Comment stimuler sa créativité?

Publié le par Picou

blog-maman-picou-bulle-stimuler-sa-creativite

Ça ne vous aura pas échappé, si ma créativité s'exprime maintenant un peu moins ici, elle ne s'est pas pour autant tarie - bien au contraire!

Elle bouillonne, et investit de nouveaux espaces! La création prend aujourd'hui beaucoup de place dans ma vie. Ça a toujours été le cas, à vrai dire, mais elle est pendant longtemps restée en sourdine, au second plan, un peu ignorée.

S'il ne se passe jamais un jour sans que mon imagination s'active, que je griffonne du bout de mon crayon, ou que j'ai l'idée de mots à écrire, de compositions photos à tenter, ou de dessins à créer, ça n'a pendant longtemps pas dépassé le cercle d'une expérimentation personnelle, ou d'attentions pour mon entourage proche.

Des petits dessins rigolos (comme ce petit personnage, "Picou", que j'ai créé ado et qui est à l'origine de mon surnom!), des bricolages pour mes études, ou pour amuser mes filles, de belles photos pour mes souvenirs, des cadeaux originaux créés sur mesure pour mes amis...

Ma créativité a toujours été là : mais sans que je ne cherche jamais à la stimuler plus que ce qui me venait.

blog-maman-picou-bulle-comment-stimuler-sa-creativite

Et puis, ces dernières années, elle s'est réveillée.

D'abord par le biais de ce blog, sur lequel j'ai pris tant de plaisir à écrire, sur plein de sujets ; puis, toujours via l'écriture, par la rédaction de textes plus littéraires ; et puis, depuis l'an dernier, sous des formes plus graphiques grâce à mes coups de coeur pour la broderie, d'abord, puis l'aquarelle depuis peu.

C'est comme si je renouais avec une partie de moi que j'ai longtemps oubliée, ou plutôt, mise de côté - comme si cette créativité ne pouvait au fond rien m'apporter, qu'elle n'avait pas vraiment d'importance dans la réalité. Ou surtout, comme si moi, je n'étais pas assez douée pour réellement la cultiver.

Ma créativité a ainsi toujours gardé un rôle périphérique, jusqu'à ce que j'ose lui laisser aujourd'hui, un espace dédié.

Avec la maturité, j'ai peu à peu dépassé le syndrome de l'imposteur que je me traînais : peut-être qu'après tout, ce que je crée n'est pas si banal? Ou peut-être que ça l'est - mais au fond, est-ce vraiment si grave, tant qu'à moi ça me plaît?

Peu importe : j'ai fini par me lancer, et montrer ce que je fais. A mon rythme, à ma façon, sous plusieurs formats à la fois. Et surtout sans pression. Et je prends un plaisir fou à explorer toutes les possibilités!

Si je pense avoir quelques qualités innées, et certainement quelque part, un minimum de talent à développer, je n'ai pourtant pas des capacités extraordinaires : j'apprends sur le tas, en autodidacte, et j'exerce ma créativité petit à petit, à force de l'entraîner. J'en suis même venue à en être fière, quelque soit mon niveau réel, et à la valoriser.

Pas besoin d'être un prodige pour créer! Il suffit surtout d'oser, et d'accepter de se lâcher.

blog-maman-picou-bulle-comment-exercer-sa-creativite

Même si ce n'est pas parfait : tant qu'on se fait plaisir, et qu'on apprend de ce qu'on fait, on va s'amuser, et petit à petit, progresser.

"La créativité, c'est l'intelligence qui s'amuse", disait Einstein : je trouve ça très vrai, car il y a toujours un pont entre nos réflexions, notre monde intérieur et la forme sous laquelle on laissera éclater nos idées. C'est notre richesse personnelle qu'on exprime, en signes ou en couleurs, et les émotions qu'elle provoquera en s'extériorisant toucheront peut-être des gens, mais avant tout nous-mêmes, profondément.

Rien que pour ce bonheur là, quand on a un tempérament créatif, il faut le laisser s'exprimer!

Et pas besoin de réaliser des chef-d’œuvre pour se le prouver : rien qu'à sa petite échelle, pour son plaisir personnel, ça vaut le coup de tenter.

D'ouvrir les vannes à ses idées, de se donner les moyens d'essayer, de se mettre au défi d'y arriver.D'ailleurs c'est forcément comme ça, au début, que les fameux chefs d'oeuvre ont été créés - alors on ne sait jamais! ;o)

Je pense en tout cas qu'exprimer aujourd'hui autant ma créativité est l'une des clés de mon équilibre : car il s'agit pour moi d'une bouffée d'air frais, qui me permet autant de déconnecter que de me reconnecter. C'est mon temps à moi, quoi qu'il en soit.

Créer, c'est ralentir le temps, s'enfermer dans une bulle, un cocon, pour lâcher la bride à son imagination...

blog-maman-picou-bulle-exercer-sa-creativite

...et diriger ensuite toute sa concentration vers la mise en forme de ses idées.

Une stimulation autant intellectuelle qu'artistique, qui peut prendre une infinité de formes, selon ses prédispositions : l'écriture, le dessin, l'artisanat, l'entreprenariat, la musique, la mode, la vidéo, la cuisine... ou même tout ça à la fois!

Des domaines extrêmement différents qui ont pourtant en commun de reposer en grande partie sur l'inventivité, au delà de toute forme de savoir-faire. On n'a pas forcément besoin d'être un expert pour avancer... on peut souvent contourner les aspects techniques.

Mais la créativité, elle, est un moteur indispensable, qu'il faut alimenter.

A chacun sa méthode, sa propre manière de trouver l'inspiration et d'exercer sa créativité : mais pour moi une chose est sûre, c'est qu'il faut la laisser venir, et l'entraîner. L'un ne va pas sans l'autre : il faut d'abord lui laisser la place, l'accepter, la débrider ; et ensuite, la stimuler et lui donner les moyens de se canaliser.

Avant de s'exprimer, la créativité doit pouvoir se nourrir de ce qu'on lui a donné : un réservoir immense d'idées dans lequel piocher, adapter, travailler, réinterpréter, innover.

Et même s'il n'y a pas à suivre de pas à pas, je crois qu'il y a quelques incontournables à respecter!

blog-maman-picou-bulle-gagner-en-creativite

Voici selon moi les meilleures pistes à suivre pour s'offrir les meilleures chances de stimuler efficacement sa créativité, sans même s'en rendre compte!

★ Se créer un cocon créatif


Construire un espace propice à l'émergence des idées est pour moi le prérequis le plus fondamental. A commencer, déjà, par un espace virtuel : un moment dédié, sans sollicitations, des conditions de silence, ou au contraire, un fond musical qui nous motive, une ambiance détendue... Que l'inspiration vienne ou pas, on sera au moins prêt à l’accueillir.

Mais le mieux, si possible, est d'avoir carrément un vrai coin créatif : un atelier ou un bureau, si l'on a la chance d'avoir la place, ou au moins un moodboard (une planche d'inspiration, où coller des photos, textes, dessins qui nous inspirent...), ou un endroit où l'on se sent à l'aise pour créer, entouré d'images ou d'objets que l'on trouve réconfortants et/ou inspirants.

blog-maman-picou-bulle-stimuler-creativite

★ Maintenir sa curiosité en alerte


L'inspiration peut venir à tout moment! Alors le mieux est de garder son esprit ouvert à la curiosité, sous toutes ses formes.

Observer les paysages, la vie autour de soi, les autres cultures ; multiplier ses sources d'inspirations en feuilletant beaux livres, magazines, ou réseaux sociauxintégrer des communautés d'artistes...

Tout cela alimente notre "banque d'images" interne, où l'on pourra aller piocher de nouvelles idées, en réinterprétant à sa sauce ce que l'on avait repéré.

★ S'aider d'outils pratiques


On peut même aller plus loin en organisant toutes ces pistes, grâce à des plateformes, logiciels, ou outils dédiés qui sont bien utiles pour garder une trace de nos inspirations.

La base de la base, est souvent le plus simple : garder sur soi un petit carnetgriffonner vite fait ses idées ou ses esquisses avant qu'elles ne s'évaporent. Et le compléter peut-être par un autre carnet, ou un fichier informatique, qui servira pour conserver ses références, ou bâtir une banques de données bibliographiques.

Mais le numérique vient complètement aussi aujourd'hui au secours des créatifs. Le support le plus visuel, Pinterest, permet de créer et classer des images sous forme de moodboards virtuels. Et de façon plus spécialisée, des outils graphiques permettent d'enrichir sa création visuelle, comme Canva, que j'utilise beaucoup, ou de créer des associations de couleurs qui marchent bien ensemble, comme Coolors.

Et pour une gestion plus complète de toutes ses inspirations, l'application "Notions" est très utile pour tout enregistrer et consulter au même endroit!

blog-maman-picou-bulle-entrainer-creativite

★ Encore et encore...


La meilleure manière d'exercer sa créativité reste tout de même surtout de l'entraîner, en pratique. Créer, oser, tenter, même si ça ne donne rien au final, c'est ce qui permet parfois de débloquer son énergie créative ou encore de faire germer une nouvelle idée.

Pour une œuvre réussie, il y a avant des tas de brouillons perdus! Mais ils n'auront pas été vains, car ils auront permis de réajuster notre vision, en voyant ce qui fonctionne ou pas, quels éléments pourront être adaptés ou doivent être abandonnés, ou de tester de nouvelles choses avant d'affiner.

De la quantité vient la qualité - rien ne sert d'être à chaque fois parfait (même si c'est très frustrant!^^), mais ça permet aussi de garder du plaisir à créer, et de s'amuser : quand on sait que le résultat n'aura pas forcément à être montré, on est plus détendu sur le sujet, et on ose mieux expérimenter. Tant pis si c'est raté!

S'imposer une pratique régulière permet d'être plus fluide dans sa création, de la laisser venir naturellement : suivre une routine créative ouvre "l'appétit", on s'en aperçoit vite quand on arrête...

Pour progresser, mieux vaut se fixer de petits objectifs atteignables, à franchir les uns après les autres, plutôt de que viser directement trop haut en finissant déçu. C'est en accumulant les essais qu'on arrive à cerner comment s'améliorer... tout en laissant émerger de nouvelles idées!

blog-maman-picou-bulle-entrainer-sa-creativite

★ Se comparer... sainement


Je suis souvent partagée entre l'envie de voir ce que font les autres, et de m'en préserver. D'un côté, j'aime bien m'isoler quand je créé, pour ne pas me laisser parasiter par les modèles que j'ai repérés, et ne pas trop m'en approcher - c'est ainsi que j'obtiens mes idées les plus originales et abouties, car elles viennent vraiment du fond de moi et qu'on ne les a pas forcément vu ailleurs.

Mais de l'autre, je trouve aussi ça très inspirant de regarder un peu à côté : évaluer la "concurrence", voir ce que les autres ont fait, confronter nos idées, regarder les finitions, les façons de faire... Ça donne plein d'idées!

S'inspirer d'un projet, et en refaire sa propre version, ça peut aussi être une innovation, tant qu'on apporte son propre style, sa technique, ses couleurs, sa vision. En ce qui me concerne, je crée beaucoup de motifs floraux, j'aurais du mal à être complètement inédite sur le sujet! Mais l'assemblage de formes, de couleurs, de points ou de traits, tout ça vient de moi.

Se comparer ne veut pas forcément dire copier (en tout cas, il faut vraiment y veiller! rien de pire pour un artiste que d'être plagié... même si c'est quelque part un signe de succès. Si l'on reste trop proche de l'original, il faut le citer et le mentionner) - mais on apprend aussi des autres, en observant leur savoir-faire.

blog-maman-picou-bulle-exercer-creativite

★ Se challenger


Dans cette optique, participer à des défis créatifs est un vrai booster de créativité! Ça permet de sortir de sa zone de confort, de travailler sur des contraintes imposées, de se mesurer aux autres pour évaluer son niveau, et de découvrir l'immense variété d'interprétation que l'on peut avoir sur un même sujet.

J'adore participer à des défis - ça stimule beaucoup mon inventivité, en la canalisant et en me donnant l'envie de me dépasser pour montrer ce que je sais faire. J'apprends souvent beaucoup et vite dans ces cas-là, car je ne vais jamais à la facilité, bien au contraire : c'est le moment de me démarquer!

Et puis c'est aussi l'occasion unique d'intégrer une communauté de passionnés, souvent prête à partager des conseils, des techniques ou des infos précieuses pour progresser. On a tout à y gagner! Et même parfois carrément des lots intéressants.

blog-maman-picou-bulle-motiver-creativite

★ Se confronter à la critique


Défi ou pas, il est essentiel confronter ses créations à un avis extérieur. C'est une forme de mise en danger - on aimerait bien que ce soit parfait... mais il faut être réaliste, et c'est rarement le cas, même quand on est particulièrement fier de ce qu'on a fait.

Faire face à la critique sera donc toujours enrichissant, pour affronter ses faiblesses et les améliorer, d'abord, mais aussi pour se motiver! Parce que quand on rencontre le succès, ça galvanise et donne de l'élan pour continuer. Les commentaires de ceux qui ont apprécié notre travail donnent parfois des pistes créatives, et une indication sur ce qui plaît.

On est souvent de très durs juges envers nous-mêmes - on ne se passe rien, victimes d'un syndrôme de l'imposteur qui voudrait nous faire croire qu'on est moins valables que les autres ; mais se confronter à la réalité peut la plupart du temps nous rassurer, nous décharger d'un poids qui permet d'avancer, et de mieux oser. Ou de se rendre compte que même un flop peut se rattraper ;o)

Il faut juste savoir garder du recul, en se rappelant que la critique est constructive et ne doit pas nous brider : à chacun son public, à n'en pas douter. Pas besoin d'être le meilleur pour créer! Avoir un retour sur ce qu'on fait est une bonne manière de se rebooster.

blog-maman-picou-bulle-lacher-prise-creativite

★ Lâcher prise


Et puis enfin, le dernier recours, c'est souvent de ne rien faire du tout. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas! Parfois il ne vaut mieux pas lutter... Soyons patients, et faisons-nous confiance : ça reviendra!

Déjà parce que certaines idées profondes doivent se laisser mûrir avant d'éclore en toute liberté ; ensuite, parce qu'il est normal parfois de déconnecter, de laisser son cerveau reposer.

Arrêter de tout analyser, faire un tri naturel dans ses idées, laisser tranquillement infuser, c'est aussi une façon de travailler sa créativité, en laissant l'envie revenir quand on y est prêt. Et à ce moment là soyez-en sûrs : ça va bouillonner!

La créativité est en grande part innée : mais comme un muscle, on peut la travailler! C'est se donner les meilleures chances d'exploiter au mieux ses idées.

Mais au final... ce qui fera la différence, c'est toujours votre personnalité!

{NB : toutes les photos de l'article sont mes créations personnelles sur Tambour Battant, que vous pouvez retrouver sur mon compte Instagram créatif ou acquérir sur ma boutique en ligne!}

blog-maman-picou-bulle-pinterest-comment-stimuler-sa-creativite

 

 

Publié dans Arts créatifs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

C
J'aime énormément cet article. Il est complet. Parsemé de photos de tes jolies creations. En ce moment je suis dans un creux niveau créativité, mais je sais que ça reviendra, c'est par vagues. En attendant je me créé comme tu dis une banque dimages virtuelles dans ma tête à l'aide de Pinterest, Instagram et du monde qui nous entoure.
Répondre
P
Je crois qu'il faut accepter ces périodes de creux, qui sont inévitables, elles permettent aussi de refaire le plein et de nourrir de prochaines périodes plus fastes, qui ne manqueront pas de revenir!