Quand le passé revit

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-photos-de-famille

Vous me pardonnerez sans doute mon rythme ralenti ces temps-ci, mais j'ai profité de quelques jours auprès des miens, rassemblés pour un dernier adieu à l'un d'entre eux.

Une parenthèse à part, semi-entorse au confinement, puisque nous avions toutes les bonnes raisons de cocher ce fameux "motif impérieux" nous accordant une temporaire liberté - dont on aurait pourtant cette fois bien préféré se passer.

Quitte à nous réunir pour un jour sombre, nous avons pris le parti d'en tirer le positif, en nous retrouvant pour partager de bons moments, comme un pied de nez pour laisser la vie prendre le dessus, et les beaux souvenirs l'emporter.

L'occasion, aussi, de penser au disparu, de partager ensemble nos souvenirs, de revenir en arrière pour revivre les beaux jours au travers des photos de famille, en laissant un instant revivre le passé au travers de nos mots

De vieilles photos sorties de leur boîtes, mal triées, approximatives, parfois ratées... Et pourtant un inestimable trésor juste là, à portée.

blog-maman-picou-bulle-importance-photos-de-famille

Car soudain, c'est tout un monde qui revient : des bribes du passé, faites de tenues vintage, de poses foireuses, d'anecdotes rigolotes, de moments marquants et de visages oubliés...

D'un coup, on se souvient. "Ah, tiens, c'était à tel endroit, quand on avait fait ça..." ; "Non mais c'est toi, ça? Avec cette coupe de cheveux, on ne te reconnais pas!" ; "Ça c'était la fête de Untel, on avait tellement rigolé, ce jour là, tu sais...", "tu ne l'as pas connue, mais elle, c'était l'arrière-grand-mère Machine, un sacré numéro...", "Oh, que c'était bien, ce voyage! Je me rappelle, c'était juste avant que...."

Les clichés sont ceux d'une époque révolue - mais le bonheur qu'ils ont capturé a lui sans peine traversé les années. Les sourires de ceux qui tiennent les photos dans leurs mains répondent tendrement à ceux, éternellement figés, des personnages qu'elles immortalisent.

Alors que les coeurs tristes se réchauffaient à la chaleur de ces vieux souvenirs partagés, je me suis surprise à espérer qu'on puisse un jour, nous aussi, permettre  à nos enfants d'atténuer leur peine avec légèreté, par toutes les petites traces qu'on leur aura laissées.

Pas par de belles photos parfaites, trop nettes, posées, calculées - mais par celles qui laissent place à l'instantané, aux ratés, à la vie, la vraie.

blog-maman-picou-bulle-souvenirs-photos-de-famille

Celles qui rappelleront nos tenues improbables, nos têtes de grognons, nos blagues de potaches, nos verres hauts levés, nos bonheurs capturés... Celles qui retranscriront combien on a aimé.

J'espère qu'à notre manière, nous aussi on ancrera tous ces souvenirs oubliables, mais pourtant si indélébiles, dans le cœur et les mémoires de nos enfants.

Qu'à coup d'apéros bruyants, de voyages ordinaires ou fabuleux, de bougies soufflées, de foirades mémorables, de looks hasardeux ou de petits rêves exaucés, on marquera leur temps. Et qu'au passage on implantera en profondeur la joie, la confiance, l'esprit de famille, pour qu'ils sachent les ressortir dès qu'il le faudra.

Un jour sans doute, moins joyeux qu'aujourd'hui, ils auront à puiser dans cette force celle d'affronter la douleur, en se rappelant combien nos vies ont été bien remplies, pleines de ces petits moments de magie ordinaire qui pour nous, n'ont pas de prix.

Alors j’œuvre sans cesse pour qu'un jour, eux aussi, en feuillant de vieux albums, en triant de vieilles photos, en ouvrant des boîtes longtemps endormies, ils trouvent un témoignage de toutes nos petites étincelles de vie.

Bien sûr j'espère qu'on pourra le parcourir ensemble, aussi longtemps qu'on le pourra...

blog-maman-picou-bulle-garder-photos-de-famille

Mais aussi qu'il nous survivra, et saura traverser leurs propres vies.

Et qu'il puisse en chaque cas leur transmettre le sentiment d'un bonheur accompli, qui n'attend pas de conditions parfaites, mais s'installe dans chaque petit moment que l'on a su saisir au fil de la vie.

Alors, chaque jour je photographie, souvent pour rien, parfois pour quelques pépites ça et là... J'enregistre tout ce qui fait battre le coeur de ma vie, je collectionne les moments doux, les avancées, les petits plaisirs et les grands panoramas.

Telle une vraie mamarazzi, je shoote à l'infini.

Plus tard, je fais le tri - et même si chaque année c'est un enfer, et des heures et des heures de perdues, je veille à garder le meilleur, et je l'imprime, pour que l'on puisse ensuite y revenir à chaque instant, et le revivre ensemble, indéfiniment.

Vous êtes peut-être comme moi, à prendre sans cesse des photos de tout et de rien, peut-être même en trop grand nombre, en vous demandant si ce n'est pas dans le vent... Mais s'ils n'ont parfois l'air de rien maintenant, tous ces petits instantanés que l'on capte chaque jour sont infiniment précieux, et ne seront jamais perdus.

Un jour ils vaudront même tout l'or du monde, quand les souvenirs qu'ils évoqueront feront à leur tour briller les yeux et revenir les sourires, même dans les moments durs.

blog-maman-picou-bulle-pinterest-photos-de-famille

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

UneMamanLoutre 23/04/2021 09:02

Je suis complètement d'accord avec toi ! Ca embête parfois mon chéri mais je fais de nombreuses photos et vidéos et je passe beaucoup de temps à les trier pour qu'on puisse s'y retrouver. Je les classe dans des dossiers, je fais (ou j'essaie, je suis encore en retard !) de faire des albums photos, je note dans des carnets des anecdotes de la vie de chacun de mes enfants, pour qu'ils puissent avoir des traces de leur enfance, des détails et des moments plus marquants. Cela prend beaucoup de temps mais comme toi je pense que c'est très important car ces souvenirs auront une valeur infinie dans quelques années !

Picou 24/04/2021 09:02

Sur le moment on se demande souvent si on en fait pas trop, mais on est tellement contents de revoir ces petits moments parfois oubliés, quelques temps après! Je suis de nature assez nostalgique, en tout cas j'aime me replonger dans ces morceaux du passé et j'ai plaisir à imaginer que mes filles seront aussi ravies de pouvoir en retrouver elles aussi des traces plus tard.