristesse, de la résignation et en même temps ce regard très réaliste sur votre vie. Vous faites déjà beaucoup de choses au quotidien (enfants à gérer seule ou presque, votre activité et challenge autour de la broderie, votre recherche d'emploi et accessoirement tout le reste de votre vie). Et il vous manque (peut-être ?) cette reconnaissance apportée par la réussite d'un entretien d'embauche . Je me retrouve totalement dans ce que vous écrivez alors je me dis que, comme vous, c'est temporaire, c'est certainement le contrecoup de la rentrée. J'espère que vous retrouverez votre motivation car votre plume est toujours très juste et vous m'apportez beaucoup au quotidien ????.
Répondre
P
Aucun ressentiment, non, surtout de la fatigue et de la frustration! ;o) - je pense que ça tient aussi beaucoup au fait que je sois sans arrêt avec ma plus jeune fille, elle a beau être adorable c'est épuisant d'être sollicitée en permanence! Je pense avoir autour de moi de la reconnaissance, et ma recherche d'emploi ne la met pas à mal ; mais je pense que j'ai du mal à soit à renoncer à l'équilibre idéal que je souhaiterai avoir, soit à accepter qu'il prenne beaucoup de temps... J'ai quelque part l'impression d'en avoir déjà pris beaucoup, et au fond de moi j'ai une petite culpabilité tenace là dessus, sans doute! En tout cas merci beaucoup pour ces encouragements qui me font vraiment chaud au coeur!
M
Même chose ici. L'impression de me noyer. Le temps plein, les enfants, la préparation de l'agreg. Je ne me repose jamais. Je sature et je compte les jours avant mon escapade corse la semaine prochaine. Courage Marie.
Répondre
P
Je ne veux pas présager mais j'ai l'impression que chez toi c'est pire que chez moi^^! Mais cette escapade corse, quelle belle idée, ça va être super, j'espère que tu pourras te ressourcer!!
D
Courage Marie! Ce que tu fais avec Tambour Battant est super. Franchement, sois fière de toi. C'est déjà dingue tout ce que tu arrives à faire avec trois enfants.
Répondre
P
Merci! Oui, je crois qu'il ne faut pas que j'oublie ce paramètre, avec une petite encore sur les bras en permanence, c'est déjà pas si mal^^! En tout cas tes encouragements font du bien et ça me fait très plaisir de te lire encore ici ;o)
E
Moi je continue à venir régulièrement ☺️
Je trouve ça beau cette évolution ces derniers temps, je ne sais pas si tu t'en rends compte mais j'ai l'impression que tes projets se concrétisent doucement. Petit à petit tu cibles ce qui te convient ou pas.
Je passe aussi par une phase un peu comme ça depuis cet été, le besoin d'un nouvel équilibre pour concilier toutes mes vies : la maison, le travail, le blog, les envies créatives, les enfants etc.
Il faut laisser le temps au temps, je pense que les choses finissent toujours par émerger, se stabiliser assez naturellement
Répondre
P
Oui, je crois qu'il faut laisser le temps au temps, mine de rien c'est une évolution majeure, ça passe par des ajustements, des renoncements, des reciblages qui ne se font pas tout seuls ni en une seule fois... J'aimerais trouver un bon moyen de tout harmoniser, et c'est peut être aussi parce que je n'y renonce pas que ça prend le temps, je suis exigeante mais si je finis par trouver un équilibre alors j'y aurais beaucoup gagné. On va y arriver!!^^
M
C'est tellement exigeant et prenant d'être à la fois maman à plein temps, en recherche d'emploi et de développer ses propres projets ! J'espère que, Comète grandissant, tu vas retrouver plus de temps pour toi et que ta recherche d'emploi aboutira.
Répondre
P
Oui, j'ai toujours ce syndrome à me dire "de quoi je me plains, je ne travaille même pas..." - c'est idiot, car ne pas travailler ne veut pas dire rester oisive!
A
Je vous ai lu avec beaucoup d'attention, de tendresse même. Je pense à vous et votre vie de maman référente.
Répondre
P
Oh, c'est vraiment adorable, merci! Nous sommes comme les enfants, nous aussi nous avons nos phases, alors je ne doute pas que ça finisse par se calmer! Merci en tout cas